L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Recherche d'emploi: vos retours d'expérience

BarelyInsane
Homme de 27 ans
22/09/2019 à 17:15
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Je suis fatigué et exaspéré et j'ai les nerfs à vif. Le recherche d'emploi sape toute mon énergie et je suis sur le point de lâcher surtout quand je vois des pratiques déplaisantes et intolérables et j'ai plus confiance dans cette soi-disant égalité des opportunités, surtout pour des étrangers (après on se demande pourquoi l'attractivité de la France est en chute). J'ai même plus l'énergie pour râler.

Si c'est le cas, c'est quoi vos retours d'expérience en termes de recherche d'emploi? trouvez-vous que vos candidatures ont été évaluées de façon juste et équitable? avez-vous déjà reçu un comportement, un retour, une réponse qui semble bizarre de la part des recruteurs? C'est quoi la meilleure façon de gérer le stress et l'angoisse qui accompagnent cette recherche?

(Ceci n'est pas vraiment une demande d'aide, je ne sais pas comment le site l'a classifiée comme ça).


Date de publication : 22/09/2019 à 17:15
#311362
Meilleure réponse

Urukan
Homme de 30 ans
22/09/2019 à 18:14

J'avais trouvé un emploi très intéressant près de chez moi (10 minutes en voiture) et j'ai envoyé un mail. Ils m'ont contacté un moi et demi après pour dire qu'ils étaient intéressés par ma candidature. J'ai renvoyé un mail pour confirmer que j'étais toujours intéressé aussi et je n'ai plus eu de nouvelles. J'ai téléphoné pour voir ce qu'il en était et on m'a dit que c'était bizarre que je ne recevais pas de réponse et qu'ils allaient renvoyer mon mail à la personne concernée par ce recrutement. Je n'ai eu aucune nouvelle. L'annonce est restée pas mal de temps sur différents sites, ils ont même reposté d'autres annonces pour le même job car à mon avis ils ne trouvaient pas la bonne personne, et pourtant j'avais le profil idéal. Je n'ai pas compris... Peut-être le fait que c'est une grosse boite, qu'il y a eu un oubli et que les gens n'en n'ont rien à foutre...

j'ai eu un amoureux égypto-marocain très brun de peau (visage 100% hallal comme tu dirais) qui est ingénieur, donc un peu une situation comme la tienne. Il m'a parlé de différentes difficultés mais pas pour trouver du travail. C'est même lui qui s'occupe du recrutement dans sa boite. Bref persévère 😘


 2 votes #311366
Kendany
Homme de 24 ans
22/09/2019 à 18:59

Je sait à quel point c'est frustrant et démoralisant de chercher un emploi. J'ai déjà trouvé des petits CCD de 1 mois. Mais j'ai toujours fait n'importe quoi donc je ne suis jamais resté longtemps dans ces entreprises. Aprés une fois j'ai eu une employeuse qui se foutait de ma geule et voulait me sous payer au black en pretextant que finalement ca ne serait plus un travail que je ferait mais un "stage".Du coup j'ai démissionné. . Et jai pas toujours eu de supers relations avec cetains patrons. Surtout un qui était colérique et geulé tout le temps. Bref le domaine proffessionnel ca n'a jamais était mon truc je crois. De toute facon ma vie scolaire, social, et familial on rarement étaient facile pour moi non plus.

Sinon si je pouvais te donner un conseil c'est déjà de ne pas culpabiliser de ne pas trouver de travail. Il faut savoir que le chomage est organisé pour que l'on soit prét à accepter n'importe quel poste payé au lance pierre car il y a trés peut de travail par apport aux chomeurs. Du coup on ne choisist pas ce que l'on veut mais ce que l'on peut et on est corveable à merci et jetable comme des kleenex. De toute facon il y auras toujours une centaine d'autres personnnes qui voudront ce poste. Et n'écoute pas les messages et paroles culpabilisantes qui disent que les chomeurs sont des fénéants et des branleurs. Si tu es encore chez tes parents je ne pense pas que tu ai des problémes financié qu'en les chomurs qui vivent seul. Tu peut un peu plus souffler et essayer de décompresser en ayant une passion ou des potes. Bref il ne faut pas que ca te bouffe non plus le chomage. Moi de toute facon je fait ce que j'ai à faire. Et ca prend le temps qu'il faudra. Mais je ne prend pas personnelement le fait de ne rien trouver et j'ai décidé que ma vie ne tourné pas que autour de ca. Et qu'il y avait plein de choses cool que je pouvait faire. Attention ca ne veut pas dire que je ne cherche pas non plus. Je prend juste les choses avec plus de légèretés. Mais ca me fatigue quand même de ramer aussi.


 2 votes #311368
LadyMiyako
Femme de 24 ans
22/09/2019 à 19:32

Je comptend ta situation.

J'ai 24 ans, j'ai un bac+2 en poche et je n'ai pas de travail ...

L'an dernier j'ai fais une formation pour adulte après mon BTS avec un stage de pratique de deux mois, lors du dernier entretien du stage ma formatrice m'a soutenue et a demandé cash si il comptait me proposer un contrat, il a repondu vaguement que non parce qu'il n'en avait pas les moyens. En réalité c'est parce qu'il était mysogyne et que je suis une femme en age d'avoir des enfants, cela m'a été dit clairement par les employés de la boite, sii ne partageaient absolument pas ses convictions et qui me voulaient dans l'equipe. cela m'a été confirmé deux semaines plus tard car il a embauché un homme en CDI au poste que j'occupais.

Ensuite j'ai fais un autre stage, l'employeur me disait qu'il allait me proposer un contrat. Finalement il ne m'a jamais rappelée, il postait des annonces un peu partout pendant des mois et j'y repondais a chaque fois mais sans succès.

Après 6 mois sans activité j'ai été enfin embauchée en CDI, sauf que ca a été la catastrophe, ce serait trop long a expliqué mais il me doit 3000€ de salaires et heures supplémentaires + 6000€ de dommages et intérêts pour manquements graves et harcèlement moral. Ça s'est terminé aux prudhommes je n'aurai les resultats de l'audience que dans quelques mois.

Après deux mois de rémission parce que j'avais commencé a faire un burn out, je suis de nouveau en recherche d'emploi. J'ai une situation très difficile car je n'ai pas droit au chômage (pas d'attestation de l'employeur) et pas le droit au RSA non plus. je touche seulement une centaine d'euros par mois de la mission locale. Je vis avec mon compagnon et on vit a deux sur un smic +100€.

Je ne trouve pas de travail et c'est désespérant. Ma seule option c'est le service civique j'ai encore un an pour le faire.

Tout ça pour dire que tu n'es pas seul dans cette situation, et que tu ne dois pas culpabiliser d'être au chômage.


 1 vote #311378
Seyan12
Homme de 27 ans
22/09/2019 à 20:47

Lady,

Tu as pensé à saisir l'AGS pour tes heures non payés ? Voir s'ils sont compétent ?


 1 vote #311392
LadyMiyako
Femme de 24 ans
22/09/2019 à 21:30

Citation de Seyan12 #311392

Oui j'y ai pensé. le probleme c'est que je manque de preuves attestant de ces heures supplémentaires. Elles m'ont été demandées oralement et l'employeur ne les a pas déclarées. Donc sur toutes mes fiches de paye il est écrit que je n'ai fait aucune heure supplémentaire

Le seul document que j'ai c'est un mail de mon ancien patron qui me dit qu'il ne veut pas entendre parler de mes heures sup et que c'est normal d'en faire en période de rush, que je suis même "incroyablement culottée" de me plaindre alors que je ne faisais QUE entre 5 et 10 heures supp par semaine.


 0 vote #311395
Seyan12
Homme de 27 ans
22/09/2019 à 21:37

Ton seul recours reste donc en effet les Prud'Hommes .

Ayant travaillé à Pôle Emploi, je sais à quel point ça peut être galère..

Courage :)


 2 votes #311396
Kendany
Homme de 24 ans
22/09/2019 à 21:38

Au pire si ca ne marche pas la CGT de ta ville peut aussi te porter secour. Ils ont des horaires de permanace pour acceuillir les gens qui ont des probléms au travail.


 1 vote #311397
LadyMiyako
Femme de 24 ans
22/09/2019 à 21:47

Citation de Kendany #311397

Bonne idée je n'y avait pas pensé, avec tous les organismes que j'ai contacté je m'y suis un peu perdue.


 1 vote #311399
Wombat
Homme de 33 ans
22/09/2019 à 22:09

J'ai eu un premier boulot de comptable dans un centre de vacances mais il a fermé...

Et ça a été la galère pour retrouver un emploi... mon expérience dans un centre de vacance n'était pas très recherché du coup j'avais rarement des entretiens...

J'ai donc décidé de changer de région et de faire des formations.

Et au final j'ai réussi à avoir un entretien dans l'administration et j'ai eu l'emploi.

C'était horrible mais aujourd'hui j'ai un emploi que j'adore donc c'est vote devenu de l'histoire ancienne. Donc voilà je conseille de rester dans le coup en faisant des formations (ça peut compenser le manque d'expérience) et de persévérer....


 2 votes #311401
Kobayashi
Homme de 23 ans
22/09/2019 à 23:25

Citation de Kendany #311368

Je pense pareil que toi ! J'essaie de me dire que le fait d'être au chômage n'ai pas une fatalité et que je peux donc passer du temps sur les choses que j'aime et mes passions (tout en cherchant du taff à côté ) mais pour mon cas, j'ai aussi eu une vie scolaire et professionnel catastrophique. Je n'ai pas de diplômes ni le permis donc c'est très dur et ça le saura encore à l'avenir. Tu a des diplômes toi ? Heursement que j'ai mes parents deriere...

-------------------------------------------

Je suis d'accord avec le fait de faire des formations, pour mettre quelques choses sur son cv et aussi obtenir des compétences et diplômes à la clef. mais quand ta pas d'argent, comment tu finance ta formation ? et la majorité des formations ne sont pas rémunérés si ? donc en soit, c'est galère.

"je touche seulement une centaine d'euros par mois de la mission locale. " Comment tu a fait pour toucher cette argent ? je ne touche rien du tt de la part de ma ML. C'est une aide ?


 1 vote #311411
Kendany
Homme de 24 ans
22/09/2019 à 23:31

Citation de Kobayashi #311411

Bonjours Kobayashi. Effectivement j'ai un diplome.

Aprés il y a des formation que tu peut faire financé par pole emploi, la mission locale, et la région. Elles ne sont pas toutes comme ca. Mais honnetement même si c n'estp pas facile je pense pour toi que le mieux serait de chercher une formation avant de trouver un travail.


 0 vote #311413
Tazsud
Homme de 51 ans
22/09/2019 à 23:45

L'emploi est un sujet bien compliqué en France. De mon côté j'essaie de recruter (sur un profil ingénieur confirmé) mais je ne trouve personne. En recherche d'emploi il faut connaître les principes de la démarche de recrutement mais aussi savoir être soi-même et être acharné, trouver des astuces pour se motiver et ne pas s'isoler. Facile à dire il est vrai


 1 vote #311416
Membre désinscrit
23/09/2019 à 00:05

Tu as fait quoi comme formation / école ? Dans quel secteur recherches tu ? Peut être que des betonautes peuvent t´aider..

#311418
LadyMiyako
Femme de 24 ans
23/09/2019 à 00:31

Citation de Kobayashi #311411

Je suis allée voir une assistante sociale, elle m'a donné un premier chèque de 90€ a amener a la banque en échange d'espèces et m'a donné accès a l'épicerie solidaire mais ces aides sont temporaires je dois prendre rendez vous tous les mois.

Ensuite je suis allée a la mission locale, j'ai eut 30€ d'aide alimentaire.

C'est tout ce dont je peut bénéficier je n'ai pas le droit a plus.

J'ai un dossier en cours pour mes dettes mais le délais de traitement est de 4 mois ...


 0 vote #311420
LadyMiyako
Femme de 24 ans
23/09/2019 à 00:33

Citation de tazsud #311416

Tiens c'est marrant mon père cherche aussi des ingénieurs pour son entreprise mais ne trouve personne.

Au moins on sait que le secteur recrute haha


 0 vote #311421
Membre désinscrit
23/09/2019 à 01:40
#311423
Gay62200
Homme de 37 ans
23/09/2019 à 01:44

Citation de Dimancche #311423

Hey coucou ;)

Merci pour le lien (pour qui ça servira) :)


 0 vote #311425
Franckright
Homme de 44 ans
23/09/2019 à 11:50

Citation de BarelyInsane #311362

Dans quel domaine cherches tu et sur quel secteur ?


 0 vote #311444
Jeanne00
Femme de 57 ans
23/09/2019 à 19:15

Citation de BarelyInsane #311362

Envoyer un cv sans me présenter a toujours occasionné un refus (ça , c'était il y a déjà 35 ans en arrière) - En me présentant spontanément , la donne n'était plus la même : le recruteur avait en face de lui une vraie personne capable d'exprimer clairement ses qualités , ses ambitions , ses envies , sa personnalité ... et non plus un simple nom de famille qui , quoiqu'on en dise , restait chargé de préjugés ...

Après une période d'accalmie , force est de reconnaître que nous sommes revenus "au bon vieux temps" de la sélection - Je passe sous silence les contrôles de diverses administrations - sensés être aléatoires - un "aléatoire" qui se répète pourtant de plus en plus souvent .


 0 vote #311466
Kendany
Homme de 24 ans
25/09/2019 à 13:45

Sinon il existe aussi des structures comme l'EPFF. Ce sont des structures qui accompagnent et aide les moins de 26 ans à trouver et financer des tafs ou des formations. Ils sont souvent de trés bon conseil. Je ne sait pas si ce gene de organismes ce nomme pareil chez toi. Mais tu habite dans la banlieu d'une ville qui est assez grande. Donc je pense qu'il doit y en avoir chez toi. Parle en à ta mission local. En plus ils sont un peu influents, dans le sens ou certains patrons ou certaines formation peuvent accepter de te prendre car ils savent que tu es suivi par l'EPFF. Surtout si c'est l'EPFF qui les contactes.


 0 vote #311609


Rejoindre BeTolerant