L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Entre pertes de repères et réflexions...

Lhypobleu
Femme de 42 ans
21/10/2019 à 21:54
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Après avoir lu de nombreux posts et de nombreux témoignages, je me rends compte que mon histoire est très basique mais j'ai besoin d'exprimer mes émotions, d'écrire mon histoire pour essayer d'avancer...

Il y a 6 mois, j'ai ressenti un véritable coup de foudre pour une femme, une collègue indirecte que je vois peu souvent mais avec qui je suis amenée régulièrement à échanger par mail ou par téléphone. ce coup de foudre a été un véritable ouragan dans ma vie de femme mariée, maman de 2 enfants...

j'ai cru tout d'abord à la fameuse crise de la quarantaine, à une crise dans mon couple... j'ai cherché longuement sur internet une explication "scientifique " à ces sentiments puis je me suis dit que cela passerait mais au contraire ! je suis amoureuse de cette femme, j'aime passer du temps avec elle, travailler avec elle... Je suis même obsédée par elle! je précise qu'il ne se passe absolument rien avec elle, je fais tout pour qu'elle ne remarque rien...

Je réfléchis sur moi-même depuis 6 mois, des souvenirs me reviennent, refoulés sans doute: une copine lesbienne me disant, à 22 ans, que j'étais une lesbienne refoulée, le psy me rassurant en me disant que si je n'éprouvais pas de désir physique c'est que je n'étais pas lesbienne, une rencontre troublante avec une femme très belle 10 ans après durant laquelle j'avais éprouvé du désir sans tenter quoi que ce soit car trop effrayée... j'en avais parlé à mon mari qui m'avait répondu "arrête tu vas finir lesbienne "... en gros un questionnement récurrent sur mon orientation sexuelle...

sauf qu'aujourd'hui cela me rend malheureuse ?



Rencontre bi |   >   Rencontre bi Rennes

Date de publication : 21/10/2019 à 21:54
#315024
Meilleure réponse

Mimoza
Homme de 47 ans
21/10/2019 à 22:05

Salut Lypobleu.

Tu me sembles fuir un peu les troubles que tu ressens.

""je précise qu'il ne se passe absolument rien avec elle, je fais tout pour qu'elle ne remarque rien...""

Ne gagnerais-tu pas, afin d'avancer dans tes questionnements, à etre plus ouverte à tes ressentis, à etre vraiment honnete avec toi-meme? Si tu te sens bien avec cette femme, tu devrais le lui confier et lui confier ton trouble. S'il elle est hétéro, pas de problèmes, vous en rigolerez ensemble, si elle est un peu homo, ce sera cool aussi, vous aurez plus de complicité.


 1 vote #315026
Frango
Homme de 56 ans
21/10/2019 à 22:13

Bonsoir Lhypobleu,

C'est très courageux à toi de confier ton histoire. Ce n'est jamais facile de parler à "coeur ouvert" et ce site est vraiment formidable pour ça.

Je pense que notre équilibre psychique est composé de nos déséquilibres et qu'il ne faut pas en avoir peur. Il n'y a pas de personne "normale", car il n'y a pas de normalité. La nature humaine est bien trop complexe pour ça.

Tout au long de notre vie, nous évoluons et notre ressenti peux changer. Les préférences musicales en sont un exemple. Mais l'attirance aux autres personnes, tout autant. Et nous n'y pouvont rien. Ce n'est pas une maldie, c'est une évolution, une modification. Est-ce condamnable ? Mais qui pourrait le condamner ???

Oui, je comprends que celà te rende malheureuse, car, d'une part, tu ne peux pas avouer tes sentiments et, d'autre part, tu te sens prise au piège, ne pouvant pas vivre ce que tu souhaites.

Comme tu le dis, il faut prendre le temps de bien réfléchir à ta situation qui n'est pas facile, mais tu es très lucide... Bon courage à toi.


 1 vote #315027
Sabsab18
Femme de 38 ans
21/10/2019 à 22:49

Bonsoir Lhypobleu,

Merci pour ton témoignage, dans les grandes lignes, je vis un peu la même chose que toi...

Sauf que depuis quelques mois je suis séparée de mon mari, ça faisait un moment que ça n'allait plus entre nous.

On a tenté la thérapie de couple et je suis tombée amoureuse de notre thérapeute, une femme absolument merveilleuse, mais qui est restée professionnelle jusqu'au bout.

C'est clair que d'être mariée, avec des enfants et tomber amoureuse d'une femme c'est déstabilisant. Ça remet tout en question.

J'ai aussi fait un retour sur mon passé, avant de rencontrer mon mari, je suis tombée amoureuse d'une collègue, ça m'avait énormément ébranlée à l'époque, mais comme cette collègue ne partageait pas mes sentiments, il ne s'est rien passé, sauf que j'ai été très malheureuse pendant un certain temps.

Puis, j'ai rencontré mon mari et je ne me suis plus trop posée de question par rapport à mon orientation sexuelle.

Je pense que je suis bi, mais franchement les étiquettes ça nous fait une belle jambe...

Qu'est-ce qui te rend malheureuse aujourd'hui ? Les sentiments que tu éprouves pour cette femme ? Tes questionnements sur ton orientation ? Ton mari, tu l'aimes encore ? De quoi as-tu envie et/ou besoin aujourd'hui ?


 1 vote #315032
Lhypobleu
Femme de 42 ans
22/10/2019 à 09:43

Tout d'abord, je vous remercie pour votre attention et votre gentillesse !

Merci Fango pour tes remarques, effectivement je pense de plus en plus qu'on évolue, que nos goûts et nos envies changent mais c'est un vrai chamboulement !

Sabsab, comment vis-tu ta situation aujourd'hui ? Ton cheminement a-t-il été long?

Actuellement je ne sais plus si j'aime encore mon mari mais je me suis engagée auprès de lui surtout professionellement, j'ai promis de le soutenir dans son changement de boulot et dans ses nouvelles responsabilités, je ne peux pas le quitter même si j'en ai envie.

Je suis malheureuse car j'aime cette femme, mais je ne peux rien y faire, je me sens impuissante et dans une impasse !

Parfois j'aimerai lui avouer mes sentiments, surtout quand elle me dit qu'elle aimerait qu'on se connaisse autrement qu'au boulot, je me dis qu'il y a une infime chance pour que mon attirance soit réciproque mais ce serait malhonnête ! C'est ce questionnement qui me rend malheureuse, cette incertitude sur mon orientation... J'ai besoin de savoir qui je suis mais je pense que ça va être un long chemin !


 0 vote #315066
Sabsab18
Femme de 38 ans
22/10/2019 à 16:28

Hello Lhypobleu,

Ce qui m'a aidé, c'est d'aller marcher dans la nature, de demander des signes quand à la direction à suivre.

Alors, oui il faut croire à ça, moi j'y crois et ça m'a aidé. J'ai "simplement " écouté mon coeur.

Alors certes, je me suis prise un vent monumental, mais l'important n'était pas là, c'est comme si je m'autorisais à être qui je suis. A être dans ma vérité, c'était ça l'important et c'est libérateur. Ce qui ne veut pas dire que c'est facile, ça demande à sortir de notre zone de confort, à prendre des risques.

Aujourd'hui, je suis séparée, je suis attirée par une femme, mais ce n'est pas le bon moment pour que lui en parler. Je ne sais pas si l'intérêt est réciproque...

Je vais de temps en temps boire un verre dans l'assoc LGBT de ma région, ça m'a fait du bien de pouvoir y raconter mon parcours. Et rien à voir, mais j'y ai croisé des collègues aussi, le monde est petit...

Tu en as parlé avec ton mari?

Tu dis que vous êtes ensemble surtout professionnellement, mais de ce côté là, tu pourrais rester un soutien même si vous vous séparer non? Une relation simplement amicale avec lui est-elle envisageable ?


 1 vote #315102
Frango
Homme de 56 ans
22/10/2019 à 19:32

Bonsoir Lhypobleu,

Je ne sais pas si tu as remarqué (!), mais les hommes n'aiment pas les situations compliqués...

Surtout passé la quarantaine, lorsque presque tous les combats sont menés et que tout devrait rouler comme sur des roulettes !

Donc, si tu entammes une discussion existentialiste avec ton mari, sur le thème : "je me demande si je ne suis pas attirée par une autre femme ?", il ne peut te répondre que par : "arrête tu vas finir lesbienne " (comme tu l'écris), fin de discution... Ne compte pas sur lui pour lui demander de mettre un grin de sable dans sa vie. Ca peut se comprendre.

Si tu veux une réponse, elle doit venir de toi. Du plus profond de toi. Elle peut venir d'une rencontre que tu feras, où, cette fois, tu iras un peu plus loin dans l'expérimentation de la rencontre... La vie nous réserve parfois des surprises. Parfois non. Il ne faudrait pas que tu te retrouves seule, sur un coups de tête. Avance prudemment, mais avance quand même et surtout, sois heureuse. C'est ce que nous méritons tous.


 1 vote #315126
Lhypobleu
Femme de 42 ans
22/10/2019 à 21:22

Mimoza: je te remercie de ton commentaire, je pense que tu as raison, je fuis et je la fuis... Je n'ose pas lui en parler car j'ai peur, non pas de sa réaction mais de la mienne !!!

Mon mari n'est pas très ouvert à ce genre de questionnement, il est déjà en souffrance dans son boulot actuel, du coup il n'est pas prêt à m'accorder du temps. Je pense qu'il faut que j'avance seule sur mon identité avant de pouvoir lui en parler.

En tout cas, écrire ici me fait du bien et m'apaise! Je me sens moins seule face à moi-même !


 0 vote #315141
Mimoza
Homme de 47 ans
22/10/2019 à 22:41

Tes hésitations et interrogations sont légitimes Lypobleu. Surtout lorsque l'on est dans une vie de couple rassurante. Le jeu en vaut-il la chandelle ? D'autant plus que tu n'as pas d'experiences avec les femmes. Tout ceci te sembles bien aléatoire et risqué. Tu verras avec le temps comment cela évolue, si tes attirances stagnent voire régressent, ou bien si elles deviennent obsessionnelles.

Bien à toi et ne t'angoisse pas trop avec tout ça.


 0 vote #315151
Lhypobleu
Femme de 42 ans
22/10/2019 à 22:51

Merci Mimosa, je vais souffler un bon coup et laisser le temps faire son œuvre. Par contre, je conserve ton conseil dans un coin de ma tête et quand je me sentirai prête, je lui parlerai de mon coup de cœur pour elle! Soit on en rira ensemble, soit elle me maudira et là, je prendrai mes distances !


 0 vote #315154
Seevbarb09
Femme de 31 ans
23/10/2019 à 13:49

Essaye de commencer une amitié avec elle. En plus elle semble vouloir te connaître hors du boulot, donc fonce. Et un jour tu lui demanderas si elle veut tenter une relation, ça viendra tout seul. Et si elle veut pas, au pire vous resterez amies ?


 0 vote #315190
Lhypobleu
Femme de 42 ans
14/11/2019 à 07:28

Bonjour,

juste pour donner quelques nouvelles !

Après un temps de réflexion, je vais beaucoup mieux ! j'ai accepté les sentiments que j'éprouve pour cette collègue du coup je suis moins stressée et j'ai retrouvé le sommeil.

Je n'en suis pas encore à lui avouer ce que je ressens mais on s'est rapproché. Elle souhaite qu'on apprenne à se connaître en dehors du travail. J'ai accepté, on échange beaucoup par mail et par sms... Je ne sais pas si ça me mènera quelque part mais je laisse venir.

Merci de tous vos précieux conseils et de votre écoute bienveillante.


 0 vote #317141
Tazsud
Homme de 51 ans
14/11/2019 à 09:09

je réponds en lisant ton dernier commentaire. je pense que souvent ce n'est pas tant le sentiment que l'on peut avoir pour un homme ou une femme mais plutôt le fait qu'on assume ou non qui importe. Dans un couple en place il va forcément y avoir une remise en cause qui va amener à beaucoup de culpabilité qui elle est délétère.

En assumant ce ressenti il est probablement plus facile de s'inscrire ou non dans une relation selon un tempo que l'on choisit


 0 vote #317142


Rejoindre BeTolerant