L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Être asocial et la difficulté de '' l'assumer ''

MissHorror
Femme de 22 ans
09/10/2019 à 21:13
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonsoir, bon honnêtement deux choses à dire avant tout : encore une fois je ne savais honnêtement pas dans quel catégorie mettre ce sujet, il n'avait rien à faire dans cette catégorie là, ensuite j'espère que ce sujet ne va pas prendre des proportions énormes, dans le sens '' négatif ''. Sur ce.. Je ne sais pas si je souffre de phobie social ou autre chose, ce que je constate c'est que si je n'ai pas une '' activité '', que ce soit travailler ou côté scolaire, je ne fais aucun '' effort '' pour être en contact avec les gens. Ça ne me pose pas problème et je n'en éprouve aucune souffrance, j'ai toujours été extrêmement solitaire et pas franchement doué pour le contact humain (on me reproche souvent de ne pas savoir faire la conversation). Alors quand j'ai ces périodes où je ne fais rien, le contact devient plu difficile, je suis angoissé quand je dois sortir, je suis angoissé de parler à des gens en extérieur (c'est-à-dire des gens qui ne sont pas de ma famille ou de mon cercle amical), je suis même angoissé rien qu'à l'idée d'appeler. Je me demandais si d'autres personnes étaient dans ce cas ? Je me sais asocial et assez renfermé, j'ai notamment remarqué depuis assez longtemps qu'il est plu facile pour moi de communiquer par internet que directement face à face (d'un sens heureusement que internet existe, je n'aurai jamais pu connaître certains de mes amis).


Date de publication : 09/10/2019 à 21:13
#313258
Wombat
Homme de 33 ans
09/10/2019 à 21:22

Je te comprends J'étais pratiquement pareil dans mon adolescence et jusqu'à la fin de mes études.

Après au niveau professionnel je me suis dévergondé. J'ai changé avec le temps mais là où la plupart des gens ont envie de voir du monde et bien moi c'est le contraire j'ai besoin d'être seul.


 0 vote #313260
MissHorror
Femme de 22 ans
09/10/2019 à 21:28

Citation de Wombat #313260

Je suis extrêmement asocial et anxieuse (je pense) le combo xd mais ça fait '' du bien '' de voir d'autres personnes dans le même cas


 1 vote #313261
Lairds
Homme de 33 ans
09/10/2019 à 21:38

J'ai connu ça et le connais encore aujourd'hui.

Enfant, adolescent et jeune adulte, je parlais très peu à qui que ce soit. Je ne parlais pas pour rien dire. Le silence était ma religion. Mais je regardais beaucoup. Je n'avais pas de vie sociale ou très peu d'amis que je voyais pas souvent.

Aujourd'hui, je suis un peu plus sociable. Mais on m'a souvent dit d'être une personne différente quand on est 2 ou quand on est 20. Et quand, je suis chez moi ou dehors.

Internet m'a beaucoup aidé aussi. Mais je préfère toujours être seul ou avec 2/3 personnes. J'en ai besoin un peu comme vital.


 1 vote #313263
Gael3592
Homme de 35 ans
09/10/2019 à 21:51

Hello,

Étant principalement à l'opposé, j'ai passé des moments d'isolement aussi. Mais plutôt au travail, comme j'arrive plus comprendre ce qu'ils font les autres et ils m'ont fait pas mal de saloperies.

Je me souviens à cet époque, j'aime beaucoup être isolé et ne pas être sollicité. Je porte toujours des sourires avec mes amis, mais au boulot je coupe le lien, et ça me fait du bien.

Maintenant, j'ai compris que ce n'était pas ma faute d'être isolé, c'était le mieux de faire, malgré que ce soit contre ma nature.

Je pense que tout comme un tigre ou un lion, on s'éloigne un peu pour se préserver, puis on attaque de nouveau. Une période de silence est parfois nécessaire.


 1 vote #313264
Kendany
Homme de 24 ans
09/10/2019 à 21:52

Citation de MissHorror #313261

Bonjour Misshorror. Je suis moi même assez solitaire et les relation social ne sont pas toujours mon fort non plus. Je ne suis pas trés adroit et je ne trouve souvent rien à dire. J'ai beau chercher dans ma tête mias parfois je n'ai pas d'idée de conversation c'est comme ca.

J'arrive à faire rire des gens ou à engager des inconnus mais les liens ne durent jamais. Je ne sait pas commmment tisser des liens profonds. Sinon je suis assez anxieu aussi.

Aprés pour ce qui est de la phobie social. Est ce que tu évite volontairement les situations socials. ( par exemple tu fait exprés de ne pas aller à une réunion ou à ta formation par peur panique et angoisse d'être jugé ou ridicul ou moqué par les gens. ) Bref tu évite tout contact volontairement par peur et la phobie va au point que tu fui littéralement tout êtres humain. La ou une personne timide serat juste géné mais n'aurat aucun mal à aller dans des endroits ou il rencontrera des gens ( travail, cours etc ). Voila jusqu'ou va la phobie social. Si ca va à ce point pour toi c'est possible. Mais sinon tu es juste timide.

Sinon je n'ai jamais eu de phobie social au moins. heureusement. Je suis déjà assez névrosé comme ca. Mais j'ai lu et connu des gens qui ont été phobique social. Sinon il y à une youtubeuse nommée "une psy à la maison" qui parle beaucoups de phobie social. Elle pourrat peut être t'éclaircire aussi. Bon courage à toi en tout cas.


 2 votes #313265
MissHorror
Femme de 22 ans
09/10/2019 à 21:53

Citation de Lairds #313263

C'est exactement comme ça que je suis, et encore même deux personnes ça peut me fatiguer ^^'


 1 vote #313266
Plume
Femme de 34 ans
09/10/2019 à 22:06

Ahahah MissHorror, ma famille s'agrandit.. On est nombreux ici à "décrocher" en société.. Moi j'ai une théorie là dessus.?

Plume


 1 vote #313268
Ramund
Homme de 21 ans
09/10/2019 à 22:08

Je pense pas que tu sois la seule dans ce cas la, tres loin meme. Certains sont timides maladifs et les effets sont les memes. Si tu es heureuse seule pourquoi pas le rester ? Sinon si tu as besoin de pretexte pour cotoyer des gens pourquoi ne pas les créer toi meme ? Si tu as un controle tu peux reviser avec quelqu'un ou alors allez faire du sport a l'exterieur, des gens te parlerons peut etre d'eux meme, ça pourrais peut etre suffire a reduire graduellement le stress de la situation


 1 vote #313269
MissHorror
Femme de 22 ans
09/10/2019 à 22:12

Citation de Ramund #313269

En sois ça ne me pose pas de problème mais.. C'est handicapant à un certain niveau :/ je retrouve cette sensation désagréable par exemple d'avoir le cœur qui bat à mille à l'heure rien qu'en étant en extérieur avec d'autres gens :/ je me connais, je sais que je serai mal entouré de 50 personne, que je n'ai pas envie de sortir en boîte de nuit, que je n'ai pas envie de faire la Japan expo avec des gens, bref tout les trucs que normalement les jeunes de mon âge kiff xd et ça va, je l'ai accepté, le seul truc qui m'embête vraiment c'est cette angoisse du contact qui me parasite pour le côté professionnel


 0 vote #313270
Ramund
Homme de 21 ans
09/10/2019 à 22:21

Citation de MissHorror #313270

Alors deja rassure toi je n'aime pas aller en boite et j'ai pas specialement l'intention d'aller a la Japan un jour non plus ^^". Avant j'etais engoisser d'etre dans la rue mais plus maintenant, je ne sais plus trop a cause de quoi pour le coup. Il me semble que c etait dus a mon premier flirt avec une fille, a ce moment la je me suis rendu compte que c'etait possible que je puisse plaire et que les autres finalement n'etait peut etre pas si mechant que ça. Ça a peut etre pas grand chose avec ton cas mais a partir de ce moment la j'ai ete moins stréssé d'etre seul dans la rue, au point ou je prenais regulierement le train a gare du nord seul sans etre de Paris


 0 vote #313274
MissHorror
Femme de 22 ans
09/10/2019 à 22:24

Citation de Ramund #313274

Je dois avouer que le regard des gens me pèse encore alors ça joue probablement ^^' et c' est toujours dans les extrêmes, pendant assez longtemps j'ai été habitué aux regards '' mon dieu qu'elle est moche '' et maintenant c'est (Pardonne moi je vais être cru) '' elle est bonne avec sa grosse poitrine ''. Donc bon recevoir l'un de ces deux regards potentiellement ça aide pas mon angoisse xd


 0 vote #313275
Ramund
Homme de 21 ans
09/10/2019 à 22:29

Citation de MissHorror #313275

J'avoue que je n'ai pas connu ces situations la ^^". Mais ce genre de remarque a aucune raison d'etre selon moi, je trouve ça nul. Visiblement tu plait a ceux qui te voyent ou en tout cas a certain et je comprends que tu puisse etre mal a l'aise et encore plus par ce genre de remarque. Ton corps a dus changer entre ces deux epoques, et le regards des autres en meme temps, mais la vision que tu a sur la vision des autres a priori non. Pourquoi ne pas aller boire un verre avec un ami dans un bar, histoire de t'habituer peu a peu a ce nouveau regard que les autres te portent ?


 0 vote #313276
MissHorror
Femme de 22 ans
09/10/2019 à 22:36

Citation de Ramund #313276

Oooh j'aimerai mais mon meilleur ami n'est pas présent en chair et en os, nous n'habitons pas dans la même ville, de ce fait c'est compliqué ^^' déjà je m'efforce d'aller au peu de rendez vous pro que j'ai, histoire d'affronter le monde extérieure. Il me semble que je ne connais jamais le "juste milieu", je me sens toujours menacé par les regards :/


 0 vote #313279
LouRrr
Homme de 22 ans
10/10/2019 à 00:15

T'as essayé les jeux vidéos en ligne avec micro et casque? Parce que ça pourrait etre un moyen de garder une bonne aisance communicationelle durant tes periodes assoc pour pas ensuite etre parasité dans tes periodes de travail.


 0 vote #313287
Ramund
Homme de 21 ans
10/10/2019 à 03:41

Citation de MissHorror #313279

Arf il n'y a personne de ton entourage qui pourrait t'accompagner ? :/. Sinon l'idée de LouRRR n'est pas mauvaise, tu parleras aux autres avec un suport et pendant un temps limité, a "petite dose" tu commenceras a t'habituer ^^


 0 vote #313292
Lindos
Homme de 37 ans
10/10/2019 à 08:17

"Je suis extrêmement asocial et anxieuse (je pense) le combo xd"

Je pense que c'est l'installation de l'anxiété, et plus généralement de la grande famille des peurs, qui entraine l'évitement des autres. A l'inverse se rassurer sur les autres, dans de meilleures conditions que ce qui a conduit aux peurs, changer pour des habitudes plus saines (notamment un sommeil récupérateur), contribuent à guerir ces peurs (conjointement avec avec d'autres méthodes, sur un autre topic on a évoqué l'hypnose par exemple). C'est souvent assez long, ne supprime pas l'éventuelle fragilité ni les éventuels traumatismes d'origine, mais peut permettre de surmonter une situation pour le moins inconfortable et pouvant rendre l'avenir incertain. Je pense donc que l'anxiété peut être l'ennemi numéro à qui il faut tordre le cou (sauf circonstances ou pathologie plus graves incluant cette anxiété, ce qui est plus rare mais peut survenir). Et donc que généralement toute situation est réversible ou en tout cas suffisamment améliorable pour se sentir mieux.


 2 votes #313294
Charlina
Femme de 34 ans
10/10/2019 à 12:21

Bonjour

Je ne me sens pas spécialemet "asociale" mais plutôt différente, excentrique.

Je suis bien dans ma peau et cela dérange souvent la société hétéronormative. Du moins est-ce mon impression. Je me suis toujours demandée ce qui dérangeait les autres dans mon comportement. Ma façon de rire? De marcher ? De m'habiller ? Depuis toujours, on ne me parle pas, on m'évite. Suis-je un monstre ? Non. Et pourtant , nombreux sont les gens autour de moi qui me montrent du doigt, me dévisagent sans vergogne, font de la médisance sur moi. C'est si infernale que j'ai dû boycotter tous les commerçants de proximité.

Pendant 30 ans j'ai voulu jouer à l'hétéro. Puis le mouvement METOO a changé la donne. J'ai enfin réussi à enlever la poudre illusoire que j'avais sur les yeux. Je ne me suis plus mentie à moi-même, et alors j'ai décidé de vivre pleinement et ouvertement mon amour des femmes. Oui, je suis une amoureuse des femmes (enfin pas toutes quand même) et très fière de l'être. Mais autour de moi, les préjugés fusent.

Ma vie privée ne se sait pas, mais j'ai l'impression que tout dans mon être me définit comme lesbienne. Est-ce mon indifférence viscérale vis à vis des mecs qui me regardent dans la rue ? Est-ce ma passion de la musculation et de la boxe ? Quoi, qu'est-ce que j'ai de si affreux en moi qui me si rende si différente aux yeux des autres ? Je l'ignore. Mais pour beaucoup de gens qui m'entourent et qui, ironie, ne me connaissent que de vue, je suis forcément à montrer du doigt. On me fait systématiquement des embrouilles, même quand je ne connais pas ces individus.

Puis aussi, cette différence m'a hélas attirée des pervers, des agresseurs.

Avant , je ne disais rien, je n'étais pas agressive ; je restais "cool", compréhensive. Puis un jour, j'en ai eu vraiment assez et j'ai commencé à faire des bras d'honneur dans la rue. Mon visage s'est durci. C'était ma liberté ; mais une liberté dont je payais le prix fort : une sorte d'exil social.

Je suis devenue écrivain, j'exprime mes traumatismes dans mes romans. Mais cela n'enlève pas le problème de fond qui est l'intolérance profondément mesquine et injuste d'écarter une personne dont on "sent " une différence, une excentricité.

ça m'énerve !!


 2 votes #313305
Tazsud
Homme de 51 ans
10/10/2019 à 13:05

je crois que ce qui importe c'est ton ressenti. Si tu est sereine avec l'idée de rester seule et si c'est ton choix où est le souci ? Reste à faire passer le message à ton entourage plus ou moins proche pour qu'il comprenne ta position.

Tu parles de phobie. cela signifierait que tu ne vis pas forcément très bien cet isolement et qu'il ne serait pas volontaire. Dans ce cas tu ne dois pas te pourrir la vie avec. N'hésite pas à en parler ici (comme tu le fais) et à un(e) spécialiste.

Au final tu dois quoiqu'il en soit te sentir bien.

Et puis on n'attend pas des grands orateurs qu'ils fassent de longs discours mais de beaux discours ...


 1 vote #313307
Meilleure réponse

Kendany
Homme de 24 ans
10/10/2019 à 13:45

Il n'est pas socialement admi ni vue comme étant "normal" le fait d'être juse introverti ou de ne pas être une personne qui parle beaucoups. Sans même pour autant être timide ou phobique social. Alors que bon à la base ce n'est qu'un trait de caractére comme un autre. J'ai parfois limite l'impression que c'est un crime des fois. Et les gens ne comprennent pas qu'il y ai parfois des gens qui ont besoins de plus de calm et d'introspection que d'autres. Je ne sait pas si c'est lié à notre culture ou si il y a d'autres cultures ou être moins social est moins mal vue.


 3 votes #313312
SensetVie
Femme de 31 ans
10/10/2019 à 16:27

Salut 🙂

Je crois que l'introversion est à connaître, à comprendre et les besoins qui en découlent, pour être acceptée dans une société qui va vite et pousse à l'extraversion. Dans d'autres cultures c'est différent... Mais quand soi-même, ici et en ce temps, on est ainsi, il faut l'accepter pour le vivre et ainsi se respecter. On n'est pas bien ad vitam æternam en allant contre-notre-nature...

La timidité, c'est autre chose... Liée au regard des autres, une appréhension du jugement. Elle pose des barrières autour de nous et nous enferme. Se rassurer sur ceux qui font le monde et nous entourent, comprendre chacun dans ses particularités et qu'on peut aller au-delà des peurs et des idées qu'on se fait, se risquer... Ça aide à voir et à ressentir autrement les moments en société. Mais ça s'apprend, au fil des expériences et des moments, de ce qu'on décide pour soi et son bien-être.

Tu es jeune, as souffert de regards et de ce que tu recevais quand ils se posaient... Il te faut lâcher ce passé (sans le renier) et retrouver une zone neutre où tout accueillir, te donner la chance de bonnes surprises. Je crois...

L'intention, ce qui part de soi rayonne sur notre réalité et les rencontres qu'on fait... Notre position et la façon dont on se situe par rapport aux autres font aussi ce qu'ils nous renvoient.

Pars de toi, et fais-toi accompagner par des personnes bienveillante que tu sentiras. Fais-toi confiance, suis ton intuition et entoure-toi petit à petit, il faut du temps et de la réassurance progressive. Tu verras que la vie réserve ainsi de jolies surprises ! 🙂

Bons pas à toi... ?


 1 vote #313317
Membre désinscrit
10/10/2019 à 21:32

Citation de MissHorror #313275

Pas certaine de te rassurer mais dis-toi que ces deux extrêmes viennent souvent des mêmes ^^

(alternativement , dans leurs façons de s'exprimer)

#313368

Rejoindre beTolerant