L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Vivre en étant soi-même

Anonyme
02/11/2019 à 16:44
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

Si je viens jusqu'ici c'est que j'aurais besoin de conseils venant de vous , ce qui serait très aimable de votre part .

Alors moi voilà je suis lesbienne je le sais depuis que je suis très jeune .Ma famille le sait pas et si je ne l'ai pas dit c'est que je ne le sens pas , je suis entourée de frères et sœurs hétéros qui ne supportent pas l'homosexualité et de grands parents avec un esprit très homophobes . Je ne supporte plus ca car j'aimerais être moi-même c'est-à-dire ne pas me cacher, me couper les cheveux court .Ce que je redoute c'est quand ils vont voir mon look avec les cheveux court très garçon en plus je ne m'habille pas féminine j'aime mettre des vêtements d'homme car je me sens plus moi-même, à mon aise. J'arrête pas de me dire :'' tu t'en fous , fais ce que tu veux , ils ont pas le choix d'accepter , vaz y vas chez le coiffeur'' mais je suis toujours freinée par ces voix qui me disent :'' ohlala mais comment je vais supporter les réactions, les remarques... '' Je suis dans un ''entre deux'' Je pense que je devrais m'ecouter et aller me couper les cheveux comme je souhaite mais bon... J'imagine meme pas comment se passera les fêtes avec mes grands parents qui debatent toujours sur les homosexuels,que c'est pas normal, qu'ils sont malades, qu'ils faut les soigner et moi je suis là au milieu je dois ecouter ces paroles à la con et rien dire sans rien montrer et faire comme si de rien n'était, je boue intérieurement à chaque fois que ces debats font surface,j'ai envie de me lever et de crier haut et fort :'' eh ben ecoute moi je suis homo, et c'est quoi le problème ??? tu as encore des trucs à dire de négatif sur eux???'' mais je garde en moi pour pas qu'on sache que je le suis. Quand ils vont me voir cheveux court, en plus habillée pas feminine c'est sûr qu'ils vont se poser la question, ca me rend carrément folle . Pour vous , si vous etiez ( ou êtes dans ma situation) que feriez-vous ? Ca me ferait très plaisir d'avoir de vos conseils au plaisir de vous lire :)



Rencontre lesbienne   >   Rencontre lesbienne Lyon

Date de publication : 02/11/2019 à 16:44
#316234
Mimoza
Homme de 47 ans
02/11/2019 à 16:50

Salut.

J'ai connu ça aussi dans ma famille et cela abime, fait du dégat. Tu peux essayer déjà de les reprendre en défendant les homos, sans obligatoirement parler de toi. ça sera déjà mieux que d'encaisser sans rien dire.


 0 vote #316235
Meilleure réponse

Plume
Femme de 34 ans
02/11/2019 à 17:06

Bonjour,

Moi j'ai connu la situation inverse.. Je ne pensais pas être lesbienne mais vu les réactions de certains membres de la famille, j'ai volontairement semé le doute.. Pour lutter contre leurs représentations dépassées et protéger mon cousin gay.^^

Pour ta situation, je te conseillerai de choisir une personne de confiance à qui raconter ton secret. D'abord une. Celle qui te dira "Je le savais, je te remercie de ta confiance". Certaines personnes participent à cette ambiance homophobe par conformisme et peur du conflit mais sont plus ouvertes d'esprit qu'elles n'ont ont l'air. Regarde-les, analyse la posture de chacun..

Il te faut des alliés pour te rendre moins isolée et plus forte pour la suite.

Sinon il y a évidemment la possibilité de faire une annonce groupée, mais me risque d'un rejet global est grand vu ce que tu décris. C'est à toi de voir comment tu ressens les choses.

Bon courage à toi!

Plume


 3 votes #316237
Mimoza
Homme de 47 ans
02/11/2019 à 17:59

Sans compter que je suis assez persuadé que les proches sentent ces choses-là, parfois mieux que le ou la principale interressée. Et c'est souvent dans ces cas-là que le sujet revient sur le tapis, avec des propos trés excluants pour prévenir le problème et tenter de convertir celui ou celle que l'on soupçonne avoir des tendances à l'inversion.


 2 votes #316241
CeliaJones
Femme de 39 ans
02/11/2019 à 18:58

Moi je te conseillerais t'attendre que tu sois plus âgée avec une possibilité de partir pour les études ou autres.

Dis toi juste que c'est une étape, que ta vie tu en feras ce que tu voudras.

Point besoin de vivre dans un climat encore plus délétère avec une homophobie croissante.


 1 vote #316253
Frango
Homme de 56 ans
02/11/2019 à 19:49

Tout d'abord, bonjour et bienvenue !

C'est sympa ici, non ? On peut tout dire, on peut tout demander ! En plus c'est gratos...

Oui, ton problème, on est sans doute beaucoup à l'avoir vécu , ou a le vivre. Perso, je l'ai vécu, il y a pas mal d'années. Mes parents sont morts maintenant, mais ce n'est pas ce qu'il faut attendre pour toi ! (je plaisante...).

Le problème est double : 1, tu n'es pas indépendante. 2, tu vies dans un millieu que ne peux pas te comprendre.

Effectivement, le conseil de CeliaJones est très bon; sois patiente (même si c'est difficile quand on est très jeune - en fait à tout âge !). Attends d'avoir bien avancé dans tes études et d'être sortie du nid. Eloignée géographiquement, il te sera plus facile d'exprimer ta vraie personalité. Ton moi intérieur.

Ce milieu dans lequel tu évolues ne te correspond plus car les centres d'intérêts divergent. Ben oui, tu évolues, tu changes. Tes idées, ta sexualité aussi. Je comprends que certaines discussions homophobes te fassent bouillir. J'ai connu ça aussi. Mais tu vas te lever, engueuler tout le monde... et après ??? Personne n'aura vu le coup venir, personne n'aura rien compris, et tu te sentiras encore plus esseulée.. Les mentalités sont difficiles à changer. Cest peut-être à toi de rendre ta famille plus tolérente. Par petites touches successives. petit à petit. En prenant part à la discussion, sans te braquer, en disant qu'il y a peut-être une autre voix (voie)... Et qui sait ? Peut-être un jour, ta famille, ou quelques membres, deviendra -t'elle plus tolérente ?

Courage... Je t'embrasse, Frango à qui tu rappelles tant de souffrances.


 1 vote #316257




Rejoindre BeTolerant