Aide Conseils sur la conduite à tenir avec un garçon en cas de malentendu - Page n°2

Reglisse

Je suis tout à fait d'accord avec SuzanneTD !

Seul le gagnant-gagnant est satisfaisant. Un monde de Bisounours, c'est plus cool.

Pour ma part, je ne veux pas choisir entre être l'agneau ou le loup et je me protège des prédateurs.

Membre Anonyme

Pour reprendre ton expression, c'est quoi "tes façons de faire à la con" ?

Si tu peux les identifier, tu as ta solution.

Membre Anonyme - modifié par gael3592 le 12/01/2020 - 01:17:07

le règle est là, pour gagner il faut jouer . 100?s gagnants ont joué.

peu importe quel site, circonstancesde rencontre, ce soit pour une relation, un court moment sympa ou une complice, je préfère que je cherche activement ce qu'il me faut, quêtre chopé par un chasseur. gagner le jeux (trouver le bon mec), c'est mon but. bien sûr je refuse ce que je veux pas et lui envoyer des boulettes , c'est déjà arrivé avec un membre de beto, quand il pense avoir le droit de se mettre au-dessus de ma volonté. couper net . par le fait d' être toujours en position de maîtrise, peut être , de ne pas se faire tirer les oreilles par l'autre , sûrement.

Membre Anonyme

Chasseur, proie, gagnant, calculatrice…

Et si on replace le truc dans le cadre du relationnel, c'est pas mieux ?

J'ai un berger allemand fort sympathique.

Un chat aussi tout aussi avenant.

Indépendament de leurs qualités respectives, ils ne s'entendent pas aussi bien que chacun le voudrait au motif que l'un est trop craintif pour l'autre, le second trop brusque, même sans intention de nuire.

Ce que je veux dire par cet exemple animalier, c'est que la question n'est pas tant le procés d'intentions, la vulnérabilité, la prédation, le calcul des efforts de l'autre selon une grille de lecture qui sera de toute façon très personnelle mais tout simplement d'une capacité réelle d'avoir un courant qui passe entre deux personnes.

Si on raisonne du coté de l'hosmose et non de la volonté, cela permet d'éviter la notion d'échec et de réussite mais de se placer dans le cadre d'une expérience humaine qui n'a pas vocation à réussir ou à échouer mais à enseigner des choses sur l'autre, sur soi et évaluer une compatibilité possible, que ce soit pour que deux corps exultent ou pour quelque chose de moins à satisfaction immédiate et de peu de durée.

Mon chien et mon chat on du mal dans leur relation.

Mais chacun a ainsi matière à développer un meilleure approche des autres au fil du temps.

C'est vers cela qu'il faut aller, apogee31, sans qu'il soit question de faire ou de se faire des reproches mais en étant dans la recherche de ce que nos expériences peuvent nous apprendre sur la façon dont nous allons mener les suivantes.

Il n'est plus alors question de temps perdu, d'échec, de loupé mais d'un chemin avec des montées et des descentes, des feux rouge et d'autres verts.

Avance et cela te mènera bien quelque part. 🚗

Membre Anonyme

Ton chat et ton chien sont des propriétés à toi, ils attachent à toi. Ils s'attachent pas. Comment forcer un gay à tomber amoureux d'une femme ? Même constat.

je pense avant d'envisager s'apprendre, et de vivre la compatibilité, faut déjà que la personne a de volonté. Ceci exclut déjà 99 ?s rencontres.

Puis, perso, c'est une question de choix, entre ce qui j'aime et ce qui m'aime, je choisis ce qui j'aime. Pourquoi se forcer à vieculer une relation si la personne n'entre pas dans tes criteres ? Savoir ce qu'il veut et ce qu'il ne veut pas est primordial. Faut pas se perdre dans des jolies lettres, et des poèmes d'amour.

D'ailleurs, ce qu'il fait vieculer une relation confirmé, ce sont des efforts et des projets. Ça se chiffre. Je préfère rester pratique que penser l'amour suffit pour franchir tous les obstacles. Ceci n'est ni pessimiste, ni se renformer dans le confort. Mais le processus naturel d'une relation, de ce qu'il est capable de faire chez les deux sujets.

Membre Anonyme

Ma comparaison a ses limites et elle visait juste à illustrer ma réflexion.

Entre nous, les humains, l'hétérogénité est telle qu'on se retrouve souvent entre chiens et chats qui ne nous comprenons guère et avec des façons de faire qui interpellent nos rencontres.

Je comprends ton raisonnement mais les relations humaines sont assez loin de l'arithmétique et 2+2 ne font pas forcément 4.

On est pas obligé d'aller dans la romance de contes de fées ou les poèmes enfièvrés tout en laissant la calculatrice de coté car on est pas en train d'acheter quelque chose ou de louer un service mais de chercher si quelque chose qui a trait à l'attirance mutuelle se passe ou pas.

Apogee31

Bonsoir,

Eh bien je vois que mes soucis font beaucoup parler, merci encore pour vos contributions (d'ailleurs, si quelqu'un peut m'expliquer comment manipuler les citations (pas les gens ...) ici, ce serait sympa) ... Pour l'heure je vais me contenter de copier-coller, pardon ...

-Tu n'as rien fait de mal sans doute, c'est notre société qui fonctionne comme ça, les manières et la politesse en moins. Tu apparais être sincère et sensible, ce qui rend un peu vulnéable.

Une anmalie, en somme ;) ... "Nom de Zeus, Marty ! Une singularité temporelle dans les rues de Toulouse ?! Prépare la Delorean, qu'on le renvoie à son époque !"

Bon, mon renvoi aux Inconnus était une boutade, je pense que vous l'aurez compris ... Pour dire que j'aurai du faire des phrases moins longues ...

-Ce gars est certainement versatile et il ne vaut pas l'état d'anxiété dans lequel tu te mets... passe à autre chose, ne reste pas focalisé sur une relation qui ne t'apportera rien. Et puis, dis-toi bien que tu seras sans doute déçu ou frustré par les relations libertines. Ce type de relations ne peut pas te convenir si tu t'attaches aux gens (je parle en connaissance de cause). Si tu tournes la page, tu pourras ouvrir ton cœur à des personnes vraiment constructives pour toi. Ne perds pas espoir !

Eh bien, je ne pense pas avoir le choix, il me semble, donc oui forcément je vais passer à autre chose ^^

Après oui, je m'attache toujours un peu, surtout quand je pense avoir "trouvé", j'essaie de préserver la relation, de ne pas la "casser" avec des choses très terre à terre, qui seraient frustrantes. Comme je l'ai dit plus haut, même si c'est une relation "physique" à la base, et qu'il s'agissait de cela uniquement (le gars m'a dit rechercher du bon temps avec un régulier, ce qui me convenait parfaitement, ne souhaitant pas m'engager), je tente toujours de rendre cela un peu plus "habillé" que simplement "tirer un coup entre deux portes".

J'avais déjà connu un garçon avant lui, qui m'avait contacté en me disant franco: "on se rencontre quand ?" Je n'avais donc pas eu le temps de déballer tou mon discours, comme j'ai fait ici (allez savoir pourquoi j'ai fait différemment !). On s'est rencontré, on a marché dans les rues en discutant de nos métiers, nos hobbies, puis le gars m'a demandé si je voulais aller chez lui. J'ai dit OK, on a bu un thé (encore du thé ...) et on a passé un (bon) moment coquin.

Le genre de choses qui ne se passe qu'une fois, ça m'avait complètement bouleversé, dans le meilleur sens du terme. Manque de chance, je n'ai jamais pu renouer avec ce gars, ni le revoir, car il a bougé géographiquement de par son métier.

Après, ne pas me mettre dans cet état, désolé mais c'est plus fort que moi; je réagis, ça me semble normal, je ne peux pas être indifférent à ce qui m'arrive, comme si rien ne s'était passé. La relation, même sexuelle n'est pas un passe-temps pour moi, je ne suis pas une machine, et je ne souhaite pas coucher avec une machine non plus ...

Mais bon, comme on dit: "dans l'espace on ne t'entend pas crier" (encore une référence ciné - je sais) ...

-Je sens une mixe de jaloux, colère et humiliation qui te gouverne. Pourquoi prendre autant la tête ? T'as rien perdu. En plus, tu peux tirer une leçon, tu ne sera pas victime la prochaine fois.

Oui c'est cela ... C'est sûr, je vais en tirer une leçon, mais peut-être pas celle à laquelle tout le monde pense ... Je ne suis pas un punching ball non plus ...

-Pourquoi tu te torture avec l'erreur des autres ? Envoie lui un fcuk, comme il le mérite. Mais, c'est pas toi qui a froiré, c'est lui. Attend, pense-tu qu'il ait une relation déjà ?

Non, c'est mon erreur, j'aurai du être plus direct, ou ne pas succomber. Mais comme il me plaisait physiquement, je me suis fait avoir ... S'il a une relation déjà ? Ce n'est pas mon problème, peut être que oui, puisqu'il me zappe ... Peut être qu'il a trouvé un gars à son image, qui "parle" comme lui, qui est plus direct que moi; cela ne l'a pas géné avec moi mais bon ...

-Pour reprendre ton expression, c'est quoi "tes façons de faire à la con" ?

Mes discours interminables, je pense, bien que cela ne l'ait pas heurté au départ ... Je précise tout de même que nous discutions ensemble depuis début novembre, de façon assez régulière. Je n'ai pas voulu forcer la main, mais là à l'arrivée de 2020, j'ai voulu tenter le coup en disant "je te souhaite une bonne année avec de bons moments (avec moi)", ce qui a suscité sa question polémique "quels bons moments on pourrait passer ensemble ?"

Merci encore à tous, je vais quand même mieux qu'hier ... On verra les jours à venir, je déplore quand même mon penchant naturel à me rabattre sur mon travail, le sport, pour éviter de penser à cet échec cuisant, qui ne va certainement pas faciliter mes relations publiques (et privées) ^^

Je suis en effet de nature réservée, je ne fréquente pas vraiment le "milieu" comme on disait alors, par goût personnel et parce que mes occupations et mon "train de vie" ne le rend pas possible? D'où ces sites de rencontres (j'en ai quand même fait de belles avant -cf plus haut). On m'a eu dit à l'occasion que heureusement que j'ai encore ça ... mais que je m'interdisais bcp de choses ... j'ai essayé cette fois de passer outre mes réticences, mal m'en a pris visiblement ...

Le bon côté est que j'ai découvert ces forums également: tout n'est donc pas perdu ^^

Reglisse - modifié par Reglisse le 12/01/2020 - 20:14:07

Si la souffrance est inévitable dans la vie, seules la compassion, la tolérance et la compréhension peuvent nous apporter le bonheur. L'amour (je parle de l'action d'aimer en général) est une union, pas une lutte entre deux égos. Ça c'est juste de l'égoïsme, et ça ne rend personne heureux.

Je rejoints la pensée de Sociable30. Chaque expérience nous permet de nous connaître et de nous comprendre. À chaque fois, c'est une occasion de nous améliorer. Regarder notre comportement de l'extérieur nous permet de réfléchir à nos blessures, à notre passé, à nos valeurs, à nos forces et à nos faiblesses.

Carl Jung a écrit : "Tout ce qui nous irrite chez l'autre peut nous aider à mieux nous comprendre."

Pour ma part, j'aime composer des poèmes pour exprimer mes sentiments du moment ou écrire longuement aux personnes que j'apprécie (même de simples amis). Cela plaît à certains et déplaît à d'autres. Tout simplement parce que je ne peux pas entrer en résonnance avec tout le monde. C'est la diversité de l'espèce humaine. Pour autant, devrais-je me priver de communiquer d'une manière qui me correspond, juste pour plaire ou être à la mode du moment ?

Apogee31, toi qui lis Jane Austen, elle a écrit ceci : "La moitié du monde n'apprécie pas ce qui amuse l'autre moitié." Je pense qu'une partie des réponses que tu cherches se trouve dans le sens profond de cette phrase.



  S'inscrire pour participer


Sujets similaires
  1. En pleine (probable) séparation, j'ai besoin de conseils
  2. Pour quoi je repousse mon homo sexualité (conseils aide)
  3. Est ce que les garçons se maquillent ou pas ? (conseils)
  4. Besoin de conseils suite à une rencontre avec un homme, je suis perdu
  5. Conseils pour quelqu'un qui n'a jamais eu de relation