L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Inquiète pour une amie

Anonyme
03/10/2019 à 11:55
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

Une de mes amies est en couple depuis 4 mois avec un homme qui a un comportement étrange, et j'ai peur qu'il soit un pervers narcissique, ou du moins quelqu'un capable de la faire vraiment souffrir, et je ne sais pas quoi faire.

Pour vous donner le contexte, j'avais rencontré cette amie il y a 3 ans lors d'un évènement sur plusieurs jours. On avait bien accroché mais habitant loin l'une de l'autre, on ne s'était pas revues avant décembre dernier. J'avais juste compris qu'elle vivait une situation pas facile dans son boulot.

L'année dernière elle me recontacte en me demandant si je peux l'accueillir quelques jours chez moi pour qu'elle se remette de son burn-out, sur les conseils de son psy. Je dis oui et elle arrive en décembre pour 5 jours. On a de nouveau vraiment bien accroché, bien rigolé, elle s'est beaucoup confiée, et je me suis rendue compte qu'elle avait bien d'autres soucis qu'un burn-out, qu'elle était très fragile et déboussolée. Je me suis rendue compte qu'elle adoptait facilement les opinions de ceux qui l'impressionnent et même leurs discours, mot pour mot. Je m'en suis rendue compte deux mois plus tard, quand elle a répété à quelques personnes une phrase que je lui avait dite 2 mois plus tôt, et comme si l'idée venait d'elle... Elle semble changer d'opinion sur des choses très importantes. Elle m'a appelée un jour en larmes en me disant qu'elle ne savait pas qui elle était (ce n'était pas un problème de mémoire, mais d'identité profonde). Bref, tout ça pour vous dire qu'elle a beau être brillante, indépendante et dynamique vue de l'extérieur, elle est très vulnérable. Elle parle de suicide, également.

Déjà en 2016 elle souhaitait quitter son boulot pour s'installer à son compte, mais ça dure...

Depuis décembre, j'essaie de l'aider avec mes faibles moyens, de loin, en lui conseillant notamment d'obtenir un arrêt de travail - elle a fait 2 burn-out coup sur coup et son ambiance au boulot est intenable - juste le temps de respirer et de réfléchir à ce qu'elle veut pour son avenir, qu'elle se retrouve et sache enfin "qui elle est"... Elle n'a pas demandé cet arrêt de travail, mais elle a quand même été arrêtée d'autorité 5 semaines, pendant lesquelles elle a été paniquée par le fait de rester seule avec elle-même. Elle disait qu'elle savait qu'elle devait prendre du temps pour elle, mais selon ses mots, elle "comblait" ce temps avec un tourbillon d'activités... Les rares fois où on s'est revues, on a toujours passé de super moments, je la sentais progresser petit à petit et surtout me faire vraiment confiance.

En mai dernier elle a rencontré son copain actuel, lors d'une soirée. Il a été très entreprenant très vite. Dès les premières semaines il lui a parlé de faire des enfants (elle a dit alors qu'elle n'en voulait pas et qu'elle ne changerait pas d'avis, mais il a insisté et insisté... maintenant elle y pense), il s'est incrusté à un mariage de famille, débarquait chez elle contre sa volonté (du genre ils devaient se voir le samedi mais pas avant parce qu'elle avait une fin de semaine chargée au boulot, et il est arrivé dès le mercredi). Elle a annulé un rendez-vous chez le psy parce qu'il était là. Il a obtenu d'elle qu'elle arrête les anti-dépresseurs (sans avis du psy) parce qu'il voulait la voir "au naturel", et j'en passe et des meilleures... Au tout début j'étais heureuse pour elle, mais j'ai vite trouvé que ce qu'elle me racontait était très louche, puis vraiment inquiétant.

Elle cherche toujours à changer de boulot, mais alors qu'elle avait négocié un départ partiel, afin de monter sa nouvelle activité tout en gardant un salaire de sécurité, là elle a décidé de partir d'un coup. Elle n'aime que la campagne, elle cherche un appart en ville pour répondre à "ses besoins à lui"... elle fait de grandes dépenses pour lui. Dernièrement elle s'est brouillée avec sa meilleure amie près de chez elle, et avec moi c'est tendu également... On m'a dit que les pervers narcissiques avaient comme stratégie de fragiliser et d'isoler leur "victime" de leurs cercles d'amis, afin de mieux les placer sous leur emprise. Moi je n'en ai jamais connu, mais deux amies proches ont été en couple avec des pn et m'ont dit que ce que je décrivais ressemblait fort à ce qu'elles avaient connu. L'une d'elle a vu une vidéo du type en question, et il ne lui a pas fallu 5 secondes pour dire "pervers narcissique" (!!?)

Elles me disent aussi qu'on ne peut pas aider quelqu'un qui ne souhaite pas être aidé, que si je critique son homme je vais perdre mon amie, ou encore qu'essayer de sauver quelqu'un qui se noie donne juste deux noyés au lieu d'un seul... bref, elles me conseillent de la laisser se débrouiller seule.

Moi j'hésite encore. Je me suis investie dans le fait de l'aider à se sortir de sa situation personnelle, je n'ai pas envie de l'abandonner, mais l'arrivée de cet homme me fait penser que je ne suis plus de force à lutter contre tout ça...

Pardon pour ce long texte. Si vous avez des expériences à me raconter, des choses à faire ou à ne pas faire, ça m'aiderait à savoir quoi faire. Merci d'avance.


Date de publication : 03/10/2019 à 11:55
#312363
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 12:25

Bonjour anonyme.

Salut

Tien voila un lien qui te permettrait un peut plus de le cerner. Aprés on est pas obliger d'avoir 100 pour 100 des symptomes pour être vraiment PN non plus. Mais voila ca pourrat t'aider je pense aussi.

En tout cas le fait de vouloire lui faire des enfants et de l'isoler à la campagne a bien l'aire d'une technique de PN. si elle s'isole de ses connaissances à cause de son mari et ne vit que pour lui. Là tu va avoir encore plus raison de t'inquiter par contre.

https://mariamedita.com/profil-du-pervers-narcissique/

Je pense que tu va devoir essayer de la raisonner ave toutes ces preuves avant que l'emprise soit trop forte. Mais honnêtement je ne pense pas que ca servira à quelque chose de vouloir la raisonner si elle l'aime vraiment. Quand ca ira vraiment mal avec elle. Car elle va vivre un véritable enfer. Il faudrat l'épauler, être à son écoute, et essayer de lui mettre la vérité en face.Pour la sortir de là. Et surtout il faut qu'elle comprenne que le probléme ne vient pas d'elle mais de lui. La victime du PN sert d'éxutoire. C'est un peu là qu'il ejecte et ce dédouane des parties qu'il n'aime pas de lui même en les projetant sur sa ou son compagnon. Plus tôt elle serat au courant du fonctionnement d'un PN et plus facilement elle aurat la possibilité de sortir de ce genre de relations dans le futur je pense. Et ne pas hésiter à lui présenter tes amis aussi qui ont eu des Petit amis PN. Sinon il existe aussi des forum de discussion PN. Ils seront surement de bon conseils aussi car ces un forum spécialisé uniquement et exclusiqvement pour les PN. http://forum.perversnarcissique.com/.

Voila. Sinon pour ma part j'ai vécu avec un pére PN jusqu'à mes 23 ans.

Bon courage à toi.

Et surtout pour ton amie. C'est surtout elle qui a besoin d'aide.


 0 vote #312368
Meilleure réponse

Tazsud
Homme de 51 ans
03/10/2019 à 14:41

Je ne connais pas bien ce sujet mais je pense qu'il est bien de continuer à maintenir un lien avec elle. Ne critique pas son ami, essaie plutôt de la mettre face à des contradictions et à elle d'y réflechir. Le but est que dans l'idéal elle comprenne qu'elle est attachée à cet homme malgré elle (ce n'est pas de l'amour mais elle est sans doute victime d'un ancrage affectif que savent exploiter les PN (ou doivent exploiter car c'est leur raison d'être). Si par contre elle est en danger réel et imminent il y a lieu d'alerter services sociaux et/ou forces de l'ordre.


 4 votes #312385
Lindos
Homme de 37 ans
03/10/2019 à 17:32

"Il a obtenu d'elle qu'elle arrête les anti-dépresseurs (sans avis du psy) parce qu'il voulait la voir "au naturel""

Je ne sais pas s'il est un pervers narcissique ou pas, mais tel que tu le décris il est au moins un imbécile égoiste, un gros chelou, qui profite de sa vulnérabilité.

Apres je ne vois pas trop ce que tu pourrais faire avant qu'elle déchante : je ne sais plus quel général a dit que s'il devait tuer tous les cons il n'aurait jamais assez de divisions...


 1 vote #312405
Nitromentis
Homme de 25 ans
03/10/2019 à 18:04

Ca me rappelle un peu un petit jeu appelé "Another lost phone" où on retrouve un portable perdu et quand on explore les messages, on découvre une jeune femme en couple et vit un petit bonheur avec son petit ami, et au fur et à mesure qu'on explore le téléphone, on découvre qu'en faite, c'était pas si rose que ça et que cette jeune femme a dû découvrir elle-même ce qui n'allait pas

Ce jeu est actuellement sur switch, c'est peut-être un message subtil à envoyer à ton amie


 1 vote #312412
Plume
Femme de 34 ans
03/10/2019 à 18:53

Bonjour,

Moi je pense que tu as raison et que ton ressenti de personne dangereuse est juste.

Ton analyse laisse la possibilité du pervers narcissique ouverte (il faudrait étudier la personne dans ses differentes sphères de vue pour être sur..). Et quitte à paraître insistante sur la question (tous les surdoués dans le déni de ce site vont me détester) mais les symptômes de ton amie, ses problèmes identitaires et l'attrait qu'elle représente pour ce gars me font tout de suite penser a une douance de type "zèbre"..

Pardon pardon aux lecteurs qui en ont marre de ce diagnostic^^

Mais si j'ai raison.. ça peut la sauver de le savoir..

Bon courage..

Plume


 0 vote #312418
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 19:16

"(tous les surdoués dans le déni de ce site vont me détester) mais les symptômes de ton amie, ses problèmes identitaires et l'attrait qu'elle représente pour ce gars me font tout de suite penser a une douance de type "zèbre".."

Hein ?

Mais de quoi tu parle ? 😁


 0 vote #312420
Nitromentis
Homme de 25 ans
03/10/2019 à 19:20

peut-être qu'elle veut dire que cette femme change d'avis comme de rayure dans le but de se faire accepter par tout le monde?

après c'est ce que je comprends de ce qu'elle dit


 0 vote #312421
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 20:00

Les "zébres" sont une appellation pour décrire les personnes surdoués ( haut potentiel )


 0 vote #312424
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 20:09

En effet , il n'y a jamais eu autant d'experts de la santé mentale des autres que depuis que les réseaux sociaux existent^^


 0 vote #312426
Plume
Femme de 34 ans
03/10/2019 à 20:15

Qui a dit que la douance était lié a la santé mentale? A ma connaissance, une hyppersensibilité et une reflexion en arborescence n'est pas une maladie.. ^^


 0 vote #312427
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 20:18

C'était une parenthèse , rien d'autre - Désormais , je prends beaucoup de distance avec ces sujets - qui se répètent .


 0 vote #312428
Plume
Femme de 34 ans
03/10/2019 à 20:20

Dommage Jeanne00, mon petit doigt me dit que ton point de vue sur ce genre de sujet (complexe et sensible) risquerait fortement d'être intéressant.. (sors pas les griffes ya pas de double sens ou d'attaque cachée).


 0 vote #312429
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 20:21

En mode "autiste" .^^


 1 vote #312430
Anonyme
03/10/2019 à 20:28

Merci à tous pour ces réponses, qu'est-ce que ça fait du bien d'avoir vos conseils !

@Plume, je pense comme toi. Moi-même en serais une, de zebrette ^^ et je sais que j'ai parfois tendance à insister, insister, pour régler les problèmes des gens qui comptent pour moi, alors que ce n'est pas la bonne tactique. Mais j'ai remarqué aussi que mon intuition était terriblement affutée... bref, chacun sa croix !

@Kendany, j'ai suivi tes liens, un GRAND merci. J'ai coché toutes les propositions sur les 20 qui définissent le PN, ils disent que si on en a 14 on peut dire que c'en est un. Je les ai.... et pourtant la plupart des choses que je sais de lui viennent de ce que m'a raconté mon amie, et vue son indulgence, je suis sûre qu'elle a tout minimisé.

J'ai vite trouvé qu'il était louche, mais ce qui m'a fait douté de mon intuition, c'est le fait qu'il lui ai offert le livre "Je pense trop". Pour ceux qui ne connaissent pas, ça parle des HP ou "zèbres", et l'auteur dit que ces personnes sont souvent la cible de PN. Je me suis dit "il ne doit pas en être un". Mais sur ton premier lien, Kendany, ils disent que les PN avouent souvent leurs véritables intentions, en déguisant à peine... alors... ça et le fait que le soir de leur rencontre, elle a critiqué vertement un mec odieux, qui s'amusait à humilier les autres, et que son alors futur mec lui a appris qu'il était son meilleur ami depuis 13 ans...

Tout ce que j'ai reconnu en lisant ce site !!

Je suis aussi tombée sur une vidéo de Catherine, une psy belge qui parle beaucoup des PN, où elle dit que tout ce qu'on peut faire en tant que "personne tierce", c'est de semer des graines et espérer que quand la situation deviendra trop pénible pour la victime, elle se souviendra de ce qu'on lui a dit. Je suis sûre que mon amie s'en souviendra, mais pour l'instant je pense que le mal n'est pas assez avancé.

De plus elle répond souvent mal (pour moi, de façon excellente) à ses essais de la blesser. Par exemple, elle n'est pas jalouse pour un sou, donc quand il lui a parlé de ces très très bonnes amies filles, ça n'a fait ni chaud ni froid à mon amie.

@Tazsud : merci aussi pour ta réponse, je crois qu'effectivement, tant que je n'en pâtis pas moi-même, je dois rester en contact avec cette amie, qui m'est vraiment chère en plus. Je vais soigner mon inquiétude par de la méditation et tâcher de lui envoyer de temps en temps des signes d'amitié...

La prochaine fois qu'on se voit sera en février prochain (ça devait être en octobre puis décembre, mais... elle a dû changer ses dates pour lui et ses nouveaux congés n'ont pas été acceptés par sa hiérarchie :/ ). Ça me stresse déjà car sur l'invitation, il y a une photo d'eux en train de danser, format portrait, on voit sa figure à elle et lui l'arrière de son crâne. Sur la photo elle a une expression.... on va dire "intense et concentrée", mais elle m'a expliquée qu'il lui faisait mal à ce moment. Qu'elle lui avait rappelé à lui aussi ce moment, mais lui a adoré la photo, lui a dit qu'elle était "bien" dessus et résultat, elle l'a choisie pour son invit'. Mais quoi ? On la photographie souvent, elle est super belle, il y a des milliers de photos où elle est heureuse dessus qu'elle aurait pu choisir, mais non, elle prend celle où elle souffre à cause de lui, pour lui faire plaisir sans doute...

Bref, je crois que je ne peux rien faire d'autre que ça : rester en contact avec elle, lancer de temps en temps une graine mais sans peser, et me préparer à ramasser des morceaux quand le temps sera venu.

#312432
Plume
Femme de 34 ans
03/10/2019 à 20:36

Ah ben je me suis retenue de faire ton diagnostic en me disant que ce n'etait pas le sujet et que les autres rayés allaient s'agacer !? Quel dommage pour une fois que je tombais sur quelqu'un d'accord avec moi.?

Tu as raison de te protéger "ma soeur".. C'est la priorité. Et le risque est grand. Méfie toi du gars.

Bon courage et bonnes méditations!

Plume


 0 vote #312433
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 20:39

Citation de Anonyme #312432

Il n'y a pas de quoi.

Sinon oui hélas. il va falloire l'accompagner dans son labeur tout en lui donnant les clés dans sa future délivrance.

Mais plus tôt tu lui donneras les preuves et moins vite son calvaire aura de chance de durer.


 0 vote #312434
Lindos
Homme de 37 ans
03/10/2019 à 20:44

Il y aurait peut etre une autre hypothese : elle a rencontré l'homme de sa vie, ce qui l'a guérit de sa déprime et lui a donné de l'energie. Et cela te rendrait un peu jalouse. Je n'y croit pas trop, mais bon...


 1 vote #312435
Anonyme
03/10/2019 à 20:53

Coucou ma "sœur" Plume ^^

Le gars, j'ai failli le rencontrer un jour, car l'amie en question insistait vraiment pour me le présenter, me disant qu'on s'entendrait super bien, tout ça tout ça. Ayant eu l'occasion de passer 24h dans sa ville à lui, j'ai eu l'idée idiote de proposer qu'on se prenne un café lui et moi, même si mon amie n'était pas là. Amie ravie, monsieur acceptant la proposition, étant libre ce jour, apparemment ravi aussi. L'amie nous met en contact par mail, j'écris au bout de 2-3 jours au gars, le temps d'organiser les choses avec les personnes que j'étais censée rencontrer ce jour-là, et je lui propose de choisir son moment "dans la journée" (car le soir j'étais prise).

Il ne répond pas... Moi je remplis mon agenda tranquillou, pas plus embarassée que ça mais n'en pensant pas moins. Un mois plus tard, mon amie s'étant rendue compte qu'il n'avait pas répondu, elle lui passe un savon. C'était la veille de mon départ. Agenda plein. Lui m'écrit comme une fleur un mail dégoulinant d'insensibilité, depuis les excuses jusqu'à la non-formule de politesse (de mon côté j'avais pourtant fait l'effort d'un "au plaisir de te rencontrer", qui était déjà généreux à cette époque). Là j'ai cru que j'allais péter un câble et je voulais contacter mon amie pour lui dire qu'elle se débarrasse au plus vite de ce type. A la place j'ai appelé une autre amie à qui j'ai expliqué la situation et qui m'a dit quoi répondre au gars. Heureusement. Je m'aperçois aujourd'hui qu'elle m'a dit exactement ce qu'il fallait pour sortir de la "double-contrainte" (mot nouveau qui signifie dire quelque chose et faire le contraire, histoire de déstabiliser la victime), pour m'en sortir, moi, indemne... Un peu plus tard, j'étais chez mon amie "victime", et il m'a réécrit que si je repassais par sa ville à mon retour, on pourrait se prendre un café, ajoutant "chaleureusement" comme formule de fin. J'ai frémis à ce "chaleureusement".

Depuis j'ai été claire avec mon amie sur ce que je pensais de lui, sans prononcer les mots PN... Ce qui est incroyable, c'est que pendant mon séjour chez elle, elle m'a fait rencontré une ses amies qui s'est mariée avec un PN, a réussi à le quitter 20 ans plus tard, mais est toujours sous son emprise, elle revient vers lui régulièrement et a perdu toute force vitale et estime de soi... Mon amie essaie de l'aider et a pitié pour elle. Mais elle ne voit rien de sa propre situation, ou bien elle n'a rien vu venir et maintenant qu'elle est amoureuse, c'est trop tard...

#312438
Anonyme
03/10/2019 à 21:00

@Lindos : j'aimerais tellement que tu aies raison ! C'est pourquoi je demande autour de moi, mais les avis ne sont pas très optimistes pour l'instant... J'avoue que quand j'ai vu qu'elle sortait du chemin où je l'accompagnais pour se sortir de sa situation de merde au boulot (ce sont ses mots), et qu'à la place elle ne pensait qu'à répondre à ses "besoins" à lui, j'ai trouvé que c'était bien la peine que je me décarcasse si elle tombait dans les bras du premier connard venu qui arrivait comme un chien dans un jeu de quille pour tout fiche en l'air...

Maintenant j'ai juste peur pour elle.

Moi j'habite loin, je n'ai pas tellement l'occasion d'être jalouse, surtout qu'elle continue toujours à me manifester beaucoup d'amitié, même si elle évite de m'avoir au téléphone depuis plus d'un mois.

#312439
Anonyme
03/10/2019 à 21:02

@Lindos, le problème est qu'elle n'est pas du tout guérie de sa déprime. Je suis un peu rassurée car elle a décidé de reprendre les anti-dépresseurs. Je l'ai tannée pour qu'elle écoute son intuition, qu'elle prenne du temps seule pour elle, pour savoir ce que ELLE voulait et qu'elle arrête de croire qu'elle devait répondre aux besoins des autres pour se faire aimer...

petites graines, petites graines.

#312440
Plume
Femme de 34 ans
03/10/2019 à 21:03

L'emprise, ça peut être plus fort que la raison, voire même la survie.. Et c'est difficile de savoir a quel point l'environnement proche peut influencer une prise de conscience de la victime.. Moi je suis assez pessimiste sur ce sujet. J'ai l'impression que ce genre d'emprise est proche des emprises sectaires..


 0 vote #312441
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 21:04

Citation de Anonyme #312438

C'est trop tard pour l'instant. Mais pas pour toujours.


 0 vote #312442
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 21:17

Une oreille reste tendue - c'est extrêmement rare dans ce genre de situation - Alors soit le diagnostique est trop fort , soit elle est bien plus forte . Se rendre malade ne sera d'aucun intérêt pour chacune - Tant que le contact est maintenu , il n'y a rien à déplorer (le reste est sa vie , son choix) - En cas de rupture soudaine et définitive , alerter les services compétents reste la meilleure option même s'ils sont longs à réagir (le voisinage aussi en récoltant les coordonnées , par prévention) .

Malgré toutes les bonnes intentions , on ne peut pas décider à la place de l'autre , ni choisir pour elle - Notre pouvoir d'agir a ses limites . Limites qu'on voudrait pourtant parfois extensibles , même si impossible .


 1 vote #312446
Membre désinscrit
03/10/2019 à 22:44
#312457
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 22:58

Pas du tout , Dimancche ^^ - Déjà , je n'ai pas le besoin de poster en anonyme - Ensuite , je ne suis ni dans l'attente ni dans la torture mentale - J'ai aimé fort , c'est inscrit dans ma peau et mon coeur - Sentiment que peut-être d'autres ne connaitront jamais . J'ai eu cette chance - C'est déjà beaucoup . La suite (si suite il y a) ne peut être qu'un bonus^^


 0 vote #312460
Membre désinscrit
03/10/2019 à 23:05

Citation de Jeanne00 #312460

Jeanne00, je parlais de l´auteur du sujet 😂

Pour moi, c´est juste un troll. Même style d´écriture, ponctuation, même histoire (la bonne amie hypersensible et obsédée qui veut "aider" une autre en détresse). Il ou elle a juste changé quelques détails..

Je peux me tromper.

#312462
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 23:10

Sur d'autres sujets , très sûrement ^^


 0 vote #312467
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 23:27

Citation de Dimancche #312462

Un troll par définition essai de foutre la merde sur les forums. Or ce n'est pas le cas. Elle est peut être la même personnes à avoir écrit ce topic d'il y a 5 ans mais je ne voix pas pourquoi elle serait un troll sinon.


 0 vote #312472
Jeanne00
Femme de 57 ans
03/10/2019 à 23:35

" Un troll par définition essai de foutre la merde sur les forums"

Pas forcément , ça cherche à attirer l'attention - Quelle tristesse .


 0 vote #312474
Kendany
Homme de 24 ans
03/10/2019 à 23:39

Citation de Jeanne00 #312474

En général quand on écrit un topic c'est pour parler de choses qui nous tiennent à coeur certe. Mais c'est aussi un peut pour attirer l'attention quelque part aussi. On est tous un peu comme ca.


 0 vote #312475
Jeanne00
Femme de 57 ans
04/10/2019 à 00:31

Exceptés les trolls qui viennent pour sonder , emmerder - une occupation comme une autre .

Quand un sujet est pondu , le troll se contente de regarder satisfait de lui-même . Aux travers des interventions , il existe enfin . Rarement il intervient à nouveau , le personnage étant trop limité . C'est la dure réalité des dérives du Net ^^

M'enfin , ce n'est pas le sujet .

( je comprends à l'instant le nouveau fonctionnement du site)^^


 0 vote #312487
Anonyme
04/10/2019 à 09:05

Salut @Dimanche,

Merci pour le lien. Non, ça n'est pas moi qui ai écrit il y a 5 mois, mais en effet, dans nos deux problèmes il y a le thème de l'empathie. Mais est-ce que tous les gens qui parlent de leur amour pour un collègue sont en fait la même personne ?

Pour le style, je ne vois pas la ressemblance (beaucoup trop lyrique, romancé...). Peu de fautes d'orthographe, peut-être, mais à part ça... ^^

En tout cas il y a quelque chose de franchement désagréable de venir ici parler en anonyme et de se faire soupçonner de troll, sache-le.

De toute façon je pense qu'on a bien fait le tour du sujet. Je sais quelle conduite tenir et je remercie tous les participants :-)

#312500
Kendany
Homme de 24 ans
04/10/2019 à 10:33

Citation de Anonyme #312500

👍


 0 vote #312509


Rejoindre BeTolerant