L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Des VDI (Vendeur à Domicile Indépendant) parmi vous ? - Pour et contre du métier

Café du commerce - 20/08/2019 à 18:47 - 8 Participations

Des VDI (Vendeur à Domicile Indépendant) parmi vous ? - Pour et contre du métier

Bonsoir,

Je démarre ce petit sujet concernant les VDI. Je souhaitais savoir si certains/certaines parmi vous exercent ce métier (à plein temps ou occasionnellement) et dans quels domaines ?

En effet, je me penche de plus en plus sur la question (je suis intéressée par le domaine de la lingerie) et je songe à cette activité en complément de celle que j'exerce actuellement, afin de pouvoir réunir les fonds nécessaires à la réalisation de mon futur projet professionnel : la création d'un élevage canin.

Je souhaiterais donc obtenir des témoignages, afin de mieux cerner les pour et les contre du métier 🙂

Merci d'avance à celles et ceux qui partageront leurs expériences 🙂


0 vote

Salut. Je ne veux pas te décourager mais c'est dur de gagner de l'argent par ce biais. Comme c'est payé à la commission, il faut vraiment se la donner et etre super bon dans la vente pour gagner des sous. Mais bon, tu peux toujours essayer et tu verras bien comment tu te sens.


0 vote

Bonjour Mimoza,

En effet, c'est ce que j'ai entendu dire... Tu as eu une expérience dans ce domaine ?


0 vote

Non Nemesys, pas personnellement. Mais j'ai eu des échos de gens qui ont essayé. Le porte à porte est trés dur de part le fait qu'il faut aller chercher des gens qui ne sont pas à priori interressés, contrairement à des gens qui sont rentrés d'eux-meme dans une boutique. Il faut un etre un brillant commercial capable de vendre une chaine hifi à un sourd. ( ce que tu es peut-etre ).


0 vote

Il faut en effet trouver au quotidien des personnes/clients potentiels qui souhaitent t'accueillir chez eux pour organiser une réunion de présentation des produits, et toujours développer sa clientèle pour s'assurer des revenus, c'est ce qui semble être le plus difficile dans ce domaine, voilà pourquoi je souhaitais recueillir des témoignages, histoire de m'éclairer un peu sur ce point.

J'ai déjà eu des expériences professionnelles dans le domaine de la vente (très positives d'un point de vue strictement commercial), mais travailler en magasin ne m'attirait pas, j'ai tendance à préférer l'indépendance et c'est ce qui m'a amenée à envisager le métier de VDI (choix des horaires, du planning, des réunions etc)

Mais toute décision mérite réflexion, donc si d'autres personnes connaissent ce secteur où ont eu des échos, je suis preneuse de témoignages 😉


0 vote

Meilleure réponse

Coucou Nemesys,

Je suis VDI, depuis juin 2017. C´est un complément de revenu pour moi, mais, comme complément de salaire, ce n´est pas forcément, significatif pour moi.

Difficile d´être complétement investi, car en plus de mon boulot principal, j´ai deux autres complément de revenu (extras).

Il faut aussi avoir la fibre commerciale, et surtout bien connaître les produits que l´on vend. Si tu as été cliente avant, c´est encore mieux.

Je te souhaite bon courage dans ton activité et de la réussite dans ce projet.

TeoTim.


1 vote

Un grand merci à toi TeoTim pour ta participation à ce sujet :-)

Puis-je te demander dans quel domaine tu es VDI ?

Me concernant ce serait un peu pareil que toi, dans le sens où ce serait pour obtenir un revenu complémentaire et me permettre d'économiser pour réaliser un gros projet.

Mais certains aspects fiscaux et sociaux sont encore un peu flous pour moi concernant cette activité. Il y a de quoi s'y perdre...


0 vote

Nemesys,

C´est une collègue qui y travaillait qui m´en avait parlé, et qui m´expliquait combien elle arrivait à avoir.

Du coup, j´ai voulu essayer. C´est un des plus anciens domaines. C´est Stanhome (avec Kiotis qui s´est greffé en 2001 et Flormar, depuis presque deux ans, maintenant). Ce sont des produits d´entretien, dermo comestiques et de maquillages.

Mon gros handicap s´était de ne rien connaître et à la base, les ventes en réunion, ça ne m´intéressait pas et je préférais les fuir.

Comme quoi, j´aurais mieux fait d´y participer. Ça m´aurait plutôt servi. Et comme je te le disais, c´est encore plus si tu utilisais déjà les produits en question. Si les produits te plaisent et sont meilleurs que ceux que tu utilises dans le commerce, alors, c´est Hollywood Boulevard, car tu sauras les valoriser et les vendre.

Au niveau fiscal et sociaux, ça n´a pas changé grand chose pour moi, car mes ventes ne sont pas significatives, mais, c´est vrai que comme c´est nouveau pour nous, on se sent vite largué.

Pour la déclaration de revenu, tu te sers de ton relevé de commission. Il n´y a pas de frais réel à déclarer, si tu le faisais. Et pour la prime d´activité, je déclare les commissions que j´ai touché.

TeoTim.


0 vote



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant