L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Qui est passé par la depression?

Forum Gay - 06/08/2019 à 12:50 - 16 Participations

Qui est passé par la depression?

bonjour,

je crois que je vis une periode de depression, j'ai perdu la confiance en moi apres m'etre rapproché d'un garcon. on a appris a se connaitre j'ai eu un debut de sentiments mais maintenant on est amis et je vais passer a autre chose. sauf que j'ai été tres mal en partie a cause de lui le stress du boulot le faite que mon pere ne sais pas que je suis gay , la peur de l'abandon . plus rien ne me fais vraiment plaisir meme si je sors je vois mes amis je fais des activité mais il manque cette helan de motivation je ne sais pas comment expliquer. je me rappelle que quand j'etait petit quand je fesais quelque chose de nouveau et que j'aimais bien j'avais cette chose au ventre qui me fesais rejouir de la chose que j'allais faire.

Quelqun de vous a deja vecu des moment de depression?


Rencontre gay   |   Rencontre gay Besançon
0 vote

Salut.

Beaucoup de gens ont connu ce sentiment de saturation, de dévalorisation de soi, d'inappétence à la vie, désinterret pour tout; perte d'appetit, etc...C'est ce qu'on appelle déprime ou dépression. La déprime ne dure que qq jours au plus, la dépression s'installe dans le temps (à partir de qq semaines). J'éspère que cela ne va pas trop s'installer pour toi. Il n'y a pas de recettes miracles (excepté le sport, mais on a pas du tout envie de faire du sport lorsque l'on est depressif). En géneral le gout à la vie revient tout seul, naturellement. Bon courage en attendant le déclic.

,


0 vote

Meilleure réponse

Ceci n'est pas l'avis d'un expert, mais de quelqu'un qui est passé par un état similaire.

On a tous une capacité innée pour gérer le stress. Des évènements différents provoquent des niveaux de stress différents. Le stress de l'examen, d'un résultat, perte d'un document, etc. passe souvent très vite car on a des mécanismes compensatoires qui nous aident à surmonter cet état stressant. D'autres évènements comme le décès, la rupture, la persécution, etc. laissent chez nous une marque qui perdure. Quand on ne peut plus surmonter ces niveaux de stress, on entre dans cet état dépressif qui est lui-même une façon pour surmonter le stress (mais qui n'est pas un état désiré). Dans cet état, la complexité des causes nous camoufle l'origine de cette dépression, et on ne sait pas pourquoi on est tellement déprimé. Peut-être parce que notre cerveau ne veut plus qu'on se rappelle de la cause. Très vite, on perd un affect qui nous est très cher, l'euphorie. On n'éprouve plus d'enthousiasme ni de passion même si on "veut" faire quelque chose, car d'une façon ou d'une autre notre cerveau s'adapte au fait que ces choses-là ne peuvent ou ne vont pas régler les problèmes.

De toute façon, il y a des moyens pour t'aider à sortir de cet état, le plus important c'est de parler, partager avec les bonnes personnes, qui sont à l'écoute et qui donnent confiance qu'on ne sera pas jugé. Voici une vidéo qui peut être utile: https://www.youtube.com/watch?v=8Su5VtKeXU8 (pour les anglophones, sinon on peut activer la traduction en sous-titres). Il y a d'autres vidéos sur la matière sur la chaîne The School of Life que je trouve intéressante et apaisante.


3 votes

J'ai déjà vécu la dépression et je dois avouer que j'ai mis très longtemps avant d'en ressortir vraiment, maintenant j'ai encore des moments de rechute mais ça s'apparente plus à la déprime. Je ne donnerai pas de conseil car sortir d'une dépression est difficile et je dirai surtout que tout le monde ne s'en sort pas de la même manière, moi j'ai su m'en sortir grâce à mes amies mais pour d'autres personnes ça ne sera pas la même chose qui les aideront. Je dirai surtout que dans ces moments difficiles c'est très importants d'être entouré de gens qui sauront te comprendre et ne jamais remettre en question ta dépression du style '' sourie et ça ira mieux ''.


1 vote

Il y a plusieurs niveau de déprime-dépression chronique, des moins sèvères aux plus sévères, les premières pouvant évoluer plus ou moins rapidement vers les dernières, la plupart ayant une marche arrière, plus facile et moins longue en se faisant aider.

Moins fréquemment des dépressions peuvent être un des symptomes de troubles plus complexes, qui pour le coup méritent d'être soignés.

Sur la base de ton post il n'est pas évident de te conseiller de prendre rapidement l'avis d'un médecin car tu n'exprimes pas de signes évidents de depression sévère, mais tu dis t'être senti tres mal dans le passe, et prendre un avis pourrait te rassurer ou en tout cas clarifier, et le cas échéant t'orienter vers une aide, ou te faire prescrire une petite "béquille" le temps d'aller mieux.


0 vote

merci a tous pour vos réponses.

lindo

tout est venu en meme temps . le stress du travail ce probleme avec ce garcon et en plus j'etait stressé car je devais me faire operer des dents de sagesse puis passer des analyses de sang . Resultat fatigue crises d'angoisses au reveil avec sueur qui ont durée un mois et perte d'appetit complet. j'ai perdu 6kg en un mois. Maintenant meme si je me pose mille question et que dans ma tete ca va toujours pas fort j'ai recuperé l'appetit , quelques kilos et je n'ai plus du tout de crise d'angoisse au reveil n'y pendant la journée


0 vote

"fatigue crises d'angoisses au reveil avec sueur qui ont durée un mois et perte d'appetit complet. j'ai perdu 6kg en un mois. Maintenant meme si je me pose mille question et que dans ma tete ca va toujours pas fort j'ai recuperé l'appetit , quelques kilos et je n'ai plus du tout de crise d'angoisse au reveil n'y pendant la journée"

Ton premier évoquait déjà une anxiété, tu décris maintenant une anxiété sévère, qui semble s'être un peu améliorée mais tu restes apparemment fragile. L'anxiété fait le lit de la dépression, et puis cette perte de poids évoque aussi la depression, ainsi que la perte de plaisir.

Qu'est ce qui te retiendrait de prendre un avis médical ? Si cela te gêne de dire ce qui te semble être la cause de tout cela, un médecin n'a pas absolument besoin de le savoir, il va s'attacher aux symptomes et peut peut-etre te donner quelques médocs et conseils pour surmonter cette mauvaise passe pour qu'elle ne s'envenime pas.

Si ton malêtre se révélait profond ou ancien, il te conseillerait sans doute une méthode ou un traitement plus conséquent.

En tout état de cause, même si on a toujours intéret à être rassuré quand on est facilement inquiet, le corps humain a une dimension "mécanique", quand il nécessite de l'entretien il ne faut pas hésiter a l'entretenir quand il est défaillant, comme un vehicule. En tout cas c'est l'avis que je partage :-)


0 vote

Bonjour

Moi j'y suis passé. Déjà le diagnostique : si ta libido fonctionne encore, à priori, ce n'est pas une dépression. Rien de grave, ça passera assez rapidement

Si la libido est en panne, consulte un médecin. Il existe des médicaments efficaces pour rester la tête hors de l'eau. Ca évite de plonger totalement, ce qui peut conduire au suicide. Ca ne te sort pas de la dépression mais ça aide.


0 vote

et surtout évite de commencer à prendre des palliatifs tels que commencer à boire un verre ou deux pour se donner l'illusion d'aller mieux, le résultat n'en serait que pire.


0 vote

je dois dire que des que j'ai commencé a aller mal car c'est quand meme bizarre.

en premier lieu il y a 3 ans je suis tombé amoureux de mon meilleur ami hetero. voila je comprend que je suis gay c'est difficile mais en plus tombé amoureux de son meilleur ami qui en plus est hetero ca fais beaucoup. c'etait difficile j'ai passé des moments pas facile mais je m'en suis sorti,j'ai continué et des fois je sentais en moi cette force qui me disait que oué je suis gay et si quelqun ose parler mal du sujet je n'hesiterais pas a defendre la cause , je fais des rencontres et tout. et au moment ou avec un gars tout ce passe bien mais ca fini par ne rien donné je tombe dans le neon le plus noir ou je pers confiance en moi.


0 vote

je veux reprendre ce gout de vivre , la sensation d'etre heureux de sourir sans mentir . Et pourtant des choses j'en fais , je pars en vacances je sors avec les amis je fais du sport je vais faire les magasins je travail mais je fais tout ca avec un vide en moi et la chose qui me fait le plus peur c'est quand je me pose la question: et si cette sensation va durer toute ma vie? j'aurais gaché tout ce temps .

et pourtant je me force d'aller bien mais je sais pas ou chercher


0 vote

etre hereux c'est le but dans la vie


0 vote

Si tu peux et surtout si t'as les moyens n'hésite pas à aller voir un.e psychologue.

Je sais pas si quelqu'un.e te l'a déjà précisé mais la dépression est une maladie mentale et ça ne se soigne pas tout seul avec le temps ou je ne sais quoi.

Donc impossible de dire si t'es juste dans une période nulle de ta vie ou si tu es vraiment dépressif.ve (ce qui est donc un diagnostic), dans tous les cas je te conseille vraiment d'aller en parler avec un.e professionnel.le (mais va pas voir un.e psychiatre, en général la psychiatrie ça détruit plus qu'autre chose).

Force et courage à toi!!!

(et ne te sens jamais obligé.e de faire ton coming-out à qui que ce soit, la sécurité avant tout)


0 vote

Bonjour Jonas,

Si tu sens que quelque chose cloche, je suis d'accord avec les autres, cela peut etre une bonne chose d'en parler à un professionnel. Après pour ma part, je n'ai pas eu l'impression d'avoir été détruite par des psychiatres (même après une dépression). Il ya des psychiatres cons, comme des psychologues ou des vendeurs de prêt à porter. Avec quelques recherches et un peu de chance, tu peux trouver quelqu'un qui te correspond. Après si cela ne va pas, ne traîne pas trop.. moi j'ai essayé l'hypnose avec un psychiatre pour combattre les angoisses et ça m'a bien aidé.?


0 vote

Bonjour,

Je suis passé par une dépression sévère.

Mon psychiatre m'a dit, après coup, que son estimation de ma guérisson était plus longue.

J'ai réussi grâce à ma personnalité (j'aide aider les autres), mon parcours universitaire et mes différents projets (surtout associatifs).

Ma dépression est une invitation à un changement de mes habitudes. C'est commme ça que je le ressens.

Il faut que tu te motive à un ou des objectifs. Mes objectifs étaient (et le sont toujours) mes engamements pour les personnes atteintes d'autisme et pour la commaunauté LGBTQI+ et une réorientation universitaire. En ce moment, j'ai beaucoup de projets qui mijotent dans ma tête.

Courage à toi,

Asa.


0 vote

Citation de jonas #306285

""etre hereux c'est le but dans la vie""

Pas forcément. La quete du bonheur à tout prix est un leurre. La vie est un equilibre entre bonheur et malheur, peine et joie, plaisir et souffrance, etc.. Recherche plutot l'accomplissement, la réalisation, les échanges avec autrui.


2 votes


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant