L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Vieilles, et alors ? (agisme, ménopause et normes de genre : la rage des cheveux blancs)

Café du commerce - 18/08/2019 à 13:42 - 9 Participations

Vieilles, et alors ? (agisme, ménopause et normes de genre : la rage des cheveux blancs)

Domoflex , Je me permets de rendre plus visible le lien que tu as déposé sur un autre sujet . Tout est dans le titre et l'écoute est aussi passionnante que d'autres liens en bas de page . Encore une fois , il s'agit du regard des autres . Mais plus encore du notre (les femmes aux multiples qualificatifs passé un certain âge) . Merci encore , ce sujet tombe bien à propos :-)

Vieilles, et alors ? - https://www.arteradio.com/son/61660809/vieilles_et_alors_14

« Les seuls moments où on est visibles, c'est pour nous dire qu'on est vieilles »

Pourquoi des hommes de 50 ans se sentent incapables d'aimer des femmes de leurs âge ? Pourquoi beaucoup d'entre eux quittent leurs femmes pour des plus jeunes ? Pourquoi, alors que plus je vieillis, plus je me sens sereine, emplie de joie, de désirs, de force, je me suis écroulée à la vue de mon premier cheveu blanc ? Au delà de la peur de la mort et du temps qui passe, qu'est-ce que la vieillesse révèle des normes de genre ? Et comment lutter ensemble contre les injonctions jeunistes et sexistes de notre société ? Deux collectifs, les "Ménopause rebelle" à Marseille et les "Fouffe qui peut" en Ariège, réfléchissent à des moyens collectifs de lutter contre le jeunisme et le sexisme. De prendre de la force ensemble après de nombreuses attaques âgistes. On échange aussi sur la ménopause, ses tabous et ses alternatives. On analyse la façon différente de voir le corps des femmes et des hommes vieillissants. Les femmes ont-elles le droit de vieillir ? La vieillesse révèle des normes de genre. Elle est une question politique et sociale bien souvent passée sous silence.

Bonne journée à tous et toutes


1 vote

Encore tous mes remerciements à Domoflex .Je ne veux pas multiplier les sujets alors je passe juste vous informer que les podcasts (18) sont tous aussi intéressants les uns que les autres sur des sujets multiples . Je me permets de poser le numéro 13^^

Entre femmes (13) Une création de Charlotte Bienaimé (coming out, visibilité, maternité, amours... Les lesbiennes aujourd'hui) https://www.arteradio.com/son/61660625/entre_femmes_13

« « Dire le mot lesbienne, c'était sale » »

Depuis toujours, la sœur de mon papa vit avec son amie. C'est comme ça. C'est mes taties adorées avec qui je partage tant. Pourtant, j'ai mis longtemps à comprendre qu'elles s'aimaient. Dans ma famille, rien n'était caché, mais rien n'était dit. Je vivais au quotidien avec deux femmes lesbiennes sans même comprendre ce mot. Il aura fallu attendre mes 20 ans et leurs 50 pour que le "secret" soit doucement dévoilé.

Deux générations et une loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe plus tard, je me demande où nous en sommes ? Comment se dire lesbienne, comment le dire aux autres ? Qu'est ce que cela révèle de notre société, des normes, des rapports de domination ? Les témoignages de Virginie, Hanane et Sy sont commentés par trois sociologues.


1 vote

Et c'est quoi la morale de l'histoire ? 🤔


0 vote

Se battre contre qui ?

Si les hommes murs ne veulent plus de vous, soit vous devriez faire comme eux et paraitre plus jeunes pour sortir avec des jeunes, soit vous pourriez sortir avec des dames ^^

On dit jeunisme de la société, mais en fait la préférence pour les jeunes existait déjà dans le patriarcat, et était même la règle. Ce qui est nouveau c'est que les jeunes n'ont plus besoin, et souhaitent même ne plus avoir besoin des vieux. Si j'ai bien compris on appelle cela le dégagisme. Comme c'est en réaction aux excès précédents, c'est excessif. Et comme les gens restant jeunes n'existent pas ou en tout cas pas encore, et que l'expérience s'acquière avec l'âge, il y aura donc inévitablement un réquilibrage dans le futur. Quoiqu'il existe entre temps le risque d'une sorte d'exclusion voire d'ethnocide passif des seniors, qui a déjà existé sous les régimes jeunistes sous forme active, et a déjà été exploré par le cinéma (Soleil vert, Ballade de Narayama, etc).


0 vote

En attendant, nous vivons dans une gérontocratie 🧓


0 vote

Pas tout à fait Dimanche. Emanuel nous a quand meme apporté un bon coup de jeune.

Pour ce qui est du sujet Jeanne, je ne me prononce pas pour l'instant. Je vais prendre le temps de la reflexion. (Je crois qu'il est plutot destiné aux femmes lesbiennes qu'aux hommes hétéros).


0 vote

Je vais tenter tout de meme de donner mon avis. Chacun a son ressenti en fonction de son passé et son vécu. J'avoue que je bloque un peu sur les femmes ayant déjà enfantées. La première raison étant que je n'ai pas eu d'enfant et ne veux donc pas m'engager avec une femme ménauposée et ainsi trirer une croix sur ma possibilité de donner vie. La seconde raison est qu'enfanter constitue un lien trés fort entre un homme et une femme et une femme qui a déjà vécu cela ne m'inspire guère. ça me donne l'impression d'etre inexistant à ses yeux, ou alors de n'etre là que pour l'assister dans ses vieux jours (je parle en fonction de mon expérience).

Je suppose ceci-dit que l'on peut trés bien developper une relation passionnée avec une femme un peu agée, mais c'est juste ma situation personnelle qui m'oriente vers une femme encore dans la force de l'age. Si d'ici une dixaine d'année j'en suis tjs au meme point, je ne tiendrai probablement plus le meme discours.


0 vote

Citation de Dimancche #307227

Laisser carte blanche au moins de 25 ans a toujours pesé des millions de morts. Certe toujours avec des vieux à la manoeuvre derrière, qui ne sont pas débiles, ce sont des méthodes de pouvoir.


1 vote

Bonsoir à tous ,

Vous n'y êtes pas du tout . J'ai simplement souhaité rendre plus visibles ces sujets traités de façon fort sympathique grâce principalement aux témoignages dans lesquels nous les femmes pouvons nous reconnaitre : dans les interrogations , dans l'histoire , etc . La cinquantaine est un cap pas ordinaire . La décennie qui te fait basculer dans le demi siècle^^. J'en vois sourire d'ici , c'est rassurant^^. Et puis , j'en ai aussi un peu assez de ces qualificatifs attribués en fonction de l'âge , avec beaucoup trop de légèreté ... Le choix des mots est important . Certains ne prêtent pas à conséquence , d'autres peuvent être extrêmement blessants dans la charge qu'ils portent . Voilà voilà , sur ce sujet là .

Sur le deuxième sujet , j'ai adoré . Le style , les rires , et tout le reste ... ^^


0 vote



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant