L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


La non binarite et Le genre

Pandawan
Non binaire de 21 ans
29/10/2019 à 13:56
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Coucou les gens.

Dites moi, je me questionne de plus en plus sur mon genre ces temps ci. Je pense que je suis juste non binaire mais je voulais savoir si je suis la seule ou si parmis vous il y a des gens qui ressente comme moi.

Je m'explique :

Je me sens pas femme. Mais je n'aime pas non plus quand on me genre avec le pronom "il"

Et pour ce qui est de mon corp, c'est pareil. Je me sens pas à l'aise dedans et je ne l'aime pas. Non pas à cause des complexe. Mais pour mes attributs qui me définissent comme une femme.

Pourtant, je ne me vois aucunement faire une transition pour avoir un corp d'hCoucou les gens.

Dites moi, je me questionne de plus en plus sur mon genre ces temps ci. Je pense que je suis juste non binaire mais je voulais savoir si je suis la seule ou si parmis vous il y a des gens qui ressente comme moi.

Je m'explique :

Je me sens pas femme. Mais je n'aime pas non plus quand on me genre avec le pronom "il"

Et pour ce qui est de mon corp, c'est pareil. Je me sens pas à l'aise dedans et je ne l'aime pas. Non pas à cause des complexe. Mais pour mes attributs qui me définissent comme une femme.

Pourtant, je ne me vois aucunement faire une transition pour avoir un corp d'homme

...

Voilà. Des bisous chocolatée omme

...

Voilà. Des bisous chocolatée


Date de publication : 29/10/2019 à 13:56
#315820
PetiteCore
Femme de 42 ans
29/10/2019 à 17:58

Il y a quelques personnes non-binaire ici, j'espère que l'un-e d'iels viendra te répondre. Je crois qu'il existe plusieurs forums et serveurs discords dédiés où tu trouverais peut-être plus facilement des informations sur ton questionnement.

Courage à toi


 0 vote #315829
Meilleure réponse

Riley
Femme de 32 ans
29/10/2019 à 21:14

Coucou Pandawan,

Absolument idem pour moi !

Si je pouvais juste être considéræ comme "être humain", cela m'irait amplement.


 1 vote #315851
Eyen3
Non binaire de 33 ans
30/10/2019 à 02:34

Salut

je comprends un peu ce que tu décris,

A un moment j'avais demandé à une  personne de mon entourage de me genrer comme je me ressens et  je sentais que pour elle c'était associé au sexe au final , je percevais le décalage de compréhension et ça me donnait la sensation de mentir.

Ca se peut aussi que tu  ne te sentes pas à l'aise dans une transition sociale pour l'instant, parceque ce sont des habitudes nouvelles à prendre.Parfois meme si on se sent en accord avec , ça peut sonner un peu faux au début.Ou sinon tu voudrais être perçu.e comme ni homme ni femme, ou et bien non binaire ..mais le langage , à l'oral, ne reflète pas vraiment ça actuellement. .

Ce n'est pas évident de faire la part aussi.Car ce que recouvre la catégorité de la non binarité peut interpeller autant à des gens qui souffrent de la pression sociale genrée(et ça fait chier tlmonde en fait..) tout en se vivant gloablement en accord avec leur sexe et genre attribué,  qu'à des personnes qui vivent un malaise et dysphorie plus ou moins prononcé(peuvent transitionner ou pas) , ou encore d'autres qui ne vivent pas d'inconfort, mais juste ne se reconnaissent pas dans le genre assigné, voire sont hermétique au genre tout court..  Bref ca recoupe à beaucoup d'expériences vastes(ce qui fait que c'est aussi critiqué je crois, et que bcp de gens ont du mal à comprendre de quoi il s'agit)

J'avais vu ce témoignage(anglais- sous titres maisanglais aussi) d'ash hardell https://www.youtube.com/watch?v=XP6wpe_sJPIet et ça me fait un peu penser à ce que tu écris.J'avais trouvé violent le processus de dévalorisation par le regard des autres qui s'est instauré progressivement meme si pour le coup on sent qu'iel est ravi.e de son opération, car ça lui était une gêne indépendamment.

Pour la plupart des non  binaires que j'ai cotoyé.es il y a diverses approches, soit se détacher de ces visions normatives et essayer de voir son corps au delà des représentations qui te dérangent mais comment tu te vis toi .Toi tu le  ressens comment ce corps, hors de tous ces critères, regards(intériorisés)..?Ca passe aussi par multiplier les représentations , par ex on conçoit à l'heure actuelle que l'androgynie c'est plutot un mec au cheveux long mince, et pas que ça puisse etre une femme avec des formes etc,( ou  aussi par parler de femmes trans avec penis, dee mec qui ont leur règles etc chose qui semble pas trop plaire je crois :s)

Il y aussi des personnes qui transitionnent partiellement,(comme ash hardell, mais d'autres prendront des hormones plutot.. ) une façon de jongler avec ce malaise vécu ,d'un genre à un autre en en floutant les limites et équilibrant ce dont t'as besoin toi.C'est possible, mais il faut garder conscience que les effets sont souvent irreversibles, même si ton but n'est pas d'être un homme par exemple, et bien mesurer si on peut l'assumer.

Après y a la solution de s'en foutre.Plus facile à dire qu'à faire...

Perso, je trouve pas ça évident, car quand on est pas invisibilisé.e( en mode 'y a que deux genres" on est perçu comme mecs et meufs quoiqu'on dise au final , et ça tronque pas mal de chose dans les relations cf une fille hetero sera attirée par le coté "mec" avant tout, tout en pouvant "accepter " sa tendance supposée au 'cross dressing".... mais jusqu'à ce que ce n'aille pas trop loin,-et avec les gars hetero, je suppose que c'est pire, x)- ou une lesbienne peut être attirée par une personne ftm non binaire basée sur son corps, avant transition.) on s'en prend plein la tête  et de par la norme et aussi certaines personnes transmédicalistes(par qui on se fait traiter de special snow flake, gender freak qui suivent des modes) lorsque l'idée aussi c'est d'essayer de faire une place pour une autre réponse que transitionner d'"un genre à un autre.De pouvoir exister dans cet "entre deux" en fait pour qui en a besoin.Mais cela relève d'une évolution de société à large echelle...


 1 vote #315869
Mimoza
Homme de 47 ans
30/10/2019 à 21:49

Bonsoir à vous.

Je suis assez ouvert à bcp de choses, mais j'avoue que je suis assez dérouté et dubitatif lorsque les gens veulent se genrer à l'opposé de leur physique. Je l'accepte trés bien en cas d'androgynie marquée, ou lorsqu'il y a un effort de transition visible ou au moins un certain travestissement. En bref j'ai besoin d'un minimum de corrélation entre le genre proclamé et le physique. Qu'en pensez-vous?


 0 vote #315941
PetiteCore
Femme de 42 ans
30/10/2019 à 22:20

Nous vivons dans une société qui nous habitue à ce que tel manière de s'habiller, de se comporter, mais aussi que telles caractéristiques physiques correspondent à une catégorie de genre/sexe. Ce n'est pas quelque chose dont il est facile de se défaire. C'est cela la cisnormativité : une norme sociale qui s'impose à nous, qui a une emprise sur nous.


 0 vote #315943
Mimoza
Homme de 47 ans
30/10/2019 à 22:40

Citation de PetiteCore #315943

Donc ton post semble sous-entendre que tu déplores la "cis-normativité" qui habite notre société. Est-ce une manière non frontale de signifier que tu n'adhères pas à mes propos ? Est-ce comme cela que je dois l'interpreter ?


 0 vote #315948
PetiteCore
Femme de 42 ans
30/10/2019 à 22:47

Je veut simplement dire que je comprends pourquoi tu réagit ainsi, même si je n'adhère pas à ta manière de voir les choses. J'ai été dans la même position que toi avant de m'intéresser à la non-binarité. Nous sommes le fruit de la société à laquelle nous appartenons. Je sais qu'il n'y a pas de malveillance de ta part, mais juste une incompréhension.


 0 vote #315949
Mimoza
Homme de 47 ans
30/10/2019 à 22:50

Bon ok. ça fait sens .

Je suis le fruit d'une société,

fondamentalement épuisée

Passe moi ma pipe de marie-jeanne,

sinon j'me shoot à la banane !

(petit clin d'oeuil, HFT)


 0 vote #315950
PetiteCore
Femme de 42 ans
30/10/2019 à 22:54

Ah Thieffaine ! Il est passé en concert près de chez moi, cet été, mais je n'ai pas pu aller le voir.


 0 vote #315952
Mimoza
Homme de 47 ans
30/10/2019 à 23:03

Ah dommage. Jamais vu mais j'aimerais. Il continue à se produire dans les grandes villes de province en effet.


 0 vote #315953




Rejoindre beTolerant