L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Noir et Homosexuel, la double peine


Maloko35
Publiée le 18/09/2019 à 15:03
Auteur du sujet

La question est celle de l'identité de la minorité dans une communauté minauritaire. Assumer les deux n'est pas simple.

Assumer d'être noir (ou arabe) et homosexuel, C'est sortir de la matrice du clan. C'est prendre le risque du rejet de sa communauté d'appartenance, dire adieu à la famille, aux amis. Pour certains, ca se passe encore plus mal. Les cimétières sont muets dit-on. Pour ne pas se poser toutes ces questions certains font le choix de rentrer dans la "norme" et de mener une seconde vie. Loin de moi le jugement...

Si j'ai un message à passer c'est de ne pas jusger ceux (noir arabe et compagnie) qui font tel ou tel choix. C'est le leur. Quand sonne l'heure des conséquences, ils sont tout seul.

Quel est votre avis sur le sujet?


#310709
Membre désinscrit
Publiée le 18/09/2019 à 15:26

Coucou.

Entrer dans la norme ? Genre faire paraître aux autres ce que l'on est pas ?

Certes c'est leurs décisions mais tout de même, ne serait-il pas raisonnable d'assumer à tout perdre ? Bon je dis ça genre c'est facile à faire.

(perso j'ai préféré écarté les gens plutôt que de me coltiner leurs réflexions incessantes ... jugeantes parfois aussi. Mais je suis "blanc" lol ça n'a aucune importance 🙄 ).

Je dirais que tout perdre n'est pas une solution pour être bien, vivre paisiblement son homosexualité (même si de toute façon la vivre paisiblement n'est pas chose facile je pense comme chez les autres sexualité ^^ ).

Pour le coté "seconde vie" ça je pense que c'est surtout vivre caché, pas vivre heureux malheureusement.

#310710
Franckright
Publiée le 18/09/2019 à 15:40 - modifié par franckright le 18/09/2019 - 20:07:39

Puisque ceux que tu cites ont fait le choix d'avoir une "double vie", ie de vivre le côté homo de leur bisexualité (oui oui) qu'a travers des plans culs, qu'y a t'il à juger ?

Etre homo ce n'est pas facile et ca peut-être encore plus difficile avec des facteurs agravants, néanmoins "on" peut faire le choix de quitter une communauté pour en adopter une autre.


 0 vote #310711
Membre désinscrit
Publiée le 18/09/2019 à 16:00

Salut je n'ai pas compris la partie CHOIX car j'ai regardé récemment une vidéo où on expliquait que lors de la conception de l'enfant le taux de testostérone influençait si l'enfant plus tard serait ou pas homosexuel donc CHOIX du mot CHOISIR NON This is not a choice

Je n'ai pas compris " Si j'ai un message à passer c'est de ne pas jusger ceux (noir arabe et compagnie) qui font tel ou tel choix. C'est le leur. Quand sonne l'heure des conséquences, ils sont tout seul."

QUAND SONNE L'HEURE DES CONSEQUENCE ????

SURTOUT APRÈS AVOIR MIS CHOIX

Donc tu veux dire que la personne homosexuel ayant fait ce choix subira seule les consequences de sont choix ???

Et dernier point on est tous dans le même bateau face à l'homosexualité il n'y a pas une ethnique qui souffre plus que l'autre cela dépend des familles il y a des familles blanches arabes noirs etc... qui acceptent et d'autres pas ça c'est ma vision des choses

C'est dans la tête de certains à coup de préjugés comme c'est les blancs qui ont amené ça que ça crée une dissociation de l'homosexualité dans les différents '

" race "

#310713
Franckright
Publiée le 18/09/2019 à 16:04

Coucou, relis calmement, tu as loupé le sens du post. Il n'est question que de ce qui se passe au sein d'une communauté (ethnique) et non d'une sentence divine.


 0 vote #310714
Maloko35
Publiée le 18/09/2019 à 16:11
Auteur du sujet

Tous sont homosexuels mais tous ne font pas le choix de l'ASSUMER, d'où le mot CHOIX.On ne choisit pas d'être homo, on choisit de l'assumer.

On ne choisit pas d'être blanc, bleu, jaune, on l'assume tout simplement.

Par conséquence je veux dire, assumer veut dire aligner son esprit à ses pensées et se préparer à vivre (si on peut s'y preparer) le rejet. Choisir de ne pas assumer et de d'autoproclamer hetero, c'est faire le choix de se mener une double vie, avec tout ce que cela comporte au quotidien comme risques.

Quant au bateau, oui ca peut mal se passer à Annecy comme à Bamako, mais de manière plus généralle, soyons honnete, c'est plus difficile sous les tropiques.


 0 vote #310715
Kendany
Publiée le 18/09/2019 à 16:33

Salut Maloko.

Je n'ai rien à ajouter quant aux réponses ci dessus. Car tout ce que je pensait à déjà été dit. sinon tu es une personne de couleur ?


 0 vote #310718
Membre désinscrit
Publiée le 18/09/2019 à 16:50

C´est difficile pour la grande majorité des homosexuels. Et si nous arrêtions la culture de l´excuse à toutes les sauces ?

#310721
Franckright
Publiée le 18/09/2019 à 16:55

Tant que tu ne connais pas en le vivant le communautarisme dont parle l'auteur, tu n'as pas la moindre idée de quoi il est question. Très peu arrivent à s'en "absoudre".


 1 vote #310722
Membre désinscrit
Publiée le 18/09/2019 à 20:08

On est tous dans le même bateau qu'importe la couleur point

#310744
Membre désinscrit
Publiée le 18/09/2019 à 20:10 - modifié par callmeAlex le 18/09/2019 - 20:11:24

Et si ce n'était

le sens que j'ai compris dans mon explication il n'avait qu'à être plus clair car si je l'ai compris comme ça quelqu'un d'autres peut le comprendre ainsi

Et pour info j'étais calme 😝

#310745
Kendany
Publiée le 18/09/2019 à 20:28

Oui. De toute facon selon le pays on est raremet les mieux lotis. Mais il y a quand même des pays ou c'est pire. exemple. Les pays ou l'homosexualité est passible de la peine de mort. Alors oui en France on peut aussi potentiellement ce faitre tuer car on est gay. Même si le risque est trés trés faible. Mais n'empéche que c'est quand même BEAUCOUP plus vivable que dans des pays comme l'Afganistan ou le Yemen. Aprés les personnes de couleurs qui vivent en France sont quand même pas aussi bien lotis non plus. Car pour certains ils gardent des bagages culturels du à leurs pays d'origine. Bref si leurs famille n'est pas trés gay friendly car dans leurs éducations et cultures L'homosexualité est trés mal vue. Et c'est famillial. Ben c'est un peu la merde quoi. En plus d'être doublement pénalisé car être une personne de couleur entraine déjà du racisme. Mais en plus il y a l'homophobie dans la familleo u dans la société. Mais bon aprés il y a beaucoups de familles francaises qui sont homophobes aussi bien sur.


 0 vote #310749
Guiton
Publiée le 18/09/2019 à 20:51

Je prefere penser qu il n y a pas de bons ou mauvais choix. Il y a trop le risque de donner une valeur morale aux choix. On fait tous des choix qui sont pas toujours simples. La critique est trop souvant facile. Par contre on doit assumer ses choix. Parfois seul parfois non. D ou l importance de creer des liens afin de s aider les uns les autres dans ces choix.

Faire partie d une minoritè dans une minortité n est pas simple mais n empeche nullement d etre heureux!

guiton


 0 vote #310753
Mimoza
Publiée le 19/09/2019 à 05:17

Salut Maloko.

Je comprend et soutient tes propos. Le milieu familial est évidement trés important dans le fait d'assumer au grand jour ou pas. Certains blancs ont rompus avec leur famille, mais ils avaient des mauvaises relations à la base. Lorsque la famille est aimante et complètement homophobe, c'est déjà nettement plus difficile de clamer son homosexualité. En particulier dans certaines familles tradi arabe ou noires, ou l'on se doit de respecter ses ayeux.

Fais comme tu peux, je ne te juge pas pour cela et je sais entrevoir toute ces difficultés.


 0 vote #310802
Lindos
Publiée le 19/09/2019 à 09:39 - modifié par Lindos le 19/09/2019 - 09:50:34

Je l'écris parfois : un gay qui se respecte "couche avec l'ennemi", masculin évidemment ^^ Ce qui veut dire qu'il n'a pas les mêmes ennemis que les hétéros, et notament pas les blacks, ni les cultures, mais l'homophobie et ceux qui en font la promotion. Je reconnais que c'est plus risqué dans un clan homophobe. D'où la nécessité d'une solidarité concurrente de celle des hétéros.


 0 vote #310815
Franckright
Publiée le 19/09/2019 à 11:04

Concurrente ?


 0 vote #310820
Lindos
Publiée le 19/09/2019 à 18:35

Concurrente des clans je veux dire.


 0 vote #310868
Yotuel
Publiée le 05/10/2019 à 18:07 - modifié par yotuel le 05/10/2019 - 18:08:58

Etre homo et noir (ou arabe) et la pire des situations pour moi tant en Europe qu'en Afrique sous différentes formes. Tu subis le racisme et doublement l'homophobie (la traditionnelle et celle des banlieues).

T'es ignoré par les associations anti-racistes parce qu'il y a pas mal d'homophobes dans ces associations et t'es ignoré par les associations LGBT pour pas stigmatiser les noirs ou les arabes et parce que leurs dirigeants blancs ont peur d'être accusé de racisme et ne connaissent rien à l'homophobie des banlieues.

On l'a vu dans le cas de Lyes Alouane qui est un exemple frappant où il a osé ouvrir sa gueule. Résultat: rejeté par sa famille homophobe, rejeté par le maire de Gennevillier qu'il "donne une mauvaise image de sa ville", rejeté par la majorité des associations LGBT pour pas être accusé de racisme envers les homophobes arabes et/ou noirs, rejeté par les militants anti-racistes intersectionnels parce "qu'il fait le jeu du RN". Il a été obligé de quitter l'endroit où il vivait.

Sans oublier aussi les thérapies de conversion du courant évangélique qui a du succès dans la communauté noire française.

L'homophobie que subissent les LGBT noirs ou arabes est plus violente que l'homophobie subie par les autres LGBT (sans parler du racisme qui se rajoute au problème).


 1 vote #312700