L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Couple gay a la campagne?

Hugotheo
Homme de 33 ans
31/10/2019 à 23:59

Bonjour j'aurais voulu savoir comment son perçu les couple gay a la campagne merci.

En ce moments nous discutons beaucoup avec mon copain nous allons nous marié et nous recherchons a acheté un appartement, ce matin il ma soumis une idée, ça mère est en retraite dans deux ans et partira de Paris pour partir vivre dans ca maison de campagne en Bourgogne, et mon copain aimerais partir vivre la bas, nous Somme tous deux fonctionnaires nous avons simplement a demandé nos mutations et une fois fois marié une fois l'un de nous muté l'autre serra prioritaire pour ça mutation, et vu le pris le l'immobilier en Bourgogne on pourrait trouver facilement une maison avec terrain pour 4 fois mois cher qu'un F2 sur Paris, de plus la vie en province est plus agréable.

L'idée me plaît mais j'ai peur d'être un peut un animal de foir dans un petit village être le coulke de gay du coin, l'homosexualité est'elle bien accepter, peut on y vivre tranquillement sans se cacher?



Rencontre gay   >   Rencontre gay Paris

Date de publication : 31/10/2019 à 23:59
#316009
Mimoza
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 00:09

Salut Hugo.

J'ai connu des couples gay à la campagne et ils n'avaient pas l'air de s'en plaindre. Je pense qu'il n'y a pas trop de souci. A essayer si ça vous tente. Attention, ça n'a rien à voir avec Paris ! C'est tout de meme beaucoup plus austère je pense.


 1 vote #316011
Membre désinscrit
01/11/2019 à 00:13

Salut Hugotheo ,

Il y a campagne et "campagne" - Seuls en pleine nature , les gens feront peu de cas de vous . Dans une très petite ville ou un village , personne ne peut empêcher les gens de "causer" . Si vous avez de bons rapports avec tous , le temps passera et certes , vous serez le couple gay du coin mais (à moins d'être complètement délurés dans vos comportements) le fait d'être gays deviendra secondaire pour ne retenir que le côté sympathique d'un couple nouvellement installé .

Après , personne ne peut dire ni garantir qu'il ne se trouvera pas un plus idiot que les autres au coin de la rue susceptible d'être rétif à votre présence . S'il n'y a que lui , c'est pas bien grave ...^^

+1 , avec Mimoza - Le souci serait plus "une vie trop tranquille dans un village très tranquille " après une vie jusque là "parisienne" .

#316012
Hugotheo
Homme de 33 ans
01/11/2019 à 00:21

Non on est extrêmement discret en extérieur on ne s elbrasse pas et on ne se tien pas la main dans les lieu public, mais on ne se cache pas d'être en couple, notre tendresses et notre besoin de se toucher on le vie en privé, on ne veut pas dérangé ni être remarqué on veut simplement qu'on nous laisse vivre le plus tranquillement du monde, et dans ce type de région les maison isolée sans vis a vis son extrêmement courante et si on part vivre en province ce sera pour ce type de maison être isolé et vivre tranquillement pouvoir s'échanger des bisous chez nous dans notre cours si on en a envie sans souci d'être vu.


 1 vote #316014
Mimoza
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 00:23

Aprés si vous etes un jeune couple qui travaillez, vous allez plus ou moins vous suffire à vous meme. Si vous aimez la nature, la solitude, la reflexion, ça devrait aller. Si vous aimez le divertissement et les contacts sociaux, vous risquez de vous y ennuyer.


 1 vote #316015
Membre désinscrit
01/11/2019 à 00:27

Citation de Hugotheo #316014

Beaucoup de couples gays et lesbiens vivent très bien en "province" . Peut-être même mieux ^^

#316016
Mimoza
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 00:32

Si vous etes fonctionnaires, c'est plutot au travail que vous risquez d'essuyer des lourdeurs, car à la campagne, tout finit par se savoir. Et les mentalités sont plus arriérées qu'en ville.


 1 vote #316018
Hugotheo
Homme de 33 ans
01/11/2019 à 00:45

au travail je me cache pas d etre gay et ça fait chier généralement je suis policier et un flic gay c'est pas bien vu mais je suis habituée mais j'ai pas honte de ce que je suis, le cul de mon homme n'est pas plus sale que celui d'une femme.


 1 vote #316022
Mimoza
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 00:49

Tu as raison. Plus on assume et moins on est vulnérable. Les gens s'en prennent surtout à ceux qui n'assument pas, voyant cela à juste titre comme de la faiblesse.


 1 vote #316025
Membre désinscrit
01/11/2019 à 01:04

Citation de mimoza #316018

Non , pas plus arriérées - juste plus éloignées du monde LGBT+ .

Méconnaissance n'est pas forcément synonyme de malveillance .

La qualité de vie en campagne rend (étonnamment) les gens plus ouverts . Chacun aspirant au bien vivre ensemble .

#316028
Meilleure réponse

Hugotheo
Homme de 33 ans
01/11/2019 à 01:04

Etre homosexuel nous rend fort, j'ai tellement mal vécu ma sexualité étant jeune au point d'en avoir des idées noirs, que maintenant j'assume totalement il ni a rien de mal à aimer une personne du même sexe on ne fait rien de mal.

Au début dans les vestiaires oui j'avais le droit à des regard de travers des blague de merde et j'ai fait ma place avec mon travail j'ai gagné le respect de la majorité de mes collègues bon ok il y a toujours des cons qui ne changerons pas mais c'est une petite minorité.

Lundi quand j'ai repris le travail avec ma bague de fiançailles on ma demandé se qu'était cette bague je l'est dit avec fierté et j'ai eu énormément de félicitation ça ma touché, j'ai juste eu le droit à une blague de merde, un con ma demandé qui allait porter la robe au mariage, le mec étant le plus petit de mes collègues et est imberbes, je lui est répondu que lui trouverais une robe sans doute mais que mon future mari et moi étant grand que les robe l'excitait pas nous et qu'avec nos poils c'était pas top pour les décolletés mais que lui avait un corps parfait pour en porter une, ça a fait rire tous les autre collègues.


 3 votes #316029
Membre désinscrit
01/11/2019 à 01:11

Dingue , y a toujours un con qui traîne dans un coin ^^

#316030
Mimoza
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 01:14

Citation de Jeanne00 #316028

Arriéré au sens premier du terme, en arrière par rapport aux évolutions de la société. L'aspect religieux est aussi plus présent qu'en ville. Et en effet il y a un peu moins de gay dans les campagnes que dans les villes.


 0 vote #316032
Membre désinscrit
01/11/2019 à 01:25

J'entends Mimoza .

La bienveillance y reste plus présente que dans les grandes villes anonymes , où on fait peu de cas de son voisin . C'est là où on peut parler de qualité de vie et du bien vivre ensemble , qui ne sont pas que des chimères .

#316034
Mimoza
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 01:30

Citation de Jeanne00 #316034

Exact.


 0 vote #316036
Frango
Homme de 56 ans
01/11/2019 à 01:44

Hugotheo,

Il y a "campagne" et "campagne". Quand on vit dans la "Capitale" et qu'on a l'habitude de ne pas voir ce qui se passe autour, on imagine que le reste de la France n'est qu'un ramassis de ploucs mal dégrossis...!

Or, tout dépend où vous allez atterrir, dans cette « campagne »… Peut-être serez-vous dans une sorte de citée dortoir, à la banlieue d’une ville (mais oui, il y en a en Province !), où il n’y aura que des gens venus de différentes régions. Là, vous pourrez compter sur l’anonymat le plus complet.

Par contre, si vous habitez au milieu d’un village de 800 habitants, sur la place de l’église, juste à côté du « café des Sports », là ça pourra être différent.

Effectivement, entre ville et campagne, les mentalités sont différentes. Mais c’est surtout, à mon avis, une histoire de mode. Actuellement, il est de bon ton d’être dans l’acceptation de l’autre, de la différence ; ça fait très « open », ça fait très « jeune ». Donc, les homos, on les accepte, par peur d’être exclus par l’ensemble. A la campagne, c’est un peu différent…

Quoiqu’il en soit, il vaut toujours mieux éviter de provoquer. Et quitte à m’attirer les foudres, c’est en partie la raison pour laquelle je ne suis pas partie prenante pour la gay pride, tel qu’elle est organisée.

Frango.


 0 vote #316039
Hugotheo
Homme de 33 ans
01/11/2019 à 01:52

je ne suis jamais allé à la gay pride je m'y est pas ma place, les clichés gay c est pas pour moi, suis toujours en mode jeans coupe droite t-shirt basket plus j'ai le our look et attidute hétéro le le côté gay folle ne m'attire pas je trouve que j'en suis a des million de kilomètres je suis juste un mec ultra classique qui aime les mecs classique naturelle


 1 vote #316042
Membre désinscrit
01/11/2019 à 01:52

@Frango

La Gay-Pride et son esprit provoc' n'ont rien de nouveau . Ce qui est nouveau de ce que j'ai lu ici et là , c'est la présence de syndicats ou autres .

L'esprit original des Gay-Pride était un rassemblement d'individualités , pas un concours de tentative de récupération par divers mouvements .

#316043
Frango
Homme de 56 ans
01/11/2019 à 01:58

Oui, c'est toujours triste ces récupérations à deux balles...

Mais ce côté grandes folles qui poussent des cris, ça discrédite la cause homo au yeux de sont qui y sont hostiles, malheureusement.


 0 vote #316046
Hugotheo
Homme de 33 ans
01/11/2019 à 02:03

Après ont a une image de mec efféminé ça aide pas a faire comprendre qu'on est des hommes normaux et kn a le droit a des commentaires du style pourtant tu fait pas gay, non lae seul moyen de voir que je suis gay c'est de voir avec qui je dort


 0 vote #316047
Membre désinscrit
01/11/2019 à 02:03

@Frango

Oui et non . Ceux là sont là depuis le début , contrairement à beaucoup d'autres qui n'y sont pas ou n'y seront jamais - "Folles" sans doute , mais pas si ...

Comme beaucoup , je ne m'y reconnais pas mais ... parce qu'il y a un mais ... leur exubérance a largement contribué à rendre visible "les invisibles" ou "passe-partout" , etc ...

La provocation est une arme , ou une défense .

Quand elle participe à faire s'écrouler des murs , dézinguer des barrières , j'adhère .

https://www.youtube.com/watch?v=XmDVH4fSbm8

#316048
PetiteCore
Femme de 42 ans
01/11/2019 à 03:16

Je ne suis pas en couple, mais je suis trans et n'ai fait mon coming out et commencé ma transition à près de 40 ans, en terme d'expérience je pense qye ça ce vaut. Je vie depuis 18 ans, dans un bourg (chef-lieu de canton) de 4000 habitants, je pense qu'on peut parler de campagne.

Pour compléter la mise en situation, je bosse pour le plus gros employeur du coin et les rumeurs vont vite, et je suis impliquée dans la vie associative.

Contre toute attente, globalement, j'ai eût de bonnes réactions. Je ne doute pas que certains parlent dans mon dos, mais ça s'arrête là.

Après, tout dépend de où on tombe.

Il faut prendre conscience qu'à la campagne, tout ce sait, tout le monde parle sur tout le monde et on y aime les ragots. Ça peut surprendre quand on a pas l'habitude.

Je rejoint Jeanne, concernant les prides et les folles. 😉


 1 vote #316054
Membre désinscrit
01/11/2019 à 03:42

En circuit court , personne ne réagit comme dans l'anonymat d'une grande ville . C'est basique .

Quand les gens "se connaissent" , l'attention et la compréhension sont différentes .

C'est la même avec une classe de 15 ou 30 élèves , pour un instit ou un prof .

La campagne n'empêche pas d'être idiot mais rend moins abruti ^^

#316055
Steph41190
Homme de 44 ans
01/11/2019 à 10:17

Salut à tous!

Vu tout ce que tu as écrit HugoThéo, je pense que tu as suffisament de répondant, un comportement se raprochant de la "normalité hétéronormée en public" pour ne pas avoir de soucis. La seule chose qu'il y aura c'est que tu devra de nouveau refaire ton trou auprès de tes nouveaux collègues de travail. Pour ce qui est de la vie dans les petits villages bourguignons, je ne pense pas que ce soit la région la plus hostile (et de loin). Je pense qu'au pire dès que les gens"sauront" tu aura quelques remarques de grenouilles de bénitier que tu devra recadrer, mais c'est de plus en plus rare. Si vous allez habiter dans un village en périphérie d'une ville moyenne (Dijon, Macon par exemple) vous risquez aussi d'avoir quelques exhilés des PRU (donc issues des programmes de rénovation urbaines..lancé par J L Borloo à l'époque Sarko... donc jeunes des banlieues...je vous fait pas de dessin vous connaissez très bien vu ton métier!)...donc à voir suivant la localisation que vous allez choisir (PS: Je ne sais pas comment ont été fait les PRU de Bourgogne, mais j'ai le parfait exemple dans un village voisin du mien....les gendarmes ont vu leurs activités grimper fortement depuis une dizaine d'années)

Mis à part qu'il y a moins d'animations, de lieux de rencontres pour les LGBT, si vous cherchez le calme et la tranquilité ce sera tous bénef'

Cordialement,

Stéphane


 0 vote #316066
Hugotheo
Homme de 33 ans
03/11/2019 à 21:49

Merci de vos réponses, on ne recherche pas des lieu lgbt, on veut juste être considéré comme un couple et on vie très bien avec les hétéro.

les club sportifs sont il ouvert au gay je veux dire si jem'inscrit au club de foot ou de rugby local?


 0 vote #316334
Steph41190
Homme de 44 ans
03/11/2019 à 22:02

Pas sûr que les clubs sportifs soient gay friendly.

Autant dans les très grandes villes il peut y avoir des clubs un peu "spécialisés" autant à la campagne tu n'aura pas le choix et ce sera la loterie au niveau de l'acceptation suivant la tolérance des gens du club... après ce sera plus une affaire de personne que du club lui même.


 0 vote #316335
Mimoza
Homme de 47 ans
03/11/2019 à 22:03

Non malheureusement Hugo tu ne pourras pas intégrer un club de sport en province. C'est encore interdit aux gays. Mais les moeurs changent et je ne serais pas surpris que d'ici à quelques decénies cela devienne possible.


 0 vote #316336
Steph41190
Homme de 44 ans
03/11/2019 à 22:06

Je crois que pour certaines activités, il ne faut pas que tu étale ta vie privée....la vie à la campagne n'est pas toujours rose!


 0 vote #316337
Hugotheo
Homme de 33 ans
03/11/2019 à 22:25

Le but n'est pas de m'inscrire dans un club et de dire salut les gars je suis gay, mais si je m'inscrit au club du village ou du village d'accueil côté ça se saura vite.

Merci de vos conseils si on part vivre à la campagne je choisirais un coin ou il y a une salle de sport pas trop loin et éviter les sport collectifs au ma nature sera plus discrète et moin problématique.


 1 vote #316341
Mimoza
Homme de 47 ans
03/11/2019 à 22:30

Citation de mimoza #316336

Je plaisantais bien-sur Hugo. Tout est ouvert aux gays. A toi ensuite de te faire accepter, mais c'est tout à fait jouable, selon ta personnalité. Il faudra t'imposer un peu, mais bon, déjà si tu es flic, les gens devraient s'écraser à peu prés..


 0 vote #316342
Guiton
Homme de 41 ans
03/11/2019 à 22:47

Les petits villages j'eviterais perso... Pas eu une bonne expérience.. la mentalité extrêmement grégaire.. compte pas trop a t intégrer et tj un paria. Même fonctionnaire ça protège pas de tout.. Le harrassement ça existe aussi dans la fonction publique. Et dans les petite commune le maire à bcp d influence (ainsi que mr le curé ).. Comme tu le dis tes collègues en rient dans une grande ville. Bon courage en rase campagne. Evite les coins où FN fait plus de 50%.et villages < 2000 hab. Pour avoir vécu en banlieu et dans un petit village j y ai vu les mêmes travers et la même homophobie. Même si vous avez pas l air.. 2mecs dans la même baraque vous êtes cuits..

Puis n'oubli pas si l environnement vous pourris la vie ça va affecter votre vie de couple. Je comprends tout à fait le besoin d espace et de nature et on devrait pas avoir à se soucier de ça mais bon faut rester réaliste ... J espère vous trouverez votre petit paradis.


 0 vote #316343
Hugotheo
Homme de 33 ans
03/11/2019 à 23:14

De toute façon je crois que les dès sont jetés, mon copain regarde déjà pour une mutation sur Avallon, ça mère partant vivre la bas dans ca maison de campagne en fin d'année scolaire pour une retraite bien mérité, mon copain étant très proche d'elle je ne le vois pas vivre loin d'elle il la vois presque tous les jours, même si j'ai du mal à comprendre ce besoin qu'il a de la voir autant je sait qu'il ne pourra pas être totalement heureux loin d'elle, et je pe'se que mon métier sera plus agréable en province les gens sont quand même pkus majoritairement respectueux en province.


 0 vote #316345
Gael3592
Homme de 35 ans
04/11/2019 à 00:14

La convivialité indéniable de la compagne est souvent le premier choix, mais ayant vécu longtemps en ville, avec de la facilité d'aller partout que ce soit en voiture ou en transport. La vie compagnarde peut vite se transformer en prison plein air.

Chaque année je vais en Pyrénées orientale pour mes vrais vacances, cette année fait l exception. J'ai adoré la tranquillité petite village vignoble, mais pour acheter du pain il faut rouler minimum 45 min. C'est passer le journee dans la voiture. Au bout de 3 semaines. La ville me manque.

Ainsi, éloigner la ville est aussi éviter ses amis, son habitude et sa famille. Les sentiments ne vont se porter qu'à ton copain. Ce n'est donc pas idéal. Les villages durant les vacances sont enfert:pas un chat ou bien trop de monde.

Le mieux est de trouver une maison dans la banlieue lointaine, la où tu as de la tranquillité, les amis pas trop loin, les gens relativement ouvert d'esprit. Y a aussi souvent des grands centres commerciaux, les courses sont faciles à faire.

les homophobes sont partout. C'est pas réservé à la compagne.


 0 vote #316350
Anteros38
Homme de 34 ans
04/11/2019 à 00:32

Bonjour Hugotheo,

Je ne pense pas que les couples gay soient plus stigmatisés en campagne.

J'ai passé mon adolescence dans un village de 500 habitants, il y avait 3 couples de femmes et je n'ai jamais entendu de remarques déplacées. De même, un collègue de travail vit avec son copain dans un petit village et il ne parle pas de comportements homophobes.

On est jamais à l'abris de tomber sur des intolérants mais l'image des villages en retard sur les évolutions sociétales est un peu fausse.

D'ailleurs, pour avoir vécu à la campagne et à la ville, je trouve qu'il y a plus d'échanges dans les villages. Dans les métropoles, tout le monde reste dans sa bulle, par contre plus de facilités pour faires des rencontres car plus d'organismes / associations gay frendly (même si cela n'a pas vraiment marché pour moi jusqu'à présent)

Concernant Paris, j'y ai vécu, et franchement il y a plus d'inconvénients que de bénéfices. Prix de l'immobilier exorbitant, pollution, temps de transport, morosité ambiante, par contre on a accès à tout (culture, etc.) pour peu qu'on ait envie de reprendre le métro le soir ou le week-end.


 1 vote #316351
Hugotheo
Homme de 33 ans
04/11/2019 à 01:20

mon copain me dit qu'à la campagne tous le monde se connait et que très vite les gens auront oublié que nous somme gay quand il nous connaîtrons personnellement contrairement en ville ou personne ne se connait et où on reste des inconnus et victime des clichés.

Nous vivrons proche du lieu de travail de mon copain comme il a pas de voiture et qu'il ne veut pas apprendre a conduire car ça lui fait peur, pour le moment ce n'est pas gênant et je trouve ça bien car nous ce sont tout à deux même les course devienne sympa a faire a deux, c'est moin chiant quand ont est deux a choisir quoi manger, et être un couple du même sexe a des avantages pour les magasin de vêtements et de chaussures on fait les même magasin.


 1 vote #316355
Steph41190
Homme de 44 ans
04/11/2019 à 06:44

"mon copain me dit qu'à la campagne tous le monde se connait et que très vite les gens auront oublié que nous somme gay quand il nous connaîtrons personnellement contrairement en ville ou personne ne se connait et où on reste des inconnus et victime des clichés."

Tout est possible, cela dépendra si vous tombez sur des brebis galeuses, ou pas.

Par contre, la communication entre voisins étant beaucoup plus développée qu'en ville, il n'y aura pas besoin de dire quelque chose pour que radio ragots et radio bistro, se mettent en route.

Pratiquer un sport non collectif est une solution (personne ne t'empêche d'essayer de faire un sport co....qui tente rien...).

Autre inconvénient de la campagne, il faut que tu trouve un moyen de transport pour ton compagnon: même si il n'a pas le permis, il lui faudra un moyen de se déplacer adapté au lieu où vous serez pour pouvoir accéder aux commodités les plus proches (il faut toujours être prévoyant en cas d'impossibilité) Se retrouver bloqué peut vite devenir une galère!


 0 vote #316357
Gael3592
Homme de 35 ans
04/11/2019 à 06:57

Hello,

Hmmm. Je vais pas juger votre choix mais je pense

  1. On ne peut jamais savoir comment les gens nous jugent réellement, on ne peut pas savoir non plus derrière notre dos, comment ça se passe. Que ce soit à la compagne ou en ville, ce n'est peut être pas comme si on est gentil, et la gentillesse soit réciproque. Des fois c'est blessant. Méfie toujours ce qui souriant, car ça cacherai peut être quelque chose, et on baisse notre garde et prend un risque.

  2. Fait tout toujours a deux, c'est mignon. Dans la vrai vie, un peu de confiance et liberté ne font pas de mal. En plus, un peut bien faire la course quand l'autre est occupé. C'est primordial que chacun peut gérer une partie de vie de couple de manière autonome. Sinon, ça devient vite ennuyeux.

Je ne sais pas, mais je sens que le côté réel de la vie quotidienne est un peu négligé de votre part. Je vais pas penser que ce soit fake, mais ça me paraît trop loin de la réalité.


 0 vote #316358
Hugotheo
Homme de 33 ans
04/11/2019 à 18:43

Si nous partons c est aussi pour suivre ca mère donc il ne saura pas isolé car elle a une voiture et il se balade régulièrement ensemble et font aussi du shooping c est un fils a maman, mais fait intelligemment, il sont enssemble quand je suis au travail, quand je rentre il est toujours la, sinon c est prevu que je le retrouve chez elle pour diner, et elle vien rarement chez nous quand je suis la et si elle vient elle prévient toujours de son arrivé ce n est pas la mere envahissante.

donc il pourra se déplacer sans moi, et ca peur de conduire peut qe comprendre sur Paris mais en province il aura peut etre envie de passer son permis ou de prensre une voiture sans permis choce tres frequante en province.


 1 vote #316383
Anteros38
Homme de 34 ans
04/11/2019 à 19:22

C'est sûr qu'il est plus facile de vivre en campagne avec le permis et une voiture.

Après il y a campagne et campagne : vivre dans une maison isolée ne ressemble pas à la vie dans le coeur de village. On trouve bien souvent une épicerie, boulangerie, bureau de tabac, école, crèche dans le centre, il y a également la vente directement chez le producteur et les centres commerciaux sont rarement bien loins (du moins dans ma région). Et même les commandes internet arrivent !

Vivre en campagne ou à la ville, ce n'est ni mieux ni moins bien, c'est juste différent. Tout dépend de ce que l'on cherche.

En campagne, tout se sait mais l'homophobie n'y ait pas plus développée. C'est plus votre personnalité qui fera votre intégration.

Votre couple semble solide, c'est agréable de voir cette complicité et fusion entre vous deux, chose rare dans les couples trentenaires gays aujourd'hui.


 0 vote #316388
Hugotheo
Homme de 33 ans
04/11/2019 à 19:34

Si on part c est pour avalon ou un village a côté il y a un centre commercial c est pas la zone non plus il faut qu on puisse trouver des mutations sur place.

On est totalement a l opposé l un de l autre et bizarrement c est sans doute ce qui fait que ce fonctionne tres bien entre nous, on se complete et l un comble les besoin et les manque de l autre, et au final c est une parfaite alchimie.

Lui est littéraire végétarien avec un énorme besoin affectif et de tendresse, calme possé réfléchi.

Moi suis sportif j ai besoin de viande a chaque rapas tres autonome tres porté sur le sexe sans tendresse sanguin et je fonce tête baisser.

Sur le papier aucune chance que ca fonctionne et au final on s égalise et s adapte mutuellement.


 0 vote #316389
Seevbarb09
Femme de 31 ans
04/11/2019 à 20:56

Campagne, c'est à dire ? 200 habitants ? C'est sûr que tout le monde se connaît.

Perso je vis à la campagne dans une commune de 2500 habitants, et non tout le monde ne se connait pas ;) C'est une commune Vendéenne assez Catholique, mais malgré tout il est tout à fait possible d'être gay ici. Les gens vivent tranquillement sans se prendre la tête.


 0 vote #316394
Lindos
Homme de 37 ans
04/11/2019 à 21:16

"Si nous partons c est aussi pour suivre ca mère donc il ne saura pas isolé car elle a une voiture et il se balade régulièrement ensemble et font aussi du shooping"

"Si on part c est pour avalon ou un village a côté il y a un centre commercial c est pas la zone non plus il faut qu on puisse trouver des mutations sur place."

C'est très difficile de répondre à ta place, dans la vie il faut parfois faire des choix et prendre des risques. Mais pas non plus le faire de façon aveugle. Et si je résume tes différents topics et messages, et sauf erreur de ma part : voues êtes complémentaires et vous vous adorez, il est sensiblement plus jeune que toi, mais posé et réfléchi contrairement à toi qui fonce tête baissée,vous êtes tous deux fonctionnaires et citadins, tu habites chez lui, il te propose de vous marier après 14 mois, te propose d'aller vivre à la campagne, pour rejoindre sa maman qui a envie d'aller vivre à Avallon ?

Personnellement c'est à sa maman que je poserais des questions pour estimer la solidité du projet, ta dépendance, et plan B en cas d'échec. Par ailleurs il faudrait aussi estimer le nombre d'années nécessaires avant ta mutation, et les moyens de transport entre la région parisienne et la Bourgogne si tu devais naveter entre chez lui et ta résidence de travail, disons une fois tous les une à deux semaines. Je te dis cela car naveter entre chez moi et mon copain distant de 500 km, je connais, c'est de l'horlogerie de précision (quand la Sncf n'est pas en grève mdr), et vaut mieux ne pas avoir une urgence sexuelle xD. Bref tout est possible, mais doit être anticipé autant que possible, il y aura toujours assez de mauvaises surprises, ce serait-ce que le débit internet xD.

Quand à la vie à la campagne, elle entraine des rapports humains très différents avec ses voisins, mais apporte des tas d'autres avantages, et à mon avis ce n'est que si les rapports sont mauvais que les gens vous chercheront les poux dans la têtes. Sauf si faute à pas de chance vous tombez sur des homophobes indécrotables, mais ce n'est pas (encore) la mode.


 1 vote #316397




Rejoindre BeTolerant