L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Peut-être un problème spychologique avec les préservatifs

Anonyme
23/09/2019 à 17:53
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour tout le monde,

Je vais présenter ma situation et ce que je recherche grâce à ce topic sont des personnes dans le même cas que moi ou bien des conseils.

Je semble avoir un problème psychologique avec les préservatifs. Tout d’abord, un background : J’ai accepté mon homosexualité il y a deux ans à 21 ans et demie (oui je préfère l’anonymat pour ce genre de sujet) et je n’ai eu qu’un petit copain pendant 3 semaines début 2018.

Etant donné que jusqu’à lors, je n’en n’avais pas besoin de m’en préoccupé (utilisation de préservatif car pas de recherche de compagnon). Mais après avoir rencontré ce premier garçon, je me suis un peu entrainé à en mettre. Mais je n’en ai pas eu à m’en servir, bien que nous soyons plusieurs fois au lit. J’ai même pensé que j’étais ou que je suis encore asexuel. Depuis lors je ne me suis pas exercé mais je suis de nouveau amoureux donc j’ai réessayé.

Le problème est que ça me déplait, je n’aime pas le plissement du latex ou bien le bruit que cela peut produire. Je ne sais pas si c’est incommodant durant un rapport. J’ai l’impression que cela baisse ma libido, cependant quand je me masturbe sans rien tout va bien.

Je n’ai pas trop d’idée, un blocage psychologique dû fait de devoir m’en servir (je me sens plus actif que passif) ou bien je m’y prends mal pour le mettre.

J’aimerais de l’aide de votre part Merci


Date de publication : 23/09/2019 à 17:53
#311461
Meilleure réponse

Tazsud
Homme de 51 ans
23/09/2019 à 19:16

Mettre un préservatif peut apparaitre comme une contrainte et te gêner physiquement et/ou psychologiquement. Tu n'es pas le seul. Essaie de trouver des témoignages sur le web et aussi d'en parler avec ton amoureux. Cela peut t'aider. En imaginant que ta relation devienne durable tu pourras sans doute, après que vous ayez fait un dépistage MST, t'en abstenir


 2 votes #311467
Membre désinscrit
23/09/2019 à 21:02

Prep et dépistage tous les 3 mois.

#311477
Jeanne00
Femme de 57 ans
23/09/2019 à 21:08

Même si tu étais rassuré sur tes "exploits" personnels , peux-tu en dire autant sur ceux de ton partenaire ?! - Se protéger est une nécessité .


 0 vote #311480
Nina82
Non binaire de 24 ans
24/09/2019 à 12:21

Je suis d'accord avec Jeanne00 ! Pour peu que toi et ton compagnon ça soit super sérieux : style plusieurs mois de relation...

Et bien capote, sachant qu'il en existe en plusieurs matières comme le caoutchouc, des fins, etc... Même si t'aime pas, c'est soit ça, soit il faudrait que vous restiez chastes jusqu'à 6 mois de relation, puis faire un depistage


 1 vote #311533
Anonyme
24/09/2019 à 12:52

Je n'ai pas dit que ce n'était pas nécessaire, pour preuve le fait que je me force à en mettre.

Je demande si ça pose des problèmes comme de la baisse de libido pour le porteur, d'un point de vue spy, et confiance en soi.

ça peut se reprocher à des questions de première fais aussi.

#311536
Gay62200
Homme de 37 ans
24/09/2019 à 13:00

Hello.

Je serais tenter de te dire de vous faire un test toi et ton copain, mais bon je suis pour le port du préservatif. De nos jours, même si n'a rien à voir, c'est comme le port de la ceinture, ça ne peut pas empêcher tout d'arriver, mais ça aide au moins pour le principal.

Sur le net il y a de nombreux articles qui peuvent surement aider. Les sites direct aussi des fabriquants de préservatif. Peut-être pourrais-tu t'y plonger 1h ou 2 :) on ne sait jamais.

Il est vrai quand même que les matières semblent différentes, y a aussi de quoi être perdu.

Mais au choix, prend le plus intelligent pour éviter les maladies, personne ne veut mourir plus jeune que prévu pour ne pas avoir, 1 seule fois en plus, mit de préservatif ... (fin on n'en meurt pas tout de suite mais vivre avec des maladies c'est mourir à petit feux 😢 ).

J'espère que tu trouvera ta solution.


 0 vote #311537
Wombat
Homme de 33 ans
24/09/2019 à 17:23

Je vois pas le lien entre préservatif et confiance en soi.

Si c'est un problème de confiance en soi le preso n'y est pour rien


 0 vote #311550
Nina82
Non binaire de 24 ans
24/09/2019 à 22:31

Et puis il y'a d'autres pratiques que la penetration ! Si tu veux ne pas porter systématiquement un préservatif, essai de trouver d'autres trucs qui grandiront ta confiance en toi (entre autre) et qui plairont à ton compagnon...


 0 vote #311570
Mimoza
Homme de 46 ans
25/09/2019 à 00:14

Citation de Anonyme #311536

Meme si je ne suis pas un bon exemple, je ne portais pas le préservatif durant les années Sida, alors que ma sexualité était à cette époque des plus volages. Cela me faisait débander, donc il y a bien une histoire de psychologie et de confiance en soi quelque part. j'arrive parfois à le mettre à l'heure actuelle, mais je n'ai que peu de plaisir avec, et les filles qui me l'imposent ont peu de chances de faire de moi un amant ardant et inventif. (ça ne me dérange pas trop si je me fais prendre par contre, et compte tenu du risque accru lors de cette pratique, je l'impose meme à mes partenaires). Je trouve qu'avoir des rapports intimes avec du plastique, c'est le symptome d'une société qui ne me plait pas. Dans ma tete, c'est le consumérisme jusque dans ce domaine. Too much pour moi. Je préfère prendre des risques ( en tout cas avec les femmes et bien entendu avec celles qui sont d'accord pour prendre des risques avec moi). Désolé si ce message ne rentre pas dans les convenances actuelles et la bien-pensance raisonnable du tout au sécuritaire.


 0 vote #311578
Nina82
Non binaire de 24 ans
25/09/2019 à 11:05

Bien sur Mimoza, les risques ça pimentent la vie et comme chacun sait, y'a rien de plus fun que d'avoir une épée de damocles au-dessus de la tête !

C'est pas comme si les MST étaient difficilement soignables, voire même pas du pas du tout (coucou le SIDA) et qui sont maintenant plus fréquentes que jamais dans les rapports heteros, de part le fait que la capote, c'est pas fun !

Et c'est du latex, pas du plastique, ou du caoutchouc... Perso je préfèrerais avoir un amant couvert, que pas du tout...


 0 vote #311593
Lindos
Homme de 37 ans
26/09/2019 à 04:31

Citation de Dimancche #311477

Ne pas pouvoir se protéger par le préservatif est en effet une des indication de la prophylaxie médicamenteuse du VIH (PrEP).

Si on considère préservatif+dépistages périodiques+traitements éventuels des IST comme d'une sureté moyenne pour des circonstances moyennes, améliorable par le traitement post exposition exceptionnel, l'absence répétée de protection entraine une situation à haut risque chez les HSH (gays et trans), compensable par PrEP+dépistages fréquents+traitements éventuels des IST.

Mais comme signalé avant moi il existe des solutions alernatives de sécurité équivalente, telle que s'assurer de la fiabilité d'un partenaire stable (dépistage préalable+dépistages périodiques+traitements éventuels), voire de sécurité supérieure en pratiquant un "safer sex" plus sûr que le risque d'échange de liquides corporels (et malgré tout +dépistages+traitements éventuels devenus plus rares).

.

Cela ne remet pas en cause que comme pour les maladies n'ayant pas encore de vaccin - c'est-à-dire en terme de prévention d'une protection permanente suffisamment efficace et suffisamment répandue, la prudence et les protections mécaniques volontaires bon marché - ici les préservatifs masculins comme féminins, doivent rester en première intention la protection du plus grand nombre de personnes moyennement exposées. En effet les prophylaxies ou traitements médicamenteux ne sont pas des bonbons, ont des effets secondaires notamment sur le long terme, entrainent des contraintes personnelles, ont un cout pour la collectivité, outre que tot ou tard les germes infectieux finissent par développer des résistances comme dans le cas du paludisme.

Pour être suffisamment efficaces les protections médicamenteuses ciblées telles que la PrEP et autres traitements des IST ne devrait pas démonter le principe des protections mécaniques, mais les complémenter, et pallier leurs défaillances éventuelles.

Si je me permets cette précision c'est que j'ai parfois l'impression qu'en France les gens croient aux miracles sans prudence et sans effort, et payés par les autres. Dans ces conditions les miracles peinent à être miraculeux.


 2 votes #311696
Membre désinscrit
26/09/2019 à 11:40

Citation de Lindos #311696

"Mais comme signalé avant moi il existe des solutions alernatives de sécurité équivalente, telle que s'assurer de la fiabilité d'un partenaire stable (dépistage préalable+dépistages périodiques+traitements éventuels), voire de sécurité supérieure en pratiquant un "safer sex" plus sûr que le risque d'échange de liquides corporels (et malgré tout +dépistages+traitements éventuels devenus plus rares)."

Partenaire stable -> c´est un luxe (ou d´un ennui)

Safer sex -> cela ne convient pas à la majorité des gens

#311710
Lindos
Homme de 37 ans
26/09/2019 à 12:24

Citation de steph41190 #311700

Il est vrai que la confiance est rare. Et que la confiance excessive est risquée, ce qui implique qu'on ne puisse pas faire l'impasse sur le dépistage périodique qui joue le role de parachute de secours.

Mais vient tout de même un moment où dans un couple on gagne à se faire confiance, à mutualiser les risques pour les minimiser, à mutualiser le confort pour l'augmenter dans tous les aspects de la vie. Sinon cela ne sert à rien d'être en couple ^^

Bon je sais, l'amour, l'amour, l'amour... Mais beaucoup de gens confondent l'amour et leur propre désir. L'amour c'est aussi la securité de l'autre, l'attachement, ...et ses contraintes.

Après il n'y a pas non plus nécessité de fonctionner de façon identique, la complémentarité peut fonctionner. Personnellement je suis plutot mère poule alors que mon copain a le flair et la réactivité du chien de garde, pas besoin d'un patou les moutons sont bien gardés ^^

.

Citation de Dimancche #311710

Le luxe est d'un ennui, c'est bien connu ^^. Sinon j'ai répondu à Steph41190.


 0 vote #311713
Guiton
Homme de 41 ans
26/09/2019 à 18:09

j ai du mal a voir le coté psycho du preservatif? Moi ca me relaxe plus que de me m inquieter d attraper quelque mst ou autre!

Par contre il y a une difference de sensibilité et de sensations avec ou sans.

Quelques conseils : ne pas prendre une taille trop etroite. S entrainer a jouir avec durant la masturbation. Rechercher de nouvelles positions qui augmente la pression avec que sans.

Ensuite un gros avantage tu dure plus longtemps. Voila plein de choses interessante a faire dans le temps gagné.

aussi augmente les preliminaires sans capotes (caresses etc) avant de passer a la capote. Tu peux aussi laisser ton homme mettre la capote pour toi. Qu il monte sur toi dos vers toi et pendant que tu t occupe de lui il peut mettre la capote sans que le vois faire. Si c est psycho le faite de ne pas t en preoccuper devrait aider.

bon sex protegé!


 0 vote #311751
Gael3592
Homme de 35 ans
26/09/2019 à 18:38

Citation de guiton #311751

bonjour monsieur le sexologue !

sur béto, on a des psy, des sexologue, il manque encore quoi comme médecin spécialiste ?


 0 vote #311758
Guiton
Homme de 41 ans
26/09/2019 à 19:54

Citation de gael3592 #311758

lol mais non... juste ma propre experience rien de plus...

guiton


 0 vote #311766
Lindos
Homme de 37 ans
26/09/2019 à 19:58

Citation de gael3592 #311758

Coach (homo)sexuel ? Juste le code, sans travaux pratiques, et bénévole pour que l'éthique soit parfaite ^^


 0 vote #311767
Nina82
Non binaire de 24 ans
26/09/2019 à 22:12

Citation de gael3592 #311758

Moi je m'y connais en medical ! Cardio, neuro, endocrino... ^^


 1 vote #311780
Gael3592
Homme de 35 ans
26/09/2019 à 22:43

loool on reviens sur le sujet.

en plus de ce qui est dit plus haut sur la taille des préservatifs, la nature du matériel , il faut penser aussi que le passif. qui est pour moi le plus important.

on a de différente morphologie, le passif doit trvailler aussi pour te donner la stimulation afin que tu sois à l'aise en portant les préservatifs qui te va bien au moins pendant une partie du processus.

cela ne suggère pas que le passif doit etre un power bottom, mais au moins il faut essayer plusieurs actions et trouver ce quil te plaît. et soit posé, essaie et tout en s'amusant.

porter le préservatif est fortement conseillé, même en couple. imagine si le passif raffole du piment et sans préservatif...


 0 vote #311782


Rejoindre BeTolerant