L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Jadellestroperdue : L'histoire d'une drôle de créature plus proche d'une escargot que d'un humain

Membre désinscrit
22/11/2019 à 22:18

Salut ! Comme dit sur mon profil, je suis ici pour chercher un peu d'aide ou du moins des réponses à quelques-unes de mes questions.

En résumé, depuis le collège, je n'étais pas comme les autres filles de mon âge : pas de désir d'être très féminine, et/ou sexualisée. À 15 ans j'avais un style bien à moi avec des cheveux très courts, à la garçonne pour certain(e)s, malgré mon maquillage charbonneux et mes talons. Mais j'étais heureuse. Avant que les filles de ma classe me demandent pourquoi je n'avais pas de petit ami. Je suis alors sorti avec le plus gentil et le plus beau du lycée (me demander pas comment j'ai fait, c'est l'une des plus grandes interrogations de ma vie), au début ça allait, mais après quelques semaines à peine, je ne supportais plus qu'il m'embrasse. Alors on s'est séparé.

Alors je me suis dit "C'est pas grave, c'était pas le bon, je suis peut-être bi ? Sors avec une fille." alors je suis sortie avec une fille, et ça allait beaucoup mieux : plus à l'aise, plus "à ma place".

Je n'aimais pas être "dominée" par un homme, les mains sur les hanches, ou m'asseoir sur leurs genoux, c'est VRAIMENT pas mon truc. J'étais beaucoup plus comblée quand c'est moi qui avec des gestes protecteurs ou dominants envers la personne. Et j'aimais le fait que les filles ne me regardent pas comme une petite chose fragile ou sexuée.

...Mais cette fille m'a quitté pour un garçon...comme toutes les autres.

À 18 ans j'ai décidé de me "forcer" (robe, jupe, site de rencontre en tant qu'hétéro ou bisexuelle) mais j'en ai beaucoup souffert. Je pense être asexuelle mais je ne sais pas si c'est juste une peur de l'acte, ou un réel manque de désir. J'accepte mon genre, mais je n'aime pas qu'on me traite comme une fille clichée, qu'on attende de moi des tenues "féminines" et du maquillage pour me rendre plus attrayante. J'ai l'impression d'être une drôle de créature ni fille ni garçon ni hétéro ni homo...Juste une drôle de créature qui aime les câlins platoniques et carbure aux boissons énergisantes...

Même mon père m'a un jour dit que j'étais "les deux" quand on abordait la question du genre,

Tandis que mes amis m'ont dit que j'avais une attitude "neutre", que je ne me conduisais ni comme une fille, ni comme un garçon. Et d'après ce que m'ont raconté mes parents, malgré une période "rose girly" à mes 5 ans (qui je pense s'instaure à l'école avec la distinction des jouets "fille" et "garçon" même dans les catalogues de Noël), j'ai toujours été comme ça. Pas garçon manqué, mais pas fan de barbie. Plutôt la fille bizarre qui regarde les escargots sous la pluie, et se reconnait dans le caractère hermaphrodite de ceux-ci.

De mes 18 ans, à mes 20 ans, j'ai enchaîné les amourettes homosexuelles où je n'étais au final qu'un "test", qu'un jeu, qu'une petite aventure exotique pour finalement que ces soi-disant "pansexuelles" "lesbiennes" ou "bisexuelles" me laissent tomber pour des garçons ou parce que je cite "je ne suis pas sûre d'aimer les filles finalement..."

Assez dégoûtée, je suis immunisée contre toute nouvelle rencontre, terrifiée à l'idée de me refaire abandonnée alors que moi, naïve comme je suis, je m'attache rapidement et férocement.

Je suis un peu perdue dans le sens où, je trouve les filles plus attirantes, mais par contre...

Je n'ai aucun désir sexuel, fille comme garçon. Je suis assez dominante dans le couple, mais je ne prends jamais les devants, parce que je n'en ai pas envie. J'aime voir ma partenaire sourire, rire, manger un de mes plats en me disant que c'est délicieux, lui tenir la main, lui parler de la vie sur mon balcon à une heure pas possible, ou regarder la pluie avec un chocolat-chaud. Mais coucher avec elle...Non, je n'en ai pas envie. Pourtant,l'affection que j'avais pour elles, n'avait rien d'amicale, et ça, j'en suis sûre.

Mais ça ne marchait jamais. Je pense que, malgré tout, c'est aussi un peu ma faute. Avant mes 20 ans, j'adoptai un look qui ne correspondait pas à ma personnalité (un look de fille parfaite, féminine...) et du coup, je pense qu'il y avait un paradoxe entre mon attitude et ce que je dégageais. Et si j'étais vraiment un "test" elles devaient sentir qu'elles avaient misé sur le mauvais cheval vu que je n'avais aucun désir charnel.

Mais je suis pas une machine, j'ai des sentiments, j'ai envie d'avoir quelqu'un dans ma vie...Mais vers qui aller ? Je ne sais même pas qui je suis, moi-même.

Alors je suis quoi moi ? Hormis une fille, enfin, oui fille ? Même si je n'aime pas mes seins, mes cuisses, mes hanches, et être traitée comme tel ? Je suis lesbienne ? Ah non je couche pas avec mes copines...Alors...Non...Asexuelle ? Peut-être ? Même si parfois je m'étonne à baver devant des couples de séries ou de manga ? Merde alors, pourquoi pour certaines personnes tout semble simple, mais moi, c'est un véritable enfer.

Je sais qu'il ne faut pas se poser d'étiquette, que je devrais juste "m'écouter" et sortir avec une fille qui accepte ce non-désir.

Mais je ne sais pas si je refuse l'acte par peur,

si je me refuse la féminité par peur d'être sexualisée,

et si je vais vers les filles par "sécurité" ? parce que ça me rassure d'être avec le même sexe que moi ? Ou parce qu'elles me permettent de rester la dominante dans le couple et donc garder le contrôle des choses ? Ou peut-être même que je suis attirée par cette féminité qu'elle dégage et que moi, durant toute ma vie, je n'ai pas réussi à adopter et savourer ?

Bref...si vous avez des idées, ou même juste envie de vous exprimer à ce sujet, je suis preneuse...


Date de publication : 22/11/2019 à 22:18
#317680
Mimoza
Homme de 47 ans
22/11/2019 à 22:44

Bon. Salut Jaden.

c'est un long pavé, mais qui se lit bien.

Au moins tu t'interroges sur toi-meme et essaie d'analyser ton comportement. C'est bien.

Pour l'instant je n'ai rien qui me vient pour t'aider dans la quete de toi-meme. Je n'ai pas décelé d'indices qui puissent mettre à défaut ton résonnement.

Je souhaite que d'autres puissent te faire avancer, notamment des asexuels peut-etre.


 0 vote #317684
Frango
Homme de 56 ans
22/11/2019 à 22:51

Bonsoir Jaden,

Je ne vais sans doute pas t'apporter de réponse, ce soir, par contre je peux t'assurer que tu es inscrite sur le bon site !

Ici, pas de drague à deux balles ou de plan pourri. Les gens qui participent aux forums sont capables d'une très grande écoute et d'une très grande compréhension.

Si je te réponds ce soir, c'est que je n'ai pas du tout envie que ton message reste sans écho. Comme tu es nouvelle ici, tu ne le sais pas, mais tu aurais pu faire une demande d'aide, plutôt que d'écrire directement ton sujet dans un forum "basique". Bref, ce n'est pas grave.

Revenons à ton sujet. Déjà, c'est super que tu ais le courage d'en parler et que tu ais fait la démarche de t'inscrire.

Tu es jeune et toutes les questions qui se posent à toi vont peut-être trouver une réponse avec le temps.... Mais quand on est jeune, on veut tout, tout de suite. Moi aussi, quand j'étais (beaucoup) plus jeune, et que j'ai découvert que j'étais "différent", j'ai voulu faire "semblant". Mais, bien sûr, ça n'a pas marché. On ne peut pas se cacher derrière des faux-semblants. Il faut vraiment que tu sois honnête avec toi-même et je dirais presque "tant pis pour les autres" ! Tant pis si ta coupe de cheveux ne leur plait pas. Tant pis si tes vêtements ne leur plait pas. A partir du moment où tu seras heureuse, ceux qui t'aiment seront heureux. Car, j'imagine que tes parents doivent bien se rendre compte que tu n'es pas heureuse, non ? Bon, bien sûr, il ne faut pas non plus choquer volontairement tout le monde, car la provocation ne sert à rien et t'éloignera de ceux que tu aimes.

Très important aussi, il faut t'accepter telle que tu es; c'est à dire "différente". Tu n'es pas "anormale", tu es "différente"! Nous le sommes tous ici !!! Et alors ? Une fois que tu te seras acceptée telle que tu es et que tu t'aimeras telle que tu es, je crois que tu seras prête à Aimer quelqu'un d'autre... Tu comprends ? Car, comment peut-on aimer une autre personne, si on ne s'aime pas soi-même ?

Gros bisous, Frango.


 1 vote #317685
Membre désinscrit
22/11/2019 à 22:57

Citation de mimoza #317684

Merci beaucoup pour ta réponse, elle m'a redonné le sourire !

Je me doute que je suis un peu jeune par rapport à ceux qui découvrent leur véritable orientation à 40 ans mais on est vraiment dans une société (même si je déteste citer la "société" à tout bout de chants) qui nous sexualise très tôt et je vois des collégien(ne)s qui connaissent déjà leur orientation alors que moi je reste paumée ahah

Mais en tout cas merci et je suis contente d'avoir trouvé le bon site pour ma demande !

#317686
Mimoza
Homme de 47 ans
22/11/2019 à 22:58

Je plussoie le post de Frango.

j'ajouterais, Jaden, que le désir sexuel n'est pas forcément évident pour tout le monde. Ne te formalise pas trop pour ça. ça peut te permettre de cultiver des sentiments plus profonds que le désir. Mais ça va évidemment aussi te fermer des portes dans tes rencontres. Pas grave. Dis toi qu'il vaut mieux la qualité que la quantité.


 1 vote #317687
Plume
Femme de 34 ans
22/11/2019 à 23:29

Bonsoir Jaden,

Je t'ai donné mon point de vue en mp, point de vue que tous ceux qui me connaissent peuvent aisément deviner. ; p

Mais notre discussion ayant disparu à cause d'un petit bug, je t'écris ici pour que tu puisses me donner des nouvelles quand tu en sauras plus..

A bientôt,

Plume


 0 vote #317690
Membre désinscrit
22/11/2019 à 23:31

Citation de Plume #317690

Promis je te tiens au courant, je vais me renseigner ce week-end et tenter d'éclaircir un peu tout ça, de toute façon je compte me servir de ce sujet comme petit journal de mon évolution !

#317691
Fiffi
Non binaire de 51 ans
23/11/2019 à 00:38

Bonjour Jaden ,

je vais tenter de répondre à tes questions mais toi-seule connait ton ressenti et peux connaitre ta véritable otrientation sexuelle .

L' asexualité signifie que tu n' as aucune attirance sexuelle pour personne . Cela n' empêche pas d' avoir des sentiments amoureux , de vouloir vivre en couple ou d' avoir des phantasmes .

Tu dois te poser la question en théorie ; suis-je attirée par les filles , les garçons , les deux . Et , dans le cadre d ' une relation amoureuse , j' imagine l' acte sexuel ou des bisous et des câlins .

La question du genre est indépendante de l' asexualité . On peut être asexuel et avoir le genre masculin , féminin , non binaire ou transgenre .


 1 vote #317709
Meilleure réponse

Kendany
Homme de 24 ans
23/11/2019 à 01:30

Salut Jaden. C'est étrange. Je ne sait on pas si C'est moi mais tu semble associer la féminité à la soumission j'ai l'impression.

Sinon. Parfois il n'y a pas toujours de raisons évidentes à nos différences. Des fois on naît comme ça. Et l'on ne peut rien y faire. Il faut l'accepter. Et ça n'a absolument rien de honteux. Continue de prendre le temps de te découvrir. Tu comprendra surement d'autre choses sur toi.

Sinon le titre de ton topic me fait vraiment trop marrer 🤣


 3 votes #317710
Jygo81
Femme de 30 ans
24/11/2019 à 10:00

Bonjour Jaden !

Il se trouve que je suis exactement dans les mêmes réflexions que toi ! Et j'ai... 30 ans !!!

C'est très dur quand la plupart des gens autour de toi sont à l'aise dans leur corps, dans leur sexualité alors que nous, on se pose toujours des questions... ?

Je me demande également depuis toujours si j'ai "juste" peur de tout ça ou si je n'ai pas envie...

Par contre, contrairement à toi, je n'ai jamais fait aucune expérience (ni relation sexuelle, ni embrasser simplement... Ni avec un gars ni avec une fille...!)

Comme quoi, la peur est énorme déjà, ça c'est sûr...

Résultat, à 30 ans, je ne sais même pas si je supporterai que quelqu'un me touche... Déjà, je sais que je suis très sensible au toucher... Presque ça me chatouille...

Ce que je sais aussi c'est que j'ai déjà eu 3 gros coups de cœur féminin entre mes 16 ans et aujourd'hui. Et pour les gars, je les trouvais juste beau...

Mais voilà... Que signifie tout ça ?

Je suis incapable de me lancer dans une relation avec une fille. Par peur ? Par non envie ? Les 2....????

C'est un peu l'enfer ouais.. Comme tu dis...

Si tu veux discuter en mp, aucun soucis ?

Courage !


 1 vote #317794
DrowningMan
Homme de 40 ans
24/11/2019 à 13:58

Excellent le titre du post

Tu as la chance d' avoir 20 ans et beaucoup de temps deavnt toi.

Pour te rassurer un peu, il y a des gars qui aiment bien les garçonnes, même si elles dominent un peu parfois.... et peuvent être autoritaire.

Chacun a un coté masculin et féminin, et ici on peut même parler de genre.

J ai rencontré une fille bi il y a quelques temps, elle ne l a pas caché. Elle a les cheveux courts, se maquille pas et n a pas vraiment de formes et on s est fait des bisous et calins... eh ouais ca fait un bien fou l' affection... perso ca me suffit, j adore regarder son grand cou imaginant lui faire plein de bisous et pis on se revoit samedi prochain... je pense meme pas au sexe, qui, au final sera abordé mais pour moi pas obligatoire.

Puisse tu trouver un jour une fille ou un gars ou un non binaire asexuel et que vous vous plaisiez.

Courage


 1 vote #317799
Membre désinscrit
25/11/2019 à 08:55

Citation de Jygo81 #317794

En effet j´ai été suivi par une psychologue pendant deux ans car j´avais une phobie du toucher qui maintenant est reglé vu mon affection sans limite...

Je me demande si tout ça est lié...

En tout cas j´aimerai beaucoup parler avec toi de tout ça ! J´ai l´impression qu´on est dans la même situation à des degrés différents...

#317887


Rejoindre beTolerant