L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Jusque ou iriez vous par amour ?

Membre désinscrit
09/11/2019 à 22:49
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonsoir ,

Je suis nouvelle ici ? alors pour faire un peu plus connaissance je lance un sujet/debat. jusque ou serez vous pret à aller à faire, à pardonner par amour ?

Ou par exemople raconter ce que vous avez déjà fait par amour et ce que sa à donner.


Date de publication : 09/11/2019 à 22:49
#316789
Membre désinscrit
09/11/2019 à 22:59

Par amour je peux tout faire, dans la mesure du raisonnable .

à part que je demande à ma compagne l'exclusivité de son coeur (c'est à dire qu'elle soit fidèle, sincere et honnête).

Car je suis quelqu'un d'exclusif, quand j'aime, j'aime et je ne vois qu'elle.

Et si la personne me trompe, pour moi ça serait impardonnable et donc il n'y aurait plus de confiance et quand la confiance n'est plus là, je sais qu'elle ne reviendra pas.

#316791
Laptiteorel
Femme de 29 ans
09/11/2019 à 23:24

Bonsoir, par Amour j´ai compris qu´il faut prendre principalement soin de soi, a partir du moment où la relation entraine une perturbation de ce que nous sommes cela va tendre vers quelque chose qui est différent de l´état d´Amour....l´amour c´est le respect mutuel...


 2 votes #316792
Membre désinscrit
09/11/2019 à 23:35

Je vais dire, par amour faut prendre soin des deux et pas que de soi.

Qand tu es amoureux, tu te perds dans l'autre.

C'est beau et enivrant à la fois,

Il faut un juste milieu, savoir se parler, se comprendre, l'amour c'est aussi savoir faire des concessions , regarder dans la même direction.

Pour enfin à deux former qu'un et affronter tous les obstacles de la vie.

Car c'est bien d'avoir les avantages de l'amour , mais il faut aussi prendre les inconvenients.

Et malheureusement de nos jours aux moindres obstacles dans une relation, les gens s'enfuient automatiquement.

#316793
Meilleure réponse

Bennie
Femme de 22 ans
10/11/2019 à 01:42

Par amour, j'ai été jusqu'à renier l'essence de ce que j'étais. J'ai cessé d'assumer que je n'étais pas très solide psychologiquement à l'époque et j'ai mis les pieds dans l'institut psychiatrique dans lequel la fille que j'aimais venait d'être admise de force.

Je l'ai fait par amour, parce que je ne pouvais pas simplement la laisser seule là-bas. Je lui ai apporté des fleurs, j'ai mangé des biscuits avec elle, je lui ai tenu compagnie un moment. J'ai fait comme si tout allait aller pour le mieux, comme si le pardon était de rigueur et que rien ne pourrait se dresser entre un ''nous deux'' qui n'existait déjà plus.

Le jour où j'ai fait tout ça par amour a marqué le début d'une fin, en un sens. C'est ce jour-là que j'ai compris que non, je n'étais pas capable de tout encaisser par amour. Qu'elle avait ses raisons pour vouloir mourir, mais que j'avais les miennes pour vouloir rester en vie et si possible, dans un état plus stable que celui dans lequel cette visite à l'hôpital m'a plongée durant des mois. Qu'on ne peut pas aimer au détriment de sa propre existence, de son propre bien-être, et peu importe combien le sentiment est fort, combien le sacrifice semble en valoir la peine et combien l'héroïsme du moment nous paraît grandiose, que ce n'est pas le plus important au sujet de l'amour. S'il y a un sacrifice de ce genre à faire et si la situation nécessite que vous passiez pour un héros même le temps d'une journée, alors comme dit l'un de mes amis "au diable les conneries d'être là l'un pour l'autre, c'est qu'il y a un truc qui merde de ton côté ou du sien" . Pas très poétique, mais, en l'occurrence, c'est le reflet d'une réalité qui est ce qu'elle est, bien que je ne l'affectionne pas particulièrement.

Préservez ce que vous êtes, parce que vous ne le serez qu'une seule fois. J'ai appris qu'au prix de l'amour, on peut devenir une personne totalement différente de celle que l'on était auparavant.


 5 votes #316795
Zeugma
Homme de 35 ans
10/11/2019 à 07:12

"la mesure de l'amour c'est d'aimer sans mesure" dixit St Paul !

mais qu'en est-il au plan humain ? et bien uniquement une différence de connaissance de l’autre et donc d'abandon confiant dans sa présence, ce qui nous ramène à la question de la découverte du « comment vivre ensemble »… et là c’est aussi l’aveu de la complexité du conditionnement qui se pose…


 0 vote #316796


Rejoindre BeTolerant