L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Aide : des sentiments (amoureux?) pour un ami

Fp470
Homme de 23 ans
27/11/2019 à 21:10

Bonjour à tous,

Je m'adresse à vous dans l'espoir d'obtenir un avis extérieur sur une situation :

Il y a un an, j'ai quitté mon ex avec qui je suis resté 4 ans. A cette même période, j'ai rencontré lors de ma rentrée scolaire un garçon (homo) pour qui j'ai eu un véritable coup de coeur. Je l'ai immédiatement trouvé mignon, charmant, intelligent et très drôle. Des fou rires à longueur de journée. Cette rencontre fut un électro-choc qui m'a grandement aidé dans ma rupture.

Nous avons vite accroché et sommes devenus très complices, nous nous voyions en dehors de notre formation, passions des aprem et des soirées ensemble... Sans jamais dépasser le stade amical (à mon grand désarroi). Nous évoquions tous deux les différentes histoires sans lendemain que nous connaissions. Les miennes étant plus limitées, séquelles post-rupture obligent. Lui enchainait les rencontres, sans jamais aboutir sur quelque chose de concret.

De nature discrèt mais exigent, il n'a jamais vraiment connu de longue relation, quelques mois tout au plus. Quand il évoque les garçons qui l'attirent où qu'il rencontre, je me rends compte ne pas être dans ses "critères". (Cette notion me dépasse un peu, mais passons). Il me dit vouloir une belle rencontre pour se poser, mais je me demande s'il en est réellement prêt.

Je n'ai pas voulu me précipiter en lui dévoilant mes sentiments, car je terminais une longue relation et voulais être sur d'être "rétabli", et sûr de ne pas faire l'amalgame entre amitié et amour. Cependant, 1 an plus tard, je ne peux plus le nier, mon coeur s'emballe en pensant à lui, mon envie de le voir est constante, voire envahissante. Mon humeur grimpe en flèche quand je sais que je vais le voir... Enfin bref, je ressemble à un pré-pubère. J'ai souvent l'impression que son regard et ses gestes envers moi trahissent quelque chose de plus fort que l'amitié, mais au vu de mes sentiments et prêtant à interprétation toutes ses actions envers moi, je ne suis pas objectif.

Là où le bat blesse, c'est quand, après une semaine collé l'un à l'autre, chez lui, chez moi, dehors...il se met, d'un coup, en silence radio, pendant 1 semaine ou plus, ignorant mes messages/appels. (Situation vécue à plusieurs reprises). Aggacé et blessé de son comportement, j'ai décidé de mettre un stop à notre relation pendant quelque mois. Nous nous sommes revu après l'été, reprenant ensemble la formation. Comme si nous n'avions pas connu d'éloignement, notre complicité était restée intacte, et j'ai décidé de reprendre attache avec lui. Avec plus de distance cependant. Finalement, j'ai remarqué que les rôles s'étaient inversés et qu'il me sollicitait d'avantage. Je l'ai laissé revenir et les rôles se sont encore inversés, et je reste celui qui est "accroché" à la relation...

Je sais qu'il pourra toujours compter sur moi mais je ne suis pas sûr que cela soit réciproque. Il lui arrive régulièrement de rester très flou dans ses propos, ne voulant pas tout dévoiler sur telle ou telle situation. Je galère souvent à lui tirer les vers du nez. Par exemple, si je lui demande s'il a vu quelqu'un récemment, il va me répondre que non. Puis, quelque heures après, il va me dire qu'en fait si, puis il va me raconter brièvement comment ça c'est passé et pourquoi il ne le reverra pas le garçon. Je sais également qu'il m'a bloqué sur les sites de rencontres.

Enfin bref, tout un faisceau d'évènements qui me laisse à penser qu'il se joue peut être de moi, de mes sentiments. Il est vrai que cela est flatteur pour l'égo, d'avoir un admirateur, qui plus est avec qui tu t'entends très bien.

Je n'ai donc jamais osé lui parler des sentiments que j'éprouvais pour lui, de peur d'un râteau ou de le perdre tout simplement. Peut-être n'a-t-il aucune attirance envers moi, ce qui serait possible. Mais avec toutes les perches que je lui tends, et son intelligence, il a forcément compris que j'attendais plus que de l'amitié. Alors à quoi joue-t-il, mis a part entretenir l'ambiguïté ?

De mon côté, j'ai fait plusieurs rencontres avec des garçons qui auraient aimé quelque chose de sérieux avec moi, malheureusement ma tête était toujours ailleurs....

Enfin voila, entre avoir écrit cela et votre avis, j'espère y voir plus clair et prendre une décision.

Bonne soirée à tous.



Rencontre gay   >   Rencontre gay Marseille

Date de publication : 27/11/2019 à 21:10
#318095
Meilleure réponse

Plume
Femme de 34 ans
27/11/2019 à 22:15

Bonsoir Fp470,

Je suis d'accord avec toi concernant tes réticences à te dévoiler à cet homme.. Peu importe les sentiments qu'il pourrait avoir pour toi, il ne semble pas prêt ou pas en capacité de t'apporter ce que tu recherches actuellement.

Après, les situations floues n'aident pas à avancer. Alors, il serait peut être judicieux que tu aies une discussions avec lui.. pour savoir à quoi t'en tenir et décider de ton engagement dans cette relation avec un peu plus d'éléments..

Plume


 1 vote #318100
Fp470
Homme de 23 ans
27/11/2019 à 22:37

Bonsoir Plume,

merci d'avoir pris le temps de me conseiller. Je suis aussi d'accord, j'ai besoin de savoir à quoi m'en tenir dans cette relation, prendre une décision et avancer. Pour cela, je vais devoir crever l'abcès (le plus dur reste à faire :p)

Bonne soirée :)


 0 vote #318104
Aaron4869
Homme de 26 ans
30/11/2019 à 15:34

Salut Fp470,

Eh bien, je crois que j'ai connu à peu près la même situation que toi. J'étais amoureux d'un mec avec qui on était devenu très proche, sauf que lui était hétéro, je l'ai très mal vécu et je suis resté amoureux environ 2 ans. Et 5-6 ans plus tard, je rencontre un mec qui me plaît et on s'est fait notre coming-out et je voulais apprendre à le connaître sauf que cette fois c'est un peu flou au niveau de ses actes, alors que je lui ai fait plusieurs signes ! Je pense au final que ce n'est pas réciproque, car même en amitié j'ai eu la preuve concrète qu'il ne se sentait même pas à l'aise avec moi (mais bon, ça, il ne va pas me le dire !).

Bref, pardon de m'étaler avec ma vie, mais par rapport à ce dont tu parles, je pense que ça dépend aussi de si tu te sens prêt à continuer de le fréquenter au quotidien en sachant tous les deux que la relation ne serait pas réciproque (si ce n'est pas le cas après que tu lui ai demandé, si tu comptes lui demander). Je ne te dis pas ça pour te faire peur mais pour que tu prennes aussi en compte cette option, car ça m'est avec le mec dont j'étais amoureux justement. Je ne voulais pas lui dire parce que je sentais que j'allais mal vivre le rejet (puisque je savais qu'il était hétéro), mais il m'a imposé une sorte d'ultimatum et j'ai du lui avouer, puis il m'a dit que ce n'était pas réciproque et que j'étais juste un très bon ami pour lui. Il était très bienveillant, vraiment, mais je l'ai vraiment mal vécu, car on se voyait quasiment tous les jours à la fac et le fait de savoir ça quasiment au quotidien et toujours en ayant des sentiments pour lui... c'était horrible.

Mais voila, si au contraire tu le sens, alors vas-y fonce et dis-lui, comme ça t'auras enfin les idées claires là-dessus, tu seras fixé et à quoi t'en tenir et le plus tôt seras le mieux. Après, je ne le connais pas et je ne sais pas quelle relation vous avez, mais il faudra aussi que tu sentes qu'il soit posé et honnête quand il te répondra, je sais que ça paraît évident mais c'est essetiel.


 0 vote #318280
Frango
Homme de 56 ans
30/11/2019 à 20:04

Bonsoir "Fp470" (ça fait un peu StarWars...!),

Ce que tu écris me fais sourire. Non pas que ce soit drôle ou risible. Non, mais je me retrouve tout à fait, quand j'avais ton âge, dans cet état d'esprit...

Avec le recul du temps, avec "quelques" années de plus (quoi ? oui, beaucoup...), et une certaine expérience, j'aimerais pouvoir revenir en arrière et agir différemment. Ou, plutôt, comme je ne suis pas du tout nostalgique, pouvoir te donner quelques conseils...

Déjà, arrête de te faire des films et sois factuel ! ça ne sert à rien d'imaginer les sentiments que qelqu'un ressent. Tu te plantes une fois sur deux (si c'est pas plus). Il faut entrer en contact, aller "sur le terrain" . Je ne parle même pas des écrits sans accentuation, mails, sms, ....

Alors, que reste-t'il ? Le téléphone ? Eh bien non, Pour DIALOGUER avec une personne, il faut l'avoir devant soi. Le corps s'exprime par la parole, mais aussi par les gestes du corps, les mimiques du visage. C'est tout un ensemble d'expressions. Comme le tableau d'un peintre qui mélange plusieurs couleurs. Tu comprends ? La subtilité de la compréhension nécessite d'être au calme et de prendre du temps pour dialoguer. Ce n'est qu'à ce prix que tu sauras vraiment, ce que ton ami ressent. Et c'est là aussi que tu sauras ce que tu ressens aussi pour lui. Car le véritable le dialogue met à nu les esprits et les coeurs. Le véritable dialogue, c'est l'amour et le respect de celui qui est en face de toi et aussi de toi-même...

Si tu ne prends pas le temps de dialoguer avec lui, pour savoir à quoi t'en tenir, tu seras toujours malheureux.. Alors vas-y ! Pense à moi en te disant; "quand j'aurai 56 ans, je me dirai que j'aurai mieux fait d'écouter ce vieux machin"... ;-)

Bonne soirée, Frango.


 1 vote #318297
Guiton
Homme de 41 ans
30/11/2019 à 20:38

Peut être vous vous trompez. Avoir une forte connexion avec quelqu' un et une amitié c est une belle chose. c est aussi important. Peut être il trouve ça important lui aussi mais cela ne veut pas dire vous êtes fait pour une relation. Et ni l un ni l autre ne souhaitez perdre ça. Restez amis et rien ne t interdit de rencontrer ton homme entre temps. Tu ne fais de mal a personne sauf si tu n as pas réglé tes sentiments avec lui avant.


 0 vote #318303
Fp470
Homme de 23 ans
01/12/2019 à 17:21

Bonjour,

je vous remercie pour vos reponses et/ou retour sur expérience.

Honnêtement, j'en suis à me demander s'il est vraiment bienveillant à mon égard. De plus en plus d'actions louches de sa part me mettent la puce à l'oreil, et ce n'est pas dans mon tempérament de "courrir" après quelqu'un.

J'ai décidé de lui dire les choses, telles que je les vois et telles que je les ressens. Je vais essayer de verbaliser tout ça afin que nous ne puissions plus faire semblant de rien, et surtout, que je sache à quoi m'en tenir.

Nous verrons ce qu'il en ressortira, une relation amoureuse, amicale ou peut être la fin de notre relation.

Mais je n'ai pas envie, comme dit Frango, d'arriver dans 10 ans et de me dire : mince, j'aurais du lui faire état de mes sentiments. Après, biensur qu'une relation amicale, c'est merveilleux, mais est-ce dont ce que j'ai envie avec lui ? Pas sur pas sur..

Je vous tiendrais informé :)

Bon dimanche !


 1 vote #318363




Rejoindre beTolerant