Téléchargez beTolerant l'application de rencontres LGBT friendly sérieuses sur le Google Playstore

Je me perds dans la culture spirite... en appel aux médiums

Hericendre - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:25:50

Bonjour

Je ne sais pas pourquoi je poste ce sujet ici... Ce site n'est pas très approprié mais c'est le site qui m'est le plus familier en ce moment. Par où commencer... N'ayant pas l'intention de parler trop ici de certaines choses, je vais rester évasif sur certains points et je m'en excuse par avance. Ca va se diviser en deux parties, l'une est mon parcours, l'autre est une ouverture et un questionnement, et vient bien après

Ce sujet va paraitre très étrange pour certains, mais très clair pour d'autres, et je fais appel à ceux qui sauront me guider... Cela va être long, édit : c'est un véritable roman auquel je ne m'attendais pas moi même lol ! J'espère de tout mon coeur que ceux qui savent pouvoir m'aider vont prendre le temps de lire. L'essentiel ne sera pas avant le 6e ou 7e paragraphe. Tout ce que j'écris, je l'écris parce que je le juge utile à votre cheminement

Ma mère cotoie le milieu spirite à proprement dit depuis quelques années. Je n'y avais pas vraiment prêté attention jusqu'à maintenant car bien que j'y croyais, je ne voulais pas m'y consacrer. Pourtant, une suite d'évènements (et j'ai presque envie de dire, le destin) a voulu qu'il y a une semaine, je participe pour la première fois à une séance ouija, chez moi.

Ma mère m'avait prévenu qu'elle se déroulerait une semaine avant, mais j'y restais presque indifférent avant la veille plus ou moins. Je me disais que si il ne se passait rien, ca ne serait pas grave, même si j'avoue avoir espéré qu'il se produise des choses. Et donc... il s'est produit ce qui devait se produire. Pendant la séance, il y eut des soucis d'énergie et, alors qu'on s'apprêtait à y mettre un terme, les esprits ont finalement tenu à me transmettre un message à moi. Je ne m'y attendais pas, ce n'était pas prévu, et alors que l'idée de m'interesser à ce phénomène me titillait de plus en plus l'esprit pendant la séance, la goutte s'est curieusement et nettement activée à la fin de la séance pour me dire "qu'ils sont avec moi en permanence".

Je n'étais pas prêt à ca, les émotions sont montées assez vite, et j'ai failli pleurer. Les amis de ma mère ont alors demandé combien j'avais de guides, et j'en aurais 4. Même si je ne savais pas quoi leur dire, j'avais beaucoup de questions qui me trottaient, et alors que le temps se pressait, il me fallait demander l'essentiel. Alors j'ai demandé si je devais essayer suite à cette séance d'entrer en communication avec eux, ce à quoi ils m'ont répondu : non. Ils m'ont transmis une dernière chose : travail soutenu

J'avais directement pensé que je n'étais pas encore prêt, et effectivement le temps a su me faire comprendre moi-même que bien que je veuille de tout mon coeur leur parler, je ne suis pas prêt. L'amie de ma mère a tenu à me dire qu'il me fallait vraiment me renforcer, et ces deux médium m'ont tous deux dit qu'ils voyaient bien que j'étais impatient, mais qu'il ne fallait pas griller les étapes. Sous peine de quoi, ma mère m'a bien fait comprendre que j'aurais à affronter toutes les petites et mauvaises expériences qui soient. (pas besoin de s´y arrêter)

Alors qu'ai-je fait depuis ? Je précise que je suis déscolarisé. J'ai enfin commencé à m'approprier après plusieurs années les débuts de notions en lisant (tiens au passage, je n'ai jamais prêté attention à la lecture!) et ce que je lis en ce moment, c'est le "Livre Des Esprits" de Allan Kardec.

J'expose (enfin) mon problème : ce livre me trouble. Voilà, je ne sais pas, je suis perturbé depuis que j'ai commencé à le lire ! J'ai tellement de choses à vous dire par rapport à cela -et je parle là aux mediums cette fois- car j'ai l'impression que je ne m'y retrouve plus... J'ai perdu mes repères, et pourtant je ne me suis jamais considéré comme étant faible. Important à noter : j'ai l'impression que je me fatigue très très vite. Les 40 premières pages, j'y ai passé du temps, beaucoup de temps, j'avais du mal à me concentrer (oui, je n'aime pas lire!) et je n'avais pas envie de bacler ma lecture. Mais plus encore, ce livre me fatigue physiquement. C'est peut-être parce que je sors moins, du fait que je ne suis plus scolarisé. Je devrais me remettre à la course à pied ! Je promets de courir demain ! Enfin, aujourd'hui quoi :)

Je me suis dit que j'aurais tout le temps de parler de tout ca avec eux, mais les esprits m'ont paru clairs, ils m'ont dit qu'ils n'y tenaient pas. C'est pourquoi je m'en remets à vous. "Travail soutenu", il est vrai que j'ai depuis toujours de grandes difficultés à me mettre au travail. Mais je pense qu'ils voulaient parler du travail précisément lié à cette culture (je pourrais me tromper !). D'ailleurs anecdote rigolote : Dès le lendemain de la séance, dans la matinée, on a cessé d'avoir internet ! Pas d'internet depuis quelques jours :) De là à penser qu'ils y sont pour quelque chose... Il n'y a qu'un pas 😄

Bref ! Je disais, me voilà donc perdu. Certaines notions transmises dans le livre sont magnifiques, et d'autres me paraissent "très moyennes" voire déprimantes.

-La condition humaine est tellement rabaissée que cela dérange ! Je comprends que nous ne soyons rien et cela ne m'attriste pas, mais pourquoi tant de violence à notre égard ? Pourquoi des êtres si purs se déchargent-ils tant sur nous ? Serait-ce à cause des idées et sentiments d'Allan Kardec, qui, lorsqu'il était en communication avec eux, était trop avenant pour eux ?

-Quelle est cette perfection à laquelle on devrait tendre ? Perfection sous quel angle, et selon quels critères ? Pardonnez-moi, mais pour l'heure cette idée me révolte. La perfection ? Si la perfection pouvait être jugée et rapportée sous des critères, elle ne serait pas parfaite. Je ne comprends pas que des êtres si parfaits, s'ils le sont, puissent se permettre de juger sans encombre de ce qu'est ou serait la perfection qui pour moi est une notion très abstraite et relative à chacun. Il m'est difficile de penser que l'on puisse connaître les aspects d'une quelconque perfection. Être parfait, c'est être conditionné ? N'allez pas me dire qu'une fois leur suprême degré atteint, ils ne soient pas conditionnés... Je suis perdu...

-Peut-être que mes réponses sont dans la suite du livre, mais (et là Allan Kardec se l'est lui même aussi demandé puisqu'il l'a écrit !), quelle est la nature de la jouissance du suprême degré ? Il est écrit qu'ils jouissent du seul bien de l'amour qu'ils portent au créateur et de celui de faire le bien. Qu'ils ne seraient plus en clain à quelconque passion de bas ordre. Alors les passions auxquelles nous prenons un plaisir intellectuel ne mérite plus d'êtres vécues ? Aux yeux de quoi ? Pourquoi les vois-je si fermés dans leur bulle ? Est-ce moi qui ne suis pas assez "élevé" pour comprendre ?

-La notion de perfection me pose problème dans tous les sens. Ils sont parfaits, leurs occupations ont changé, leurs jugements ont changé, ils ne pensent plus à certaines choses qui leur paraissent futiles. Alors à mon sens, il leur manque vraiment quelque chose en définitive... Mais attendez je crois commencer à comprendre, ce serait là les plaisirs des pensées humaines, et ce serait là pourquoi ils seraient parfaits, parce qu'ils ne les ont plus ?

-En s'imaginant parfait à leur sens. Je ne peux m'empêcher alors de m'imaginer béa, heureux, mais avec un sourire bête, et c'est la une vision qui m'est dérangeante... C'est ca la perfection ? Mais finalement, le sentiment qui me fait penser que c'est dérangeant est-il simplement un de ces sentiments humains qui mérite de n'avoir jamais existé ? Ce serait là la perfection en ce sens ?

-J'ai très peur que, lorsque je sois amené à leur demander, ils me répondent de ne pas trop me soucier de tout ca... Ne plus y penser... Un peu comme ces êtres parfaits qui ne pensent plus du tout à certaines choses... Elles sont... effacées... enlevées... ils sont conditionnés... ?

-Ma mère m'a dit que les guides, en nous menant dans le droit chemin, s'élèvent à leur tour... C'est quoi ca ? C'est vraiment malsain ! Alors ils sont contre leur gré amenés à nous parler d'une certaine manière, pour nous faire atteindre un certain but, et ce dans le but de s'élever à leur tour.. C'est une mission ? Sont-ils nullement influencés lorsqu'ils nous parlent alors ? Je trouve ca malsain, suis-je le seul ?

Depuis que j'ai commencé à lire ce livre, je ne sais plus comment me comporter... J'ai l'impression de perdre de moi-même, de perdre de ma personnalité, je m'efforce à penser d'une autre manière et je suis sans cesse confronté à ma raison (c'est normal, ce doit être la misison qui m'a été confiée je dois m'y faire, lol !) Ma mère ne se pose pas autant de questions que moi, tout lui parait plus normal. Serait-ce parce qu'elle est plus pure à ce sens ? Ou est-ce parce que certaines choses, dans cette vie, la dépassent ? Je suis très content de pouvoir en parler avec elle, mais je ne lui ai pas dit que j'étais en pleine transformation... Je pense avoir vraiment besoin de communiquer avec un de mes guides pour m'éclarcir. Il me vient tellement de questions qu'il m'est venu l'idée de toutes les noter. Je ne vous fais pas part de toutes celles que je me pose car je vous épargne ^^

Ma mère m'a offert son pendule avant hier, que je me suis empressé de nettoyer, et il ne me quitte plus 😊 C'est ma petite chose ! Voilà, je me sens à peine mieux mais mieux quand même rien que de savoir que vous tenterez de m'éclairer par vos lumières. J'espère n'être passé à côté de rien d'important, et je vous remercie d'avoir tout lu ! Combien de fois avez-vous descendu en pleine lecture la barre en vous demandant où vous en étiez ? lol

Merci à vous ! J'uperai tant qu'il le faudra !

Membre Anonyme - modifié par Evelyna908 le 19/12/2019 - 05:17:03

Bonsoir Hericendre, ce que tu cite-la je m'y retrouve aussi un peu mais d'une tout autre manière personnellement et je comprends ton ressentie aussi là-dessus. Moi aussi j'ai pas mal changé émotionnellement aux niveaux spirituel et mental je dirais il y a beaucoup de choses que j'arrive à déceler chez

des personnes… en tout cas leurs intentions ou des évènements qui ce passe. Je sais pas si c'est dans un de mes plans évolutifs spirituels qui me fait sa mais oui je me sens plus sage et reposer qu'avant, dans le passé du as une énergie néfaste et négative qui m'a poursuivi depuis mon adolescence sans

compté les dons que se sont réveillé et le travail à faire… ils m'on pas vraiment laisser le temps de vivre comme je l'aurais voulue en tout cas pas de la manière que j'aurais imaginée. Mais je crois que quand tu finis réellement de mettre une barrière et de dire…non je suis pas prêt et je ne veux pas pour le

moment. Tu te fais un blocage mental mais niveau spirituel tes guides le comprennent assez vite. Moi-même je sais pas du tout le nombre de guides que j'ai, mais je peux certifier qu'on me rend visite chaque nuit. Mais certe quand tu est médium et que tu ne te sent pas prêt(e) a franchire le pas car tu as

des trucs a régler et surtout te reconstruire etc. Car il ne faut jamais sous estimé les attaques occultes peut importes la formes que sa peut prendre ça laisse des séquels et sa je peut le confirmé. Et pour ce qui est de la formes de pensés non émotifs mais que amours, pour moi je

sait pas trop comment t'expliquer mais sa part de toutes formes de vies sans nuls doutes d'ou une forme d'énergie? une vie et une énergie, comme la terre en elle même qui est conditionné

tout partout de cet énergie même. Tu en retrouves dans les arbres, les fleurs etc.. tous çe que tu touche l'est mais je crois aussi qu'il faut cessé a arrêter de chercher mais de ressentir et écouter 😁


● en ligne
Laird

Bonsoir Hericendre,

La seule chose que je peux te dire. C'est qu'il est extrêmement dangereux de faire des séances de Ouija. Tu ne sais jamais qui est de l'autre côté.

Sinon , je suis descendu une seule fois pour savoir ce qui me rester à lire ^^

Membre Anonyme - modifié par Kheops le 19/12/2019 - 10:40:12

Coucou Héricendre ( c'est pas un pokemon ca au fait ? lol )

Ecoute je t'ai lu attentivement. Ce que tu nous partages fait l'écho en moi . Ca me rappelle toutes ces questions que j'ai pu me poser auparavant.

Je connais également le cercle d'Allan Kardec; une partie de ma famille en est sensibilisée.

Je pense qu'avant de poser tes questions , qui sont completement légitimes hein ; il t'appartient de comprendre avant pourquoi tu te le poses .

Que recherches tu vraiment à travers ces idées ? Une partie de toi restée tapis dans l'ombre ? Un nouveau sens à ta vie ?

Quel est ton dégré de sensibilité , d'empathie ? de sociabilité ?

Ce que je veux dire par là ; c'est que comme toi; il m'etait arrivé d'être litterallement confuse; surtout quand je pouvais échanger sur ce sujet. Cette impression d'avoir quelque chose en moi et n'arrivant pas à le comprendre.

Lire des choses sur ce sujet; fréquenter d 'autres personnes concernées etc etc nous pousse encore plus sur cette voie ; mais sans trop la comprendre ; voir la refuser. Mais nous enduits je pense en erreur plus qu'autres chose.

L'idée c'est qu'il n'y a aucune manière propre de trouver sa propre vérité . Enfin voilà, ce que je veux dire par là , c'est que c'est trés bien d 'échanger avec ta mère; de lire beaucoup de chose sur ce sujet ... Mais qu'à aucun moment il faut en déduire qu'il y a une manière de faire les choses . Il n'y a pas de proceder , ni de réponses.

Il n'y a que des choses qui t'indiquent vers ou tu veux aller , envers quoi tu veux croire et surtout quel sens veux tu donner à ta vie .

Tu remets clairement certains propos en questions , et franchement c 'est exactement ce qu'il faut . Nous n'évoluons pas si nous prenons toutes les choses pour acquises.

Et sur un sujet aussi abstrait ; on ne peut se fier qu'à ses propres ressentis; le tout étant d'essayer de rester encré sur terre .

En fait il s'agit de ce qu'on appelle la foi . De la manière dont tu cherches à percevoir ce monde dans lequel tu es; de le comprendre . De trouver ton équilibre et cette force intérieur de croire en toi pour te donner la force d'être et mieu te comprendre . Je sais c'est trés personnel comme vision . Quand je dis foi , je ne parle pas explicitement de Dieu attention , ni d 'énergie ou autres noms ... Juste de choisir toi en quoi tu veux croire .

Tu parles beaucoup de guide , que tu en as 4 ; que tu cherches à communiquer avec eux . Et d 'un autre côté tu te dis wouah mais non c'est perché comme truc !

C'est vrai que c 'est perché ... Mais voilà pas autant que croire qu 'un dieu régit nos vies... pas autant que croire que tout dans l'univers s'explique par des maths .... Pas autant que croire que sa vision est meilleure que les autres et qu'il faut montrer " comment faire " aux autres. Pas autant de croire que nous somme vraiment 2019 .

C'est propres à chacun de nous; tout le monde cherche a rendre crédible , lucide cette drole de vie par le biais de la "foi", de la croyance . Une analyse permanente de notre petit cerveau !

Donc si communiquer avec eux peut t'apporter quelques choses, alors essayes ! Ta mère dit qu'ils elevent vers le haut , n'est ce pas une forme de métaphore voulant dire " une prise de conscience " ?

C'est un trés long cheminement , surtout quand on peut etre trés sensible . C'est également un sujet ou tous le monde aura des avis divergeant ; on peut littéralement s 'opposer , quit à passer pour des délurés d 'un côté , et ignorants de l'autre. Ou trouver une personne qui peut se rapprocher de notre manière de voir et se conforter dans ses idées .

Le truc c'est que voilà , c 'est beaucoup trop intime . Et c'est pourquoi il faut absolument remettre toujours tout en questions pour ne pas sombrer dans un extreme.

Il y a une phrase qui dit "Les idéaux s'effacent au profit du dogme. Et le dogme ouvre la voie au fanatisme." Et pareil on attribut facilement ces termes au religions.... sauf que c 'est bien plus relatifs . Athée ou pas , on carbure tous à quelque chose qui nous fait sentir vivant . Maintenant croire que sa vison des choses est la plus juste ; excusez moi hein mais c 'est de la masturbation mentale.

Donc voilà ... C'est de ta perle qu'il s'agit, ta vérité, ta réalité...

On ne peut te dire comment toi tu veux voir les choses .

La seule chose qu'en revanche on puisses t 'apporter; c'est de faire attention d 'une. Mais il me semble que tu le fasses déja trés bien.

De voir ce qui se cache dérrière toutes ces metaphores et ces idées .

Ces questionnements ne sont la que pour t'aider à trouver ta place . Faire murir tes reflexions ; ta sensibilité ... le tout pour simplement t 'accepter et mieux te connaitre .

C'est bien pour ça que je te disais avant tout ; de chercher à comprendre pourquoi tu en viens à écrire un tel pavé sur le fofo ? Qu'est ce qui te pousse à le faire ?

La prise de conscience ... n'est pas le fait de découvrir des capacités inouies ... des dons ... C'est juste de comprendre la manière dont on percoit l'univers et la manière dont on va composer avec . Il est bon alors de s'élever , mais également rester sur terre et ne pas oublier cette vie . Absolument tous le monde en est capable.

Tu sais , bon je dis ça avec beaucoup de recule hein; mais quand j 'etais dans cette phase de questionnement ; j'ai juste compris plus tard qu' à cette époque...J'étais trés mal dans ma peau aussi . J'etais dépassée par mes emotions . Je refoulais ces idées spirituelles car j'etais beaucoup trop " scientifique" et cartésienne.

Toutes les questions que je me posais m'ont amenées simplement à voir et comprendre ma place dans ce monde, et en toute humilité ... Juste pour mieu vivre ma sensibilité .

Enfin voilà j 'ai tellement à dire , a partager , que si voilà tu te sens de venir echanger , sache que je reste trés ouverte !

Au plaisir ! ;)

Membre Anonyme - modifié par Ovniscient le 19/12/2019 - 11:33:55

Personnellement les lectures en rapport avec la spiritualité me rendent plus confus qu'autre chose. Car on peut trouver tout et son contraire. J'ai décidé qu'il fallait vivre la chose au lieu de la penser. J'observe et ressens. Et pour moi ça marche.

Quand je m'assombrie, je demande de l'aide à mes guides. Mais sinon je ne cherche pas à leur parler, a les voir etc... et j'obtiens toujours ce que je demande quand je le fais avec le cœur et pas avec la tête.

Nous sommes ici dans un but. On doit s'ancrer suffisamment dans ce monde avant d'en explorer un autre. Sinon on se perd.

Zeugma - modifié par zeugma le 19/12/2019 - 11:36:17

Sans doute Hericendre notre civilisation matérialiste

n'est pas ouvertement diffusive de connaissances

touchant « le monde des esprits » mais reste que

la recherche et la prise de contact avec des« entités »

purement spirituelles n’est pas nouveau,

la seule question qui se pose serait donc

mais pourquoi rechercher ce contact ?

Si au-delà de la curiosité existe une motivation personnelle,

ce n’est pas elle qui peut nous garantir quelques découvertes que se soit

ni par conséquent ce que tu présente sous le vocable « élévation »…

Donc c’est avec un champs plus vaste de réalisme qu’il est possible

de se mettre en recherche mais toujours en gardant cette prudence

et cette lucidité qui nous préservent de l’imaginaire projection d’un monde parallèle…

Enfin, si il te semble que tu t’égares et que tu perdes ton temps dans cette recherche,

nul doute que personne ne t’en blâmera, bien plus,

rester libre dans son désir de connaître garantit son désir d’être libre à pas connaître…

bien à toi ...

Hericendre - modifié par Hericendre le 19/12/2019 - 23:22:51

Bonjour et tout d'abord merci à vous pour vos réponses ! Je pensais que mon topic serait trop long ou trop abstrait pour que l'on me réponde, ou je pensais encore que nos amis médium y passeraient à coté :)

Je t'avoue ne pas avoir réellement compris ce que tu as voulu dire dans ta description en fin de message, Evelyna ^^

Je n'ai pas peur des attaques occultes que tu mentionnes et je ne pense pas qu'il faille avoir peur de tout cela car -et je ne sais plus qui sur ces forums l'avait très bien dit- le fait d'en avoir peur ne peut qu'empirer les choses : soit en les attirant, soit en les poussant à exploiter la peur. Bien sûr je ne pense pas qu'il faille foncer tête baissée non plus, et seul quelqu'un d'inconscient se lancera sans discernement dans de pareilles pratiques à ses périls :) Je pense avoir compris qu'il ne s'agissait pas d'un jeu. Si je veux m'y risquer, c'est pour discuter avec eux, et avoir des réponses !

Bonsoir Lairds, tu me sembles rejeter l'idée du ouija tout comme ma mère aussi s'en éloigne. C'est ton point de vue, et je le respecte. Je ne suis d'accord ni avec toi ni avec elle et ne pense pas qu'il faille se bloquer. Encore une fois je pense que s'en écarter est une erreur, car même si cela peut être dangereux, je pense que le danger vient par notre faute.

J'essaye (du mieux que je peux) de garder une assurance certaine qui me protègera, sans doute. Depuis que j'ai commencé à m'instruire sur ces sujets, je commence à éloigner complètement les peurs de certaines choses qui déjà étaient fébriles, comme la peur d'avancer dans le noir. Je m'explique. Nous savons par exemple que les esprits imparfaits sont ceux qui se plaisent à faire peur en agissant sur la matière. Les "démons" sont des esprits impurs. Ils se manifestent le plus souvent chez des personnes qui ont la foi en Dieu, en ont peur ou sont émotionnellement instables. Ce n'est pas mon cas. Je n'ai aucune raison d'avoir peur à marcher dans le noir, tout comme je n'ai pas peur de rencontrer un esprit impur au cours d'une séance ouija. Pourquoi ? Parce que les esprits impurs sont attirés par ce qui sont sur la même longueur d'onde. Bien sur, il peut toujours se manifester des esprits légers, mais pourquoi s'en soucier ? Je n'en ai que faire :)

Bonsoir Kheops et merci beaucoup pour tes réponses complètes :) C'est vrai, j'esperais discuter avec ceux qui peut-être avaient également lu le Livre Des Esprits, mais peu importe tant que vous apportez votre réponse!

Oui ! Héricendre est un pokémon, ne vas pas me demander pourquoi j'ai mis ce nom :) Il se fait tard et j'ai peur que vous ne puissiez me lire avant que je puisse avoir le temps de poster, alors je prendrai le temps de te repondre dans un deuxième message, à Ovniscient et Zeugma de même

Encore merci :)

EDIT : On ne peut pas poster deux messages à la suite, j'ai eu très peur de perdre mon deuxième message ! En voici la suite

Bonsoir donc Kheops !

Pourquoi est ce que je me pose toutes ces questions... Je ne sais pas moi-même. Une part de moi me dit que je n'ai pas besoin de m'attarder sur tout cela, et que d'une certaine manière, le fait de m'y être penché n'est qu'un concours de circonstances. J'aurais très bien pu ne pas avoir été confronté à tout ca, et cela n'aurait pas tellement changé au fond ma raison d'être ici sur terre, comme cela n'aurait pas non plus changé (si on peut le dire) l'évolution de mon être, si telle en fut une mission. Je recherche une partie de moi restée tapis dans l'ombre... Oui ! Très certainement, et peut-être finalement la raison pour laquelle j'ai été réincarné une nouvelle fois sur terre... Qu'est ce qui est encore à changer, tant sur le plan moral que sur celui de l'acceptation et l'appropriation de certains concepts, de certaines pensées, de certains fonctionnements...

Un nouveau sens à ma vie ? Aussi oui ! Une nouvelle manière de l'envisager, une autre perspective d'évolution, quelque chose que je n'aurais pas bien compris... Peut être est-ce encore complètement contre nature, mais si tel était le cas, quelle serait la raison de nos incarnations... ?

Alors je pense, je pense, je réflechis à ce qui va et ce qui ne va pas. Je réflechis à ce qui tendrait à ma manière de penser, et ce qui me parait inconcevable à l'égard d'un être accompli... J'essaye de changer de termes car je vois qu'ils posent probleme nottamment à Zeugma. Les notions d'élévation et autres bizarreries bien rigolotes sont celles transmises par nos amis esprits :) Toutes sont tirées du Livre des Esprits.

Je suis empathique et sensible, mais je ne saurais pas dire à quel point. Je suis sensible à beaucoup de choses oui, c'est difficile d'en témoigner. Question sociabilité, avant c'était moyen. Depuis que je ne suis plus au lycee, ca va mieux, et je m'améliore sans nul doute :) J'ai rencontré aussi plusieurs personnes du site sans trop d'appréhension. Tu t'attaches beaucoup à me prévenir qu'il ne faut pas que je concoive quoi que ce soit d'acquis. Je t'en remercie et c'est effectivement ce sur quoi les esprits mettent en garde ! Alors je m'efforce tant que je peux de tout remettre en question et ne rien prétendre savoir à 100%. Il y aura de toute facon toujours une part de vrai et de faux, ou s'il n'est pas faux, il serait faux de dire que notre jugement est irréprochable car il en forcément du faillir quelque part ailleurs, dans ce qui nous tendra sur "le reste" :)

Et pourtant ! Ne doit-on pas s'efforcer de se renforcer et de se convaincre ou tout au moins se persuader ! La médium m'en avait parlé comme si elle avait pu se faire à cette raison de ne plus se questionner, et se convaincre d'une foi en béton ! Est-ce nécessaire pour avancer ? Je pense que oui. Mais quelque chose me dit qu'il pourrait y avoir un entre-deux. Celui qui nous rend à la fois plein de conviction et d'assurance, et à la fois plein de recherches pour son avancement personnel. Les deux sont propres à l'avancement, mais difficile d'en trouver la balance...

Tu dis qu'utiliser son temps à lire sur tout ca et à en parler avec d'autres ne va pas nous faire avancer plus que ca sinon reculer davantage. Tu as peut être raison, et tout dépendra de la clarté de ceux qui sont ailleurs ! J'espère qu'ils seront aussi complets que toi tu ne l'es lorsque tu me réponds et que tu me lis avec attention :) Ils pourraient très bien ne répondre que par "l'idée", que par "le fond", car c'est ce qui est "l'essentiel", et c'est souvent ce qui revient dans le livre. Mais je n'ai pas envie du fond... Le fond ne m'aidera pas, j'ai le sentiment qu'il me faut un éclaircissement sur tout ! C'est là mon problème... Peut-être (et la, allusion à Oviniscient) qu'il a été de ma mission de penser que par le fond et ne plus m'attarder sur les détails ? Mais quelle triste vie alors que de vivre en contradiction avec soi-même...

Toi et Ovniscient transmettez quelque chose qui me semble être important à comprendre et sur laquelle je devrais peut-être m'attarder, qu'il est bon d'essayer de s'elever mais qu'il faut garder aussi les pieds sur terre dans cette vie pour avancer... Ovniscient toi tu dis que l'on doit en quelque sorte non pas se tenter de se défaire d'un monde mais de se s'y ancrer suffisamment pour pouvoir passer à un autre... C'est super interessant car c'est exactement là que tout se concentre mon attention ces derniers jours, sur cette question précise là.

Ovniscient, tu dis ne plus lire d'ouvrages spirituels car ils en disent tout et leur contraire. C'est bien rigolo car je pense la même chose, et pourtant je n'ai pas encore fini mon premier livre ! Bien amusant alors quand on pense qu'ils sont lucides... Mais bon, comme ils disent, les mots ne sont rien, l'idée ou la pensée est tout. C'est la voie du "fond" qui serait celle sur laquelle avancer alors ? Eh bien je vous laisse sur ces questionnements...

Tu ne veux pas avoir à faire trop souvent à eux Ovniscient ? Tu veux vivre ta vie sous ton angle, et le fait de les savoir prédents dans cette vie n'y change absolument rien finalement ? Tu m'as l'air de t'être fait à ta propre raison, et je l'admire :) D'autres médiums (comme ceux qui étaient chez moi il y a une semaine) s'adonnent à la pratique régulière de la culture spirite dans beaucoup de domaines. C'est un choix de vie aussi, et je me demande si le leur ne me correspondrait pas davantage...

Kheops oui je pense qu'ils pourront apporter des reponses, mais plus encore, je pense qu'ils sauront soulager ma conscience qui en ce moment est trop chargée.

En attendant vos retours, Hericendre

Zeugma - modifié par zeugma le 21/12/2019 - 13:55:16

Salutation Hericendre, pour avoir lu ton dernier post avec attention, une phrase de toi me servira d’entrée en matière pour te répondre, je te cite : « j'ai le sentiment qu'il me faut un éclaircissement sur tout ! » Que tu places dans le dilemme qui existe bel et bien dans la recherche de la vérité issue des principes (que tu nommes le fond) et celle provenant des phénomènes (que tu nommes les détails)…

Tu as perçu là l’essentiel de la cause formelle du savoir, c’est-à-dire la recherche d’adéquation entre les moyens et la fin qui existe dans le réel avec et par un « mélange » qu’il nous faut accepter être personnel, car en effet chaque personne à son propre cheminement dans « l’élévation »…

Si d’ailleurs peu de personnes sont réellement attirées par la connaissance de l’existence des esprits, c’est souvent par simple contentement du monde matériel, sont-ils trop fragiles pour cette recherche ? Peut-être, mais plus sûrement il s’agit là d’une répartition naturelle issue de cet ordre génétique évoqué plus haut, quand à l’ordre de perfection, il ne peut être perçu que par les personnes unissant leur volonté et leur intelligence dans la réception du Tout et seule la contemplation le leurs permet…

Mais tu me sembles déjà suffisamment solide pour te lancer dans cette recherche et sans doute pour avoir le bon jugement sur le réel qu’il soit matériel ou spirituel, ou mixte bien évidemment…

P.S dans ton premier post tu as posé la délicate question du conditionnement qui permettrait une perfection ou qui le rendrait contradictoire, une des réponses possibles est de comprendre que le conditionnement et la détermination dans le monde purement spirituel n’ont pas la même prégnance que dans le monde mixte où nous vivons actuellement…

Bien à toi …

Lindos - modifié par Lindos le 20/12/2019 - 11:34:01

Je ne suis pas médium et je pense les décevoir…

Chez les humains le monde des esprits est dimensionné par tout ce qu’ils ne comprennent pas, ou acceptent difficilement, en premier lieu la vie et la mort et les lois plutôt cruelles du monde des êtres vivants qui se mangent entre eux pour survivre, mais aussi les forces de la nature, du cosmos, qui sont démesurées par rapport à celles du monde du vivant, et dont la connaissance se heurte toujours à un facteur d’échelle (le facteur d’échelle c’est la difficulté de la fourmi à comprendre qui lui marche dessus, à fortiori quelle montagne lui tombe dessus, quelle météorite lui tombe dessus, quelle planète se désagrège sous ses pieds, etc, plus elle voit loin moins elle en voit le bout, et surtout le quand, le pourquoi, etc).

On pense qu’au moment où les premiers hominidés ont enterrés leurs morts il y a plusieurs centaines de milliers d’année pour ce qu’on a retrouvé à ce jour, il y a avait déjà une intention de préserver leur intégrité contre les prédateurs et les affres du temps qui passe, un peu de leur vie, au moins leur esprit probablement. Ainsi sans doute est née une des notions d’esprit, celle des mortels. Alors que si chez certaines espèces d’animaux actuelles on constate un souvenir des morts, qui peut durer plusieurs années chez des groupes d’éléphants par exemple, on ne reconnaît pas de véritable notion de survie de la pensée du mort, seulement du lieu de son décès. On en déduit que cette notion d’esprit est plutôt propre aux humains, et au moins certains hominidés préhumains.

Parce que les croyances animistes d’origine très anciennes ont survécu jusqu’au XX siècle, et encore parfois actuellement dans des endroits très reculés, on sait qu’avant les croyances en des dieux, les humains croyaient que les événements favorables ou défavorable survenaient parce que des esprits bons ou mauvais, ou courroucés, habitaient les terres qui les nourrissaient, les eaux qui les abreuvaient ou les inondaient, les vents qui leur apportait la pluie bienfaitrice ou les tourmentaient, le feux qui les réchauffait et cuisait leur nourriture ou les éclairs qui propageaient les incendies, les animaux qui les nourrissaient ou les dangereux prédateurs des humains, les rêves ou les cauchemars, etc, qui étaient habités par des esprits, dont l’intention bienfaitrice ou vengeresse pouvait être interprétée par des chamanes en transe, et influencée par des rituels, des offrandes, etc.

Ainsi le monde des esprits s’est construit progressivement. Avant de se hiérarchiser progressivement en des dieux plus spécialisés, plus puissants, et plus exigeants, sur les modèles de la spécialisation et hiérarchisation progressive des sociétés humaines.

« La condition humaine est tellement rabaissée que cela dérange »

Par nature elle est basse, puisque mortelle, ne percevant que ce que sens lui transmettent, et que l’accumulation de ses connaissances et ses découvertes lui permettent de comprendre. Et par nature les esprits sont immortels, ont les pouvoirs et connaissances auxquels n’accèdent pas encore les humains. Le fait que les esprits seraient purs est une évolution de l’animisme que j’ai décrit précédemment, où les esprits avaient des réactions et désirs sur le modèle des humains. Plus l’humain les idéalise, plus il les éloigne des contingences humaines, plus ils sont purs. Dans les contexte des religions révélées par Abraham il y a quelques milliers d’années qui se sont affinées par la suite (comme les bons fromages), les anges par exemple sont asexués, parce que la reproduction sexuelle est source de tensions et que de toutes les manières ils n’ont pas besoin de se reproduire. C’est ainsi que des esprits idéalisés peuvent être plus purs que les humains, devenirs pur par nature, et les humains être par nature impurs.

Ce qui te dérange c’est que la logique d’autres humains qui disent savoir ne correspond pas à la tienne. Cela ne veux pas dire que tu ais tort, et ne veut pas dire qu’ils aient raison. Leur logique n’est pas la tienne. On peut construire des logiques mathématiques à partir d’hypothèses qui apparaissent physiquement complètement absurdes, et même l’esprit s’en trouver bien. La preuve, c’est que se sachant mortels des gens se sentent mieux quand on les convainc que leur esprit est immortel…

« Quelle est cette perfection à laquelle on devrait tendre »

La perfection c’est tout ce qui n’est pas l’imperfection humaine. Elle ne pisse pas, ne baise pas, ne pète pas, ne fait pas la guerre à l’intérieur de sa propre espèce, ne mange pas le lendemain l’animal qu’elle a adoré la veille, n’est pas cupide, etc, etc.

« Peut-être que mes réponses sont dans la suite du livre »

Peut-être, ou dans d’autres livres où d’autre personnes ont écrit leurs pensées.

« Est-ce moi qui ne suis pas assez "élevé" pour comprendre »

Te poser la question montre que ta pensée est critique, et ce faisant rien s’oppose à ce qu’elle puisse même être plus élevée que celle de l’auteur, qui dit avoir collecté des croyances, et qui sans doute adhère à ces croyances.

« La notion de perfection me pose problème dans tous les sens. Ils sont parfaits, leurs occupations ont changé, leurs jugements ont changé, ils ne pensent plus à certaines choses qui leur paraissent futiles. Alors à mon sens, il leur manque vraiment quelque chose en définitive »

j’ai déjà répondu, ils sont immortels, il ne vont pas aux toilettes, ne jouent pas au loto, etc, etc.

Est-ce qu’ils ratent quelques chose ? S’il on déjà été mortel avant d’être des esprits, peut-être pas. L’idée de ces croyances, et surtout celles qui leurs succéderont, c’est qu’après en avoir bien bavé sur terre (pour que des chefs ou des gens plus riches en bavent moins) l’esprit prenne un repos bien mérité, une retraite comme dirait monsieur Macron qui la voit le plus tard possible, en se réincarnant moins dans des corps à forte contingence (humains, animaux déclassés style moustiques, etc), en allant exister (on ne dit plus vivre pour les esprits immortels) dans un paradis moins désertique que le lieu de naissance des religions abrahamiques, en étant suffisamment libre dans la hiérarchie des dieux et esprits (parce que même dans le néant il demeure une hiérachie des dieux et des esprits sur le modèle des sociétés humaines, la perfection est aussi en progrès au paradis lol), etc.

Alors c’est vrai qu’on peut dire qu’ils ratent quelques chose, mais on peut dire aussi qu’ils ne craignent pas de rater un train en grève, leur existence n’aurait que les inconvénients de l’ennui (surtout vers la fin pense Woody Allen).

« finalement, le sentiment qui me fait penser que c'est dérangeant est-il simplement un de ces sentiments humains qui mérite de n'avoir jamais existé ? Ce serait là la perfection en ce sens »

Assez d’accord avec toi. Ils ne ressentent probablement plus le sentiment d’être dérangés. Ce qui te dérange probablement, c’est que tu réfléchis, et que tu es dérangé par les idées humainement absurdes. Dans les monde idéalisé des esprits, même l’absurdité a disparu.

« J'ai très peur que, lorsque je sois amené à leur demander, ils me répondent de ne pas trop me soucier de tout ca... Ne plus y penser »

Tu soulèves là un point important, qui a été résolu de deux manières. La première est de déléguer les conversations avec les esprits et les dieux à des spécialistes, chamanes, prêtres, mages, médium, etc, qui avec un peu d’argent et beaucoup de reconnaissance s’en acquittent fort bien. La seconde est s’instaurer dans les cultes des méthodes qui anesthésie l’esprit critique. Notamment les pratiques telles que transe, méditation, psalmodies, musiques répétitives, odeurs enivrantes, l'oscillation des pendules, etc, qui modifient l’état de conscience à la façon de l’hypnose. Sinon une méthode très efficace est d’instaurer la peur, la crainte, par exemple la crainte du jugement d’un dieu. Il existe aussi les promesses invérifiables, tels que guérir d’une maladie incurable, devenir riche si on a été pauvre, accéder à la paix si on a été tourmenté, évidemment après la mort. L’essentiel étant que tu ne te poses plus de questions.

« Ma mère m'a dit que les guides, en nous menant dans le droit chemin, s'élèvent à leur tour... C'est quoi ca ? C'est vraiment malsain ! Alors ils sont contre leur gré amenés à nous parler d'une certaine manière, pour nous faire atteindre un certain but, et ce dans le but de s'élever à leur tour.. C'est une mission ? Sont-ils nullement influencés lorsqu'ils nous parlent alors ? Je trouve ca malsain, suis-je le seul ? »

Ta question contenant la réponse, je ne saurait mieux le faire que toi ^^

« Ma mère m'a offert son pendule avant hier, que je me suis empressé de nettoyer, et il ne me quitte plus ? C'est ma petite chose ! Voilà, je me sens à peine mieux mais mieux quand même rien que de savoir que vous tenterez de m'éclairer par vos lumières. »

La méthode du vers dans le fruit. C’est pas idiot, à la longue cela peut fonctionner ^^

Bon je m’arrête là car il y a trop à lire et à dire dans les posts ^^

Il est en quelle matière ce pendule ?

Zeugma

Lindos clairvoyant nous dit : "Bon je m’arrête là car il y a trop à lire et à dire dans les posts ^^" c'est ce que je m'empresse de faire pour le sien de post... 😜

Mimosa

Salut Héricendre.

Tout d'abord je ne connais rien à ce dont tu parles, ni au livre auquel tu fais allusion, donc mon post est à prendre avec des pincettes.(Je suppose qu'il s'agit de spiritisme).

En tout cas, je semble déceler chez toi un esprit critique et une sorte de rébellion à l'égard de certains aspects qui te sont enseignés dans ce livre. Je t'approuve et salue tes doutes et interrogations, car il faut se méfier des enseignements trop dogmatiques, qui pronent une pensée unique et qui peuvent par là-meme dirriger les adeptes vers un endoctrinement.

Hericendre - modifié par Hericendre le 21/12/2019 - 02:36:03

Bonsoir ! Merci encore pour vos réponses, Zeugma, Lindos et Mimoza.

Mon pandule est une très jolie petite graine (dont j'ignore la nature car ma mère ne sait pas elle même) avec en dessous une epaisse pointe en métal et au dessus un petit colimasson métalique

Difficile de se l'imaginer mais... il est très joli ! 🙃

Je lis vos réponses toujours un peu tard... Afin que vous sachiez le moment où j'ai lu vos messages, je mettrai un petit like ! Ne pouvant pas poster deux messages à la suite, je modifierai donc celui-ci, mais vous ne serez pas notifié... A vous de voir si vous avez toujours le courage et le souvenir de revenir, faire un tour :)

Je pense qu'il y a beaucoup à toujours beaucoup à discuter, c'est pourquoi j'envoie toujours un petit message d'abord vous indiquant que je vous ai bien lus. Je reviendrai donc repondre un peu plus tard, vos reponses en tête; je m'en vais prendre ma douche :)

Encore merci

EDIT : Me revoila, bien tard ! Vous répondre m'a pris du temps :) Bonne lecture

Je te remercie Mimoza d'abord de me mettre en garde en rappelant l'origine courante des... sectes... à plus ou moins long terme lol. Je préfère partir du principe que tout ce que je dis ne se vérifiera pas, de toute manière. Ca m'aide à relativiser et à garder un miroir.

Effectivement Zeugma, j'établis une comparaison dans laquelle entre "le fond", mais pas avec les phénomènes. J'ai établi cette comparaison entre ce que j'appelle "le fond" et le sens purement critique (mais c'est peut-être ce que tu entendais par les détails). Le principe "du fond" fait pour moi allusion à la pensée. Elle serait celle des esprits ayant atteint le suprême degré, qui ne raisonnent que par un aspect plus simple et naturel des choses, le fond des choses, celui qui serait à mon sens le témoin de leur perfection (sentimale ? ou complète en tous traits ?). Ou alors, voyons ca d'un autre oeil, le témoin des esprits ne sachant pas (car il y en a, et même beaucoup) et s'en remettant alors à cette idée de fond qui veut bien faire, mais qui chez moi provoque la peur. Comment se permettre, en tant qu'humain qui vit pour réfléchir, de se réduire à penser par le bon et le fond des choses ? C'est à mon sens une perfection qui est réductrice... Donc ca n'est plus la perfection telle qu'elle peut être décrite par eux: quoi qu'elle n'ait jamais été décrite à proprement dit mais toujours mentionnée.

Les gens se contentent de la matière et de leur aspect visuel, oui. Sont-ils trop fragiles pour se pencher sur la médiumnité ? Non je ne pense qu'il faille parler de fragilité mais plutot de la vieillesse de notre âme. Ainsi, plus notre âme est vieille, plus nous serions accomplis de réincarnations, et plus notre esprit tendrait naturellement vers l'acceptation de la culture spirite; notre mémoire s'effacant à chaque réincarnation pour les (nos différentes vies) retrouver une fois de nouveau dématérialisé. C'est ce que me dit ma mère pour la première partie et le livre pour la deuxième partie. D'après la culture spirite, il en irait même de la mission qui nous incombe de nous prédisposer plus ou moins à certaines choses de notre vie, et d'autres non, pour mieux nous guider...

Plus exactement : chaque réincarnation serait une vie que l'on choisit soi-même en tant qu'esprit pour accomplir les missions qui nous sont désignées afin de tendre vers la perfection... Les natures de celles-ci étant bien sur oubliées à la naissance, ainsi que notre mémoire... Fascinant non ? :) Ma mère dit que le fait même de se pencher sur la culture est la preuve de la vieillesse de notre âme. (Chaque âme étant originellement créée neutre, sans connaissance, et sans passion)

Je n'ai pas parlé de génétique :) La génétique est, je crois, dedouannée de la mission des Esprits (en terme de capacités cérébrales, je ne parle pas du physique). Elle est issue des parents et des ancêtres tout simplement. Les Esprits ont conscience des corps dans lesquels ils vont naitre, de la situation dans laquelle il vont être en grandissant (et du futur, et du destin ? bonne question) et c'est dans celle-ci d'ailleurs que se trouve l'origine de leur incarnation.

Je n'ai pas compris tes dernières lignes. Mais pour en revenir au conditionnement, c'est moi qui analysé ca comme tel lorsqu'ils se "perfectionnent". C'est donc bien contradictoire oui ! Il est concevable bien sûr qu'une évolution permette la perfection, mais pas l'état dans lequel je les ai décrits, c'est à dire pour n'en dire plus qu'un mot : simplets.

Bonsoir Lindos ! Ca en fait des choses :)

Oui, c'est certain qu'on les décoit ! Si l'on s'écarte de la persepective de notre évolution (mission) tout du moins, parce qu'ils ne prêteraient pas allusion aux choses bénigmes comme... les petits plaisirs solitaires ou encore le louper des douches et des brossages de dents par exemple :) Cela peut nous permettre de soulager notre conscience un temps soit peu... mais toujours est-il que je me sente plus observé qu'avant depuis que je les sais à mes côtés ! lol

Ton premier paragraphe en dit tant... Plus on se questionne... et moins l'on a fini de se questionner... Parce que l'on en sait toujours plus, ces plus qui ne rentraient pas en compte dans notre raison auparavant... C'est une vraie misère, et serait-il preférable de tout savoir à l'avance ? Mais peut-on seulement prétendre "savoir" quelque chose... La notion de savoir est pour moi tellement relative à tout qu'elle ne peut être que le fruit d'un avis ou jugement personnel et incomplet. C'est peut-être aussi pourquoi j'ai tant de mal à concevoir les attraits de ces Esprits.

Toute cette histoire sur l'histoire des cultures animistes est bien interessante ! Important de donner que la culture spirite n'admet qu'un seul dieu, que je remettrai souvent sous le nom du Createur, n'étant pas à l'aise avec les principes du catholicisme, et autres religions d'ailleurs. Que penser de la culture animiste qui admet chaque objet et chaque lieu son esprit... Que c'est vraiment frissonnant ! A défaut de confirmer le reste comme étant en adéquation, les chamanes que l'on consultait sont des médiums. Un médium est défini comme un individu se trouvant être le possible intermediaire de l'homme et des esprits.

Tous ont leur logique, et aucune n'est fausse car relative... C'est vrai, mais les Esprits eux certifient avoir raison quand même. Doit on se fier à ces Esprits ? Je dois t'avouer que je trouve singulier la manière émotive avec laquelle ils répondent parfois lorsque Allan a voulu pousser son ouverture trop loin vers des principes refoulés et de ceux de Dieu ! Ils y répondent souvent avec agacement et parfois énervement dans leur ecrit (écriture automatique) que l'on est qui pour oser concevoir les desseins de Dieu ? C'est bien étrange et à la fois bien amusant. C'est déjà comme je l'avais dit pour autre chose, bien réducteur (de portée). Mais aussi l'on pourrait se questionner : Dieu a ses desseins. Il a donc des buts, une manière ou une méthode avec laquelle il a faconné le monde, et donc des perspectives... Des perspectives qu'il est propre à lui seul de juger. Mais alors, est-il quelque chose qui soit parfait ? Je pense qu'une vérité plus profonde se cache derrière celle que ces Esprits nous laisse supposer. Une vérité qui est seule à nous de juger. Est-il est une épreuve (mission), comme il en a été de même pour Allan au moment où il écrivait, de juger de tout cela... Si le créateur nous a permi de faire tant usage de notre raison, et qu'elle n'est en rien bornée dans l'imaginaire, c'est qu'il doit y a une raison. Ce n'est qu'une question parmi tant d'autres.

Quand je me demandais quelle était la perfection vers laquelle tendre, c'était plus rhétorique que principal :)

La pensée de l'auteur pourrait-être selon toi moins élevée que la mienne, puisqu'adhérant à des croyances de l'époque ? Peut-être... Mais je pense sincèrement que le fait de discuter avec un esprit immateriel a su remettre en cause tous ses principes. Qu'en pense-tu ? C'est vrai qu'on n'est pas dans sa tête et que l'on ne peut pas trop savoir... Encore une fois je crois pouvoir parler de la portée et de la vieillesse de notre âme qui, naturellement, nous permet tous ces attraits intelligents, tel que la ré-adaptation immédiate en circonstances de causes. Mais je dois te parler en chinois avec cette bonne culture spirite :) Tiens d'ailleurs il est dit que les Esprits s'adaptent à nous, a notre langage et nos concepts ! C'est bien rigolo et surtout bien pratique pour s'entendre avec son guide siprituel...

Ce petit quelque chose que je disais qu'il leur "manque en définitive", c'était cet aspect intellectuel (ou moral ?), c'est ce qui selon moi leur a été retiré lors de leur "conditionnement" à "devenir parfait". C'est d'ailleurs effectivement pourquoi je me dis aussi que cette perfection est bien trop épurée pour ne pas être relative au Créateur. Mais peut-être -et la je le pense à l'instant- que la notion de perfection elle-même n'est depuis le début pas le bon mot. C'est vrai que les Esprits souvent écrivent "qu'il est de la faute des humains d'avoir un langage incomplet et de n'avoir bien souvent qu'un mot pour tout et plusieurs choses"... Alors cette perfection serait un autre mot déguisé auquels ils adapteraient leurs principes, et qui transmettrait des réalités moins violentes que le sens de ce mot que l'on utilise dans notre langue ? Mais alors une autre question se pose dans ce cheminement : Pourquoi n'ont-ils pas inventé alors un autre mot pour désigner cette notion pourtant si essentielle ? Il est mentionné que la notion d'"Esprit" est un mot qui, il y a longtemps, a été créé par eux et rapporté au premier médium sous contrôle pour pouvoir les désigner sous un nom, lors des premières interactions médiumniques.

Ce repos bien mérité après maintes réincarnations que tu mentionnes est exact ! À noter que les Esprits des humains ne peuvent s'incarner que dans l'espèce humaine. Mais qu'ils ont induit dans le livre que l'espèce humaine se trouve dans l'univers ailleurs que sur terre et que l'on était bien sot de penser que l'on était les plus intelligent à peupler cet univers, bien loin de l'être en réalité. Petite anecdote : le guide spirituel de ma mère est un humain qui mesurait dans son ancienne vie 2m50. Vivait-il ailleurs que sur Terre ? L'humain est-il ailleurs mais sous d'autres formes ? Il n'y a qu'un pas !

J'écris trop ! Mais je veux répondre à tout ! :)

Anesthésier notre esprit critique ? Quelle infamie !! Lol

Moi je te le dis, si c'est mes guides ont été désignés comme tels pour m'aider moi, ils vont avoir du boulot et ils ont intérêt à soulager ma raison ! Car c'est pas avec une hypnose psychique ou autre stratagème diaboliquement saint qu'ils vont m'avoir, pas toute une vie ! 😉

Bien à vous

Membre Anonyme

Bonsoir Hericendre ,

Ton sujet est fort intéressant - Il questionne autant que tu te questionnes , et les retours ne sont pas moins intéressants .

La retenue étant mon meilleur rempart , je me contente de suivre pour l'instant - avec beaucoup d'attention :)

Hericendre

Bonsoir Suzanne !

Cet univers est si intriguant ! Je te comprends !

En espérant que nos écrits activeront de plus belles tes pensées !

N'oubliez pas mon message du dessus, il est bien long encore une fois... :)

Hericendre

Lindos

« chaque réincarnation serait une vie que l'on choisit soi-même en tant qu'esprit pour accomplir les missions qui nous sont désignées afin de tendre vers la perfection... Les natures de celles-ci étant bien sur oubliées à la naissance, ainsi que notre mémoire... Fascinant non ? :) Ma mère dit que le fait même de se pencher sur la culture est la preuve de la vieillesse de notre âme. (Chaque âme étant originellement créée neutre, sans connaissance, et sans passion) »

Historiquement la réincarnation des esprits humains est identifiable en Inde ancienne durant le premier millénaire avant JC. Avant, et avant même l’influence védiste aryenne (des blancs venus du nord héritant des savoirs des premières civilisations moyen orientales), les indiens avaient des croyances animistes où l’esprit avait le pouvoir de la métempsychose, c’est-à-dire de se réincarner en toutes choses y comprit les animaux.

La réincarnation peut donc être considérée comme un perfectionnement des croyances humaines, visant l’amélioration des comportements humains, une élévation de sa pensée. Sur un autre topic on évoquait les managements de la qualité (plus exactement de la sécurité), ils utilisent le même principe d’amélioration continue, de façon un peu plus élaborée. Sauf que l’esprit humain a besoin de certitudes, et il fallait bien que cette élévation de l’esprit atteigne une limite, une perfection, qui entrainait la fin des réincarnations, et donc des souffrances humaines lorsqu’on est vivant. Dans un premier temps la perspective de cette perfection n’était atteignable que par quelques humains remarquables (le Bouddha, les bodhisattva, etc), mais assez rapidement le besoin de démocratisation l’a étendu à l’ensemble de la population (bouddhisme du grand véhicule).

Mais attention, on ne choisit pas sa future réincarnation, elle dépend des bonnes et surtout mauvaises actions de ses vies antérieures. Une réincarnation en animal méprisé est en quelque sorte une punition.

On pourrait considérer que cette immortalité des esprits humains par réincarnation extreme orientale est plus aboutie que le tri qui prévalait dans le berceau de l’antiquité occidentale, où après la mort on pèsait le cœur ou l’esprit, qu’on envoyait en enfer ou au paradis selon ses mérites. Cela fait un peu tri sans recyclage. Quoique là encore le processus a été amélioré en ne limitant plus cette possibilité d’immortalité de l’esprit aux seuls gouvernants, mais en l’étendant progressivement à l’ensemble de la population. Y compris les pauvres, à qui le christianisme à promis que les derniers seraient même les premiers. Cette promesse s’est révélée par la suite bien pratique pour que les pauvres acceptent leur pauvreté sans se révolter.

Bref la perfection de l’immortalité de l’esprit apparaît encore loin d’être aboutie, et en tout cas loin d’être standardisée si on observe le nombre de chapelles différentes, y compris lorsqu’elles prient le même dieu, qui sont encore innombrables.

« Je n'ai pas parlé de génétique :) La génétique est, je crois, dedouannée de la mission des Esprits (en terme de capacités cérébrales, je ne parle pas du physique). Elle est issue des parents et des ancêtres tout simplement. Les Esprits ont conscience des corps dans lesquels ils vont naitre, de la situation dans laquelle il vont être en grandissant (et du futur, et du destin ? bonne question) et c'est dans celle-ci d'ailleurs que se trouve l'origine de leur incarnation. »

La génétique a à peu près le même destin que les esprits, elle s’adapte à l’environnement. Dans le cas de l’évolution de l’immortalité des esprits j’ai employé le mot amélioration, parce qu’il y a chez les humains un désir d’amélioration de leur condition, qui n’était génétiquement pas extra à l’origine : imberbes, naissant avec une grosse tete qui rend l’accouchement difficile, nécessitant un quart à un tiers de leur vie pour atteindre l’age adulte, peu armés naturellement, ne pouvant compter que sur leur organisation sociale et leurs outils nés de leur grosse tête. L’évolution de la génétique est plus lente et en amont de l’évolution de l’esprit né dans les têtes.

Mais encore une fois, en principe dans les croyances actuelles l’esprit ne choisit pas vraiment le corps dans lequel il va se réincarner. Bien que depuis la nuit des temps il y ait toujours eu un doute pour les grands esprits, les esprits supérieurs, les esprits des ancêtres valeureux, qui ont tendance à se réincarner là et où on les attend. Un peu comme les apparitions de la vierge Marie. En tout état de cause, sauf chez quelques humains illuminés, prophètes, thaumaturges, et dieux-rois autoproclamés, en principe une fois réincarné l’esprit perd le contrôle de sa destinée jusqu’à sa prochaine mort. Car les humains sont très méfiants vis-à-vis des gens qui auraient hérités de pouvoirs surnaturels, soit ils se soumettent, soit ils leur font un procès en sorcellerie qui abrège brutalement cette éventuelle réincarnation...

Zeugma - modifié par zeugma le 21/12/2019 - 16:03:28

Hericendre, puisqu’il semble qu’une part non négligeable du questionnement qui t’anime soit motivé et conditionné par la capacité de communiquer avec « l’au–delà »et plus précisément sur l’isomorphisme signification/sens d’un commun langage, il me serais possible de te donner mon avis sur la capacité humaine de manifester sa pensée en rapport avec sa nature mixte (matérielle/spirituelle) pour son temps d’incarnation et donc aussi pour ce qui se perpétue après…

Car la capacité humaine de communiquer sa pensée est dans l’ordre génétique, une évolution non pas conceptuelle mais bien spirituelle, dit autrement si la lente mais inexorable continuité des générations nous informe (au deux sens du verbe informer: communiquer et donner forme à) c’est que l’ordre de perfection qui conduit tout le créé (ou pour les scientifiques, le réel constatable) est soumis à une loi bien simple, celle de la participation…

Déjà abordée dans de nombreux écrits tant philosophiques que spirituels mais aussi théologiques, cette participation pose les fondements et évidemment aussi les aboutissants de la concomitance des formes de vie, issue de la matière, par leur ressemblance respective avec leur cause commune (le créateur ou pour les scientifiques l’ordre du cosmos) et c’est même là que nous pouvons fonder (certes sans preuve tangible) l’existence des esprits, puisque du moment où l’on place la participation comme un des principes de répartition des êtres (gradus entis) il devient évident que ces êtres qui n’auraient pas ou plus de mixité avec la matière seraient uniquement en recherche de connaissances leur permettant de parfaire ou de ralentir cette participation, soit parce qu’ils sont conduit à l’intercession envers d’autres êtres ( guides spirituels) soit qu’ils y dérogent pour des raisons qu’il n’est pas utile de débattre ici…

Dès lors les esprits seraient des êtres formés pour informer ou des êtres conduits à cette activité, et l’on pourrait même dire, que la qualité première de leur existence est ontologiquement la même que celle de leur « activité » (si ce mot est entre parenthèse c’est parce que nous ne pouvons affirmer ce qu’est cette activité uniquement que d’une manière analogique à la notre)…

En effet et je conclurais, l’existence des esprits se justifierait en ceci que toute participation est soit directe soit médiatrice, directe elle concerne les êtres capables de la connaissance contemplative (comme activité parfaite de l’intelligence), médiatrice elle permet une hiérarchie évolutive des relations entre tous les êtres (comme activité parfaite de la volonté)…

bien à toi ...

Frango

Bonsoir Hericendre,

Je viens de lire ton long message et tout ce qui ressort de la syntaxe de tes phrases est la confusion.

Car, c'est ce qui domine ton esprit, en ce moment. Et on le serait à moins !!!

Tu ne me connais peut-être pas, mais j'ai l'habitude d'être franc. Ta mère fait partie d'une secte.

L'une des différences entre les religions et les sectes, est que les sectes sont réservées aux initiés. Peu "d'élus" ont accès à la "connaissance". Peu "d'élus" seront sauvés. Par contre, les religions ont un message universel, qui se destine à tous.

Les sectes font des amalgames entre plusieurs religions (Catholique, Judaïque, Egyptienne, etc...) et sciences pas toujours "démontrées", comme la radiesthésie (pendule)...

Alors, que tu sois perturbé, ça ne m'étonne pas du tout ! Surtout à 19 ans. Personne n'a le droit d'imposer ou de s'imposer ça. La seule religion que tu devrait avoir, à ton âge, devrait être celle qui te conduit vers ton épanouissement. Et ce n'est pas le cas. Alors fuis tout ce qui t'en écarte et ne participe plus à ces séances qui te mettent si mal à l'aise, je t'en prie !

Pour toute religion qui devrait baser son message sur le véritable Amour, la seule perfection ne devrait exister qu'en Dieu. Et alors ce Dieu qui ne serait qu'Amour, ne pourrait jamais te demander l'impossible...

Il faut que tu oublies, ou que tu apprennes à vivre sans ces démons qui ont perturbé ta vie et ta conscience. J'imagine que ce ne doit pas être facile, puisque tu cotoies ce milieu de très près. Mais n'oublie jamais que tu es né libre et que tu dois le rester...

Bon courage et prends soin de toi, Frango.

Lindos

Ce qui définit les sectes ce sont surtout les dérives sectaires qui utilisent des techniques pour priver les personnes de leur libre arbitre, les assujettir à une personne ou un groupe bien terrestres, qui en tirent des avantages matériels. Mais c’est vrai qu’une secte a intérêt à ce que l’initiation soit complexe, ritualisée, que l’intronisation soit laborieuse, voire couteuse.

Car il y a aussi des religions tout-à-fait sectaires, qui ne peuvent s’acquérir que par naissance, ou très difficilement par conversion, par exemple à la suite d’un mariage, ou adoption par un gourou initiateur. Et puis même quand le maître et dieu est supposé être dans les cieux, il reste encore possible à la communauté de faire de l’argen,t et au prédicateur de bien se rémunérer, vendre des indulgences divines, ou recevoir des dons que les dieux à qui on a pas demandé leur avis seront censés rendre au centuple. La frontière n’est pas toujours très franche, au point qu’il y a des croyances qualifiées de sectes chez nous et de religions à l’étranger. Les méthodes sont toujours un peu les mêmes pour contrôler les esprits des vivants, seule leur intensité diffère.

Ceci étant, la question qui nous préoccupe porte plutôt sur les immortels, esprits des morts, de la nature, du cosmos, qu’on peut élargir à la hiérarchie des dieux qui sont tout de même pas si nombreux. Une chose apparaît sure, s’ils se réincarnent en humain il faut tout de même les éduquer pendant 20 ans, presque 30 pour Jésus. On peut avoir un doute sur leur omniscience, en tout cas à la naissance où ils chougnent et font pipi caca comme les autres, et après il faut tout leur apprendre le peu qu’on sait...

Hericendre

Bonsoir jeunes gens !

Bonsoir Frango ! Ta réponse a su me faire sourire :) Rien ne "s'impose" à moi et heureusement. Ma mère ne saurait faire partie d'une secte, et quand bien même elle le voudrait, oh qu'elle n'en aurait pas le temps ! Son travail la ronge comme un hamster ronge sa cage. Et pourtant, ca ne l'empeche pas de rester spirituelle, lucide, et surtout bienveillante !

Oui l'endoctrinement peut s'accomplir par bienveillance ou hypocrisie... Mais si tel était le cas les Esprits auraient revu l'ordre de priorité de leur message, il y a une semaine, au cours du ouija ! Car oui, j'affirme (et je n'ai rien à prouver à personne d'ailleurs... ni d'argent a gagner, ni de temps justifiable à perdre en ces forums) que les évènements qui me sont arrivés sont d'un concret bien frappant et qu'ils n'ont rien d'une invention ! D'ailleurs j'en profite : ce forum ne fait pas l'objet d'une fiction quelconque ayant pour but de faire plaisir aux lecteurs. Je ne me permettrais pas d'y perdre autant de temps ^^ Sauf si j'avais à y gagner de l'argent mais... ce n'est pas le cas :) Je te remercie quand-même de ta prévenance

J'ai eu beaucoup de mal à comprendre les principes de la participation, Zeugma.

Je ne pense pas qu'il faille continuer de parler de génétique lorsqu'on parle de spiritualité. A moins que tu n'entendais par génétique que leur création. Il est important pour moi de vous demander (tout comme le font les esprits) d'utiliser au mieux les bons termes. Il est compliqué de s'imiscer dans vos pensées lorsque vous vous adonnez à induire le sens de vos phrases en utilisant des mots d'autres matières pour verbaliser cette science pourtant si éloignée des autres sciences humaines.

Reprenons donc... En quoi la spiritualité n'est-elle pas conceptuelle ? L'échange et le partage de notre pensée serait d'ordre génétique et sprituelle... Pourrais-tu être plus précis ? Je comprends sans doute le sens "génétique" s'il correspond à ce que j'ai marqué plus haut, mais voulant dire à la fois une chose et son contraire, je préfère que l'on emploie des termes moins métaphoriques et directement intelligibles :)

Mettons-nous d'accord. La participation serait finalement la tendance des êtres, quels qu'ils soient, à se rapprocher de leur cause -le créateur- par leurs resemblances avec ce dernier, si j'ai bien compris ? Tu décris sa portée mais ne décris pas sa nature. Compliqué de s'y retrouver.

Les guides spirituels sont dans la culture spirite les Esprits qui nous sont assignés pour nous guider. Ils ne diffèrent pas par leur nature des autres Esprits. Les Esprits ne sont pas issus de la matière. Et de quoi serait issue cette matière elle-même, sinon du Créateur ? Par contre, il est précisé que bien qu'ils soient immatériels, et la plupart du temps intangibles, il conservent une part de semi-matière qui serait appelée le périsprit, enveloppe de l'esprit, unissant l'âme et le corps, et s'en dégageant à sa mort pour laisser s'échapper l'esprit. Cette enveloppe appelée périsprit permettrait à certains de se matérialiser et donc d'être et tangible et visible momentanément sous la forme de leur choix... Mais elle est aussi l'enveloppe qui entoure l'esprit qui ère de nouveau dans l'espace (l'espace ici au sens large).

Pour toi, la qualité même des Esprits serait de s'élever par la pensée, en réflechissant perpétuellement, au mieux, par la contemplation permise pour certains par le savoir et la connaissance, sinon par leur volonté ?

Interessant car dans le Livre Des Esprits il est question de tout autre chose. Les Esprits s'élèvent en s'incarnant sur la terre en accomplissant les missions qui leur sont désignées, et qui font l'objet des imperfections de leur âme qui restent à parfaire (c'est la "mission"). Ils pourraient aussi s'élever en guidant l'humain (guide spirituel) au cours de sa vie et de manière inconsciente (pour l'Homme), mais encore, en lui transmettant directement lorsqu'il est possible, les pensées relatives au principe de Perfection, par la médiumnité. Intéressant d'ajouter à tout cela le complément de Lindos qui dit que l'on perd le contrôle de notre destinée en nous incarnant, et qu'on le reprend une fois mort, en décidant de nous incarner à nouveau.

C'est d'ailleurs là que la notion de "possibilité" et de "choix" est délicate à discuter lorsqu'on parle des Esprits qui choisissent leur incarnation... Je crois (mais je peux me tromper) qu'il leur est imposé l'Incarnation étant à même de donner la possibilité de remplir leur mission (et oui! car perdant la mémoire, ils sont livrés à eux-même, et c'est d'ailleurs pourquoi l'élévation serait longue...), MAIS, il leur serait aussi accordé suivant leurs peines, des "vies pour souffler", si par exemple la mission qui faisait l'objet de leur ancienne vie était trop fastidieuse, rendant cette dernière de même. Trop fastidieuse, mais plus précisément perçu comme tel, car l'Esprit incarné peut s'élever seul par sa vision des choses.

Ce serait le cas (des vies pour souffler) par exemple de ces animaux qu'on dorlotte :) Qu'on dorlotterait parce que, par exemple, ils auraient été battus dans leur ancienne vie. Ils auraient alors choisi de souffler dans une vie permettant un repos et marquant une pause dans leur élévation. Pourquoi une pause, parce qu'ils se livrevraient delibérément à nous et sans s'améliorer pour autant. Notre chienne aurait été dans son ancienne vie une louve s'étant battue pour défendre ses petits, et c'est ce qui expliquerait pourquoi elle serait dans cette vie si réceptive d'amour, et aimant qu'on lui fiche la paix.

À ceci l'on pourrait se dire que si ces Êtres arrivent après nous, au cours de notre vie, ils ne devraient pas avoir la permission d'altérer notre parcours en modifiant notre comportement suivant ce qu'ils souhaiteraient que l'on soit pour leur "vie pour souffler". C'est fascinant ! Et ca veut dire qu'encore à ce moment, ils ne sont pas complètement maitre de leur destin, et qu'on peut encore par notre évolution et le libre arbitre de notre incarnation, foutre la misère dans leur vie qui leur sert à souffler !

Un peu comme nous lorsque l'on s'incarne, mais que perdant la mémoire et la connaissance de l'origine de notre incarnation -et donc de notre mission- , on n'est jamais sûr de la remplir en fait !

A bien y réflechir, on pourrait se dire qu'effectivement, ils n'ont pas à modifier notre comportement, car si tel en était le cas, notre évolution pourrait s'en trouver perturbée et notre mission eloignée, compliquant le travail de nos guides spirituels, et retardant l'évolution de tout le monde. Ce qui serait un vrai désordre dans lequel on ne s'en sortirait pas... Finalement, rien n'est parfait, même dans l'incarnation, car il subsite toujours une part d'incertitude... Quand je vous disais qu'il restait un mystère à déceler dans la perfection liée à la création des choses, je pense qu'il l'est véritablement à juste titre.

Si l'on en croit les dires des Esprits bien sûr ! Car pourraient-ils se jouer simplement de nous ? Mais si tel était leur désir, comment pourrait-on expliquer qu'ils se mettent tous d'accord pour dire les même choses, aux quatres coins du globe, à tous les mediums ? Comment cette convention pourrait-être si exacte ? Et surtout, pourquoi douter de tout cela lorsque le simple fait même de discuter avec eux est surnaturel ? Ca n'expliquerait pas leur intention certes... Mais quoi qu'il en soit, je tacherai de decouvrir ce qu'il est, et de voir jusqu'où s'étend ce principe de convention et de vérités vérifiables partout. Bien qu'il serait possible d'en établir les limites, il serait hélas injustifiable de les corréler à une entente de l'au dela sur l'endoctrinement... Mais bon, ce sont mes petits désirs :)

Lindos, tu dis que les anciennes croyances animistes indiennes admettaient la reincarnation même dans les animaux. Le livre admet à chaque âme son espèce, et explique impossible la reincarnation d'une âme d'un Esprit humain dans un corps animal. S'opposant radicalement aux recherches scientifiques tentant de démontrer que l'Homme s'est crée dans une période déterminée, le livre explique que le Créateur avait déjà pensé les Hommes bien avant qu'ils n'arrivent sur Terre, que les gènes attendaient simplement les conditions propices dans l'evolution de notre Terre pour s'y évoluer et faire naitre notre espèce. Ainsi, nous pourrions admettre les premiers hommes -n'étant pas éternels puisque seul Dieu le serait- comme ayant une âme qui leur est propre... Dans cette optique, j'imagine que les humains ne pourraient pas être l'incarnation d'espèces lui etant pré-éxistentes car les gènes étaient présents dans l'espace (sens large) depuis le début et attendaient simplement le moment propice... Nous aurions donc une l'âme et l'Esprit humain(e) dont l'incarnation en un animal ne pourrait pas être permise... Mais je vais leur demander quand-même car il serait bien dommage déjà ne pouvoir être un animal un jour... et même de ne pas pouvoir communiquer avec les Esprits de nos animaux car, apparamment, ils ne nous comprendraient pas et ne parleraient pas dans notre langue encore dans l'Au dela... Et même plus ! Nous serions séparés du monde des Esprits animaux comme à la manière de dimensions séparées... Bien triste

C'est vrai ! Le fait d'instruire nos progénitures de A à Z nous fait bien douter de l'omniscience de ces êtres :) Et pourtant... Car pensons-y quelques minutes... Ma mère me dit que lors d'un accident mortel routier par exemple, l'Esprit du bébé mort, à la différence de celui de leurs parents, s'éleverait très rapidement et sans difficulté, car pûr... A partir de cela, on pourrait imaginer qu'il est nécessaire à l'évolution de l'Esprit incarné de le rendre à chaque fois, à nouveau pûr, sans connaissance et sans passion pouvant l'influencer dans sa mission

D'ailleurs anecdote : Ma mère aurait permi le passage d'une âme (errante, errant dans le monde materiel toujours, dans le monde des Esprits) d'une femme qui, après un accident mortel, cherchait encore son bébé qui était lui monté directement... Ca l'avait bien émue :)

PS : Ce soir a été un grand soir pour moi ! C'est le soir de ma première écriture automatique... Ca y est ! C'est officiel je suis maintenant convaincu à 100% qu'ils sont là. Bien que je m'en doutais déjà il y a une semaine au cours du ouija... Mais là, c'etait pour moi tellement magique ! J'étais extremement heureux ! :) Ma mère a accepté de me montrer comment elle s'y prenait, et a ensuite demandé à l'esprit dénommé Gilbert s'il voulait bien tenter l'expérience avec moi. Vous n'imaginez mon sourire lorsque j'ai vu qu'il était en train d'écrire : oui :) Alors c'etait comment... pas facile ! Ah non non ! C'était vraiment pas facile. Je ne me rendais pas compte que je rendais mon bras lourd, et Gilbert n'arrivait pas à le faire bouger en utilisant mon énergie. C'est quand j'ai fait allusion à ca que ma mère m'a dit de le rendre souple pour lui faciliter la tache. Et aussitot, le crayon s'est mis à écrire, très timidement... Il n'etait pas habitué à ma main, et je n'etais pas habitué à me concentrer... Alors pendant une heure, il a déssiné des formes pour s'entrainer avec moi. Puis une heure après, commencé à écrire plusieurs fois le même mot comme un enfant qui apprends l'orthographe ^^ Je vous décevrai peut-être, car je n'ai pas eu droit à de belles phrases loin de là. Mais il répondait à mes questions par des mots, et ca, c'était magique ! Pourquoi c'était si compliqué : parce que ma pensée influencait ce qu'il écrivait. Si bien même qu'un mot fut un mélange entre deux mots auxquels j'avais pensé pendant qu'il écrivait... J'ai demandé à Gilbert s'il avait du mal à se concentrer, il m'a repondu : un peu. De mon côté, j'ai énormément de mal à faire le vide lorsqu'il écrit, et lorsque je le fais, j'ai l'impression qu'à chaque fois, il s'arrêtait d'écrire. Je garderai ce calepin toute ma vie. Et je vais m'entrainer plus sérieusement à partir de maintenant. Je peux enfin communiquer avec eux, ca m'emplit de joie !

J'ai aussi essayé du pendule, mais je crois avoir un problème... Soit il ne m'aime pas, soit ca ne fonctionne pas, mais quelque chose ne va pas...

Je m'en remets à vous 🙂 Héricendre

Kendany

Salut héricendre. Comme je l'avait expliqué dans l'ancien topic sur le paranormal. Ce genre de domaine.e est là porte ouverte aux charlatans ( médium, éxorcistes etc...... )et aux sectes. Fait quand même attention. J'ai connu quelqu'un qui c'est faite complétement happer dans une secte "chamanique" Et évidémment ca ne ce voit pas au premier coup d'oeil que l'on est dans une secte. D'apparence tout le monde a l'aire gentil, bienveillant et empathique. Et l'emprise ne ce fait pas tout de suite. Elle ce fait petit à petit sur le long térme. Et l'emprise psychologique se referme sur toi petit à petit. Alors oui au début tu as l'impression d'avoire ton propre libre arbitre et d'avoir le choix de partir ou pas. Mais plus tu va t'impliquer et moins tu pourras revenir en arrière. Car la seul et unique raison de ces sectes. Sont d'exploiter la détresse et la perdition des gens. En leur montrant une alternative et une solution à leur problèmes. Avec des idéologies d'apparences réconfortante et bienveillantes. Mais le vrai but des gens qui sont à la tête des sectes. C'est de profiter de la faille personnel des gens fragilisés et en souffrances ( du moins une partie. Pas tous ) Pour les exploiter, les manipuler, et piller leurs argents. Enfin bon je ne te dit pas d'abandonner tes croyances bien sûr. Mais ne préte pas ta confiance à n'importe qui au moins.

Be careful ?

Zeugma

Salutation Hericendre je te cite: "Mettons-nous d'accord. La participation serait finalement la tendance des êtres, quels qu'ils soient, à se rapprocher de leur cause -le créateur- par leurs ressemblances avec ce dernier, si j'ai bien compris ? Tu décris sa portée mais ne décris pas sa nature. Compliqué de s'y retrouver. »

la nature de la participation est pour les êtres spirituels et pour les êtres mixtes (comme nous autres) une « réflexion »en effet, mais là encore dans les deux sens du mot, puisque ils restituent pour certains d’entre eux une lumière d’une connaissance supérieure, et pour d’autres, ils se contentent de leurs propres connaissances…

Ce qui fait que les guides spirituels sont bons ou mauvais pour ceux qui les invoquent, toujours bons si ils reflètent une lumière supérieure, parfois les deux si ils sont eux mêmes en attente de leur « élévation », voir franchement mauvais si ils ne se contentent que d’eux même et ne font volontairement, que déroger à la loi de la participation…

Quand à l’ordre génétique, il faut bien sûr le comprendre comme l’ordre d’hérédité de la vie et donc de son évolution sur tous les plans, y comprit et surtout sur le plan spirituel, c'est une des notions très peu développée par le néoplatonisme tardif, mais reprit intensément par les courants gnostiques d’où provient une part de la recherche spirite…

si ma participation (et pardon pour ce réemploi dans un sens plus limitatif, j’espère qu’il n’égarera pas) ne peut être claire et compréhensive pour toutes et tous, c’est uniquement parce que la connaissance qui permet de passer du plan purement spirituel au plan de la communication hic et nunc, n’est pas conceptuelle dans le sens commun de ce mot, en effet ce n’est pas à partir de l’abstraction sensible que nous pouvons comprendre et donc communiquer avec ce « monde des esprits » puisque nous pouvons y accéder par notre corps qu’avec une médiumnité spécifique, c’est pourquoi aussi des spirits ont cherché et cherchent encore des « ponts », des moyens psysico-psychiques pour « améliorer » cette communication…

Enfin, la plus tenace difficulté pour celles et ceux qui choisissent de s’intéresser à ce sujet, sera toujours de vivre de leur nouvelles connaissances expérimentales dans leur quotidien, tant il est évident que de vouloir conjuguer ces deux niveaux de la « réalité »n’est pas naturellement une fluence pour notre intelligence et pour notre sensibilité…

Bien à toi…

Membre Anonyme - modifié par Ovniscient le 23/12/2019 - 13:19:08

Tu ne veux pas avoir à faire trop souvent à eux Ovniscient ? Tu veux vivre ta vie sous ton angle, et le fait de les savoir prédents dans cette vie n'y change absolument rien finalement ? Tu m'as l'air de t'être fait à ta propre raison, et je l'admire :) D'autres médiums (comme ceux qui étaient chez moi il y a une semaine) s'adonnent à la pratique régulière de la culture spirite dans beaucoup de domaines. C'est un choix de vie aussi, et je me demande si le leur ne me correspondrait pas davantage...

C'est pas tout à fait ce que je voulais dire^^

En fait je pars du principe que toute théorie peut être la bonne. Ou pas. Je n'arrive pas à savoir si quelque chose se cache derrière la façade que peut être notre monde matériel. Mais ça me fait du bien d'y croire. Ca m'apaise et me stabilise et c'est en ça que je crois.

Je ne sais pas si ce qu'on nomme nos guides sont la. S'ils sont la en permanence ou de temps à autre. Mais quoiqu'il en soit je ne veux pas faire parti des personnes qui passent leur temps à demander de l'aide sans entreprendre d'être eux-même le secours dont ils ont besoin.

Je ne sais plus où j'avais entendu: "l'effort peut valoir autant que la foi".

Quand je me sens impuissant et vider je craque et je fais une prière. Quand je prie, on peut considérer que je lâche des mots dans le vide. Concrètement c'est ce que je fais. Mais ce n'est pas ce que je ressens. J'ai plutôt l'impression que mes mots se diffusent dans l'air.

En fait je préfère écouter mon intériorité et croire à ce qu'il se passe en moi.

Peut-être que "mes guides" c'est simplement l'énergie que je concentre quand j'essaie d'être plus fort. En tout cas ça fait son effet.

Je pense souvent à la phrase de Dumbledore lol: "ce n'est pas parce que c'est dans ta tête que ce n'est pas réel" . Je pense que ce qui se passe dans nos têtes et dans nos cœurs est ce qu'il y a de plus réel contrairement aux histoires qu'on nous raconte.

Du coups je considère que mes guides font parti de mes choix en fait. Dis moi si j'ai répondu comme il fallait^^

Kitsune - modifié par kitsune le 23/12/2019 - 12:58:18

je me permet de répondre parce que ma famille se ceinde en deux ; d'un côté les gens lambda et de l'autre les adeptes de spiritisme qui y passe des jours, des mois, des années et font voler durant la séance, tables et gueridons ....

je fais partie du premier clan, sachant que les deux clans ne s'apprecient pas mais qu'à partir du moment où un membre de ta famille, et ce quelque soit le degré, fait du spiritisme, tu es touché. peu importe que ça t'interesse ou non.

certaine de tes questions me sont familières. perso, pour moi allan kardec est loin d'être le meilleur et s'il est possible de l'éviter, autant le faire.

(je suis fier de moi, je ne l'ai pas traité de tocard ... oups, loupé !)

nous sommes ici avec une mission de vie. chaque mission te permet d'emmagasiner un savoir. la perfection dont parle kardec, est (pour moi) loin d'être un objectif à atteindre. par contre, d'après toute les vidéo que j'ai lu sur les NDE et les livres écrit sur ce sujet (benni soit le docteur Raymond Moody) quand tu es face à la lumière, tu prend conscience que tu souhaite être connecté à elle non stop et que d'en être privé, c'est une abomination qui brise le coeur. la seule guidance dont elle fait preuve (vive le libre arbitre) c'est une question simple, concise et efficace :

peu importe que tu ais réalisé ton chemin de vie, ce qui est important c'est comment tu as aimé ?

ce comment qui débute le questionnement est à prendre dans tout ses possible : concret, subjectif, au sens propre et figuré ...

ce ne sont pas simplement les actes (car faire du bien juste pour gravir des echelon, c'est uniquement faire des affaire et la lumière ne fait pas d'affaire. elle se suffit à elle mm. quand tu oeuvre, c'est pour toi) c'est aussi et surtout le plaisir que tu y prend. ceder sa place à une ville dame dans un bus et se réjouir pour elle du confort et du bien être qu'elle y trouvera ... (c'est un exemple bateau mais note que dans le mm temps, si tu refuse ta place et que personne ne lui en fait une, peut être aura t elle mal au articulation, dans un premier temps mais aussi peut être aura t elle l'impression qu'elle vieilli, qu'elle n'est plus bonne a rien et que progressivement, ces pensées négative, ce cumuleront à d'autre, qui non seulement l'empecheront de jouir de l'instant present, mais en plus, l'empecheront de briller et de dispenser à son tour les tresors dont elle recelle (tresor intellectuel probablement) qui aurai put aranger ou sauver de possible desastre ou de la peine, les gens qu'elle croisera. )

toute nos actions font boule de neige.

je suis desolé de ne pas répondre à toute tes questions, mais je trouve important de pointer le curser là. ça t'évitera bien des errences intellectuelles sur ce qu'est la perfection. enfin du moin, je l'espère.

après, il ne faut pas que tu te prives de vivre juste parce que tu essaie d'atteindre une forme de perfection. plus on se casse la gueule, plus on apprend et mieux on est avisé sur le moment et le choix de la façon, dont on va aider ou conseiller.

bonne route jeune padawan

ps : doreen virtue à ecris un très bon bouquin sur les anges, où elle y explique que tu peu demander à n'importe qu'elle ange, archange, seraphin, ou trone de t'assister, te guider, te proteger, te conseiller et t'accompagner chaque heure du jour et de la nuit. ce qui est merveilleux, c'est qu'ils seront heureux de le faire. et si tu leur demande de se manifester, ils le feront aussi. après, ils choisiront forcement un signe que tu comprendra. perso, il n'y a pas un jour ou il ne saupoudre mes journée de signes simplement pour manifester qu'ils sont bien là.

(ps 2, tu n'est pas obligé de te restreindre. si tu veux que plusieur anges ou archanges ou maitre assemptionné (etc..) . ou un mix de tout ça t'accompagne, demande, ça ne coute rien )

Hericendre - modifié par Hericendre le 24/12/2019 - 02:21:23

Bonjour à vous et merci pour vos réponses qui sont pleines de bon coeur :)

Je les ai lus attentivement et me rend toujours compte de quelque chose en plus me paraissant important, chaque fos que je vous lis !

J'ai mis un like pour indiquer le moment où je vous ai lus

Étant très fatigué et ne pouvant poster deux messages à la suite, je reviendrai demain pour modifier ce message !

Merci à vous 😊

Héricendre

Kitsune - modifié par kitsune le 24/12/2019 - 09:31:38

ça m'intrigue que tu soit à ce point fatigué. je me demande si à l'issue de ta séance, tu ne t'es pas retrouvé avec une lente.

les lentes ne sont pas potentiellement dangereuse en soit, dans le sens où elles n'entretiennent pas de maléfice ou d'intention néfaste. par contre, elles agissent comme des moustiques et te pompent l'énergie.

je ne sais pas comment on s'en débarasse de façon rapide, j'ai un oncle qui sait les detecter et les eradiquer mais je ne suis pas en lien avec lui.

je te conseil de te procurer de l'obsidienne. perso je porte en permanence un oeil celeste. évidement, il faut prendre le temps de l'aprivoiser mais une fois en place, c'est une amie fidele pugnace, infatigable et determiné qui oeuvre en non stop sans qu'il soit besoin de s'en préocuper.

je reviens completer ma reflexion 2h plus tard pour te conseiller de demander à tes guides de te montrer en rêves la démarche à suivre. je te dis ça parce que je me souviens d'une amie qui m'avait expliqué que dans le vaudou, quand un esprit est présent et manifeste la volonter de transmettre quelque chose, la pression spirituelle est tellement intense qu'elle peu se traduir par different sympatomes (voire mm tous en même temps) à savoir

  • une sensation perdre son souffle,

  • une irrepressible envie de t'endormir,

  • la sensation de se sentir nauséeux

la liste des symptomes possible est plus vaste mais ceux ci sont les principaux.

par contre, j'espère que tu ne vas pas resté comme ça car une fatigue subite, n'est pas necessairement d'origine spirituelle. même si toi, tu as l'impression que ça vient du livre. ça peut être le symptome d'autres choses nettement moins passionnante. même si j'ai tord sur ce coup là, ne néglige rien.

Membre Anonyme

Trop fatiguée pour lire les messages précédents , je peux -malgré tout - dire que je me tiens très éloignée de ces "esprits" potentiellement bons ou mauvais .

A ne pas vouloir faire de distinction - le raisonnable reste le préférable .

Assez souvent et depuis très tôt , j'en viens à me dire que dans une vie précédente j'ai du faire des choses très très moches pour "morfler" autant dans celle ci ...

Une posture bancale , qui pourrait rassurer comme l'inverse .

Si la réincarnation est possible , la mouette me va bien .

Je suis en retrait avant tout - préférant donner aux frôlements , feulements et autres manifestations - un sens particulier , privé .

D'ailleurs , si vraiment , c'est bien entre nous que tout se passe .

Hericendre - modifié par Hericendre le 24/12/2019 - 19:34:17

Tu repostes un message alors plus besoin de modifier le mien... :)

Alors je préfére nettement cette description-là Zeugma c'est plus clair 🙃

C'est très intéressant ce que tu dis car cela interroge sur la portée de nos guides. Ils seraient bons ou mauvais selon qu'ils tendent ou non vers leur propre évolution spirituelle.

Je n'avais pas du tout envisagé les choses sous cet angle, pensant qu'une fois de retour dans le monde des Esprits, une force ou une volonté indépendante à eux-même les poussaient d'une certaine manière à évoluer, et que c'en expliquait d'ailleurs les réincarnations des plus viles. Mais effectivement, quand on y pense, certains Esprits (n'étant pas désignés comme nos guides) peuvent parfois errer pendant des siècles et des siècles dans l'intermonde. N'en serait-il pas de même pour nos guides, qui n'ont parfois, sur une période, pas l'intention de progresser ? Mais pourquoi seraient-ils designés comme nos guides alors ? Ne s'agit-il pas de simples esprits errants dont on parle ? Ou alors aurait-on nous aussi pour mission de les faire avancer ? Dans l'optique ou leur progrès est un objectif, il faudrait les aider en les liant à des médiums ? Ce lien que l'on entretient avec notre ou nos guides nous conviendrait alors réciproquement...

Jusqu'où nos âmes peuvent-elles donc garder le libre arbitre total ? Peut-être indéfinément, et que l'ennui deviendrait la raison de leur incarnation, à défaut de vouloir "participer" (c'est à dire, pour ceux qui arrivent : s'élever)... Mais je me demande alors si ils sont guides, bien que l'on puisse être guidé dans le mauvais sens...

Dois-je me fier à mes guides ? Partiellement ? Il est clair que de ce fait, Kitsune par exemple peut trouver un intérêt certain à s'approcher d'anges ou d'archanges... Mais l'idée de les déranger m'embête...

D'accord Ovniscient, je comprends mieux :) Je t'encourage très fortement à y croire ! Ayant moi-même mes petites preuves lol

Trouver la solution en soi et n'impliquer personne d'autre... C'est une très belle voie ! Et si tu t'y es fait une bonne conviction, ce n'est peut-être pas pour rien ! Autrement, les guides dont on parle t'auraient peut-être mené à voir les choses différamment, ou pas... 😄

D'ailleurs, je me demandais aussi si nos guides et d'autres esprits étaient avec nous tout le temps. Pour le peu en message que j'ai recu au cours du ouija, ca n'aurait pas pu être plus clair ! "on est avec toi en permanence". J'ai redemandé à ma mère, lorsqu'on était en voiture sur l'autoroute, si ils pouvaient nous suivre même là.

"Bin tu te souviens quand on marchait et qu'il avait écouté notre conversation, là tu sais ils sont peut-être derrière nous sur les sièges arrière en train de nous écouter parler et se marrer !"

Quand elle me dit même qu'il leur suffit de penser à la personne pour s'y transporter, c'est dingue... Et j'y crois :)

Bonsoir donc Kitsune ! Pour toi, la perfection décrite par Kardec est loin d'être un objectif à atteindre ? De mon côté, j'ai du mal à saisir pourquoi cette optique se présente de manière si brutale dans le livre... J'avoue que ca me ferait du bien de savoir qu'elle ne soit pas un but en soi, car l'intérêt que j'y porte pourrait rapidement devenir une obsession malsaine... Et que quand ca devient malsain, et que ca limite, j'ai du mal à m'imaginer qu'on progresse. Et je pourrais juger mauvais l'impact que ca a sur mon affect, mes jugements, et ma raison... En gros, ma vie quoi

Cette vision que tu as, de "faire le bien pour gravir les échelons, c'est faire des affaires" je l'ai aussi, pour ca, et également pour l'interaction qu'à notre guide avec nous... Je pense qu'il est important d'éclaircir ce point car si je me trompe, alors tout le monde peut se tromper, et les Esprits (n'étant pas Esprits supérieurs) le peuvent aussi. C'est la qu'on pourrait dire que l'on peut rapidement guider et aider nous même lorsqu'on sait vraiment, qu'on n'est pas obsédé, et que l'on transmet pourquoi.

Si c'est par rapport à ca que tu n'aimes pas Kardec, je te comprends totalement ! C'est vrai que c'est pas bien naturel cette vision des choses... Et que, moins elle me parait naturelle, et plus je me dis qu'elle ne peut pas me guider sur la bonne voie. Jusqu'à présent je me disais que effectivement, j'avais l'intention de faire pendant un court moment des affaires avec le bien... mais que je finirais par me faire à ces étrangetés, et que cela changerait progressivement ma vision... Ce que je n'aime pas là-dedans, c'est la même chose que ce que représente le livre quand il décrit les esprits atteignant le "suprême degré" : c'est le conditionnement, qui parait être plus que du contre-nature...

Il est superbe ton exemple avec mamie :) Ca me met mal à l'aise de demander un accompagnement d'un Esprit supérieur, ange, archange ou autre... j'ai l'impression de ne pas y être digne. Et comment peut-on savoir que l'on ne le demande pas à un simple Esprit voulant se faire passer pour un ange ?

Ma fatigue peut venir de beaucoup de choses. Déjà, je suis depuis peu déscolarisé et sors nettement moins. Je pense que cela peut venir de cela. À noter que je suis malade depuis déjà plus de trois mois et que l'un des symptomes pouvant en ressortir est la fatigue... Mais je n'exclus pas non plus l'idée qu'un Esprit puise son énergie chez moi... Peut-être que c'est un peu des deux et pas un Esprit... Je n'ai fait qu'une séance d'écriture automatique et ne suis pas du tout expérimenté. Pense-tu qu'un guide pourra m'en dire plus, et comment puis-je être sûr que ce sont eux qui vont m'écrire ? Les guides qui nous sont reliés sont-ils plus puissants que les autres et peuvent-ils s'imposer ?

En attendant vos retours, je vous dis merci 🙂

Membre Anonyme

Hello Hericendre ^^

Sans le vouloir - ni y croire- j'ai acquis cette quasi certitude d'une vie "avant" .

Laisse-moi rester dans ce flou , autant qu'il me préserve^^

Les esprits existent , c'est certain .

Il y a des mondes qu'il ne faut surtout pas "visiter" .

Une mise en garde qui vient déjà de peuplades bien avant nous^^

Kitsune - modifié par kitsune le 25/12/2019 - 17:50:32

je comprend parfaitement que tu ne te sente pas légitime. mais c'est parce que tu prend le problème à l'envers.

tu pense que c'est toi qui vas demander de l''aide, de l'assistance et de la protection (etc) mais déjà, il ne s'agit pas d'esprit superieur car eux sont comme nous, ils vivent leur vie et elle est bien remplis. excuse moi de faire la distinction mais elle a son importance. pour une ame élevé, tu pourrait être une charge, pour un ange, tu es une sorte de gourmandise. ils n'ont pas besoin de toi pour vivre, mais si tu les y invite, le fait de t'aider vont leur apporter plus de gloire, plus de bonheur, plus de grace, plus d'occasions divers de benir et de jouir de leur situation.

comme je ne sais pas comment t'expliqué comment ça fonctionne, je vais te donner un exemple simple. je pense que tu as déjà été victime d'un fou rire qui éclate, bien évidement à un moment crucial ou justement il faut être des plus serieux. a cette occasion, tu aura constaté que si vous êtes plusieurs, le fou rire est contagieux et souvent expotentiel, puisque plus tu essaie de le rédimer, plus il revient en force ... la relation avec les celestes, se passe un peu pareil.

comment savoir que c'est bien un ange ou un archange et pas autre chose. bin justement, tu n'as pas besoin de savoir. la seule chose que tu as à faire, c'est de faire la demande. les celestes partage certaine qualités divines. ils sont notament omnipotent, et omniprésent. ils possèdent aussi le don d'ubiquité.

tu fais le choix : moi j'ai choisi d'être entouré par divers archanges et une poigné de séraphins (et honni soit qui mal y pense !!)

comment s'y prendre : tu n'as pas besoin de chichi ni de tralala, à partir du moment ou tu decides de t'adresser à St Michel (par exemple) c'est a lui que tu t'adresse et à personne d'autre. même si quelqu'un decidait de se faire passer pour lui, comme toi dans ton coeur, c'est à lui que tu t'adresse, c'est avant tout lui qui t'entendra. le truc important, c'est que c'est avec ton coeur que tu lui parles. et tu peux lui parler de tout, sans aucun tabou.

tu t'adresse à lui (eux) comme s'il était à coté de toi.

en ce qui me concerne, je ne fais jamais de demande spécifique. je me lève en demandant à être guidé, inspiré, proteger ; de m'assister à toute heure du jour et de la nuit. et j'insiste parfois pour qu'il me murmure ce que j'ai besoin de savoir, assez fort pour que je les entende ... et des fois, quand je merde, je les engueule XD

ce qui est bien avec les celestes, c'est qu'ils sont impermeable à tout ce qui est négatif et qu'ils ne te lache jamais.

après faut aussi comprendre que tu as ton chemin de vie et que parfois, tu as besoin de merder pour apprendre et qu'il ne peuvent pas apprendre à ta place !

ne doute à aucun moment du fait que tu t'adresses à un celeste. justement parce que tu t'adresse à lui nomément et que c'est avec ton coeur que tu lui/leurs parles. et aussi parce qu'aucun esprit basique n'aura les "couille de se substituer à un celeste. faut avoir les épaules larges

doreen virtue raconte que quand elle a demandé des signes elle a retrouvé des plumes ou du duvet blanc, dans des endroit completement improbale. de toute façon, les signe qu'ils te donneront seront évident pour toi.

soit, tu peux leur parler comme s'ils étaient à côté de toi, soit tu leurs parles dans ta tête.

je crois avoir fais le tour des consignes que donne doreen virtue dans son bouquin. à toi d'en faire ll'experience ;)

tu peux demander autant de celeste à tes côté que tu le souhaites. ou changer de celeste en fonction de tes humeurs et de leurs spécificités. ils ne sont pas jaloux ... le bonheur veut tout le monde heureux. ;)

Hericendre

Rebonjour à vous ! Je voulais te répondre Kitsune mais j'ai complètement zappé et les fêtes n'ont pas aidé ^^

Ton commentaire est resté bien ancré dans ma tête pendant plusieurs jours cela dit !

Je modifierai ce message demain

Bonnes fêtes à vous !!


Sujets similaires
  1. Ces choses invisibles...
  2. Help pour Appareil Photo numérique
  3. thé ou café ?
  4. La cuisine japonaise
  5. Comité Anti-Zaz •
  6. France VS Japon. La confrontation.
  7. Propriétaires d'animaux
  8. Faire un don pour la manif pour tous ??
  9. Les tomates farcies c'est chouette, c'est rond et bien garni, les poivrons c'est mignons.. Mais que diriez-vous de quelques piments bien dressés sur l
  10. L'humain sur Mars, qu'en pensez-vous ?
  11. Comment mesurer la bêtise humaine ...
  12. Le programme télé d'antan !

  S'inscrire pour participer