L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Poèsie de l'instant présent bienveillant

Complicite
Homme de 47 ans
25/10/2019 à 05:41

Serial Lover

Il m'a dit je t'aime en instantané

Des larmes, des larmes j'ai versé

J'ai été désobéissant vertueux et bienveillant

Entre nous les énergies sont passées

De grands frissons il m'a donné

Quand il me dit j'me tire !

Je suis un zombie.

Ganesh est avec nous

Je serai Rahula

Celui qui t'abrite quand tu auras froid

Quand il me dit débranche

J'entends l'oiseau sur sa branche

Libre de sa cage de verre

Trouvant de nouveaux repères

Avec pour amie Mylène Farmer

Qui me dit, c'est lui le Serial Lover ?


Date de publication : 25/10/2019 à 05:41
#315435
Meilleure réponse

Zeugma
Homme de 35 ans
25/10/2019 à 17:08

Rencontre réseau...

se connecter ou pas, et avoir le bon look

de profil ou de face sur ma page Facebook

se tenir près au pire des pires prédateurs

pour faire feu au clavier de mon ordinateur !

C'est la guerre qu'il veulent, c'est la guerre qu'ils auront

deux trois lettres en réponse quant ils questionneront

sur mes goûts, mes dégoût et ma sortie prochaine

obliger de mentir, de puiser dans ma haine !!!

mais un jour différant on tombe sur un cas

pas terrible au début il paraît un bon gars

et en creusant un peu apparaît un cœur d'or

pour s'en faire un ami ais-je raison ou bien tort ?

Le temps me le dira et puis je reste libre

de jeter qui je veux et garder si je vibre

pas question pour cela que je signe un blanc chèque

je ne suis pas un pion, y a tellement de vrais fake !!!

quant j'aurais cent dix ans avec un bon implant

c'est par télépathie que j'aurais de bons plans

sans sortir de ma tête je m'enverrais en l'air

tous les jours dans des fêtes sans danger pour ma chaire.


 3 votes #315460
Membre désinscrit
31/10/2019 à 20:13

Coucou

#315993
Mimoza
Homme de 47 ans
31/10/2019 à 21:20

LA BELLE ET LE FAT

Parée de se plus beaux atours

Madame l’orchidée la fée,

Mis tout son art alentour,

Faire de sa personne bel effet.

...

Survint monsieur le bourdon,

Empressé qu’il était à sa mise,

Vit sursoir quelque peu sa mission

Pour contempler la belle à sa guise

...

Le malin se vit tourner autour

Enivrés de ses parfums subtils

Et lui fit prestement la cour

Arborant ses atouts virils.

....

Que me vaut cette courtoisie ?

S’enquit la belle en retour.

Sont-ce mes pétales blanc unis

Qui me valent cette cour ?

....

Vous m’en voyez rougir !

Mon dard est le meilleur témoin.

Et de la belle à s’unir,

Pour la pomper avec soin.

....

La belle fleur au doux nectar,

Ayant mit entière ses sens,

Se vit en un coup de dard

Toute vidée de son essence.

....

Nous mettons bien une vie

A bâtir par menus plaisirs

De notre art et nos envies

Le fruit attendu du désir.


 2 votes #315998
Zeugma
Homme de 35 ans
01/11/2019 à 08:10

Agapes…

Les jours tiennent leurs promesses, ils font suite à la nuit,

et pourtant la lumière est absente parfois

car le soleil qui luit ne brille pas comme celui

que j'appelle mon ami, clair matin de ma joie...

Plus vaste qu'une montagne, plus discret qu'un reflet,

présence qui m'accompagne dans ce désert humain,

égare mes habitudes, tient mes vices en respect,

et rythme les battements de mon cœur sur le sien...

Si sa vie faisait fuir la primeur de l'ennui,

et par son harmonie me recouvrait d'un toit !

Alors je deviendrais un convive réjouis

et dresserais la table, juste pour lui et moi...

Les angoisses, les regrets et toutes les choses tristes

viendront bien sûr pour mordre mais se casseront les dents !

Car nos âmes qui s'élèvent feront perdre la piste

en nous laissant l'ivresse de partager le temps...

Et comme la loi des hommes nous a mille fois maudit

nous sommes joyeux et prêts de voir l'éternité

car le choix des amants sur la terre "interdit",

au ciel se révèle en toute vérité...


 2 votes #316058
Complicite
Homme de 47 ans
01/11/2019 à 16:28

Une coccinelle sur le bout du doigt

Avant que je ne parle de toi

La fleur à bout de bras

Quand je te souffle tout bas

Qui était Siddhârta Gautama

Ou qu’il il n’était pas

C’est à vous de voir votre Dharma

Avec éthique et entrechats

Peu importe qui les ramassera

Les précieux joyaux de la Sangha

Elle en fera ce qu’elle en voudra

Des cœurs amassés en tas

Tels des réverbères donnant le La

Enseignements de Bouddha

Des clés pour ne plus se faire de tracas

Si je chuchote dans le noir ne t’inquiète pas.


 1 vote #316112




Rejoindre beTolerant