L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


La follophobie. La haine des "folles".

Forum Gay - 30/08/2019 à 20:12 - 9 Participations

La follophobie. La haine des "folles".

Yo

Si il y a des gens qui ne savent pas ce qu’est la “follophobie” Et bien c’est tout simplement le fait de ne pas supporter et de rejeter les gays dit “folles” ou “éféminés”. Vous pensez peut être que cela concerne les hétéro ?. Mais il y a aussi des gays qui en sont atteints. Bon aprés tout les goûts sont dans la nature et si les manières d’une personne ne nous plaisent pas, on a le droit de ne pas aimer bien sur. Sans pour autant

être homophobe. Mais c’est quand ca atteint un côté aussi viscéral et quasiment discriminatoire que ca pose problème. Parfois l’être humain n’aime pas voir en l’autre une part de lui même qu’il n’accepte pas. Un peut comme certain homophobes qui en faite sont gays. Mais la ca peut concerner des gays qui s’assument pleinement. Et oui des gays peuvent se discriminer entre eux car ils sont gays. C’est vraiment le serpent qui se mord la queue à ce stade là. Enfin bon je ne sait pas ce que vous en pensez mais je pense que le problème vien du fait que certain gays même si ils s’assument complètement on honte et ne veulent pas accepter cette réalité qui est que certain gays ai une attitude et des manière qui peuvent potentiellement les renvoyer à leur propres mal être. Même si je pense que la plupart des gays ne sont pas plus éfféminés qu’un autre. On ne va pas se mentir c’est souvent lié. Même si bien sûr il y a des gays “virils” et d’hétéros éfféminiés. Et vous vous en pensez quoi. ?


Rencontre gay   |   Rencontre gay Marseille
1 vote

Au passage. Juste une petite paranthése un peu hors sujet et pas trés utile. Je n'ai jamais compris le thérme "homophobie" "transphobie" "lesbophobi" etc.... Car une phobie c'est une grosse peur iraisonnée et incontrolable. Un mysogine n'est pas gynephobe ou gynophobe.

Enfin voila c'était la petite minute etymologiste à deux balles. Du pauvre.


2 votes

Citation de Kendany #308490

Bonsoir,

J'ai lu que le suffixe -phobe ne désigne pas nécessairement une "peur", il a plusieurs sens différents, ça peut aussi désigner l'aversion, le rejet, une "incompatibilité"...

Regardes là par exemple : https://www.cnrtl.fr/definition/-phobe


0 vote

Citation de ines7 #308493

Ha oui effectivement. Thanks 👍


0 vote

Meilleure réponse

ken

dans tous les groupes il y a des personnes qui n acceptent pas les autres... On est toujours le con d un autre... bref les homos ne sont pas plus bons ou mauvais que les autres.

Je ne me reconnais pas dans aucune forme de caricature et je n appartient a aucune tribue ou groupe. Je n essaye même pas de me mettre une étiquette. La liberté que nous avons la chance d avoir dans ce pays est justement de pouvoir nous exprimer et nous épanouir dans la limite ou elle n affecte pas la liberté des autres.

Par contre lorsque cela sers des objectifs politiques ou autres cela peut être perçu totalement différent. Il y a eu une époque ou la provocation a pu être nécessaire pour faire avancer la société. Aujourd'hui il me semble que les homos sont plus attachés au droit a l indifférence.. a être comme les autres.. A une epoque pas si lointaine ils n avaient pas droit a exister sans être persécutés et c est encore le cas dans bien trop de pays...

guiton


4 votes

Citation de guiton #308496

Of course 👍

Je n'avais pas vu les choses sous cette angle là mais ce n'est pas faux.


0 vote

Coucou !

A mon sens, le discours que tu tiens est maladroit, comparer la follophobie aux gays refoulés est vraiment tiré par les cheveux.

Un homophobe rejettera l'homosexualité sous toutes ses formes alors qu'un follophobe rejettera uniquement un comportement extravertie qu'elle soit pour un homosexuel ou bien un hétérosexuel. (car il y a aussi des hétéros effeminés).

On notera que je parle de rejet et non de peur.

Le plus maladroit c'est que j'ai l'impression que tu dis qu'un follophobe EST un homophobe (d'après tes mots parce que je parlerais plus de refoulement que de phobie ET ENCORE). Par conséquent, être follophobe voudrait dire qu'on se rejette soi-même. C'est complètement faux puisqu'Extravertie et Homosexualité n'ont rien à voir en commun (exemple les hétéros effeminés casse tout ton discours).

Je pose mon avis, je pense juste que les termes sont mal choisis et que tu parles trop d'homophobie. (tout ça en rime les enfants)

Gros bisous,


0 vote

Le mot haine me semble un peu fort, mais il est exact que des gays ont un certain mépris pour les hommes très effeminés, dites "folles perdues".

Je pense que comme bien souvent dans l'homophobie, c'est lié à la visibilité de la différence, qui est inconstestablement plus grande chez les personnes très effeminées. Au point que des gays discrets et sans doute complexés soient gênés par les gays très effeminés, les queers, l'exubérance des gay prides. Notamment des jeunes gays en phase de s'assumer et de recherche du droit à l'indifférence.

Dans des cas plus rares les gays refoulés peuvent vouer des haines feroces aux gays, ils peuvent devenir les petites mains des agressions verbales ou physiques voire des répressions sous les regimes répressifs. Mais ce phénomène ne se limite pas aux gays refoulés, les frustrés ont une sérieuse capacité de destruction s'ils en ont l'occasion ou si un régime leur en donne la liberté.

Paradoxalement les cultures traditionnelles homosceptiques n'étaient pas nécessairement toutes discriminatoires des garçons très efféminés, ils pouvaient parfois trouver leur place parmi les femmes, et travestis. Cela pouvait même être aussi la seule visibilité possible aux gays. Je pense aux cultures orientales de fondement hindou par exemple, où elles pouvaient être une caste (certe inférieure, méprisée, et survivant de la prostitution), où vivre comme des femmes dans le monde bouddhiste théravada.


2 votes

Citation de Halvor #308509

Salut Halvor.

Dans mon sujet je n'ai pas fait que mention de gays refoulés. J'ai plusieurs fois parlé de cette attitude haineuse da la part de geys qui s'asumaient complètement.

Aprés pour ce qui est de thérmes. Oui effectivement. J'ai associé follophobie et homophobie alors que ce n'est pas forcément éxactement pareil. Sorry.

Ensuite pour ce qui est des gays qui se rejettent eux même. Je ne parlais pas de "tout" les gays mais de "certains" gays. Sans vouloir faire de généralités.

Je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'éxtraverti et éfféminé n'ont rien en commun. Mais malheureusement beaucoups de gens font encore l'amalgame entre les deux. J'ai moi même eu droit à un discour comme quoi ce n'était pas normal car je n'était pas "éfféminé" apparemnent. quand j'ai avoué mon homosexualité à une personne. J'ai connu un hétéro pour qui baucoups de gens le prenaient pour un gay aussi. Inutile d'expliquer pourquoi. Tu l'as deviné.


0 vote



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant