L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Besoin réelle de parler de ce qui me tracasse

Forum Lesbien - 06/09/2019 à 18:52 - 15 Participations

Besoin réelle de parler de ce qui me tracasse

Bonjour à vous,

Je pense comme pas mal de monde ici, je me pose des questions, même si c'est plutôt un constat, sur mon orientation sexuelle.

Je suis désolée, si cela va être un peu long, mais j'ai un réel besoin de parler et d'échange.

Petite présentation: j'ai 32 ans, et je ne suis jamais sortie avec de garçons, ni de filles. Les garçons m'interessent aussi, je crois, mais à chaque fois qu'une occassion se présentait, je trouvais toujours des excuses pour pas aller au rendez-vous. La suite peu peut-être expliqué la raison.

Voilà, la semaine dernière mon passé m'est revenu en pleine figure, suite à plusieurs rêves. Dans le premier, il y avait mon ancienne meilleure amie avec qui je me suis fachée il y a plus de 10 ans, pour être exacte 13 ans. Dans le deuxième, c'est là que le bas blesse, une ancienne prof que j'avais eu au lycée, où tout a commencé.

Pour faire simple et court, voilà mon histoire:

lorsque j'ai redoublé ma 3e, une rumeur à circuler sur moi, comme quoi j'étais lesbienne, et c'était totalement faux.Cela m'a beaucoup affecté, surtout à cette age là, et surtout lorsque mes amies étaient en seconde. Toujours est-il que je ne sais pas si cela à eu un impact, mais cet été-là, je fus obsedée par une maitre nageuse, sans trop savoir ce que je ressentais à l'époque, mais j'ai obsedé.

Et c'est là que tout commence: je rentre en seconde, et de mémoire courant décembre, je fonds en larme sans savoir trop pourquoi, une sorte de déprime, car je pense (environ 15 ans quand même) que je commençais a être attiré ou peut-être de l'admiration à cette époque là, pour cette prof.Et je fus obsédée pas mal de temps, environ 1 an et demi, car après elle a été muté. Ce fut une période très dure, car ne sachant pas trop ce qui m'arrivait même si je le savais mais je ne voulais pas me l'avouer, attirée par une femme. A cette même période, j'ai aussi peté un cable avec ma meilleure amie, je me fachais contre elle pour un rien, jusqu'à me facher tout court (et je le regrette énormément).

La semaine dernière, j'ai donc fait ces 2 rêves dont un qui m'a beaucoup perturbé (celle de la prof), et je me suis dis après une bonne nuit cela va passer. Sauf que, j'étais en vacances à ce moment là, et la fille du gérant du gîte m'invite à me joindre à elle et à sa copine. Je ne sais pas, ce qui s'est passée en moi (rien avec elles), et rebolote obsédée par cette fille (je partais 2 jours après).

Tout ca pour dire que, le passé ayant refait surface, et après analyse de différentes périodes, j'ai souvent craqué pour des filles, mais je me disais comme tout le monde que c'était une phase et que cela passerait. Sauf que là, je pense que je viens d'avoir une révélation à moi même qui est: j'ai toujours été attiré par les filles, que je réprimais mes sentiments et qu'ils étaient enfoui en moi.

Vous pourrez comprendre que le retour de ce passé inattendue me perturbe quelques peu, me tracasse pas mal et surtout me pèse sur le moral (et le dos).

Merci pour votre lecture et patience, je recherche juste du réconfort moral pour le moment.


Rencontre lesbienne   |   Rencontre lesbienne Paris
0 vote

Citation de misteriosa93 #309243

je suis la si tu veu


0 vote

Citation de misteriosa93 #309243

Salut. Effectivment j'imagine qu cette révélation doit faire un choque. Surtout aprés autant d'année de déni. Il te faudrat du temps pour t'habituer à ta "vrai nature enfoui" Sinon ta famille et ton entourage sont ils tolérants ?


0 vote

Salut Mystère,

Tout ceci semble etre une grosse source d'angoisse pour toi. Je le comprends tout à fait et c'est bien dommage lorsque la plupart des gens vivent cela de façon trés positive. C'est un peu le fardeau de certains homos ou bi (ou meme hétéros). Bon courage.


0 vote

Bonjour Misteriosa,

ce que tu ressens est plutôt normal. Tu es attiré par des personnes. Leur physique.. leur aura.. Mais tu n as pas encore concrétisé. Sur ce point tu semble dans une impasse. A un moment homme ou femme ou les 2 mon capitaine la réponse viendra si tu te l'autorise. Dans mon cas même si on fond de moi je savais assez jeune quelle etait mon orientation.J ai vraiment eu besoin de ma première relation sexuelle pour etre sur et libéré de ce questionnement qui tournait en rond dans ma tete... To bi or not to bi .... bien sur chacun et chacune est différent pour moi c etait nécessaire. Après j ai pu aborder mes relation suivante les épaules bien plus légères....

guiton


0 vote

Merci pour vos réponses.

Le choc réel était lorsque je ressentais une certaine attirance pour ma prof, car c'était la première fois (à part avec la maître nageuse) que je ressentais cela.

Mais le fait que le passé que je pensais derrière moi, refasse surface ainsi m'a effectivement perturbé.

Et quand je repense aux différentes attirances que j'ai pu avoir par le passé, comparer aux hommes, je pense qu'il n'y a pas de doute.

Vous allez trouver cela triste, mais depuis quelques années, je m'interdit de déprimé et de ne voir la vie que du bon côté.

Connaissez-vous d'autres sites pour en discuter ? Pensez-vous que d'aller voir un psychothérapeute peut aider, même si l'idée d'aller en voir un m'angoisse.


0 vote

Citation de misteriosa93 #309243

Salut tu te prends trop la tête à 32 ans franchement ma chérie (j'appelle tout le monde comme ça les hommes aussi 😂 ) donc je disais 1 2 3 saute tu n'as rien à perdre goûte teste expérimente et tu sauras on s'en fou des qu'en dira t'on one life chérie


0 vote

Citation de misteriosa93 #309255

un psy pourra te suivre dans tes questionnements. Aussi faire avancer les choses par moment. Il n y a aucune honte à avoir c est leur métier. Il te faut etre en confiance avec to psy. Si tu n est pas a l aise il faudra voir a changer le cas échéant.

Par contre je vais être honnête sur un point qui n a rien a voir avec le psy. Quand on a des sentiments et des émotions qu'on a refoulées pendant longtemps les premières seances peuvent etre emotionelles. Peut être une idée de démarrer quand tu as une période calme tout au moins au boulot.

Il n y a pas d âge pour faire son coming out. Tu est prête quand tu te sens prête car in finé c est de toi que viendra la réponse.

guiton


0 vote

Citation de callmeAlex #309257

Il faudrat quand même un petit temps d'adaptation avant. Il faut laisser le temps faire son travail. J'espére que tu n'as pas honte d'être lesbiennes mistriosa. Car si c'est le cas tu n'as pas à een avoire honte en tout cas.


0 vote

Citation de Kendany #309261

Après ce n'est pas ma vie elle fait ce qu'elle veut mais si c'était ma soeur ma meilleure amie je dirai 32 ans tu as perdu trop de temps dans l'inaction qui n'a rapporté que des rêves qui exprime tes doutes sur tes pulsions sexuelle

Exemple : petit si tu voulais savoir si t'aimerais le chocolat tu goûtais et tu savais 😂


0 vote

Meilleure réponse

Bonsoir !!

Je t'envoie pleins de bonnes ondes pour ce que tu traverses et je te félicites d'avoir posté ce message. En fait quand je te lis, j'ai l'impression de voir un peu mon cheminement. D'ailleurs à la base je m'étais inscrite ici pour exposer ma problématique et parce qu'un truc me mettait une certaine barrière IRL, en plus de ma timidité. Mais jamais fait. Tu vois ton post me donne envie de poster à mon tour donc merci.

Je suis d'accord pour dire que consulter quelqu'un pourrait sans doute t'aider. Le fait d'en parler oralement ça a son impact. C'est sorti et tu pourras avancer, travailler dessus. Après, fais à ton rythme. Si ça ne sort pas tout de suite, ce n'est pas grave.

Courage à toi !!


1 vote

Salut,

Après avoir lu ton petit récit. Je vais te parler du mien, dans l'espoir de te rassurer.

Pour ma part, je me suis réveillée à 29ans, j'avais tout pourtant pour réaliser mon rêve "d'hetero", un fiancé, un enfant, une maison, etc...

Mais voilà, j'avais trouvé un nouveau travail, et paf ! Je vois ma collègue de boulot, un jour je lui propose de venir manger à la maison alors que mon ex n'était pas là, j'ai eu l'impression d'avoir mon 1er rdv, j'étais en stresse (je précise qu'elle est hetero et qu'il ne s'est rien passé). Et c'est à ce moment là que j'ai ouvert les yeux, mon couple commençait à battre de l'aile. Je me suis posée 1000 questions à savoir si elle était homo ou hetero. J'étais suivie déjà par une psy parce que moralement je n'étais déjà pas bien à cette époque. Ça a été l'occasion pour moi de faire du tri dans ma tête et dans mon cœur. Il y a eu la goutte d'eau qui a fait déborder le vase avec mon ex et j'ai décidé de me séparer de lui.

J'ai pu faire une petite introspection, et je me suis rendue compte, que oui, j'avais eu moi aussi des attitances incompréhensibles sur des femmes (profs, amies,...) à m'en rendre malade mais je ne comprenais pas.

C'est que depuis juillet dernier que je me suis "lancée à l'eau", et là oui il n'y a plus de doutes je suis homo. Je n'ai jamais était autant tactile et en desire d'être auprès du corps d'une femme, d'avoir besoin de la sentir...

J'ai envie de te dire, lances toi, au plus profond de toi tu le sais qui tu es !

Si tu as besoin de parler n'hésites pas ?


0 vote

Citation de Yuna12 #309272

merci pour ton message. c'est réconfortant de voir qu'effectivement je ne suis pas toute seule.

Après comment rencontré du monde, comment savoir si l'autre personne est elle aussi attiré par les femmes.


0 vote

Citation de misteriosa93 #309368

Alors ca c'est un gros probléme que beaucoup de LGBT ont malheureusement. Et je me suis déjà posé la même question. Il faut être trés observateur je pense. Sinon tu peut frequenter des lieux ou asso LGBT. Si tu cherche une campagne bien sur.


0 vote

Citation de guiton #309253

J ai vraiment eu besoin de ma première relation sexuelle pour etre sur et libéré de ce questionnement qui tournait en rond dans ma tete.

oh guiton ... tu nous réserves toujours de surprises . 😁

First time, après tant d'années, on la rappelle toujours. pour avoir de beau souvenir, j'aurais aimé que ce soit parfait. ... enfin, c'est juste moi... On ne peut pas remonter le temps. et on était jeune...


1 vote

pour te répondre je dirais que penses-tu de cela ? tu exposes des faits qui peuvent avoir différentes causes possibles et tu en parles de manière assez détachée. Peut-être pose toi la question de savoir ce qui te gêne réellement dans tout cela. Ta démarche et les réponses des différentes personnes ici vont t'y aider


0 vote



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant