Faites-nous rêver un peu.


Mimosa
Publiée le 27/12/2019 à 19:17
Auteur du sujet

Pour ceux ou celles qui ont eu la chance d'avoir un papa noel ( ou une maman noel), racontez votre nuit aux esseulés de la barquette.

On veut de l´excitation, de l´emotion, du rire ou du reve.

Merci d'avance pour vos recits multiples, chauts et croustillants a souhait.


Frango
Publiée le 27/12/2019 à 21:00

Bonsoir Mimoza,

J'aime ton sujet ; je le trouve incroyable sur ce site !

Comme tu me connais, tu sais que je ne me moque pas, mais que je trouve ça un peu "gonflé" dans le bon sens du terme...

En effet, avant Noël, tu as dû lire, comme moi, les messages des uns et des autres. Celles et ceux qui (comme moi) sont restés seuls le 24 au soir et qui ont même passé une partie de leur soirée sur Beto... Moi, c'est ça qui m'a fait rêver !

Et puis, il y a eu aussi le "fameux repas de Noël" !!! Tant attendu, qui en a fait vômir plus d'une et plus d'un, car il est aussi le symbole d'une institution familiale qui est bien loin d'accepter la communauté LGBT....

Si il y a tant de personnes regroupées ici et sur d'autres sites, c'est sans doute que, au delà des fêtes de familles, où tout semble merveilleux, il reste une blessure intense pour certaines et certains. Un manque d'espérance et d'amour.

Alors, vous toutes et vous tous qui êtes là, continuez à me faire rêver !

Je vous embrasse, Frango.

Reglisse
Publiée le 28/12/2019 à 00:52

Coucou,

Je vous sers ceci, sans prétention, juste par goût de l’amusement.

Croustillant et chaud comme un petit-four ? Oh, je ne promets rien de tel au menu ! Quoi que…

Moi, j’étais rose des épaules aux pieds. Du coup, ma mère a jugé que je ressemblais à un bonbon.

Mon ami et moi avons vu deux pièces montées de cadeaux sur nos chaises. Certes nous avons effectué des bricoles chez ma mère, mais nous ne demandions pas à être gâtés pour autant.

Notre petit paquet avait l’allure misérable d’une pauvre tomate flétrie ! Cependant, la création unique qu’il contenait a été savourée.

Ma mère m’a tendu un petit sachet. J’y ai découvert deux barrettes. Elles sont à croquer et je les ai glissées sur des mèches de ma chevelure.

— Tu as souvent des tifs qui rebiquent, m’a dit ma chère maman.

Devais-je comprendre que je suis mal coiffée ?

Déjà, elle ne me répète plus que ma barbe est gênante. Quel progrès !

Après l’apéritif, je m’étais préparée à l’arrivée du fois gras. En effet, quelques semaines auparavant, j’avais demandé à ma mère de ne pas en mettre sur la table. Malheureusement, elle en avait déjà acheté.

À ma grande joie, il est resté dans le frigo. Je crois qu’elle va le dévorer toute seule…

Mon ami avait préparé une tarte. Toutefois, le dessus avait un peu brûlé. Il était navré que le dessert du repas de Noël fût un chouilla raté.

Quand nous sommes rentrés chez nous, vers 23 heures, nous avions évidemment trop mangé. Mon compagnon a allumé le poêle à bois et a nourri le feu avec excès. Était-ce accidentel ou volontaire ? Mystère…

La température est montée, montée, montée dans notre camion de 15 m². Un vrai four !

En plus, notre lit est en hauteur. À minuit et demi, nous avons mis un thermomètre sur le matelas et le verdict est tombé : 30°C.

Malgré notre nudité, les couvertures et le drap étaient de trop. Nos mains étaient à la fois pétillantes, comme du champagne, et veloutées, comme une crème. Nous bouillions et nous n’arrivions pas à dormir. Le sel du désir a rapidement masqué la fadeur de la fatigue.

À 3 heures du matin, nous avons troqué notre ivresse pour un sommeil acidulé.

Il fallait être sérieux : ma mère et les nombreux restes du réveillon nous attendaient pour midi.

Réglisse

Membre anonyme
Publiée le 28/12/2019 à 23:34 - modifié par gael3592 le 28/12/2019 - 23:47:31

Hello,

Noël n'est pas un jour J pour moi de part mon origine. Cependant, je le fête, plutôt pour profiter un peu l'ambiance. Pour moi, une autre fête est plus importante, sauf que souvent, je bosse dans la journée, et le soir fête avec mes amis, bien loin de mes parents qui sont à l'autre bout de la terre.

Je suis invité par mon ex et ses parents pour noel, le soir du réveillon était très sympa.

J'ai ramené depuis le travail l'apéritif : petit four assorti. (fois gras, saumon fumé, serrano, omelette truffe), c'était pas mauvais.

L'entrée est st Jacques et terrine de sandre (que j'ai pêché dans la Loire, 4kg suffit pour 10 personnes) préparée par la maman de mon ex. Délicieux.

Le plat est la lotte et langoustines, très bon. C'est juste que je suis pas très fan de langoustines.

Le fromage, j'en suis passé. Y avait un plateau . Beaucoup de St maure provenant d un producteur à côté.

Le dessert, j'ai ramené du travail fraisier et forêt noire. Ils ont beaucoup aimé.

Un repas très convivial et joyeux.

L'échange des cadeaux Noël était sympa, comme chaque année, je commande depuis Amazon des cadeaux emballés, faire des magasins n'est vraiment pas mon truc, en plus avec le bruit, ça m'énerve.... Tout de même, j'ai bien choisi les cadeaux, et ils ont aimé.

J'ai reçu de la part de mon ex un cadeau très précieux, et j'étais ému.

À côté, pour eux, j'ai ramené des cartons de tresse noix de pecan, éclairs au café , gland au kirsch et une demi cadre opéra. Ils sont gâtés pendant ce long week-end de fêtes.

Voilà, ce petit compte rendu. En gros, Noël pour moi est une fête familiale, je vois comment la famille de mon ex est gâtée. Perso, comme c'est pas une fête traditionnelle de ma culture, en plus pas avec ma famille, je n'ai pas spécialement me projeter dans la fête. Juste pour sentir l'ambiance et des ondes positives.

Si j'étais pas invité, j'aurais du passer le réveillon chez mes amis, le 25 grasse mat et le 26 27, reprends le boulot.

Depuis plus de 10 ans en France, j'ai fêté juste une fois ma grande fête avec mes parents, celle de cette année . C'était différent. Comme j'étais tellement éloigné, le rituel, l'ambiance me paraissaient inhabités, mais avec mes parents, on était enfin une famille unie. C'est un moment rare et précieux, je pense que je le mémorise à vie.

Membre anonyme
Publiée le 29/12/2019 à 00:20 - modifié par SuzanneTD le 29/12/2019 - 00:38:49

C'est difficile Mimoza , de t'offrir du rêve du croustillant quand ça manque aussi à nos vies (à moins de faire semblant)^^

Malgré tout , la réception d'une petite carte de voeux de ma fille (après des mois de silence pour cause de "braquage") a suffit à me remettre du baume au coeur .

Le dépassement - qui me manquait pour aller vers d'autres - fut aussi une belle surprise .

Je commence doucement , à petits pas - c'est juste que les circonstances ne s'y prêtent pas trop .

Vous êtes quelqu'un(e)s avec lesquel(les) échanger en mp serait un plaisir - je fuis le tchat où je ne me sens pas à l'aise autant que le mp où je me sens démunie .

Sans confiance , de quoi pourrions-nous bien parler .... ?!?

La sympathie n'est pas suffisante - en tout cas pas sur un site de rencontre , il me semble .

(là , je teste mon nouveau clavier illuminé comme un sapin de noël - je taquine un peu mais si peu)^^

Je sais avoir été "gonflante" en cette soirée du 24 , je m'espère beaucoup plus détendue à l'avenir - J'ai les défauts de mes qualités - ce n'est pas toujours simple à gérer ^^

J'espère vous faire rêver un peu plus la prochaine fois - vraiment :)

Membre anonyme
Publiée le 29/12/2019 à 02:49 - modifié par Gargantua le 29/12/2019 - 10:59:19

Coucou Mimosa :)

Bon bah perso je dirais que Wilo vous a offert bien avant l'heure VOTRE cadeaux de Noël.

Propos modérés car incompatibles avec un débat serein et avec la thématique abordée. Les attaques gratuites sur les auteurs de reponses qui ne vous conviennent pas sont inacceptables et c'est là un ultime avertissement. Xavier (Modérateur)

Bises ... Stan ...

Membre anonyme
Publiée le 29/12/2019 à 02:55

... (cqfd)^^

Membre anonyme
Publiée le 29/12/2019 à 10:51

Pour moi, les fêtes de fin d'année se passent toujours à grande vitesse ...

Famille Italienne ; nous sommes habitués à faire le réveillon en tres grand nombre ... 15-20 personnes .

C'est comme ça depuis que je suis petite .

Des debut décembre, c est une dance qui commence, entre les cadeaux à faire , les petites entrées à préparer et à congeler ..

La journée du réveillon est le grand final . Car on reçoit toujours dans notre maison qui justement fait office de point de rassemblement familiale.

Il faut donc la préparer, faire de la place , aménager d'autres tables pour les petits.

En parallèle, il faut préparer les mets les plus frais , faire les derniers petits fours.

Comme d'habitude , c'est souvent les femmes qui s'y collent . Voir ma vieille maman tout se tapper m'est impossible a supporter . D'un autre côté les hommes jouent avec les petits morveux qui s'impatientent . C'est pas plus mal .

Les invités arrivent au compte goutte vers 18h , je ne suis toujours pas prête ! J'arrête la dance pour aller me préparer... la salle de bain unique est squattée par une de mes sœurs. Tans pis je peux quand même m'habiller et me coiffer.

Le temps que je fasse mes petits rituels ; ma famille est arrivée.

A peine le temps d'enlacer chaques membres , je me rends compte que personne a pris l'initiative de préparer... l'apéro...

La dance reprends de plus belle . Entre les bouteilles à ouvrir , les plats de toasts, les petits four , servir la matriarche avec son précieux Coca ! C'est une course !

Une fois l'apéro servit ... la récompense... profiter d'eux .

Certe c'est comme ça que ma famille est . Mais j'ai grandi comme ca , et je les aime tellement tous.

Je me dis que ceux qui sont seule ne loupent pas grand chose vu la cadence !

Mais d'un autre , j'aime tellement ces moments avec eux qui se font de plus en plus rare .

J'aime voir le sourire sur chaques individus de ma famille ; sur la tête des bambins qui ne tiennent plus en place devant le sapin .

L'odeur de la cheminée et du conifère nous accompagne . On se fait d'ailleurs la réflexion entre nous, amoureux des choses simples et de la nature. On regrette la neige . On parle alors du climat . Des choses à changer pour le Noël prochain . Des emballages cadeaux en papiers à proscrire, du fait que cette année, nous n avons plus de foi gras , et très peu de charcuterie .

La chaleur dans le salon monte intensément, les corps qui s 'agitent, qui parlent , réchauffent plus que la cheminée.

On passe à table ; on va chercher les énormes plats . Des gratins dauphinois ... Chaperons cuinisiné par ma grande cousine ,venant d'une ferme pas trop loin ... Un délice .

L'alcool qui coule à flot commence à faire effet ... J'en suis à mon 2ème verres de Jurancon.

Mon frère, lui a déjà au moin 6 de plus ... il me le rappelle en me taquinant ! Il me rappelle surtout ces nombreuses soirées avec lui quand j'étais plus jeune ,ou nous abusions de l'alcool .

Le repas se passe dans le bruit , les rires imbibés d'alcool .

il est 23h30... le repas a peine finit , voyant les enfants dont mes neveux d'amour ne plus tenir en place... Nous décidons tous de lancer le subterfuge d adultes pour la mise en place des cadeaux ... Mon frère et mon oncle sortent , et font sonner à l exterieur une cloche . Mes sœurs attirent l attention des petits sur le son extérieur et les amenent à l 'étage, car comme vous le savez ... ça doit être le père Noël et il y a possibilité de le voir près de la cheminée... peu etre ...

Pour augmenter le réalisme, nous disons au petits d essayer de prendre des photos du père noel avec nos mobiles... ah la modernité... ça nous fait rigoler.

On profite donc de l absence des petits pour enfin placer les cadeaux ... c'est effarant ... chaques années il y en a de plus en plus ... cette fois ci , avec le sapin, les cadeaux prennent 1 quart du grand salon ! C'est énorme.

Les petits descendent... leurs yeux , leurs joies me ramènent directement à mon enfance quand j'étais à leur place !

Il y a comme un petit moment de nostalgie par rapport a mon enfance ... ca passe en buvant une petite gorgée de mon 4 eme verre ... et en m imbibant de ce fabuleux moment present ...

Nous deballons nos cadeaux , nous sommes adeptes des petits trucs pour rire ! Et ça marche toujours autant !

j'aime voir la surprise ! l'étonnement ! et encore une fois le rire de ma famille.

Il est 1h du matin , le dessert enfin ! Les petits sont focus sur leurs jouets . Nous sur le framboisier maison d'une autre cousine , du gâteau petit beurre de ma tante qui est présent à chaque événement familiale important ... Un régale...

On se plaint tous avec humour de notre ventre ... on en peu plus il va exploser !

S'en suit le café, clémentines et bavardages jusqu'à 5 heures...

Entre temps , bien sur , hors de questions de ne pas nettoyer ... on mets alors tous la main à la patte .

Je regarde ma montre trackeuse d activitee , j'ai cumulé la journee du 24 et début du 25 ... je me rends compte que j'ai fait 9,5 km juste dans ma petite maison ...

C'est fatiguant , je ne vous le cache pas ... mais voila , ce sont tellement des moments importants pour moi . Encore plus quand voilà, je réalise après le chemin que j'ai parcouru, que nous sommes toujours tous ensemble , et ça malgres les aleas de chacuns .

Donc des fois je m en plains oui , car pour moi c est plus synonyme de randonnée qu'autre chose lol ! Mais voilà... c'est ma famille , je les aime tellement ... que pour eux, avec eux ... je marcherai toujours .

Bonne fête de fin d annees a vous .

  S'inscrire pour participer au sujet