L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


La pratique de la méditation

Lairds
Homme de 33 ans
09/01/2020 à 19:28

La méditation est une pratique de plus en plus répandue dans la société.

Elle peut servir à évacuer le stress, à se vider l'esprit, à se recentrer, à chercher des réponses, à faire le plein d'énergie. Elle permet aussi de grandement améliorer sa capacité de concentration.

Plusieurs religions utilisent la méditation afin de tomber en transe ou pour entrer en communication avec leur dieu. Mais depuis quelques années, elle rentre dans le monde laïc.

Il existe de nombreuses techniques, yeux fermés ou en fixant une flamme, dans le silence, guidée ou avec une musique d'ambiance.

J'essaye de la pratiquer au minimum 15 minutes, par jour. Je m'assois les yeux fermés avec un son calme comme du didgeridoo, le ressac de la mer, etc

Et vous? Comment pratiquez-vous la méditation? Quels effets cela eu sur vous?


Date de publication : 09/01/2020 à 19:28
#321470
PhilPhil
Homme de 54 ans
09/01/2020 à 19:33

Bonsoir Lairds,

Comment t'es-tu initié à la méditation ? Tout seul ou non ?


 0 vote #321472
Lairds
Homme de 33 ans
09/01/2020 à 19:37

J'ai commencé par des vidéos médiations guidées . Mais, j'ai rapidement été perturbé par la voix. Je me suis dirigé sur des sons d'ambiance avec les petites bases, des méditations guidées et quelques conseils d'amies.


 0 vote #321473
PhilPhil
Homme de 54 ans
09/01/2020 à 19:52

Pourrais-tu me dire ce que cela t'a apporté jusqu'ici ?


 0 vote #321475
LouRrr
Homme de 22 ans
09/01/2020 à 20:06

Moi je m'accorde generalement trois minutes de méditation pleine conscience par jour, ça m'aide à etre mieux à l'ecoute de mon corps et donc à prendre certaine décision


 0 vote #321476
PhilPhil
Homme de 54 ans
09/01/2020 à 20:09

LouRrr,

Que veux-tu dire par être mieux à l'écoute de ton corps ? et en quoi cela t'aide-t-il à prendre certaines décisions ?


 1 vote #321477
Lairds
Homme de 33 ans
09/01/2020 à 20:11

Citation de PhilPhil #321475

Je suis plus apaisé. Je me prends moins la tête. Par conséquence, je vois le monde différemment.


 2 votes #321478
Elsin
Non binaire de 49 ans
09/01/2020 à 20:37

Justement, depuis ces derniers jours j'ai envie de me remettre à méditer.

La méditation m'a aidé à arrêter de fumer le 10 avril 2016 du jour au lendemain sans vapote ni patche. Je méditais de une heure à trois heures par jour. Et je suis devenu végé en mai 2016. On peut dire que la méditation m'a été d'une grande utilité pour arrêter de fumer et devenir végé en même temps.


 2 votes #321482
Virak
Non binaire de 32 ans
09/01/2020 à 21:03

Bonsoir.

Pour moi ca serait notamment de la méditation plutôt rapide. (que je répète souvent dans ma vie de par une initiation familiale depuis toujours)

D'où le fait de méditer sur le le passé, le présent comme dans le futur.

Je prends un espace où il n' y a aucune tension dans l'air premièrement. Par exemple cela peut se passer dans une pagode.

Je prends des batônnets d'encens à brûler, de les agiter et le mettre sur l'autel, je m'assois également un moment sur un petit coussin au sol, ainsi je laisse vite les pensées les plus négatives prendre le dessus pour en chercher une confrontation et d'en trouver des solutions.

Je peux aussi avoir une entrevue avec un des moines. Cela fait en sorte de remettre les idées au clair bien souvent et d'en avoir d'autres.

Il est très rare d'ailleurs que je veuille en parler à d'autres personnes de ce que je médite précisément.

Nous avons un autel dans la famille d'ailleurs pour ça, mais parfois cela ne suffit pas d'où le fait d'aller dans une pagode.


 1 vote #321483
LouRrr
Homme de 22 ans
09/01/2020 à 21:04

Citation de PhilPhil #321477

On passe notre temps à traduire ce qu'on ressent par des mots, des actes et des pensés. Tellement que l'on est moins à l'ecoute de ce que nous dit notre corps. Et que notre pensée devient envahissante. Par exemple si je suis ton patron et que je te dis "tu ne le savais pas mais dans un mois tu part pour un an à Washington. Comment tu ressent cette nouvelle?" plutot que de me répondre tout de suite "Mais y'aura pas mon bar gay preféré, je connaitrais personne, j'ai hate de visiter le Mall et d'y rencontrer de nouvelles tètes" dis moi d'abord "j'ai comme une boule dans le ventre mais aussi des petits picotements agréables des pieds à la poitrine". Comme ça tu pourras voir si le fil de ta pensée suit ce que tu ressent.

Mais pas forcément besoin de méditation pleine conscience pour écouter son corps, ca peut juste aider, par exemple moi j'etais partis, malgré de bon arguments des deux cotés, pour ne pas faire une année de césure que je prevoyais pourtant depuis longtemps et continuer en master de philo cette année, puis je me suis rendu compte que l'idée de reprendre directement en philo me donnait un peu la nausée, je fais donc finalement mon année de césure et part faire de l'agroécologie en Ardèche dans un mois et demi.

Au final c'est mon attention à mon ressenti corporel qui a permis ce revirement final, on peut je pense comparer cette attention à l'intuition, ca parait tout cons comme ça mais à mon avis pression sociale et arguments logiques conduisent plus facilement à s'oublier qu'on ne le pense ahah


 2 votes #321484
PhilPhil
Homme de 54 ans
09/01/2020 à 21:22

Citation de Virak #321483

Virak,

Ta méditation est-elle conduite dans le cadre d'une croyance religieuse (bouddhisme ?), ou est-ce seulement le cadre du temple ou de la pagode qui favorise ta méditation ?


 0 vote #321485
Sijose
Homme de 51 ans
09/01/2020 à 21:45

Bonsoir,

C'est difficile d'expliquer notre expérience de la méditation quand celle-ci est sans but, simplement s'asseoir en lotus ou demi lotus, se concentrer sur la respiration et laisser passer les pensées.

À quoi penses - tu quand tu médites m'a t'on déjà demandé, à as tu bien rangé tes chaussures ai-je répondu ce jour là, pourquoi cette réponse? Je ne sais pas, peut-être que ma femme avait fait cette réflexion peu de temps avant. Et qu'est-ce que ça me rapporte allez vous me demander? Rien!

Je vais vous avouer quelque chose: Au départ, je me suis rapproché du Bouddhisme car je ne me sentais plus à ma place dans cette société, j'avais beaucoup de jugements et je m'interrogeais sur le sens de la vie. Quand j'ai commencé à méditer et à lire des livres sur le dharma, j'ai vite compris que je devais faire un travail sur moi même. Comme disait Ghandi, sois le changement que tu veux voir dans le monde. Et ayant pas mal de défauts, le chemin sera long lol...

Je vous souhaite une douce nuit.


 3 votes #321487
Virak
Non binaire de 32 ans
09/01/2020 à 22:35

Citation de PhilPhil #321485

Cela a toujours été à la fois dans le cadre d'une croyance comme parfois une recherche philosophique.

Si certains peuvent voir ça comme un trampoline à toutes mauvaises pensées et de ce que j'ai sans doute exposer pour me confondre dans une tendance d'une autre société, il en est rien quand il s'agit de notre rapport à toutes choses qui font les origines de la vie, la mort et le Monde.

C'est ancré depuis des générations en générations, je ne l'associerai point à cela, ce serait bacler le simple d'esprit.

Cela traverse le temps et libre à chacun de saisir ce qu'ils veulent bien écouter ou suivre, d'en tirer profits.

Non ne je vais pas à la pagode juste quand des mauvaises pensées me traversent évidemment,

mais j'y vais également pour partager des bonnes pensées que je tente de suivre, sans oublier certains événements.

D'ailleurs je ne suis pas toujours accolé à un autel pour la médiation. Nul besoin aussi que je m''oblige chaque fois à m'assoir sur le sol pour le faire.

Certains me demandent souvent pourquoi je suis calme, voir même ailleurs. C'est peut-être qu'inconsciemment vis-vis d'eux je médite.

Aller dans une pagode, pour moi cela aide forcément à la méditation puiisque j'ai l'impression de reprendre mes basiques sur tout.


 1 vote #321491
Gael3592
Homme de 35 ans
09/01/2020 à 23:31

grâce a mon sophrologue , j'ai repris la méditation.

je m'assois confortablement en position lotus, sur le tapis, sur mon fauteuil ou dans le bain. Perso, je mets pas de musique , calme absolu. je combine la respiration avec la meditation . la respiration est le fil conducteur, inspire avec le nez en gonflant le ventre, les poumons,puis le coup. aspire avec la bouche du coup, aux poumons et le ventre. un rythme soutenu, je concentre sur ce fil conducteur. des fois j'imagine êtres en vacances, au bord d'un lac de montagne (mon paysage préféré). je laisse le corps suivre,imagine être au soleil, l'air fraîche, être dans une bulle protectrice. c'est magique. Ça m'a relaxer, et je deviens beaucoup moins impulsif. Enfin, si on ne me provoque pas.

c'est très bénéfique la méditation. pour le corps et pour l'esprit.


 4 votes #321496
W0nderwOOman
Femme de 40 ans
09/01/2020 à 23:45

Rien à voir ^^, mais la position du lotus, ça ne ferait pas un peu mal aux cuisses à la longue ? (je demande, je suis une profane)


 2 votes #321497
PhilPhil
Homme de 54 ans
09/01/2020 à 23:53

Citation de w0nderwOOman #321497

S'il faut adopter cette position pour méditer, c'est très embêtant, car il me faudra bien dix ans d'assouplissement avant de pouvoir y arriver !

Toutes vos réponses sur la méditation sont très intéressantes !

Merci à Lairds pour ce sujet... de méditation !


 2 votes #321498
Virak
Non binaire de 32 ans
10/01/2020 à 00:23

Citation de w0nderwOOman #321497

Faudrait voir par exemple :

Siddhartha qui s'est concentré sur la pratique de la méditation pendant plusieurs jours (on pensera 49j sans bouger)

il a atteint l'éveil comme ça et donc est devenu Bouddha.

D'ailleurs par exemple il y a des films d'animation japonaise sur son histoire à voir pour ceux que ca peut intéresser :

  • Bouddha, Le Grand Départ

  • Bouddha 2, un voyage sans fin


 1 vote #321502
Gael3592
Homme de 35 ans
10/01/2020 à 06:55

Citation de w0nderwOOman #321497

Loool pas besoin forcément en position lotus, assis confortablement et même si en position lotus, les pieds peuvent bien être sous les jambes. C'est pas du yoga, ni numéro de contention comme dans la photo :)


 0 vote #321510
Lindos
Homme de 37 ans
10/01/2020 à 09:14

Autant que je sache cet état de conscience modifié commence par ce qu'on appelle une hyper-attention, mais le mot mono-attention serait plus juste, qui conduit à déconnecter les autres sens, notamment le stress de vigilence qui permet notre survie dans un comportement hostile, et sans doute des capacités d'analyse (probablement pas toutes car on peut sortir de cet état, même si cela nécessite un certain temps pour tout reconnecter). La médecine l'utilise actuellement pour traiter des peurs, habitudes, douleurs, etc, sous le nom d'hypnose.

Personnellement j'ai un certain plaisir (addictif lol) à rester connecté à l'environnement, mais il m'arrive de trouver refuge dans ces techniques lorsque trop c'est trop.


 0 vote #321516
Meilleure réponse

Gael3592
Homme de 35 ans
10/01/2020 à 10:35

Citation de Lindos #321516

J'ai souvent besoin de me méditer, après avoir lu tes participations.


 5 votes #321521
Eol29
Homme de 33 ans
10/01/2020 à 11:26

Personellement, j'ai appris l'auto-hypnose qui a des bases communes avec la méditation mais pour des raisons différentes.

la respiration a une importance énorme, se concentrer sur la conscience de son environnement puis sur son corps puis sur la zone où agir (je l'utilise pour du médical).

Atteindre l'état de pleine conscience est vraiment difficile ! heureusement j'ai des facilités.

faire attention cars il existe une boucle négative a rester dans cette phase trop longtemps (nan mais j'avoue c'est ultra agréable haha), ça m'a bouffé une aprem entière au réveil d'une sieste cars j'atteinds l'état de pleine conscience facilement dans la phase de pré-sommeil.

pour la position, je préfère assis ou allongé et pas de musique ou rarement, j'aime le bruit du vent et de la pluie :)


 1 vote #321525
Sijose
Homme de 51 ans
10/01/2020 à 12:13

Citation de Virak #321491

Bonjour Virak,

Aller à la pagode et pratiquer avec la Sangha. 😊

Ne dit-on pas: Prendre refuge dans les 3 joyaux, le Bouddha, le Dharma, la Sangha.

"Aller dans une pagode, pour moi cela aide forcément à la méditation puiisque j'ai l'impression de reprendre mes basiques sur tout." Garder l'esprit du débutant 😊

🙏


 1 vote #321528
Virak
Non binaire de 32 ans
10/01/2020 à 12:28

Citation de Sijose #321528

Bonjour Sijose,

Tu as vu juste! Seulement je ne voulais pas non plus étaler des mots/sujets pointus pour ne point donner le tournis au forum.

🙏


 1 vote #321530
Lairds
Homme de 33 ans
10/01/2020 à 12:58

Parmi vous , y -a-t-il quelqu'un qui a déjà méditer en pleine nature?

J'aimerai bien essayer. Mais j'ai pas encore trouver de lieu assez tranquille pour ça.


 0 vote #321532
Anamorphose
Homme de 24 ans
10/01/2020 à 13:33

A titre personnel, je suis complètement hermétique aux liens qui existent entre la méditation et Dieu. Je ne dis pas pour autant que les écrits boudhistes n'apportent pas une forme de vérité sur l'esprit humain, mais pour moi cela rentre dans l'ordre de la croyance, cela prend donc un caractère très personnel. Par ailleurs ce n'est pas le lien avec Dieu qui fait la méditation, sinn cela voudrait dire que la prière est une forme de méditation.

En revanche les bienfaits de la méditation font l'objet d'études scientifiques pour comprendre son mode d'interraction. Le simple fait que la méditation puisse réduire le risque de dépression n'est pas anodin. Il y a ce documentaire Arte qui fait un état de l'art sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=Fkym03_HMVw

J'ai lu plus haut dans les commentaires que l'hypnose est une forme de méditation, et je suis dubitatif sur cette affirmation. Les deux modifient notre état de conscience, et cela se traduit dans notre activité cérébrale. Mais la comparaison s'arrête là. On n'atteint pas le même état de conscience lorsqu'on médite et lorsqu'on est sous hynose. D'ailleurs cette différence se traduit dans notre langage : on peut hypnotiser quelqu'un, mais on ne peut pas "méditer" quelqu'un.


 2 votes #321533
Gael3592
Homme de 35 ans
10/01/2020 à 14:01

Citation de Lairds #321532

Oui quand j'étais à la sorti de peche au posé.

les sensations sont plus sollicitées durant la séance. Car tu sens le soleil, le vent, tu entends l'eau qui tape la bordure, tu sens l'odeur des feuilles et de temps en temps des enfants qui crient de loin ou tout près. .. .


 0 vote #321539
Sijose
Homme de 51 ans
10/01/2020 à 14:11

Citation de Anamorphose #321533

Bonjour,

"La foi et la croyance sont souvent tenues pour synonymes. Pourtant, les différences qui les séparent ne sont pas mineures.

Dans la croyance, on s’efforce de se persuader de quelquechose dont on n’est pas vraiment sûr. Elle résulte d’une construction mentale dans laquelle l’égo s’engage pleinement, pour des motifs qui ne lui sont pas toujours conscients, d’où parfois son côté aveugle. Elle peut aussi reposer sur une fascination, avec l’absence de discernement qui l’accompagne. Ce processus, poussé à l’extrême, conduit au fanatisme.

La foi est tout autre. Elle n’est pas le fruit d’une construction mentale, d’une conviction forgée par l’égo mais d’une expérience intérieure directe des enseignements relatifs à la Voie suivie."


 0 vote #321541
Virak
Non binaire de 32 ans
10/01/2020 à 14:17

Citation de Anamorphose #321533

Non non, on ne se met pas en position de méditation durant des chants de moines bouddhistes.

D'ailleurs dans la jeunesse j'ai tenté de le faire, on m'a rétorqué que ca ne se faisait pas.

D'ailleurs ca m'aurait porté malheur de faire le lien.

Faire des prières de l'ordre qui nous échappe et méditer de soi ca n'a rien à voir oui.


 0 vote #321544
SuzanneTD
Femme de 57 ans
11/01/2020 à 00:02

Sans être une grande connaisseuse , je perçois la méditation comme une "mise au ralenti de soi" afin de réunir les meilleures conditions pour une introspection ou une réflexion -aussi apaisée que distante- sur le monde autour .

Une forme de détachement volontaire de toutes les émotions parasites pour revenir à celles essentielles .

La musique , le silence , la respiration , la nature et ses éléments , l'observation de l'infiniment petit , etc .

En temps ordinaire , je dis pour résumer : "je regarde l'herbe pousser" :)


 3 votes #321579
AntoineSD
Homme de 18 ans
11/01/2020 à 02:03

Citation de Lairds #321470

Hello !

Tu as tout à fait raison concernant la méditation ! Et franchement ça fait du bien de savoir que de plus en plus de monde pensent à prendre du temps pour eux. C'est très positif, non ? :)

Pour répondre à ta question, je le fais en me réveillant, le temps d'une ou deux musique(s) (pas nécessairement calme d'ailleurs !). Assis sur le lit avec pieds au sol, fenêtre grande ouverte et yeux fermés !

Bien à toi :)


 1 vote #321583
SuzanneTD
Femme de 57 ans
11/01/2020 à 02:24

Méditons , méditons ... foutue pleine lune ;-)


 1 vote #321585
Lairds
Homme de 33 ans
11/01/2020 à 08:07

Citation de AntoineSD #321583

C'est très positif, pour mon cas, oui. Il me semble que dans certaines universités occitentales. Elle est rentrée dans le cursus des facs de médecine.

Après pour certains, la méditation n'a pas une belle image, simplement par ignorance.

La fenêtre ouverte, on doit pas avoir les mêmes températures ou tu es plus courageux 😁


 1 vote #321596
Lindos
Homme de 37 ans
11/01/2020 à 11:38

Citation de Anamorphose #321533

"'ai lu plus haut dans les commentaires que l'hypnose est une forme de méditation, et je suis dubitatif sur cette affirmation. Les deux modifient notre état de conscience, et cela se traduit dans notre activité cérébrale. Mais la comparaison s'arrête là. On n'atteint pas le même état de conscience lorsqu'on médite et lorsqu'on est sous hynose. D'ailleurs cette différence se traduit dans notre langage : on peut hypnotiser quelqu'un, mais on ne peut pas "méditer" quelqu'un. "

Le terme hypnotiser est inapproprié, c’est la personne qui entre dans un état de conscience modifié, qui apparaît tout-à-fait comparable à celui de la personne en médication, et sorti des spectacles l’hypnotiseur utilise des méthodes tout à fait comparable à celles que les maîtres enseignent aux élèvent qui apprennent à méditer. La méditation "de pleine conscience" contient le mot pleine qui est aussi une hyperattention et des déconnections. Si dans les deux cas les pensées peuvent explorer l’inconscient, et être profondes au sens de la méditation, se dissocier en partie des sens, le caractère solitaire et parfois durable de la méditation lui impose d’être menée de façon plus rigoureuse pour ne pas s’exposer à des dangers. En tout cas les effets à court, moyen et long terme sur le corps apparaissent tout-à-fait comparables et bénéfiques, et utilisables en médecine.

Une chercheuse lyonnaise ambitionnait de vérifier l’activité du cerveau dans les deux cas, je n’en connais pas les résultats, et ne suis d’ailleurs pas convaincu qu’un IRM du cerveau soit suffisant, l’activité nerveuse ne se limite pas au cerveau :

https://www.lyonmag.com/article/93085/une-chercheuse-lyonnaise-veut-etudier-l-activite-du-cerveau-pendant-l-hypnose-et-la-meditation

Bon après je ne vais pas non plus me battre pour montrer que les humains n’étaient pas plus idiots que nous des fonctionnalités de leur corps il y a des milliers d’années, ils pouvaient même l’être plus car c’était leur outil vital.

La transe des cultures premières par exemple, qui utilisaient des méthodes d’hyperexcitation (et y ajoutaient quelques psychotropes naturels lol) pour atteindre des états de conscience modifiés, où le motricité est sollicité de façon hyperactive et répétitive, ne peuvait pas être très différente. Les cultes plus récents voire contemporains utilisent encore parfois les mêmes méthodes, par des sons, des odeurs, des chants, qui sollicitent ou saturent les sens. Dans ces conditions encore actuellement en Inde des pratiquants se transpercent publiquement un organe ou en arrache un autre (jusqu’à l’émasculation lol), sans ressentir de douleur. Et je ne suis pas sur que certains soldats au front ne soient pas parfois aussi dans des états de transe, où ils ne font pas toujours dans la dentelle comme on dit (on ne l’attend d’ailleurs pas nécessairement d’eux malgré les beaux discours).

Reste que la méditation comme l'autohypnose sont au contraire réparateurs du corps.

.

Lairds,

Homme de 33 ans

"Après pour certains, la méditation n'a pas une belle image, simplement par ignorance."

Ce sont des pratiques qui nécessitent de pouvoir se déconnecter du présent, c'est-à-dire être vulnérable, et improductif. Ne pas être vulnérable n'est possible que dans les cultures qui le permettent en sanctuarisant des lieux où c'est possible, et improductif c'est de moins en moins possible dans une société de plus en plus concurrentielle. De toute évidence c'était de moins en moins la mode.


 2 votes #321609
Gael3592
Homme de 35 ans
11/01/2020 à 13:56

Citation de Lairds #321596

Après pour certains, la méditation n'a pas une belle image, simplement par ignorance.

C'est fort dommage !

La méditation est une des rares activités que l' on dialogue avec son corps et son esprit. Et c'est pas les autres qui nous imposent une idée ou de l'emprise de Dogme ou ideologie. Mais c'est vraiment que du soit.


 1 vote #321620
Zeugma
Homme de 35 ans
11/01/2020 à 14:44

...méditation active qui fixe l'attention de la conscience sur un point précis du réel en vue de parfaire l'appartenance vitale au cosmos…

...méditation passive qui laisse l'entière disponibilité de la conscience pour s’imprégner de la matérialité du corps comme partie du cosmos…

Unir les deux c’est tout le but de cette pratique…


 0 vote #321621
Gael3592
Homme de 35 ans
12/01/2020 à 10:47

Citation de Ovnichiant #321661

Welcome back :)


 0 vote #321662
Lairds
Homme de 33 ans
12/01/2020 à 10:50

Citation de Ovnichiant #321661

Merci pour la vidéo. Je vais regarder ça.

Bon retour


 0 vote #321664
Tangerine
Femme de 41 ans
12/01/2020 à 13:42

Hello à tous,

J'ai débuté la méditation en parlant avec une prof de yoga qui pratiquait le zazen : https://fr.wikipedia.org/wiki/Zazen J'ai commencé selon le modèle et puis je m'y suis détachée pour quelque chose de plus adapté à moi.

Alors, pour la position : en tailleur ou demi-lotus, les fesses sur plusieurs épaisseurs de coussins, donc surélevées par rapport aux jambes. L'avantage est que ça met le dos bien droit, au lieu qu'il a tendance à s'arrondir si on se met en tailleur sur du plat. Je regarde un point en face de moi, idéalement par la fenêtre (il y a la montagne par ma fenêtre donc c'est relaxant ^^), et je peux laisser mon regard errer un peu autour de ce point. Je respire par le nez, et au début, je fais une pause au bout des expirations et je laisse le reflexe re-remplir tout seul les poumons. J'ai observé que ça détendait des parties crispées de mes poumons, je respire donc plus librement.

L'esprit : je me concentre sur deux choses, tenir mon dos droit, comme suspendu par une corde accrochée au ciel, et observer ma respiration. Les tourbillons de pensée habituels se calment petit à petit, mais quand vient une image je la laisse repartir en me re-concentrant sur la respiration et le dos droit.

Les bénéfices : c'est magique. Au bout d'un moment les pensées qui émergent ne sont plus des "parasites" (dans le sens de "y'a de la friture sur la ligne") mais des idées limpides. Souvent la solution à un problème qui me soucie arrive toute seule, ou la marche à suivre. Et aussi, l'esprit se calme. Ce qui me procurait de l'anxiété ne me semble plus si grave, je prends du recul. Ça aide beaucoup.

Dans l'idéal j'aimerais faire une petite séance tous les jours, mais je m'en sers plutôt lorsqu'une situation me semble inextricable, ou que j'ai un coup de stress, ou des angoisses mal définies.

Bon dimanche à tous !


 3 votes #321672
LouRrr
Homme de 22 ans
14/01/2020 à 23:36

Wahh ce débat à pris une belle ampleur, merci Lairds!


 0 vote #321813
Lairds
Homme de 33 ans
15/01/2020 à 06:18

Citation de LouRrr #321813

J'y suis pour rien. C'est parce qu'il y a des participations que le sujet à pris de l'ampleur.


 0 vote #321818
Zeugma
Homme de 35 ans
15/01/2020 à 11:16

Si toute pratique s’établie sur une technique ou plus précisément sur une suite conventionnelle de gestes physiques et de dispositions psychiques, il reste que la méditation s’enracine en premier lieu dans notre nature humaine, là où une disponibilité physico-sensible permet et révèle notre aptitude à « user » de notre conscience en vue de contempler…

Car pour ma part il est évident que toute méditation est une disposition à la contemplation, même si en terme de rapport elles diffèrent en bien des points et qu’il ne s’agisse pas de les confondre, ni dans l’intention qui les motive ni surtout dans la réalisation qui les finalise…

Si par ailleurs la méditation fût pratiquée comme support par certaines spiritualités et par extension admise aussi par quelques religions, elle est naturellement et individuellement une caractéristique impliquant que la vie dans sa diversité, recherche un point unificateur capable de faire passer sa puissance multiplicatrice à l’acte de stabilisation le plus parfait possible…

Dans cette acception, la méditation réalisant en acte ce point de stabilité est bien un préambule à la contemplation, puisque cette dernière est l’ultime capacité du vivant à percevoir ce qui est par ce qu’il est, même si comme dit précédemment il ne s’agit pas de confondre les deux…

Tant que la méditation opère une stabilisation qui unifie des trois mouvements vitaux dans la matière de notre corps, elle permet une « sanctuarisation », mais dès que cette dernière existe, le désir de contempler se révèle comme une des finalités naturelles…


 0 vote #321823
PhilPhil
Homme de 54 ans
15/01/2020 à 12:40

Zeugma,

Vous avez des idées intéressantes, mais vous employez un style courant dans les textes philosophiques. Il vous reste à retravailler vos textes pour en simplifier la forme ; c'est tout à fait possible. Ce qui est philosophique peut très bien s'expliquer simplement. Continuez à nous livrer vos réflexions !

Cordialement,

PhilPhil


 1 vote #321826
Zeugma
Homme de 35 ans
15/01/2020 à 13:39

il y a un temps pour tout et l'effort de la compréhension fait partie de la découverte d’une réalité, mon langage est suffisamment clair pour ce sujet…

D’autres ont témoigné différemment et c’est bien ainsi, je ne vais donc pas modifier mon « style »...

merci à vous PhilPhil pour votre remarque…


 0 vote #321830
Lairds
Homme de 33 ans
17/01/2020 à 17:12

Il paraît que la sylvothérapie donne quasiment les mêmes effet que la médiattion.

Quelqu'un a déjà essayé?


 0 vote #321940
Zeugma
Homme de 35 ans
17/01/2020 à 18:34

oui mais je la comparerais plus avec le chamanisme...


 0 vote #321941
Lairds
Homme de 33 ans
17/01/2020 à 18:38

La sylvothéparie ou la méditation?


 0 vote #321942
Zeugma
Homme de 35 ans
17/01/2020 à 21:20

la sylvothérapie évidement !


 0 vote #321945



Rejoindre beTolerant