L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Recherche d'aide pour lancer ma transition

Lissana
Homme de 22 ans
22/11/2019 à 04:47

bonjour,

Je suis un homme de 22 ans, en dépression depuis plus de 5 ans, souhaitant effectuer une transition MtF. je suis déjà en lien avec un sexologue mais malheureusement j'ai rarement le temps de lui poser toutes les questions que je me pose. Notamment la sexualité après une transition complète et c'est aussi une des problématiques que ma énoncer le sexologue. Voilà je n'ai aucune expérience sexuelle et a cause de ça il ne soutiendra pas ma transition sans que j'en obtienne avant. ce qui m'amène à ma principale demande ,qui sera sans nul doute mal vu et/ou vous donnant l'impression que je puisse vous prendre pour des ***** , est-ce qu'une âme charitable accepterais de m'aider à avancer dans ma démarche bien que bizarre mais dont j'ai besoin...


Date de publication : 22/11/2019 à 04:47
#317622
Kendany
Homme de 24 ans
22/11/2019 à 08:54

Holla Lissana.

Ça va peut être paraître un peu bourrin et pas trés subtile ce que je vais dire. Mais au pire tu peut t'inscrire sur un site de plan cul gay, ou un site de plan cul hétéro. J'ai vu dans ta description que tu cherchais plutôt une femme. Pour pouvoirs avoire une premiére expérience sexuelle qui pourrat déboucher plus tard sur l'avancement de ton projet de MTF. Je pense que tu obtiendra des propositions beaucoup plus facilement et rapidement sur ces sites. Aprés honnêtement. Je ne pense pas qu'avoir juste une seul éxpérience sexuelle suffit pour pouvoirs être prét. Il faut d'abord que le corp soit habitué à certaine pénétrations et autres actes. Bref je crois que tu devra avoire un peu plus de vécu là dedans.


 2 votes #317623
TarTi
Non binaire de 28 ans
22/11/2019 à 09:03

Hello Lissana !

Je me posais une question en lisant ton post ; as-tu déjà consulté ou consultes-tu un psychologue plutôt qu'un sexologue ? Ne serait-ce que pour avoir un point de vue d'une personne qui travaille sur comment tu te sens, plutôt qu'une personne dont le métier est de travailler sur ta sexualité, chose dont, comme tu l'as dit (et il n'y a aucun jugement là-dedans ❤️ ), tu n'as pas développé l'expérience ;)

De plus, si tu n'as jamais eu d'expérience, il est loin d'être trop tard pour rencontrer des gens avec qui t'amuser sans que ce soit une "aide" de leur part, mais simplement de la tendresse partagée ;)

Tu as créé un compte pour trouver l'amour ici, peut-être sur d'autres sites, tu sors peut être en soirées (je te le conseille, j'ai tendance à ne jamais le faire et j'en souffre), alors de l'expérience, je suis sûre que tu finiras par en avoir ! ^^

Et même si ce n'est pas le cas et que ton sexologue ne veut pas te soutenir, un ou une psychologue le pourra peut-être, ne serait-ce que moralement, pour t'aider à tenir le coup et aller mieux pour faire tout plein de délicieuses rencontres ;)


 1 vote #317624
Plume
Femme de 34 ans
22/11/2019 à 10:39

Bonjour Lissana,

Complètement d'accord avec Kheops! Un second point de vue d'un bon psy pouvant t'accompagner sur ta quête identitaire ne serait pas de trop avant toute démarche concrète..

Plume


 0 vote #317634
Kendany
Homme de 24 ans
22/11/2019 à 10:47

Sinon. Je me demandais justement. Ton sexologue. Autre le fait de ton absence d'expériences sexuelles. T'as t'il expliqué pourquoi ça empéchais de pouvoirs faire une transition ?

Moi je pensais au début que c'était peut être dû au fait que ca te permettrait de t'adapter à ton nouveau corps. Et surtout à ton nouveau sexe ( enfin si tu as l'intention de changer de sexe aussi ) d'avoir des rapports sexuelles. En faite à la base je voyais plus ça comme des précotions de l'ordre de l'adaptation corporel plutôt que de l'ordre de l'identité. Mais bon aprés je peut me tromper bien sûr. Il peut y avoire pleins de raisons différentes à ça.


 2 votes #317635
Kheops
Femme de 31 ans
22/11/2019 à 11:15

Tu sais Kendany ; j ai vu bon nombre de gens s'imaginer que les personnes trans entamaient une transition car ils/elles refoulaient leur sexualité. On m'a suffisamment poser la question !

Beaucoup s imaginent , comme à mon avis ce sexologue , qu il faut pratiquer pour etre "sure de soi" .

C'est discutable, je l admet . l accepte même. Mais on peut aussi sonder autrement ces questions sans se risquer à certaines complications.

Mais quand on remet en question son identité... Il ne faut pas y aller a la légère ! Enfin voilà, si j ai mal dans mon petit cœur, je vais voir un Cardiologue et non pas un Proctologue ... lol !

Et si je veux aller sur la lune , et bien je construis une petite fusee pour y aller plutôt que de m y jeter avec une catapulte !!

Le fait d essayer dans sa situation, une expérience sexu ... Si la dysphorie est la ... Lissana risque plus de se cramer les ailes plus qu autres choses .


 0 vote #317636
Kendany
Homme de 24 ans
22/11/2019 à 11:23

Citation de Kheops #317636

Ha merde. C'est con ça.


 0 vote #317637
Absogirl
Homme de 26 ans
22/11/2019 à 11:28

Salut Lisanna ,

Je t'avoue que je suis plutot choqué que ta sexologue t'ai dit que tu ne pouvait pas entamé ta transition alors que tu n'as pas eu d'expériences sexuelles . Il n'y a strictement aucuns rapport entre les deux . Personnelement je trouve son conseil transphobe.

Moi je suis asexuel et pourtant j'ai entamé ma transition sans problèmes et je suis déja à mon 8eme mois d'hormones .

Honnetement , je te conseille de te diriger vers un psychiatre trans/friendly qui te dirigera beaucoup mieux, t'éclairera sur beaucoup de points et t'aidera dans ta transition.

Après avoir fait quelques recherches sur des forums spécialisés , je te conseilles le Dr Dumezy Jean-Luc à Nantes (donc pas loin de chez toi) . Il est safe et ne te posera pas de questions déplacées.

Voilà j'espère t'avoir aidé.

N'hésite pas à me contacter en privé si tu as besoin d'une autre aide ;)


 2 votes #317638
Lissana
Homme de 22 ans
22/11/2019 à 12:31

tout d'abord merci de votre attention et de vos réponses.

ensuite je pense qu'il pense cela car il sait que la sexualité est importante à mes yeux et puisque l'opération dune transition complète MtF sera irréversible il faudrait être certain que je ne souhaite pas garder ma sexualité masculine et ça malgré mon grand souhait de devenir une femme c'est quelque chose qu'il faut réfléchir tout de même et ça sans pratiquer c'est compliqué à mes yeux actuellement.

Alors mon voeux de devenir une femme vient , effectivement, en partie du fait d'une vie sentimentale n'ayant jamais commencé et aussi ma sexualité qui n'a pas commencé non plus . Mais ce n'est pas la seule raison j'ai tellement l'intuition de devenir enfin heureuse en changeant de situation ca fait un an et demi que j'ai commencé à en parler autour de moi a demandé à différents spécialistes.

pour ce qui est des rencontres ça fait 5 6 ans que je recherche de différentes manières sans jamais aucun succès sûrement parce que je ne plaît à aucune femme... ^^'


 0 vote #317639
Kheops
Femme de 31 ans
22/11/2019 à 13:18

C est le formalisme des professionnels de santé mal informés qui lui fait dire ca .

Ce n'est pas transphobe , c est juste un manque de compréhension sur le sujet .

Car une transition sache le , ne nécessite pas du tout l'obligation de passer par des interventions irréversibles. C est de la connerie de dire ca !

La transition n incombe que toi , et a toi de déterminer par l avenir quelles seront tes propres limites , tes ressentis.

Vraiment , et sincèrement, change de spécialiste !


 2 votes #317640
Lissana
Homme de 22 ans
22/11/2019 à 13:31

honnêtement il me donne pas l'impression d'être comme ça mais ma façon de vous parler de lui et de ses idées mènent sûrement à ça ^^'

en faites c'est surtout que pour moi je ne peut et veut pas garder mon sexe masculin c'est surtout ça


 0 vote #317641
Kheops
Femme de 31 ans
22/11/2019 à 13:56

oui certainement lol , mais pareil je ne le dénigre pas , il en sait bien plus que nous sur toi !

Cependant voila, comme je le disais pour rire... avant de demander la lune , construit les plans pour y aller dans une belle fusée ! Et non pas te catapulter .

Si tu es "dysphorique", chaques implications sociales te concernant sera comme ci tu remueai un couteau dans ta plaie de ta propre incompréhension. Et c est ca qui fait mal .

Avoir quelconque exp sexu ou sentimentale... c'est quoi si on ne se supporte pas ?

Une transition, c est très long , et n implique pas en premier temps la sexualité.

As tu déjà l occasion de te rapprocher d association ?

Tu nous parles de ce que tu veux , c est bien .

Mais qu as tu déjà fait ? C'est autre chose.

Ne le prends pas mal surtout hein , on essaye de juste mieu comprendre


 0 vote #317642
Meilleure réponse

Lolivie
Femme de 52 ans
22/11/2019 à 14:00

Bonjour :)

Lissana, je suis trans et horrifiée de te lire. Tu mélanges allègrement identité et sexualité. C'est complètement idiot. Quitte ce sexologue et va voir un vrai psy si tu as besoin de clarifier les choses dans ta tête.

On peut être trans et gay, lesbienne, bi, asexuel, pansexuel, etc ........ La sexualité n'a rien à voir avec la transidentité !!

Si je devais me définir, je suis une femme trans hétéro binaire (et un brin sapiosexuelle) ... mais cela m'appartient .. à moi ... Ta définition est à trouver.

Ma peur, comme celle de nombreuses personnes du médical, est que la personne se croit trans sans l'être réellement. Des personnes genderfluid et borderline peuvent trouver un semblant de réponse à leur quête identitaire dans la transidentité. take care !!!

Tes messages, tes hésitations, montrent que même si tu es effectivement une trans, tu dois finir de te trouver avant de prendre une quelconque décision.

C'est peut-être ce que cherchait à t'exprimer ton sexologue.

Je réagis à ton argument "je ne trouve pas de petite amie". Si c'est lié à la transidentité, ce n'est pas une cause mais juste un effet.

Être femme est dans l'esprit.

Tes écrits montrent un esprit hétéro-sexiste-normatif. Là, t'as du boulot pour mettre à jour ton logiciel.

Certaines consoeurs font le choix de ne pas avoir la vagino. Techniquement, on peut être MTF pré-op; post-op ou non-op.

Il semble évident que tu dois finir d'éclaircir si tu es femme ou non. Ce que tu exprimes quand tu dis te sentir plus serein(e) en le mettant en oeuvre dans ta vie. Cest comme ça que tu le sauras.

Tu es encore jeune et tu as bien le temps devant toi. Il est urgent d'attendre.

Comme d'autres, le meilleur conseil que je puisse te donner est de te rapprocher de l'asso proche de chez toi.

Qui doit être celle-ci :

https://trans-inter-action.fr/

On ne peut pas être trans sans être courageux.es. Alors vazy !

Sincèrement Liv


 5 votes #317643
Luciedem
Femme de 36 ans
22/11/2019 à 14:55

Coucou Lissana moi aussi je trouve ça dingue, le propos de ton sexologue !

Beaucoup de témoignages de trans disent s'être épanoui.es sexuellement uniquement une fois leur transition faite… Et que les expériences décevantes pour quelque chose d'aussi dur à vivre que ne pas être dans le bon corps peuvent faire aller encore plus mal.

Et tu as l'air absolument sûre de toi, et depuis longtemps…

La transition est un long parcours, il faut que tu y ailles à ton rythme, en t'écoutant et en prenant absolument d'autres avis !

Regarde aussi si tu ne les connais pas déjà les Youtubeuses transgenres genre Dame Victoire ou Laura Badler (et pas mal d'Américaines aussi si tu comprends l'anglais). Elles abordent tous les sujets, notamment celui-ci (dans des vidéos spéciales ou des FAQ) -je pense que ça t'intéressera, surtout que, justement, elles ne le vivent pas forcément de la même façon !

Bon courage Lissana, tu vas y arriver, la vie qui t'attend est magique !


 4 votes #317644
Lissana
Homme de 22 ans
22/11/2019 à 15:22

Citation de lolivie #317643

"Tes écrits montrent un esprit hétéro-sexiste-normatif. Là, t'as du boulot pour mettre à jour ton logiciel."

j'avoue pas prendre bien cette remarque mais qui je me doute doit être fondée vis à vis de mes précédents écrits.

mais je n'ai pas parlé de transidentite ou que l'identité et la sexualité sont pareil. non je ne pense pas que ce soit la même chose je le vois plutôt comme l'un étant "qui nous sommes" et l'autres nos "désirs".

Oui c'est sur j'ai besoin d'en parler avec des personnes pour ptr plus m'ouvrir et me faire un avis différents de l'actuelle chose que je ferais mais je ne me précipite pas non plus. je prend les informations et le temps dy réfléchir mais je suis dans un blocage lié à ma dépression et c'est très dur de passer à autre choses


 0 vote #317646
PetiteCore
Femme de 42 ans
22/11/2019 à 19:35

J'ai bien peur, Lissana, que tu ne sois tombé sur un des ces nombreux proffessionels de santé qui ne connaissent et comprennent rien à la transidentité, mais qui pense détenir LA vérité.

Mon premier conseil serait de t'en éloigner, il ne te sera d'aucune aide, bien au contraire.

Rapproches-toi plutôt d'assos trans ou de site internet dédiés.


 1 vote #317661
Frango
Homme de 56 ans
22/11/2019 à 22:20

Bonsoir Lissana,

Depuis que je suis inscrit sur ce site, je découvre des sujets qui m'étaient jusque là inconnus...

Evidemment, quand j'avais ton âge, on parlait des "PDs", des "travelos" et des "Gouines", un point c'est tout (merci de me dire si je choque quelqu'un...?!?).

Moi, je faisais partie des Pds. (J'en fais toujours partie d'ailleurs..). Mais maintenant, on ne dit plus ça. Y'a plein de trucs qu'on ne dit plus ! Et c'est quand même mieux. Il a fallut que les homos (c'est mieux non ?) hommes et femmes, soient acceptés (je dirais plutôt ; "tolérés"), pour que la société découvre et face découvrir aux autres gens "normaux" (oui, toujours eux..), d'autres personnes à la sexualité différente. Et, tu en fais partie, toi aussi.

Tu es né dans le corps d'un homme et tu nous dis vouloir devenir une femme (si j'ai bien compris).

Néanmoins, comme tu l'écris ; "c'est quelque chose qu'il faut réfléchir tout de même". Oui, "tout de même", parce que c'est irrémédiable ! La décision que tu vas prendre à 22 ans, il va falloir que tu l'assumes toute ta vie...!!! Et crois-moi, durant sa vie, on change. Je ne suis plus le même que celui que j'étais à 20 ans ou à 30 ans. Alors, cette décision, il ne faut pas la prendre à la légère ou sur les conseils d'un médecin en mal d'une expérience médicale; cette décision, c'est TOI et toi seul qui dois la prendre !

Bien que le sujet soit délicat, je te conseillerais d'en parler à des personnes que tu connais (amis, famille = possible ?).

Prends une feuille de papier et trace deux colonnes; une pour les côtés positifs, une pour les côtés négatifs. Sois le plus objectif possible.

Si tu es dépressif, il faut d'abord traiter ta dépression avant de prendre ta decision. La dépression annihile le processus de réflexion. Ton esprit tournera en rond = > Sentiment d'inutilité = Désir d'auto-destruction.

Bon sang l'ami, le corps que tu as reçu est l'héritage que t'ont laissé tes parents, alors ne prends pas de décision à la légère...!

Bisous, Frango.


 1 vote #317681
PetiteCore
Femme de 42 ans
23/11/2019 à 09:51

Il est évident que ce n'est pas une déscision à prendre à la légère mais une transition ne nécéssite pas nécéssairement d'aller jusqu'à une chirurgie de réassignation génitale, il n'y a pas de transition type quil faudrait suivre à tout prix. Chacun-nevalà où bon lui semble dans sa transition et surtout au rythme qui lui convient.

Discuter avec d'autre personnes trans pourrait t'aider à y voir plus claire. Sur internet, il existe des forums comme I-trans, des serveurs discord dont je peux te donner les liens par MP si tu veux et un certain nombre d'associations.


 2 votes #317716




Rejoindre beTolerant