Téléchargez beTolerant l'application de rencontres LGBT friendly sérieuses sur le Google Playstore

Aide  Explication complète de la Pansexualité.

Membre Anonyme - Modification par SamuelK le 09/09/2019 - 20:30:36

Salut tout le monde (^^) Je trainais tranquillement sur les forum et je me suis aperçu de deux chose : La première est que la pansexualité à beaucoup fait parler d'elle sur BeTolerant en ce moment. La deuxième, pour quelqu'un qui lis plusieurs forum, c'est incompréhensible, car il y a des oublis, des confusions, et des contradictions entre les explications selon les forums. Donc il est l'heure de mettre les choses au clair ! Ce qui suit est la pour aider toute personne qui s'interrogerait sur une possible Pansexualité. Étape 1 : Rétablir une confusions Cette confusion concerne la bisexualité, beaucoup disent que Bisexuel c'est aimer les hommes et les femmes, et la pansexualité c'est aimé les hommes, les femmes, les non binaire, les trans, ect... C'est faux ! Pourquoi ? Il est vrai qu'autrefois cela était vrai, mais le 21 ème siècle est une évolution dans les différence sexuelle, et aujourd'hui la bisexualité qui se limiter autrefois à deux genre (Bi=deux), ne l'ai plus. Les bisexuels peuvent aujourd'hui aimé autre que homme et femme. Donc la différence entre bi et pan ne se fait pas dans le nombre de genre et sexe que l'on peut aimer. Étape 2 : Les points communs. Les bisexuels et les pan peuvent aimé les même genre et sexe, tous deux peuvent avoir des préférence, comme de long cheveux, trait retrouvable plus fréquemment chez les femmes, ce qui peut donner l'impression que certains préfére les femmes, mais si les long cheveux se retrouver plus chez les hommes, ces mêmes personnes donnerait l'impression de préférée les hommes. Il faut donc faire la différence entre le sexe et les caractéristiques morphologiques associé au genre. Étape 3 : Les différences. La partie qui vous intéresse sûrement le plus si vous liser ce topic. La différence est très simple, la bisexualité c'est avoir le sexe de la personne comme critère de préférence, alors que le pan ne prend pas le sexe comme critère de préférence. Le bisexuel qui aime les cheveux longs, peut également préférée que cette personne soit de tels sexe, peu importe son genre, et le pan qui préfère les cheveux long se fout de savoir le sexe. Conclusion : Le bisexuel se différencie du pansexuel de par le fait que le sexe de l'individu entre dans ses critères de préférence, indépendamment du genre, du comportement et de l'orientation sexuelle de cette individu. Alors que le Pansexuel ne prendra pas en compte le sexe de l'individu. Exemple : Le bisexuel dira " j'ai couché avec un homme au long cheveux " ou " j'ai couché avec une femme au long cheveux " ou " j'ai couché avec un trans au long cheveux " ou ... je vais pas tous les faire sinon j'en ai pour l'éternité. Le pansexuel dira " J'ai couché avec une personne au long cheveux " Moralité : Les deux genre sont égaux, l'un n'est pas plus ouvert d'esprit que l'autre, leur différence s'explique simplement par un critère de préférence. Comparaison : C'est comme si deux personnes aimé le chocolat, mais que l'une des deux regarde si il s'agit d'un chocolat noir, blanc, marron ... ha merde ça c'est du racisme ?. Et que pour ces deux personnes aimant le chocolat, je leur donné un nom différent dû au préférence de chacun. Citation de moi : " Le Bi aime les Humains qui sont des Hommes, Des Femmes, Des non binaires, Des Trans, Des Non-Binaire, Des Gender Fluid, Des Asexuel, Des Demi-Sexuel, et le Pan aime les Humains " ( bon je l'accorde cette citation est trop longue ? pas besoin de l'apprendre ) Voilà voilà, j'espère que certains seront mieux s'identifier, mais en se rappelant que les étiquettes ne veulent rien dire de plus que ce qu'on leur fait dire. Bonne journée/soirée/vie ?.

Mimosa - modifié par mimoza le 09/09/2019 - 23:17:15

Bon bon. Voilà une belle explication ! Il n'y a rien à ajouter. Tu sembles tellement convaincu.

Lindos - modifié par Lindos le 10/09/2019 - 10:18:57

"La différence est très simple, la bisexualité c'est avoir le sexe de la personne comme critère de préférence, alors que le pan ne prend pas le sexe comme critère de préférence."

A l'origine le dieu Pan ne voit pas de différence dans les sexes, les genres, ni même les espèces, son critère est son propre sexe en érection qu'il essaie de faire pénétrer dans tous les orifices que le monde du vivant a créé ^^. Malgré tout il y a une morale dans l'histoire mythologique, car il court après des jeunes qu'il a du mal à rattrapper, sauf lorsqu'ils ont trop bu d'alcool.

Pour ce qui est des définitions modernes, je m'y perd un peu, car ce qu'on lit ici n'est pas toujours exactement ce qu'on lit là, et ce qu'on lit aujourd'hui n'est pas toujours exactement ce qu'on lit demain. Les anciens n'étaient pas si idiots, pour eux techniquement tout était possible ou presque, chacun était inspiré ou déterniné par les dieux, et il y avaient des choses que les dieux se permettaient mais n'acceptaient pas des humains.

Mimosa - modifié par mimoza le 10/09/2019 - 10:30:40

Excellent, je cite : "tous les orifices que le monde du vivant a créé."

Ce n'est pas pour flatter les pans ! Donc allez-y, poules, vaux, vaches, cochons, lol.

Mais ça me va, car honnetement, je trouve cette notion de pansexualité purement théorique et intellectuelle. Dans les faits, avoir un rapport avec un homme ou avec une femme sont deux choses tellement differentes que je ne conçois pas la pansexualité. Les bis sont bis plutot par défaut que par choix.

Membre Anonyme

Waa vous ratissez large 😁 On dirait de la pêche industrielle


● en ligne
Virak

Je m'attendais à plus long et large pour une explication complète mais j'imagine c'était surtout penser à complèter sur le reste de ce que pouvaient dire les autres écrits que tu as dû lire. 😆

Mimosa

Lol. Le dieu Pan est parmi nous. Attention, il tire sur tout ce qui bouge !

(je plaisante, c'est de la provoc car les pans du 21e siècles sont trés purs ! Ils s'attachent aux qualités intrinsèques de la personne en niant si il y a présence de poils ou non, un phallus, un minou, ou encore des mamelles pour donner à manger aux petits. Ils peuvent se transformer à loisir en hétéro assoiffés, en gay top ou encore botom ? ils peuvent revetir toutes les vestes à loisir, seul compte l'Amour pur et universel !)

TarTi - modifié par TarTi le 22/11/2019 - 08:49:56

Désolée de déterrer un topic (ça va, deux mois), mais je suis pas vraiment d'accord.. (il est aussi possible que j'aie pas bien compris le raisonnement, car le pavé est un peu dur à lire à mon goût)

Je me disais bisexuel jusqu'à ce que je découvre l'univers de la transexualité et de la transidentité (univers dans lequel je suis on ne peut plus mouillée).

J'aimais les hommes et les femmes sans même penser qu'il puisse exister autre chose, formatage social "oblige". Quand j'ai découvert tout le nuancier de l'amour, charnel ou non, il m'est alors paru évident que je n'étais plus bisexuel, mais pansexuelle, puisque je venais de découvrir que j'avais moi-même le "droit" de ne me sentir ni complètement homme, ni complètement femme.

Et je pense que là aussi, la pansexualité va réunir des personnes que la bisexualité n'auraient en aucun cas réunies, comme dans le cas d'un homme qui aime les femmes et les hommes, mais qui ne sentira aucune attirance pour quelqu'un "entre-deux". En plus, si les petites cases et étiquettes sont complètement dispensables, elles sont également parfois très rassurantes sans faire d'élitisme pour autant. Ca permet juste de se sentir moins seul-e :)

BREF je regrette déjà d'écrire tout ça, je sens qu'on va encore me tomber dessus... Je voulais juste partager mon point de vue. Je n'ai absolument rien contre les bisexuel-le-s, même s'ils ont conscience de tout ce qui existe entre l'homme et la femme, c'est juste une histoire de goût après tout :)

En résumé, pour moi :

Bi : intéressé-e par des personnes binaires, soit hommes, soit femmes.

Pan : intéressé-e par des personnes, quelles qu'elles soient, les seules barrières restantes étant éventuellement le physique et/ou l'intellect.

En espérant ne blesser personne, je vous souhaite à tous tout plein d'amour !

EDIT :

J'avais rendez-vous le même jour pour une première approche des réunions d'associationsLGBT dans mes alentours, et j'ai justement eu le même "débat" avec une personne là-bas, ce à quoi nous étions d'accord pour conclure que, encore une fois, cette question est finalement sans grande importance, mais que oui, la bisexualité peut bel et bien être vue de ces deux façons différentes.. Iel m'expliquait que la bisexualité était inclusive depuis toujours des personnes non-binaires, mais comprenait que dans une logique de petites cases rassurantes et juste pour savoir un peu mieux ce qu'on cherche, séparer pansexualité et bixualité pouvait donc avoir une application, bien que purement pratique ^^

De toute façon, en écrivant cela, je me rends compte aussi du fait qu'il y a une "solution" (ya même pas vraiment de problème non plus hein ^^) toute trouvée et déjà appliquée, peut-être malheureusement en déclin : le dialogue, et évidemment, le dialogue tolérant, celui où l'un peut demander ses intérêts à l'autre et où l'autre pourra toujours répondre sans peur d'être jugé-e.

Bon, je m'égare, c'est horrible, je rends l'antenne ^^ Bonne journée ou tout autre moment !

🦊 🐱

Moimanu

Loin d'être un expert en la matière (je me cherche encore, même si je me défini comme pansexuel), il y a une question qui me semble importante dans tout ça, c'est évoqué dans le sujet mais pas pris en compte. La distinction entre "sentiment" et "acte sexuel". Selon moi ces 2 éléments sont clairement distincts dans la notion d'attirance. On peut pratiquer le sexe et ne pas avoir envie de sortir avec la personne.

Donc on peut sexuellement pratiquer sans distinction de genre, mais genrer ses sentiments, et là c'est le bordel complet ?

Membre Anonyme

Je me pose une question depuis un moment, pourquoi faire la différence entre les deux ?

Vu la différence entre bi et pan, pourquoi ne pas considérer ça comme une bisexualité un peu différente ?

Pourquoi vouloir créer une multitude d étiquettes, nous mettre dans des cases comme ça ?

Je sais bien que le fait de se sentir appartenir à un groupe est indispensable pour le bien être de l homme mais ne poussons nous pas la chose un peu trop loin ?

Je trouve que cette recherche de nouvelles étiquettes est malsaine et stupide.

Je vais donner un exemple ne concernant pas directement la pansexualite mais qui reste dans le même domaine.

Un ami, que je qualifierai de feminazi lgbtqi+ extrémiste me rabâche sans arrêt qu un homme n est pas forcément le cliché qu'on peut se faire de celui ci, muscle viril etc...

Pour le coups je raisonne comme lui, chaqu un est différent, peu importe le sexe ou l orientation sexuelle.

Un homme peut avoir les cheveux long, un silhouette androgyne et une femme des cheveux cours et les muscles saillants.

Mais à côté il se considère comme je cite "un queer plutôt fluide" car il ne se retrouve pas dans les clichés del homme cité plus haut.

Mais à partir du moment où un homme peut ne pas être le cliché basique, en quoi est il queer et fluide ?

Sans parler du terme queer qui se retrouve dans LGBTQI alors que être queer n à rien à voir avec la sexualité.

Ce qui était au début un rassemblement de toutes les SEXUALITES (gay lesb bi) devient désormais un sac où on fort tout ce qui est des minorités, mais pourquoi ne pas y intégrer les minorités ethniques alors ? Puis toutes les autres minorités tant qu à y être.

Mais cet acronyme perd tout son sens maintenant qu on y met des minorités comme les queers.

Bref tout ça pour dire qu au lieu de se creuser la tête à chercher de nouvelles étiquettes pour la minorité qui n aime pas les pâtes ou pour ceux qui aiment les garçons mais au au cheveux long, pourquoi ne pas, tout simplement, milite pour pouvoir vivre comme on le sent ?

Soyez ce que vous êtes et basta, arrêtons de nous ranger dans des cases, et au nom de la mixité et de la diversité, de nous opposer par des noms n'ayant plus aucun sens.

À force de vouloir faire accepter les différences, ces comportements les creuses ^^

À croire que se sentir "normal" comme les autres est une mauvaise chose et que vous vous cherchez la moindre excuse pour ne pas vous sentir "comme les autres"


● en ligne
Virak - modifié par Virak le 12/01/2020 - 15:50:08

C'est au fil du temps à force d'échanger nos fluides qu'on en perdrait la valeur ou on la redéfinirait autrement qui que nous serions.

Nous aurions sans doute choisi d'autres mots que ceux d'actuels mais en tout cas je ne m'en serais pas privé pour les utiliser.

Hétéro-gay-lesb-bi : c'est déjà se mettre dans des cases déjà je trouve sans parler des autres que je n'ai sous doute pas cité.

On aurait dû se limiter à ne pas les utiliser peut-être également et que tout ce qu'on aimerait, détesterait.

Ce serait naturel propre à chacun et on aurait pas à se justifier si j'en suivrais une autre logique mais comme on partirait du principe que nous mettions des mots sur tout et n'importe quoi, y en aurait d'autres à venir.

Alors qu'avant il n'y eut eu tout ça. 😏

D'ailleurs c'est drôle on a deux options de choix d'orientations en profil

( Choix 1 - Choix 2 Falcultatif sur : hétéro - homo - bi - pansexuel - asexuel - homoflexible - hétéroflexible - Sapiosexuel - Demisexuel )


● en ligne
Virak - modifié par Virak le 12/01/2020 - 18:04:22

Bonjour/bonsoir Steph,

Effectivement il en est rien de la sagesse sans passer par le courage pour triompher d'une force du mal.

"La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des hommes de bien" Ne pas l'oublier.

C'est une suggestion à glisser au maître d'enrichir plus par exemple les descriptions de sa part à propos de chaque orientation glissée par exemple sur chaques parties du haut des catégories du forum.

Notamment pour rester sur le sujet il est écrit :

" La pansexualité est l'une des orientations amoureuses les moins connues pourtant elle émerge de plus en plus."

Bonne journée/soirée.

Samuel.K

Je suis l'auteur original de ce forum, étant donné que j'ai supprimé mon ancien compte, si vous avez des questions par rapport à mon explication, contactez moi sur ce nouveau profil.

Envoyé depuis l'application android
Madleinrapee

Mince alors, moi qui depuis mon inscription ne parviens pas à cocher la premiere case sur mon orientation sexuelle ( je suis passée successivement de - à bi à heteroflexible à homoflexible à demi ( mais c est quoi demi au fait ? ) , je change la case tous les 3 jours, .....Damned... serais je pan au final ?

pour être honnête, je m'en fiche..

Est ce que parfois on ne pourrait pas s'en battre ?

PAN !

Alithia

Je vois souvent la critique, pas spécialement dénouer de sens "y a trop de case". Mais souvent avec dédain ou des propos comme "inutile", "en trop".

Pour commencer avant de condamné quelque chose il serai bien de la comprendre. Ce n'est pas parce que vous avez trouver comment vous nommer, ce que vous êtes, que d'autre l'ont trouver.

Ces case n'ont rien d'innutile bien au contraire.

Il a par exemple fallu créer la bisexualité parce qu'il est encore difficile de n'être ni hetero ou homo, qu'être en dehors de ces cases justement pose problèmes.

Alors on en créer de nouvelles et ont tentent de les faire accepter. C'est par nécessiter que des cases se créer, pour pouvoir "justifier" notre existence.

Je sais de quoi je parle, la case agenre n'est pas vraiment connu ni démocratiser.

Parce que, quand on explique le sentiment d'être agenre sans le nommer, on veux nous faire rentrer dans des cases justement.

Y a qu'à lire toute les demande d'aide, que ça sois la demande ou les conseille. On fini par ranger, ou se ranger dans des cases. Parce que l'humain classe les choses, les ranges pour pouvoir comparer entre elle.

Une personne est grande, parce que par rapport à ce qu'on connais elle dépasse de la moyenne. Mais du coup pour savoir qui est grand ou petit fait créer des case grand ou petit.

Leurs définition peuvent bouger certe mais dans un soucis pratique. Tout se classe.

Est ce que je préférer qu'il n'y en est pas, oui c'est clair. Mais quand y a pas le choix on fait comme on peux.

Donc non y a pas trop de différente case, y en as justement pas assez pour que tout le monde puisse enfin être libre.

Pour ce qui est différence entre bi et pan, pour moi, perso, ma définition sera :

Une personne bi va pouvoir aimer des personnes différemment en fonction du genre où du sexe.

En discutant avec des personne bi, il apparait parfois qu'il vont chercher de la douceur chez un genre en particulier, et de la force chez un autre par exemple. Bien que chaque bi sois différent aussi bien sur.

Pour le pan, la personne aime de la même façon peut importe le genre où le sexe.

Qu'est ce que vous en dites ? Suis je à coter de la plaque ?

Madleinrapee

@ Alithia

j 'étais d'humeur badine, mais je n'ai manqué de respect à personne., et vous n'êtes pas non plus à côté de la plaque.

Je comprends le besoin de se définir et je pense que mes interventions sur les forums le montrent. Et je suis vraissemblablement pan, selon les critères énoncés :) .

En revanche, si je puis me permettre, cette fois en espérant ne pas ne pas froisser, vous écrivez:

"pas suffisamment de cases, il en faudrait plus pour être libre".

Oui, et non , comme vous le dites très bien , idéalement il n'en faudrait pas. Si les cases servent à se comprendre, à se situer soi, oui. La case est une étape, comme l'est le classement dans la compréhension de la nature, ou en sociologie pour faire parfois émerger l'exception. Oui, pour être libre, exister pour qui on est, et permettre ça aux autres, il faudrait finir par réussir à se passer d'étalon. En premier lieu parce qu on ne peut pas se définir uniquement par son genre ou son orientation sexuelle, ce que vous avez d'ailleurs exprimé comme moi dans d'autres topics.

Mais aussi parce qu' on en voit ici en permanence les limites si ces définitions sont une fin, et non pas un moyen pour penser sa place dans un groupe social. Entre affirmation d'identité de genre et revendication de l' orientation sexuelle, la révolte face au classement est également ici aussi fréquente que la dérive du classement. Rien de plus dans mon " Pan !" , manière d'anticiper les trop nombreuses réactions qui consistent à fustiger celleux qui cultivent le flou, parfois, et heureusement, avec bonheur.

Alithia

Rassurer vous ce n'était pas une critique qui vous était destiné, mais plus généralement.

Sur d'autre postes à d'autre moment des reaction parfois violente et irrespectueuse envers ceux qui veulent se trouver, se comprendre ont eu lieux.

Et j'avoue que parfois je m'emporte lol mais rien de personnelle bien sûr :p

J'aimerais qu'il n'y est pas de case en effet :)

Elles sont d'ailleurs loin d'être parfaite.

J'aime les personne de sexe féminin pour tout un tas de raison, ce que je définie comme féminin est assez floue, même pour moi, en faite ça serai même plutôt que j'aime ce qui n'est pas masculin (dans les définition européenne actuel). Mais voilà quand on est agenre et qu'on as ce genre de désir, la case n'existe pas. Alors quand on rencontre quelqu'un on ne peux pas passer un quart d'heure à expliquer à chaque fois ce que l'ont est à chaque nouvelle rencontre.

Du coup, au final je me considère comme trans agenre lesbienne.

Et suivant les personnes qui me font face, j'utiliserais tel ou tel case pour leurs faire comprendre.

Mais oui c'est bancal, mais sincèrement, je sais pas actuellement comment faire pour vivre hors des cases.

Les notions même de la langues sont trop limité, et d'autres qui existe ne sont même pas comprehensible pour le commun de mortelle.

Comme asexuel qui pose beaucoup de soucis car l'absence de désir à parfois du mal à être compris.

Mais la encore y a tout un spectre et si l'ont dois tout répliquer dans les détails à chaque fois, c'est relou.

Donc ont créer une case, un mots, pour que ça soin plus simple à se définir.

Peut être que le problème plus profond reste que la langue reste un vecteur d'information trop peu précis pour communiquer efficacement. Et que lire dans les penser serai plus rapide, et efficace lol

Pardon je m'égare désoler.

Je voulais en venir à ce qu'il est vrai que bi et pan ont connue et connaîtront des évolution. Qu'au final les personne auront même des definitions différente, ou encore pas assez précise.

Mais c'est pas grave, parce que se définir pan, c'est pas juste se trouver, c'est aussi pouvoir aller sur Google, taper "forum pan", tomber sur betolerant, rencontrer des gens qui ont des désirs similaires, être accepter, soutenue et encourager.

Ça sert aussi à ça de créer des cases, pouvoir relier des personnes qui ignorer qu'elles n'était pas seul.

J'en est que pour preuve mon propre vécus, seul c'est le mot trans, et internet qui ont pus m'aider à l'assumer et à me comprendre :)

Oula désoler je me suis un peu emporter je crois ! Excuser moi pour le pavé et hors sujet !

Samuel.K

Très beau pavé, plein de sens et optimiste 😆

Envoyé depuis l'application android

Sujets similaires
  1. Inauguration du forum sur la Pansexualité
  2. pansexUEl ou asexuel c'est quoi la différence ?
  3. Pansexuel un état d'esprit libre
  4. Pansexualité, une des conséquences de l'hypersensibilité ?
  5. La pansexualité. Mythe ou réalité?
  6. suis-je ou ne suis-je pas... this is the question....
  7. Qu'est-ce que la Pansexualité en quelques mots ?
  8. Explication complète de la Pansexualité.
  9. Baisse libido (plus trop d'envie et plaisir) perte d'envie plus de plaisir (régulier)
  10. Vee : Assez de cloisonnements, je veux tout !!!
  11. Une femme pan et des hommes gay

  S'inscrire pour participer