L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Marié je viens de tromper ma femme avec des relations multi-partenaires bisexuels ou homosexuels

Fabrice1971
Homme de 48 ans
04/12/2019 à 16:31

Bonjour, J'aime ma femme mais après plus de 20 ans de vie commune et la création d'une famille de 3 enfants j'ai cédé à mes envies bisexuelles en fréquentant des saunas libertins. Ca fait quelques années que j'ai suggéré à ma femme d'essayer une expérience libertine mais elle n'a pas voulu et a fini par me dire d'aller libertiner seul. Après quelques années d'errance sur des sites libertins mes envies bisexuelles ont refait surface et j'ai finalement franchi le pas et eu des rapports avec des hommes et des couples bi-sexuels. Mon épouse était au courant que j'étais sur un site libertin et que j'allais en saunas libertins. A chaque fois que j'essayais de parler de mes sorties en saunas libertins elle m'arrêtait et me disait que c'était mon jardin secret. J'avais fini par me dire qu'elle ne voulait pas savoir ce que j'y faisais mais qu'elle avait compris mes besoins bisexuels (en effet, j'ai à plusieurs reprises évoqué mes relations avec un cousin dans ma jeunesse). J'ai fini par lui dire que je libertinais au sauna. Là, à ma grande surprise elle m'a dit qu'elle ne savait pas, que je lui avais menti. J'ai été surpris car j'étais persuadé qu'elle le savait depuis longtemps. Le lendemain, elle est revenue sur mes aveux et m'a demandé su quoi je lui mentais encore. Bien que j'étais persuadé qu'elle savait que j'étais bi je lui ai dit clairement (en appelant un chat un chat) que j'étais bi et que mes relations libertines n'avaient au final que le but d'assouvir mes envies d'hommes. Et là, elle tombe encore de plus haut que la veille alors que pour moi elle ne pouvait pas ne pas connaitre mon côté bi. J'aime et je désire toujours ma femme et je voudrais pouvoir continuer à vivre avec elle mais je crains qu'elle ne puisse accepter que je continue à satisfaire mon côté bi. Elle voit une psychologue et on n'a commencé à voir un sexologue thérapeute. Avez-vous des conseils à me donner ? des bouts de votre expérience si elle est "similaire" à la mienne. Si ma femme n'accepte pas que j'assume mon côté bi vais-je pouvoir arrêter mes relations avec les hommes qui avaient l'air de m'équilibrer ? Je suis perdu, elle est perdue. Merci pour vos conseils ...



Rencontre bi |   >   Rencontre bi Grenoble

Date de publication : 04/12/2019 à 16:31
#318606
Plume
Femme de 34 ans
04/12/2019 à 17:19

Salut Fabrice1971,

Je te crois quand tu expliques ne pas avoir menti.. et je l'a crois sincère quand elle dit decouvrir ta bisexualité..

Il est possible que lorsque vous en avez parlé, elle n'etait juste pas prête à l'entendre..

Si vous allez consulter un thérapeute ensemble et qu'il est "bon", Il devrait vous permettre de mettre les choses a plat en ce qui concerne vos besoins respectifs.

Je pense qu'elle a peur de ne pas te satisfaire sexuellement voir de te perdre...

Bref..Essaie de maintenir la communication sans paniquer tout en la laissant faire son petit chemin.. Rien n'est ecrit à l'avance dans ce genre de situations et laisse lui la possibilité de te surprendre..

Bon courage a toi,

Plume


 0 vote #318611
Fabrice1971
Homme de 48 ans
04/12/2019 à 18:03

Merci Plume. En effet, je pense qu'elle n'a pas voulu entendre c'est ce que m'a dit la thérapeute en consultation individuelle.

C'est compliqué à gérer. En effet, on n'a peur de se perdre mutuellement et à la fois on n'arrive pas vraiment à trouver de "compromis".

Ma femme m'avait dit une semaine après que je lui ai dit pour ma bisexualité et mes rapports libertins : "j'ai réfléchi et je te propose qu'on reste ensemble avec une relation platonique et tu continues à libertiner pour satisfaire tes envies sexuelles". Après reflexion je lui ai repondu que je ne voulais pas avoir un amour platonique avec elle car je l'aimais et la désirais et je ne concevais pas ne pas lui faire l'amour ... Elle m'a alors dit ok mais une sexualité basique protégée (protégée certes c'est normal même si je me protège avec les autres et que je suis sous PREP il faut aussi qu'elle se protège mais basique bof !!!) Je lui ai donc proposé de peur de la perdre d'arrêter de libertiner mais de me laisser aller en sauna libertin juste pour faire du voyeurisme et que notre sexualité se développe pour qu'elle se rapproche de ce qu'un homme m'apporte sexuellement. Elle accepte de faire évoluer notre sexualité (bien que pour le moment rien de concret) mais a peur que j'aille au sauna libertin car elle pense que je vais forcement la tromper. Certes cela ne sera pas facile mais je pense que j'aurai la volonté et que si notre sexualité évolue que cela devrait suffire. Après tout j'ai bien pu laisser dormir mes envies bi des années et ce n'est qu'en fréquentant le milieu libertin qu'elles sont réapparues ... Maintenant que je sais sa position, si je la trompe à nouveau, c'est à dire la séparation, je pense que je devrais pouvoir me contenir. En fait, j'ai l'impression que ça sera plus simple pour moi de continuer à fréquenter le sauna sans libertiner que de ne plus y aller du tout. J'ai peur qu'avec le temps je ne franchisse à nouveau la porte d'un sauna par pulsion et là, je me contrôlerai peut-être pas autant. C'est vrai ma bisexualité n'est pas très "noble" car j'avoue qu'elle est purement sexuelle. D'ailleurs si ce n'était pas le cas je ne pense pas que je pourrai rester avec ma femme car je ne conçois pas vraiment partager mes sentiments...

Après une visite individuelle chez la sexologue nous avons rendez-vous en couple samedi. J'espère qu'on avancera et surtout que je puisse aller à mon sauna habituel où je pense pouvoir "gérer" mes envies car j'ai peur de franchir la porte d'un sauna gay devant lequel je passe régulièrement et que j'ai déjà essayé. Et là, je pense que je ne saurai pas "gérer" et ne pas me laisser aller avec un mec ...

Pas simple de la rassurer. La seule chose que je puisse lui dire c'est que pour moi je ne lui mentais pas quand j'allais libertiner avant car elle m'avait dit c'est ton jardin secret mais que si maintenant je libertinais à nouveau je lui mentirai et pour moi ce ne serait pas possible donc je le lui dirai (mais au lieu de la rassurer ça lui fait peur car elle se dit qu'en lui disant ça c'est qu'il reste un risque ...)

Dur qu'elle est encore confiance en moi et pourtant je pense que sans cette confiance ça ne pourra jamais marcher...


 0 vote #318615
Plume
Femme de 34 ans
04/12/2019 à 18:11

Tu sais la confiance en l'autre.. C'est d'abord et avant tout de la confiance en soi..

Je t'invite à lire le livre de Marshall Rosenberg "Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)". L'auteur est le fondateur de la communication non violente et invite à se poser la question des besoins avant de s'attacher aux demandes.. Il serait utile que ta femme et toi fassiez cet exercice. Cela vous permettrait de faire un pas de côté et d'appréhender le problème sous un nouvel angle.. Identifier les besoins c'est ouvrir des possibles auxquels on n'a pas forcément pensé de prime abord.

Plume


 1 vote #318616
Mimoza
Homme de 47 ans
04/12/2019 à 18:11

Salut Fabrice.

j'ai le sentiment qu'elle n'a pas envie d'entendre tout cela("" A chaque fois que j'essayais de parler mes sorties en saunas libertins elle m'arrêtais et me disait que c'était mon jardin secret"".). C'est une réaction classique chez certaines personnes. Comme ça les fait souffrir, ils préfèrent faire l'autruche, faire comme s'ils ne savaient rien.

Donc si c'était son cas, le mieux serait de t'excuser de lui en avoir parler et tout doucement de continuer tes affaires (ou pas).


 1 vote #318617
Meilleure réponse

Frango
Homme de 56 ans
04/12/2019 à 21:30

Bonsoir Fabrice1971,

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton message et je comprends ton inquiétude.

Vous êtes certainement sincères tous les deux, ta femme et toi.

Cette épreuve doit être très difficile à traverser et les marges de manoeuvre sont sans doute réduites.

Tout ce que j'espère, c'est que vous saurez préserver votre famille.

Mon seul conseil, si tu permets, c'est de toujours, "préserver le dialogue", entre ta femme et toi, quoiqu'il arrive. Elle a besoin d'être rassurée... et toi aussi.

Mais l'aide d'un spécialiste est plus que nécésaire, c'est certain.

Bon courage.

Cordialement, Frango.


 2 votes #318643
Steph41190
Homme de 44 ans
04/12/2019 à 21:55

Salut Fabrice1971,

Ta femme à effectivement fait l'autruche et c'est tant mieux si vous êtes suivis par des spécialistes.

Chaque personne à sa conception des choses concernant la sexualité et ta femme à probablement qu'une seule conception de la sexualité....l'hétérosexualité...la bisexualité pour elle... c'est probablement comme si je te parlais Chinois...tu ne comprendrais pas!

Le risque c'est que ta femme finisse par ne plus suppoter du tout tes "escapades"(y compris sans sexualité avec elle). Je pense qu'il va falloir que tu fasse un choix..... Je sais c'est dûr, mais visiblement elle était "aveugle" dès le début. Une clarification plus franche au tout début de votre relation aurait sans doute été salvatrice. Maintenant j'ai peur qu'elle ne ne supporte même pas le "concept" et que votre couple finisse à la trappe.

Cordialement,

Stéphane


 0 vote #318644
Lindos
Homme de 37 ans
05/12/2019 à 12:55

« Si ma femme n'accepte pas que j'assume mon côté bi vais-je pouvoir arrêter mes relations avec les hommes qui avaient l'air de m'équilibrer »

Tu sembles être toi-même dans le déni qu’il existe la solution de quitter ta femme pour les saunas gays… ?

Dans la vie il faut parfois faire des choix, on ne peut pas toujours avoir officiellement, le beurre, l’argent du beurre, et le fils de la crémière. En tout cas on ne le peut plus, la religion ayant mis de l’ordre dans les infidélités, qui est passé dans le code civil français. De plus la femme devenant l’égale de l’homme aspire à en avoir les mêmes droits, que ce soit d’intransigeance vis-à-vis des petites turpitudes de leur époux, que de droit à l’écart de fidélité. Les solutions appartiennent à chacun, aucune pouvant satisfaire tout le monde.

Personnellement je prends toujours ce style de question dans l’autre sens : comment minimiser l’impact de notre comportement sur le gens que l’on aime. La réponse est peut-être celle du curé, plus de comportement, plus de risque d’impact. La réponse est peut-être dans la gestion du risque, qui serait mieux nommé par gestion de la sécurité : on compense les risques de façon à ce qu’il n’y ait pas d’impact. La réponse est peut-être dans la mode contemporaine, chacun fait ce qu’il veut et essaie de le faire digérer par l’autre par le dialogue. C’est un peu un dialogue de dupe, la digestion est rarement complète, mais l’objectif est que cela passe à court terme avec un minimum de casse, repoussant à plus long terme ce risque. La réponse est peut-être dans la rupture, elle fait mal, mais moins longtemps, elle coûte cher, parfois longtemps. La réponse est peut-être dans plusieurs agenda, dont un seul partagé. Ce que tu faisais jusqu’à présent apparemment.

Mais dans ce cas ma question porterait sur les IST, le retour d’expérience montrant que les bi occasionnels sont bien moins vigilants que les gays, qui savent fort bien pourquoi ils le sont, ils explosent les cas d’IST. Notamment les saunas gays sont des nids à virus, et pas que. Et ce cas est une des causes d’infection des femmes, anormalement rassurées par leur homme, et alors qu’elle sont très anormalement surexposées aux risques. Comme ta femme consulte actuellement des médecins apparemment, il est possible qu’ils la mettent en garde. Reste que le temps de réponse de la sûreté est trop long et peut ne pas répondre de façon satisfaisante à l’objectif de sécuriser ses proches.

Il existe aussi la possibilité de ne pas chercher à sécuriser ses proches, c’est aussi à la mode de l’individualisme, quoique bien moins à la mode juridique, mais pour moi personnellement la sécurité est un des points sur lesquels on ne devrait pas transiger, au risque de mettre les juristes au chômage ^^. Bref il y a mille et une façons de résoudre le dilemme lorsqu’on rentre dans une pâtisserie : que choisir quand on a envie des deux, la religieuse au chocolat ou l’éclair au café ?


 0 vote #318688
Fabrice1971
Homme de 48 ans
05/12/2019 à 13:46

et oui si on pouvait avoir le beurre, l'argent du beurre, le fils de la crémière et la fille ça serait le paradis sur terre lol ... j'en veux surement trop en effet ...

Hier, 6 décembre, ma femme a profité de l'absence des nos enfants pour mettre un peu de "fun" dans notre sexualité. Certes ses débuts en femme dominatrice sont plutôt hésitants mais franchement elle m'a plutôt bien surprise.

Maintenant reste à voir si elle sera capable de me laisser aller au sauna libertin ou m'y accompagner sans que je libertine ...

Vais-je pouvoir en parler tout à l'heure lors de notre visite en couple avec la sexo thérapeute ?

N'est-ce pas trop tôt ?

A suivre ...


 0 vote #318693




Rejoindre beTolerant