Débat Connaissez-vous le Projet Voltaire ? A découvrir !


Jstophe
Publiée le 27/12/2019 à 13:18 - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:25:38
Auteur du sujet

Bonjour,

Je ne voudrais pas créer de polémiques ni me créer des hostilités, mais connaissez-vous le Projet Voltaire ?

https://www.projet-voltaire.fr/origines/echec-et-mat-marathon-haricot-de-mouton-vraies-fausses-origines-1/ Pour ne plus faire de fautes, entraînez-vous avec le Projet Voltaire, n° 1 de la formation en orthographe avec plus de 5 millions d’utilisateurs (écoles, entreprises, particuliers).*

Dans ce forum, j'ai l'impression qu'en matière d'orthographe, certaines personnes ne feraient pas pire si elles le faisaient exprès.

Où sont passées l'école primaire de mon enfance et les années-lycée de mon adolescence ? Qu'en est-il des cours de français ?

Cordiales salutations.


Zeugma
Publiée le 29/12/2019 à 11:47

...toute communication écrite a au moins deux niveaux de pertinence, la forme et le fond, si l'on dévalue l'un et surévalue l'autre c'est que la perception de la signification de cette communication retient plus l'attention que son sens, alors l'on privilégie plus l’orthographe que l’intention de la personne qui s’exprime…

Virak
Modération
Publiée le 29/12/2019 à 13:38 - modifié par Virak le 29/12/2019 - 14:01:51

Bonjour,

Bonne initiative, cela est à voir de plus près et à poursuivre de temps en temps!

Par ailleurs je pense qu'à notre époque dans laquelle nous sommes passés à une ère d'internet avec d'autres technologies bien évoluées qu'ensuite nous avons un peu délaissé l'envie d'écrire sur une feuille de papier.

Je dirai même que moi-même je réapprends parfois à écrire quelques mots.

Je ne saurai parfois même ne plus dire quel est le style d'écriture qui me correspond le mieux.

Il est loin le temps où les uns et les autres s'écrivaient plein de lettres manuscrites, désormais nous avons les courriers électroniques.

Quand nous avons un doute nous consultons vite des moteurs de recherche pour savoir comment un mot difficile s'écrit correctement.

Le dictonnaire de poche et Bescherelle prennent la poussière.

Petites pensées à tous les professeurs qui ont dû corriger nos fautes quotidiennement.

Je remarque que j'en fais toujours chaque fois j'essaie d'écrire des proses dans lesquelles il n' y a pas vraiment de règles imposées.

( Dans l'instanné excusez-moi si j'en fais sur ce billet, je ne me suis pas relu )

Donnons-nous le temps et les moyens de nous poser bien qu'il file bien vite.

Je pense je vais m'arrêter là, j'écris, j'écris je ne le vois pas passer. héhé

Je vous souhaite une bonne journée.

Jstophe
Publiée le 29/12/2019 à 14:05
Auteur du sujet

Un dicton affirme : "La façon de donner vaut mieux que ce que l'on donne". Je suis assez d'accord avec cette idée.

Sans être un farouche maniaque de l'orthographe, quand je lis une phrase truffée de fautes et mal tournée, non seulement c'est très désagréable et de plus je dois lire 2 fois la même phrase avant de - à peu près - comprendre. Mais peut-être est-ce dû à un QI déficient ...

Si tout le monde écrit phonétiquement avec à chacun sa manière, cela serait incompréhensible. Alors pourquoi dans ce cas s'exprimer dans la même langue, si on va plus loin ?

Quant au langage sms, mille fois d'accord avec le principe de ce site (pour les forums comme pour les profils).

Il s'agit aussi de respecter le lecteur. Les fautes ne grandissent pas l'auteur et rabaissent le lecteur. C'est du perdant-perdant.

Je ne défends pas coûte que coûte l'Académie Française, mais cette noble institution a le mérite d'instituer au moins certaines bases élémentaires.

Je suis, c'est évident pour moi, opposé à la "réforme de l'orthographe" dont il était question il y a quelques années.

L'usage abusif de mots ou d'expressions anglophones m'exaspère, c'est le cas principalement dans les médias.

Skyquiver
Publiée le 29/12/2019 à 16:04 - modifié par Skyquiver le 29/12/2019 - 16:12:10

Je ne pense pas vraiment que tu prennes la mesure du désastre. Elle est globale et totale. Elle va de pair avec la perte de nombreuses valeurs et l'irrespect croissant. Lorsque j'ai eu le malheur de notifier à mon ex-copain certaines fautes qu'il faisait en pensant lui rendre service, car il étudiait pour enseigner le français à des étrangers, il s'est servi de son cours pour me dire que "les fautes faisaient partie de l'évolution de la langue". Et pourtant, c'était loin d'être un garçon idiot.

C'est ce que l'on ressent en grande majorité en consultant les réseaux sociaux ou les youtubeurs qui ne sont pas capables pour la plupart d'aligner deux mots en français, influençant les millions de jeunes qui les suivent vers les mêmes dérives et facilités de langage. C'est d'ailleurs encore l'une des raisons de ma rupture avec mon ex; comme quoi je dois vraiment être un vieux con, à cheval sur ses mêmes principes depuis que je suis jeune pourtant. C'est l'ère du "tout est permis", il suffit de voir certains chanteurs actuels et leurs paroles, ça ne vole vraiment pas haut, et pourtant ils sont plébiscités !

C'est aussi la raison pour laquelle il devient même difficile de parvenir à recevoir un seul message dans l'année qui soit intéressant sur tous ces sites et applications. Alors parvenir à rencontrer quelqu'un d'intéressant et de cultivé, sans être extraordinaire, cela tient désormais du miracle !

Virak
Modération
Publiée le 29/12/2019 à 19:25 - modifié par Virak le 29/12/2019 - 19:45:58

Oui je suis d'accord avec ce que tu peux dire.

Le désastre, évidemment on est plein dedans et je ne peux l'ignorer longuement.

Seulement j'avais envie de m'évader loin de ça pour une fois et voir si quelqu'un dans cette contrée des sites internet serait sûrement également de ce train-là en minimisant une infime partie de cette globalité, bien sûr on ne peut ignorer tout ce qui se passe et ce qui s'est passé et ce qui se passera certainement plus tard si on continue dans cette lancée.

Je trouve ça dommage que tu aies connu le malheur que tu parles. En espérant que tu puisses trouver prochainement des messages qui te donneront des sourires.

Ces situations me renvoient souvent à : "le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point."

Jstophe
Publiée le 29/12/2019 à 19:56
Auteur du sujet

"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point." Il s'agit là d'une citation de Jean-François Regnard, écrivain et auteur dramatique français du XVII° siècle. Mais cette maxime s'applique - sauf erreur de ma part - aux sentiments et non à la littérature.

Zeugma
Publiée le 29/12/2019 à 20:05

Oui existe-t–il une corrélation entre l’amplitude du langage et la communication de la pensée, mais la notion d’orthographe est à un autre niveau de perception de la langue qui va impliquer une logique mémorielle figurative et symbolique, car les mots sont conceptuellement descriptifs et les lettres qui forment les mots sont fixées par une représentation collective mais arbitraire tout de même par la grammaire, le vocabulaire et l'orthographe…

Ce qui est plus terrible comme constat se sont les raccourcis sémantiques que la logique commerciale ou technique fait opérer sur la mémoire et surtout sur la capacité de saisir le sens ultime par acceptation de toutes les dimensions du réel, car là encore, la proportionnalité prenant le pas sur la qualité du jugement d’existence ne laisse à l’intelligence que l’unique perspective d’un conditionnement mathématique, c’est ceci l'infamie, et pas la perte de l’orthographe…

Surtout que cette perte de l'intelligibilité du réel est véhiculée dans la parole jusqu'à imposer une forme de relation humaine programmatique responsable d’une déshumanisation constante, là encore c'est une dégradation de la communication, et et donc pas dû à la perte de l’orthographe, surtout que la logique conceptuelle qui résulte de l’usage conforme aux machines est la seule cause direct de cette perte des notions mnésique de l’orthographe…

P.S peut-être seulement que la perte de l'orthographe est un des symptômes d'un mal plus profond de la pensée humaine...

Virak
Modération
Publiée le 29/12/2019 à 20:06

Je lis assez souvent de la littérature sentimentale dont des romans dans lesquelles on retrouve souvent des citations comme ça.

Excusez-moi si j'ai fait du hors sujet.

Jstophe
Publiée le 29/12/2019 à 20:29
Auteur du sujet

La littérature sentimentale est tout à ton honneur si tu y trouves du réconfort, voire de la complicité quelque part.

Quant au message précédent, me retrouver face à un philosophe est très intéressant mais me donne quelque peu le vertige.

Zeugma
Publiée le 30/12/2019 à 09:49 - modifié par zeugma le 30/12/2019 - 09:52:57

Si vertige il y a c’est uniquement pour avoir fixé la réalité de la langue dans une perspective qui honore votre respect d’une saine communication, car voyant une dégradation, vous ne la dénoncez pas dans une accusation stérile, mais vous cherchez un remède au mal me semble-t-il ?

C’est pourquoi vous trouverez sûrement que parmi toutes les pollutions que notre humanité justifie par son envie de projets insensés, il en est une qui souille particulièrement l’intelligence, j’ai nommé « l’efficience de la maîtrise » qui, comme dit précédemment aurait son origine dans l’insatiable volonté de dominer et le temps et le lieu par un implacable usage de machines…

Il n’y a pas une seule dimension de la productivité humaine qui ne soit touchée et polluée par cette démesure de la volonté de puissance, même les arts y succombent, (l’écriture donc aussi) mais de ce que j’en ai compris, ce serait pour avoir confondu les moyens et la fin que quelque chose d’irréversible fasse réduire notre attirance naturelle vers une finalité en nous laissant multiplier les moyens presque à l’infini…

Ce qui au plan de la communication écrite et orale produit cette lente mais inexorable dégradation du sens de la pensée au profit de son hyper signification, à savoir une efficacité qui puisse communiquer vite et loin une masse de plus en plus importante d’informations "conditionnée" pour cet usage…

Kendany
Publiée le 30/12/2019 à 12:31

Zeugma
Publiée le 30/12/2019 à 14:23

hi hi hi je pouffe de rire ! trop drôle !

Jstophe
Publiée le 30/12/2019 à 22:26
Auteur du sujet

... Les mots me manquent, et c'est peut-être tant mieux !

PetiteCore
Publiée le 31/12/2019 à 05:26

J'ai du mal à voir une entreprise qui publie des statitistique de niveau d'orthographe en fonction du signe zodiacal comme une entreprise sérieuse.

L'auteur de la chaine Youtube Linguisticae à fait une vidéo sur un reportage de BFMtv consacré à une pseudo-enquète de cette entreprise.

Jstophe
Publiée le 31/12/2019 à 12:31
Auteur du sujet

Qu'est-ce que le signe zodiacal a à voir la-dedans ?

Lindos
Publiée le 31/12/2019 à 13:19 - modifié par Lindos le 31/12/2019 - 13:23:18

Le signe zodiacal est important s'il importe aux clients qui sont rois, ou les séduit.

.

Je pense qu'en toute chose il faut revenir à sa préhistoire.

Avant l'invention des écritures, les cultures orales avaient des méthodes pour fiabiliser la compréhension et durabilité de la parole, telles que légendes orales, chansons, justesse, hiérarchie des locuteurs, témoignages, punition sévère du mensonge, etc.

L'invention des écritures a fiabilisé les communications, qui sont souvent des accords ou contrats entre personnes, et a en général augmenté leur longévité.

Au début la complexité des écritures les a réservé à des élites éduquées par un maitre, et aux scribes, caligraphes, graveurs, etc, et autres petites mains qui les exécutaient. Puis des écoles religieuses ou étatiques ont formé dans des écoles des élites pnus nombreuses. L'immense majorité des populations était analphabète, faisait appels aux écrivains publics en cas de besoin, et souvent se faisait gruger.

Ce n'est que récemment que l'éthique et surtout la révolution industrielle ont vu un intéret à scolariser l'ensemble des populations, accompagnant l'exode rural et l'urbanisation. Ce processus est toujours en cours dans les pays pauvres du sud à forte natalité, où les parents se sacrifient financièrement pour que leurs enfants aient une vie meilleure que la leur.

Il résulte que l'éducation est devenu un marché mondial extrémement porteur, et que notamment, les pays du sud forment actuellement plus de techniciens et ingénieurs que les pays du nord.

Avec pour limite qu'il y a infiniment plus de jeunes éduqués que de job à leur offrir. En tout cas de job de proximité, car leur situation peut s'améliorer s'ils acceptent les dangers des nationalismes et humiliations des migrations.

Qu'en est-il en France ?

Le marché de l'éducation est tout aussi juteux dans une économie très concurrentielle. Mais l'éducation étant largement le monopole de l'état, ce n'est apparemment pas les enseignants qui en profitent le mieux, l'état étant mauvais employeur (en compensant notamment par une retraite avantageuse, debat actuel). Ni les élèves qui ont du mal à ajuster leur formation aux besoins du marché. Les élèves étrangers étaient quasiment les mieux placés pour recevoir un enseignement adapté au marché intérieur de leur propre pays, pour un prix imbattable. Quoique cela change car les niveau des universités des pays du sud augmente, et dépasse actuellement souvent le niveau français.

Mais il reste des créneaux éducatifs juteux, et pas que le commerce marchand ou la finance, la langue française et surtout l'orthographe en sont un.

L'idée d'une certification de l'orthographe est géniale dans le contexte de l'extinction de diplomes certifiant l'orthographe française. Non pas que celle-ci soit particulièrement adaptée au monde numérique contemporain, mais elle est encore juridiquement nécessaire en droit français, dans un monde où tout est regi par des contrats où chaque mot a un poids, autrement dit un prix.

La reconnaissance de voix et intelligence dite artificielle ne sont sans doute pas encore assez fiables pour rédiger de façon équivalente à un humain, même si elles progressent rapidement. Et l'empreinte environnementale d'un humain va finir par être inférieure à celle de ses outils, si ce n'est pas déjà le cas, le principal avantage des outils étant de conserver une suprématie.

Bref il y avait sans doute un créneau à occuper !

Après, est-ce que la méthode est bonne, est-elle comparable à la lecture qui a fait ses preuves, je suis pas assez compétent sur le sujet pour en juger. A la limite il ne faudrait pas non plus que la méthode soit trop rapide et efficace, ce serait tuer la poule aux oeufs d'or.

Jstophe
Publiée le 31/12/2019 à 13:33
Auteur du sujet

Je prends acte de l'intelligence de ces propos.

Zeugma
Publiée le 31/12/2019 à 13:55

La liberté de penser s’acquière par une recherche de vérité en toute chose et se préserve par notre participation et notre coopération à des œuvres justes…

l’apprentissage de l’orthographe dans le meilleurs des cas est valorisant puisqu’il nous permet de disposer d’une hiérarchisation de nuances assurées d’être perçue par nos diverses interlocuteurs (au moins ceux qui la partage), ce qui reste de moins assuré sera de convenir qu’un bon niveau d’éducation, ne garantisse en rien une bonne conduite, ni morale ni pratique… c’est donc que la performation d’une écriture ou d’une locution conforme aux normes ne suffit pas à faire un bon citoyen tout comme la politesse et le respect des lois d’ailleurs…

  S'inscrire pour participer au sujet