L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Complexes et acceptation de soi ?

Kobayashi
Homme de 23 ans
27/07/2019 à 12:33
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à tous, je crée ce sujet car étant mal dans ma peau physiquement et mentalement, mal dans ma peau et complexes que j'ai depuis des années que je n'arrive pas à vaincre et passer outre. Je me dégoûte. J'aimerai débattre avec vous sur les complexes et l'acceptation de soi. Mes questions c'est : Avez vous des complexes qui vous ronge et que que vous n'arrivais pas à accepter ? Qui sont ils et d'où viennent ils? À contrario, y'a t'il des complexes anciens que vous avez réussi à vaincre et accepter à l'heure d'aujourd'hui ?

Y'a t'il aussi des gens (je suis sur qu'il y'en a aussi) des gens qui ce sont toujours aimait, toujours accepté tel qu'ils sont et n'ont donc pas eu ce problème ?


Date de publication : 27/07/2019 à 12:33
#305391
Membre désinscrit
27/07/2019 à 12:49

Bonjour Kobayashi :)

Tout le monde à des complexes, c'est comme ça on est des éternels insatisfaits

Quels sont tes complexes ?

J'ai vaincu quelques complexes, j'ai des crises de dégouts quelques fois mais ça va. Pour te dire, je suis une ancienne "grosse", j'étais une boule, tu peux imaginer 1m60 pour 85 kilos, pourtant je faisais du sport (basketball) et une année j'ai intégré une équipe de basket en pro et c'était autre chose, minimum 15h de sport par semaine.

J'ai perdu 30 kilos en l'espace de 3 mois, sans aucun régime, juste le sport. C'était en 2011, et depuis j'ai pas repris de poids. J'ai mis énormément de temps a accepter le fait que j'avais perdu du poids, j'avais toujours pas confiance en moi, et le regard des autres sur mon corps me répugnais.

Ca doit faire 4 ans que je m'accepte vraiment, que je me trouve bien, et quand je prends 1 kilos, je m'en contre fiche :)

J'ai maintenant plus confiance en moi, je me contre fiche du regard des autres.

C'est un travail qu'il faut faire sur sois-même, je me suis répétée je ne sais combien de fois que j'étais plus comme avant, que je suis bien, que je suis une bonne personne et j'en passe.

Et aujourd'hui je mets tout en oeuvre pour pouvoir aider les autres, je suis en reconversion professionnelle pour devenir coach sportif.

J'aimerai aider les pesonnes à avoir confiance en eux, à croire en eux.

Tout le monde peut réussir :)

Bon courage à toi

#305392
Membre désinscrit
27/07/2019 à 13:39

Bonjour

#305396
Mimoza
Homme de 47 ans
27/07/2019 à 15:45

salut Kobayashi.

je dirais que les complexes sont fréquents lorsque l'on est jeune. On se compare aux autres. on n'est pas forcément bien dans sa peau et dans son corps. Puis c'est au fil des rencontres que ça s'arrange. On est aimé et l'on apprend à s'aimer tel qu'on est.


 0 vote #305406
Gay62200
Homme de 37 ans
27/07/2019 à 19:53

Citation de Kobayashi #305391

Hello bonsoir.

Pour ma part je te dirais que je suis juste complexé en général.

Mais (même si n'a aucun rapport avec le sujet tu me pardonneras je l'espère) ce mardi j'ai fait une chute à vélo assez grave surtout au niveau des plaies parce que du coup je ne peux pas rester habillé vois-tu... plaies sur le coté extérieur de chaque cuisse qui m'obligent à rester quasiment nu à tout moment de la journée (soir et nuit aussi du coup) ça m'oblige (positivement je serais aussi tenté de dire) à me voir comme je suis, même si je n'aime pas ce corps que je n'ai jamais voulu.

Bon après tout qui veux vraiment LE corps qu'il a ?

Bref j'affronte ce complexe du coup. En attendant de pouvoir réellement l'accepter (pour de bon dirais-je).

Après il est vrai aussi, comme le dis Meli78, qu'on a tous des complexes, pour ma part dans cette phrase je dirais qu'il serait utile de faire le tri entre ceux qui te sont positif, et ceux qui te sont négatif. (fin je dis ça, j'ai toujours pas fait ma liste des choses que j'aime ou pas ... 😆 🙂 ).

En tout cas, pour les jeunes gens vous avez le temps de travailler tout ça. Et donc de trouver un moyen individuel de surpasser ces mêmes complexes.

J'espère que tu trouvera ce moyen :) je te le souhaite :)


 0 vote #305419
Mimoza
Homme de 47 ans
27/07/2019 à 20:43

Citation de Gay62200 #305419

Bonjour.

En quoi un complexe peut-il etre positif?


 0 vote #305425
Gay62200
Homme de 37 ans
27/07/2019 à 20:53

Citation de mimoza #305425

Bah du coup pourquoi faudrait-il qu'ils soient négatif ?


 0 vote #305428
Mimoza
Homme de 47 ans
27/07/2019 à 21:33

Citation de Gay62200 #305428

Tout simplement parcequ'un complexe crée une souffrance il me semble. Cela tend à inhiber malgré elle la personne dans ses rapports sociaux.

Mais vu la definition google, le terme semble avoir été un peu galvaudé.

"Ensemble des traits personnels, acquis dans l'enfance, doués d'une puissance affective et généralement inconscients".

Je ne connaissais pas le terme sous cet angle !


 0 vote #305437
Gay62200
Homme de 37 ans
27/07/2019 à 21:43

Citation de mimoza #305437

Bah moi je dis que si on prend quelqu'un au pif genre qui est complexé comme ici par son corps (si j'ai bien saisi mais ça a pas l'air...) ce complexe peut s'avérer positif pour cette même personne genre pour se motiver pour faire du sport ou suivre un régime ...

(perso l'un de mes complexes est être dépendant des autres, genre comme je le suis là actuellement suite à mon accident ! bah je travaille positivement par exemple sur le fait de me laisser assister pour mes changements de pansements vu que j'ai la main gauche inutilisable et l'épaule droite un peu capricieuse ... du coup c'est un complexe qui devient positif -fin à mon sens- chacun voit ça comme il veut ...)


 1 vote #305438
Absogirl
Homme de 26 ans
27/07/2019 à 23:00

Salut kobayashi,

Oui j'ai eu et j'ai ce que la plupart des gens appellent des complexent . Par rapport à mon poids , en rapport avec mon physique , diverses parties de mon crops que j'ai toujours detesté...etc .

Pour le poids j'ai réussi à perdre 15 kilos assez rapidement il y a 2 ans de ça . Et pour le reste je vais de mieux en mieux j'essaye de ne pas trop me comparer aux autres gens , je ne vais plus sur instagram (qui me mettais en dépression à chaque fois que j'y allais ), quasiment plus de réseaux sociaux et puis j'essaye de me retrouver avec moi même .


 0 vote #305449
Gay62200
Homme de 37 ans
28/07/2019 à 02:07

Voilà pour moi un complexe positif


 0 vote #305465
Membre désinscrit
28/07/2019 à 02:27

Citation de Zakuu #305454

Salut, pour ton nez, si vraiment ça te complexe trop, tu peux toujours avoir recours à la chirurgie esthétique. Après ce n´est envisageable que si tu ne peux pas passer outre. A utiliser avec parcimonie et en dernier recours. L´idéal étant évidemment de s´accepter !

#305468
Gay62200
Homme de 37 ans
28/07/2019 à 02:42

Citation de Dimancche #305468

Bravoo

Bah le chirurgien il va s'en faire des tunes avec TA "parcimonie" (ce qui veux dire selon moi que le chirurgirn agit au feeeling, opération après opération... (à vérifier)

Fin Zakuu tu dis que tu relativise parce qu'il y a pire que toi (bah surement et bon bah heureusement) donc tu sais quand même t'accepter et c'est déjà un sacré pas (s'accepter soi avant tout ^^ ) puis la mode Jenifer Aniston bof quoi :)


 0 vote #305469
Meilleure réponse

Membre désinscrit
28/07/2019 à 08:40

Citation de Kobayashi #305391

J'aimerai débattre avec vous sur les complexes et l'acceptation de soi.

Ou de la nécesssité de traiter la santé mentale au même titre que la santé physique, avec des soins spécifiques à chacune.

Tout le monde, sans exceptions, est cassé au niveau mental à certains endroits, c'est malheureusement inhérent et une partie intégrale de la vie. On se forge simplement une immunité ou une résistance au rythme de nos expériences et en fonction de notre sensibilité au monde, ou on apprend à remettre en perspective certaines choses.

Néanmoins, beaucoup (trop) de personnes se promènent avec des plaies psychologiques ouvertes et béantes, et ne les identifient malheureusement pas comme telles, ce qui contamine à la fois leur bien-être et leur environnement.

Ce n'est pas parce que c'est commun qu'il ne faut rien faire. Il faut reconnaître que le mal-être psychologique (avec souvent un effet sur le physique) n'est pas quelque chose qui va passer tout seul ou que vous méritez.

En cas de fracture, personne ne débat pour savoir ce qu'il convient de faire, on va à l'hôpital sans se poser de questions.

Si on se coupe, on met un pansement et on prend le temps de laisser guérir, on ne se demande pas si c'est une blessure positive ou négative et on ne reste pas sans la traiter (et ceux qui le font paient des conséquences plus ou moins graves).

Votre corps envoie des signaux de détresse, votre esprit en fait de même.

Tout le monde bénéficierait d'une aide ou d'un check-up mental régulier. N'attendez pas que ça aille vraiment mal pour agir.

(Note: j'emploie évidemment le "vous" deuxième personne du pluriel, je ne tutoie pas sur les forums)

Si vous êtes en thérapie, continuez bien, et si vous avez besoin d'écrire sur des forums, de faire du sport (qui est quelque chose de sain de manière générale) ou autres pour évacuer entre deux sessions, il faut ce qu'il faut, mais ne comptez pas seulement là-dessus en espérant que votre malaise, surtout si il est récurrent et/ou de longue durée, finisse par passer tout seul. Ne vous plongez pas dans le travail ou vos passions pour oubliez vos problèmes (et encore moins dans l'abus de certaines substances), ça ne marchera pas. Précisez peut-être que vous êtes en thérapie pour encourager les gens avec des problèmes récurrents à se lancer aussi et la déstygmatiser.

Si vous l'avez été mais que vous n'en avez rien retiré et que vous vous sentez toujours mal, retentez le coup avec un autre spécialiste ou une autre approche, car tous ne se valent pas, et tous ne vous mettent pas à l'aise. C'est commun de demander une deuxième opinion en médecine du corps, ça devrait l'être aussi dans le soin de l'esprit.

Si vous vous sentez vraiment mal et que vous n'êtes toujours pas en thérapie, considérez-le très sérieusement. Il en existe différentes sortes aussi, donc choisissez en fonction de vos affinités et besoins. Et comme en médecine du corps, prenez garde aux charlatans si vous explorez les voies alternatives (thérapie par l'hypnose par exemple). Ne tentez pas d'y faire face tout seul, un regard extérieur, professionnel et neutre est très souvent absolument nécessaire.

Et si tout va vraiment bien, soyez attentif à des changements éventuels, pour vous adapter en conséquence dès l'apparition des premiers symptômes.

Ne sous-estimez pas l'impact et les ramifications de vos angoisses et complexes dans tous les aspects de votre vie, et ne les romantisez pas pour créer une distance avec ce que vous ressentez réellement. N'attendez pas que ça passe, ce n'est pratiquement jamais le cas, ça ne sert en rien d'espérer en vain, c'est juste du temps perdu à se traîner un poids mort dans votre esprit. Votre entourage, vos passions et autres vous aident sur le long terme et il est important de les entretenir, mais ils ne constituent pas une solution en soi, d'autant plus que votre mal-être peut vous en couper progressivement selon les cas.

En parler d'une façon ou d'une autre mais surtout identifier la cause et la traiter constituent la seule voie viable sur le long-terme.

Rien ne va passer tout seul sans aborder le problème de front, il est donc important de localiser la provenance et la cause profonde de votre malaise. Qui est propre à tout un chacun en termes d'intensité, et c'est pour ça que ça doit venir de vous, parce que vous êtes la personne qui connaissez le mieux vos signaux de détresse, et le travail ne peut commencer que quand vous êtez prêt à le faire.

C'est tout de même plus agréable par exemple de faire du sport pour soi, pour le plaisir et de manière détendue plutôt que dans le but (inconscient) de se doper à l'endorphine et à la dopamine pour anesthésier son cerveau tourmenté. Ou se regarder dans un mirroir sans se voir renvoyer à la figure tout son mal-être.

Surtout qu'il existe des solutions et des soutiens.

"Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort" est faux. Ce qui ne vous tue pas risque fort de vous affaiblir et vous tuer intérieurement à petit feu.

En bref, vous n'avez pas à souffrir inutilement. Prenez soin de vous de façon égale autant sur le plan mental que physique.

#305484
Kobayashi
Homme de 23 ans
29/07/2019 à 21:52

Merci pour vos témoignages ! Je me sent moins seul.

je suis d'accord avec gay6200 pour les complexes positif et négatif ! Courage pour ta blessure.

D'accord avec Zaku aussi qui ne faut pas catégorisé et penser que seul les gens avec des kilos en trop peuvent être complexer et pas attirant. Il ya des tonnes de défauts physique autre que le poids et la taille. Je suis gay et jai déjà vu beaucoup de mec rond avec une belle gueule, puis la brioche les poignet d'amour ca a son charme. **

Pour ma part, c'est l'ensemble. J'aime pas mon visage. je trouve mon nez moche, mes oreilles trop petite alors que j'ai une grosse tête, j'arrive pas à avoir une barbe complète (barbe à trou) j'ai des problèmes de peaux bien que j'en prenne soin...je suis une crevette pas du tout muscler alors que ce soit fille hétéro ou mec homo sa préfère l'homme musclé...

Dans le fond je sais que c'est moi-même le problème, je me compare trop aux autres bien que je soit pas surperficiel (je déteste les gens superficiels) mais vous connaissais les normes et attentes dans la société mtn...

Mentalement comme vous le stipulé, je suis un peu phobique social, je travail plus car le monde du travail, le tumulte ça me stress un peu. Voir les même collègues toujours, l'hypocrisie et la subordination qui s'en suit... Pour l'instant je fais un break de tout ça mais je suis totalement dépendant de mes parents et je sais pas si j'aurai une belle situation à l'avenir donc oui ca me complexe. Et j'ai honte de ça et de le dire quand j'essaie de rencontrer des garçons...

Je suis aussi très mal dans ma peau d'être gay car on deja catalogué comme étant un mec efféminé alors que je déteste cette idée... j'aimerai être viril.

voilà voilà, j'essaie de faire un travail sur moi. Désolé de me plaindre

Kobayashi.


 1 vote #305632
Gay62200
Homme de 37 ans
30/07/2019 à 01:49

Citation de Kobayashi #305632

Haha merci ça va aller, moi on s'en fout en vrai, c'est toi le sujet qui nous intéresse 🙂 (quand même je vais mieux).

Bon, perso comme je le dis souvent, c'est vrai que les mecs "enrobé" ou avec quelques formes ça ne plaît pas, j'en suis la preuve mais après moi c'est le fait que je ne bosse pas par exemple je me sent comme abandonné par moi même.

Puis bon si tu regardes mes photos heu je suis pas un DonJuan hein MAIS pourtant je m'en tape total des avis (j'ai même taquiné le médecin vendredi dernier en lui demandant si il me trouvait beau avec mon arcade recousue (bon il a pas répondu mais on en a rit)) n'empêche où j'en arrive quand même pour avoir des compliments mdrrrr ...

Bref, tu sais notre corps est fait comme il est fait, il se dessine selon les gènes de nos parents, et effectivement vu comme tu le dis par ton témoignage on en arrive à la barbe clairsemée comme des graines qui poussent là où le vent l'aura portée, drôle de dessin mais tellement vraie (à mon avis tu devrais te raser régulièrement même pour 3 fois rien en attendant de voir).

La chirurgie n'est pas tout à fait idéale si on lit la mésaventure de Skyquiver avec ses cheveux ... mais de toutes façon elle n'est peut être pas non plus adaptée à tout le monde tu sais.

Concernant tu ne devrais pas te dévier de vouloir un emploi avec beaucoup d'employé parce qu'on arrive très vite débordé à ne plus trouver de travail et ça va très vite (je te l'avoue mon dernier emploi dans mon métier c'était il y a 3 ans, sinon en 2017 j'ai du bosser dans une structure de ramassage de verre, certes je bossais mais ça m'a donné le sentiment que je méritais que c'était bien fait pour moi alors que je traversais comme toi une passade dépressive où j'avais besoin de me couper de beaucoup de gens (beaucoup n'étant pass un chiffre hum). Mais on finit par reprendre le dessus etc de toute façon on a pas le choix.

Enfin, tu sais j'en vois des gay efféminé, bon chacun vie et gère sa sexualité comme il le sent où comme ça lui est arrivé (jétais tenté de dire "tombé dessus" alors que c'est même pas ça du tout) on est pas mal à regarder tu verras qu'on fait pas gay (là en évrivant je prie pour ne pas être le seul 😆 ), même si on a des piercings heu tout le monde en a pas , et puis y a pas de honte à avoir, tout au plus ne pas s'accepter ou rester frustré mais faut en parler les groupes de discussions les forums et ainsi trouver des témoignages de mecs qui peuvent expliquer comment ils font pour surmonter leurs sexualité ou même comment ils composent avec tout ça.

Rien n'est vraiment tout noir dans ce bas monde faut juste vraiment trouver l'endroit en soi ou la confiance (en soi) se cache (dsl si mon roman ne t'aide pas plus mais j'aime pas les gens qui se rabaissent, je le fais moi même et c'est navrant tellement du coup les gens ont trop entendu notre discours et ... laisser tomber).(Ha et au fait les mecs baraqué bah c'est pas ce qui me fait rêver j'ai des limites en tout un vrai difficile le mec 😆 ).

(Stan)


 1 vote #305668
Membre désinscrit
30/07/2019 à 15:13

Je ne sais pas si mon commentaire va vraiment t'aider mais j'aimerai partager mon '' témoignage '' qui risque d'être assez long alors courage aux gens qui vont peut-être me lire x) Pendant la moitié de ma vie je me suis détesté, je ne me souviens pas avoir été en paix avec mon corps et ma personnalité jusqu'à aujourd'hui. Ma haine pour mon corps et ce que j'étais m'a empoisonné la vie : déjà le rapport à ce moi-même évidemment, par exemple me laver était infernal, la relation avec les autres était infernal, j'avais beau essayer de m'approcher des autres c'était toujours compliqué à cause de mon manque de confiance et puis l'harcelement du a mon physique que je subissais ne m'aidait pas. Je voulais à tout prix échapper à mon corps, à moi-même, de nombreuses fois j'ai pensé '' si seulement je pouvais être cette fille ! Elle a tout pour elle, elle est drôle, belle, intelligente, moi j'ai rien ! ''. Je ne pouvais pas assumer la personne que j'étais, je voulais autant être populaire, idolâtrer que de disparaître lorsque l'on me remarquait pour se moquer de moi, ça m'a détruit. Puis petit à petit sans m'expliquer aujourd'hui encore aujourd'hui pourquoi les harcèlements à cause de mon physique o't cessé, je me suis coupé des autres, renfermé dans ma bulle de mal être. J'ai radicalement changé physiquement pour '' tuer '' cette fille que je ne pouvais plu supporter, et puis sans m'expliquer encore pourquoi j'ai commencé à attirer le regard, je suis sorti avec quelques personnes mais à chaque fois c'était pareil, je ne laissais pas ces gens s'approcher de moi car j'étais vraiment mal dans ma peau, je me disais '' je n'ai rien pour moi, ces gens se tourne vers moi car ils sont désespérés ''. A ce moment là mes plus grands complexes résidaient dans mes attributs féminins que je voyais comme répugnant et dangereux, par dangereux comprenez dans le sens où j'avais peur de subir une agression sexuelle à cause de ma condition de femme. J'ai cru que jamais je ne pourrai m'aimer, jamais me regarder en face malgré mes efforts, et puis un jour j'ai enfin eu l'élément déclencheur que j'attendais tant : the handmaid's tale, ce livre, cette série m'a littéralement sauvé, c'était le coup de pied dont j'avais besoin, je ne saurai pas expliquer comment ça a pu évoluer progressivement parce que je ne m'en suis pas rendu compte mais tout doucement j'ai arrêté de haïr mes attributs féminins, j'ai commencé à être à l'écoute de mon corps, à me regarder, à prendre soin de ce corps que j'avais délaissé, à me voir autrement, j'ai commencé à arrêter de me cacher, à imposer aux autres ma personnalité même si ça ne plaisait pas, à me sociabiliser avec les gens, à les laisser s'approcher. Évidemment jamais rien n'est parfait, parfois j'ai des rechutes, j'ai un problème avec mon poids et ironiquement aujourd'hui il m'arrive parfois de vouloir retourner au temps où je n'attirai aucun regard mais je peux le dire : je m'entends mieux avec la femme que je suis, avec mon corps que j'aime, je ne me laisse plu démonter.

#305689
Kobayashi
Homme de 23 ans
30/07/2019 à 20:12

Personnellement gay6200 même si mon avis on s'en fou un peu, je te trouve très beau. c'est peut être parce que je suis autant attiré par des mecs de mon age que du tient ? Je trouve que ta un petit côté sexy sur tes tofs et je dis pas ça pour te rassurer car je le pense vraiment ! merci pour tes conseils, te lire me fait du bien. je pense aussi me tourner vers un job avec peu d'employés et de responsabilité pour reprendre. pour l'instant j'essaie de me recentrer sur moi même, et essayer d'être en adéquation avec moi-même physique comme mental ! le hic c'est que les gens de mon entourage savent pas mon mal etre et pense que je suis un feignant qui veux pas bosser...

merci pour ton témoignage Millenium, c'est bien que petit à petit tu es pu te sentir plus en adéquation avec toi même. J'essaie de me sentir mieux petit à petit et faire du sport pourrai être une bonne base et du positif sur le long terme. Courtage à toi pour tes rechutes, mais je pense que tu est déjà sur la voie de l'acception !


 1 vote #305720
Membre désinscrit
30/07/2019 à 20:31

Là pour le coup j'ai pas de conseil pertinent à te donner , c'est à toi comme à fait Millenium ( j'ai tout lu lol) d'avoir le déclic d'une manière ou d'une autre ça va arriver.

Personnelement, à part mon nez; que j'ai d'ailleurs voulu refaire étant plus jeune, maintenant tout va bien.

Donc, je fais parti de ces rares gens, il semblerait qui aiment ce qu'ils voient dans le miroir, je dirais même que étant aussi attiré par les mecs; que je correspond à mon style de gars 😎

Mais comme à dit Millenium, jamais rien n'est parfait.

#305724
Kobayashi
Homme de 23 ans
30/07/2019 à 21:01

Merci pour ton message Alaryk ! Je pense aussi que ça ira mieux avec le temps mais à déjà 23 ans je profite pas de ma jeunesse, des flirtes, drague jeu de séduction avec les mecs car je me dit au fond de moi que je peux pas plaire donc c'est inutile. Car j'ai vraiment une image négative de ce que je dégage.... c'est à seulement 30 ans que je pourrai profiter de ça ? j'ai l'impression que y'a la vie de vaigntaire à vivre, puis une vie de trentenaire, etc etc et la je profite pas vraiment car je sais pas si quelqu'un voudrai de moi...

Pour le nez, j'avais une amie qui a fait la chirurgie. Je la trouver déjà très belle avant, mais elle était hyper complexer par son nez un peu long et bossu qui c'est vrai la mettais pas en valeur dans certains angles... le faire n'a fait que l'embelir énormément ! elle a eu raison je pense même si après c'est un autre débat et c'est vrai que ça peut être bien d'accepter sans passer par cette case chirurgie. Je lui parle plus mtn mais à ce que j'ai entendu elle se sent vraiment mieux dans sa vie car son nez était vraiment la source de tout ses problèmes !


 0 vote #305728
Membre désinscrit
30/07/2019 à 21:48

Toi aussi tu vois la vie par décennie!!! ,la vingtaine, puis la trentaine. lol

Tu sais, j'ai dit juste en haut que je me plaisait, mais le fait que je sois TYPé ça peut bloquer certaines personnes et pourtant, je M'EN FOUS ...enfin je crois.

Peu-être, en attendant que tu trouve quelqu'un; pourquoi pas faire une thérapie et te faire aider par un pro?

Là, d'après ce que tu dit, tu as l'air d'avoir mis ta vie en pause, et c'est PAS bon tu le sais.

#305731
Zakuu
Homme de 23 ans
30/07/2019 à 23:09

Citation de Dimancche #305468

Je ne sais pas si je passerais par la case chirurgie un jour...

C'est une opération assez chère et de toute manière si je voulais la faire actuellement, je ne pourrais pas par faute de moyens. Je n'ai pas le choix tant bien que mal de vivre avec pour l'instant ! J'espère vraiment l'accepter un jour ...

J'ai était élevé dans une famille qui m'a inculqué la valeur de l'argent. J'ai déjà parlé à mes parents de la possibilité d'un jour refaire mon nez et ils trouvent que c'est aberrent... Surtout ma mère, car selon elle, je suis magnifique et mon nez n'a vraiment rien de disgracieux (bon, c'est juste le regard d'une mère aimant son fils et donc ne sachant pas faire la part des choses, j'pense) de plus, dépenser de l'argent pour ça s'est vraiment jeté de l'argent par les fenêtres selon elle. Mon père lui, son nez est pire que le mien, mais disons que j'ai quand même totalement hérité de lui niveau cartilage... Il dit qu'il s'en fout totalement d'avoir un nez pareil et que ça le complexe pas ! Hors, on n'a pas le même age et donc des ressenti totalement différent là-dessus et c'est plus du tout la même société qu'à son époque quoi... Néanmoins, il semble comprendre mon complexe contrairement à ma mère qui est sans cesse en train de me dire que mon nez n'a rien et que je suis parfait mdrr

Le truc, c'est que malgré mon précédent et long pavé où je dis avoir d'autres complexes que mon nez (d'ailleurs, j'ai écrit ce pavé totalement à chaud et désolé, j'ai l'air vraiment de faire pitié.) c'est des complexes beaucoup moins important que celui-ci. C'est un peu comme les gens ne s'aiment pas, car ils ont des kilos en trop, ils ramènent forcément tout à leurs poids et pensent que s'il maigrirait, ils deviendraient plus attirants. C'est pareil avec mon nez.

j'sais pas si vous comprenais, mais dans ma tête, c'est "Avec ce nez, je suis moche, sans je serait beau" j'ai cette impression que ce nez cache une l'éventuel beauté que je vois déjà, mais qui est comme recouverte d'un voile... Le voile, c'est mon nez. Du coup ça me frustre de me dire que je suis à un tout petit pas de m'aimer et d'être beau (enfin, c'est mon avis peut-être je suis totalement à coté de la plaque hein.)

Dans la rue, il m'arrive de regarder des hommes et de direct regarder leurs nez, des que je vois quelqu'un avec un nez pas attrayant et moche, je me dis que sans il pourrait être pas mal et c'est cette image que j'ai de moi quoi. Et que je m'imagine que les autres ont de moi...

Les cabines d'essayage, ça devient un enfer aussi. On se voit dans tout les angles à cause de tout les miroirs... Quand je rentre dedans, avec la petite lumière tamisé et que je me vois de face dans le miroir, je me dis "mmh pas mal, pas mal !" puis, à cause des autres miroirs, je me vois de profil, je vois "l'engin" et hop ! Toute la confiance retombe... Cercle vicieux !

Encore une fois, je ne sais pas si je ferais la chirurgie, je pense que ça penche plus vers le non que le oui... Pourtant c'est contradictoire car je me déteste avec, mais je ne sais pas. En tout cas, ce n'est pas au programme. J'essaie de me focaliser sur d'autres choses, et de m'accepter petit à petit. On verra bien si j'y arrive.

Enfin bref, désolé du pavé ! Ça donne l'impression que je me plaint pas mal, mais j'essaie juste de répondre avec sincérité à l'auteur pour montrer que tes pas tout seul à avoir un mal-être. Courage.


 1 vote #305735
Gay62200
Homme de 37 ans
31/07/2019 à 01:32

Citation de Kobayashi #305720

Haha, lol, bah merci pour le compliment tu va faire des jaloux mdrrr 🤣 je vais rougir ...

Non mais bon voilà on est comme on est point !

Celui qui dit d'un autre qu'il est moche c'est quelqu'un qui n'est pas capable de voir plus loin que le bout de son nez (mince encore une mauvaise idée pour le nez décidement 🤔 )

Moi je viens d'avoir 37 ans et j'attends plus personne mais je dis celui qui veut me rencontrer je répondrais pourquoi pas :) fin dans la limite que la distance le permette hein.

Bref ! Qu'es ce que j'allais dire déjà ? Ha oui ! Boulot ! Bon bah c'est déjà un début de projet ça pour aller mieux il me semble ? Ne serait ce pas positif ? On peut l'imaginer ! Et ça me rassure :) T'as l'air d'être un mec bien faut juste pas laisser tes ennuis physique te marcher dessus (pas facile à faire je sais bien mais bon en t'entourant de personnes positives - pas positives et jalouses quand toi tu réussis la pareil difficile à trouver mais c'est possible sinon on finit seul ...).

La vie est semée d'embûche ... et de con :)

Pour ton entourage et bah j'espère qu'ils ne bossent pas chez pole emploi vu ce qu'ils disent ou pensent de toi (si ils te l'ont dit en plus c'est dégueulasse on nous laisse jamais assez d'occasion à nous de montrer ce que l'on vaut....) (qu'es ce que je mets comme " ... " en ce moment pff).

Faut, je pense, que tu te délivres de tout ces poids qui ne servent à rien, si ce n'est à laisser/bloquer sur place tel du lest pour une mongolfière et après tu pourra te construire pas à pas...

Tu sais c'est comme les loulous qui disent " j'ai peur d'aller de l'avant " ... bah faut juste balancer le putain de baluchon que tu trimbales toute la journée sur le dos, tu le largue discrétos dans un coin où tu passes plus ou moins souvent qu'avant et là tu verras des tas de mecs intéressant(s?) mais faut arrêter d'être aveugle je pense, j'ai essayé perso de le faire comprendre à quelqu'un en début d'année j'espère que lui il aura compris parce que toutes ces conneries auront raison de nous à un moment et on aura plus le temps de réagir... !


 0 vote #305742
Cyril94
Homme de 25 ans
31/07/2019 à 01:47

Bonsoir Kobayashi , bonsoir à tous , 😊

Alors par où commencer , personnellement mon plus gros complexe actuellement c'est ma voix. Comment dire que c'est super vexant de se faire appeller "madame" au téléphone , pourtant j'ai pas l'impression de paraître éfféminé en parlant. Mon côté masculin en prend un coup.

J'ai pas mal souffert notamment durant mon adolescence et encore aujourd'hui c'est pas facile. En plus de ça je complexais d'avoir des lunettes , je faisais parti des souffres douleurs au collège et au lycée , la pire chose qu'on m'ai jamais dite c'est de me tirer une balle et que j'aurai jamais du existé , j'avais qu'une envie , me suicider. Mais finalement ça été un déclic , pourquoi faire ça c'est stupide , j'ai décidé de faire de mes complexes une "force" , c'était le début d'un long chemin , qui continue toujours , je me suis fais une "carapace" la moindre moquerie ou réflexion me fait ni chaud ni froid maintenant. Alors ça parait facile de dire ça maintenant , mais la violence verbale est tout aussi "déstructrice" que la violence physique et que c'est un long chemin pour pouvoir s'en remettre , pas totalement car il y aura toujours quelque chose pour nous rappeller ce qu'on à vécu.

Avec tous ça , je suis quelqu'un de très timide , donc j'étais dans un cercle vicieux si je puis dire ; j'avais 2 meilleurs amis qui du jour au lendemain m'ont plus adressé la parole , ça ma fait mal au point où je préféré être seul que mal accompagné donc à ce moment de ma vie la seule amie que j'avais c'était la solitude. La solitude c'est comme une prison , tu te demande si t'as pris perpétuité ou si t'en sortira un jour , malgré la présence familiale , j'avais aucune vie sociale, c'était vraiment douloureux. D'ailleurs j'ai même eu la "phobie du téléphone" impossible de téléphoner ou de recevoir un appel , je pouvais m'en rendre malade.

Finalement aujourd'hui ça va mieux , je fais des efforts pour remédier à tout ça , avoir trouver un emploi ça m'a aidé et je pars du principe maintenant il y a que le meilleur qui m'attends , bon des mauvais moments aussi parce que c'est la vie , et rattraper le temps perdu pour profiter enfin d'une vie "normale" tout en étant accompagné et aidé par les bonnes personnes. En fin de compte ma voix est comme elle est , c'est ce qu'il fait que je suis différent des autres garçons , les autres sont pas contents et bah je m'en fiche et j'avance la tête haute.

Et je finirai sur cette citation : " Être toi-même dans un monde qui essaie constamment de te faire autre chose est le plus grand accomplissement."

Courage,force et amour à vous tous ! ❤️ 😇


 1 vote #305744
Lindos
Homme de 37 ans
31/07/2019 à 08:54

"Pour ma part, c'est l'ensemble. J'aime pas mon visage. je trouve mon nez moche, mes oreilles trop petite alors que j'ai une grosse tête, j'arrive pas à avoir une barbe complète (barbe à trou) j'ai des problèmes de peaux bien que j'en prenne soin...je suis une crevette pas du tout muscler alors que ce soit fille hétéro ou mec homo sa préfère l'homme musclé... Dans le fond je sais que c'est moi-même le problème, je me compare trop aux autres bien que je soit pas surperficiel (je déteste les gens superficiels) mais vous connaissais les normes et attentes dans la société mtn... Mentalement comme vous le stipulé, je suis un peu phobique social, je travail plus car le monde du travail, le tumulte ça me stress un peu. Voir les même collègues toujours, l'hypocrisie et la subordination qui s'en suit... Pour l'instant je fais un break de tout ça mais je suis totalement dépendant de mes parents et je sais pas si j'aurai une belle situation à l'avenir donc oui ca me complexe. Et j'ai honte de ça et de le dire quand j'essaie de rencontrer des garçons... Je suis aussi très mal dans ma peau d'être gay car on deja catalogué comme étant un mec efféminé alors que je déteste cette idée... j'aimerai être viril."

Tu es à l’âge pas facile où l’on doit prendre son envol.

Tu décris un cercle vicieux : se sentir différent casse le moral, ce qui conduit à avoir une image encore plus mauvaise de soi, alors que ce n’est pas nécessairement vrai, et quand bien même cela le serait cela n’empêche pas de réussir dans la vie.

En pratique il peut suffire de changer à la marge et progressivement plusieurs paramètres, pour qu’un équilibre acceptable se rétablisse à terme.

Les gens et leur concurrence on ne les changera pas, mais on peut progressivement trouver un environnement plus favorable et s’entourer de gens plus agréables de façon à ce que l’un dans l’autre cela devienne globalement acceptable.

Notre physique pour l’essentiel il faudra faire avec, mais il faut aussi avoir conscience que l’inquiétude et la déprime déforment l’image de soi. On peut donc décider de se mettre en valeur, de se laisser aimer même si on ne comprend pas toujours pourquoi, de viser une complémentarité plutôt qu’une perfection qui n’est d’ailleurs pas de ce monde. Le moral remontant l’image de soi s’améliore, ce qui améliore le moral, c’est un cercle vertueux. Il n’y a pas toujours nécessité de faire appel à la chirurgie, qui de toutes les manières ne résoudrait rien si la cause du désamour de soi est psychologique.

Si nécessaire tu pourrais demander à un un psy de t’aider, ils connaissent bien ces difficultés, savent écouter et orienter, voire soigner les angoisses. Mais cela ne te dispensera pas de prendre ton courage à deux mains pour te faire beau et sortir du nid...


 0 vote #305749
Kobayashi
Homme de 23 ans
16/08/2019 à 19:49

Pas d'autres témoignages ??


 0 vote #307104
Membre désinscrit
16/08/2019 à 20:24

J'ai les ongles du petit orteil un peu déformés depuis la naissance.. J'hésite entre voir la dermotologue et le podologue

#307105
Mimoza
Homme de 47 ans
16/08/2019 à 20:43

Citation de Dimancche #307105

Démarrer avec psy serait plus prudent avant de penser à la chirurgie. Les problèmes de pied ne sont à prendre à la légère. Tiens nous au courant surtout. Bon courage.


 0 vote #307106
Guiton
Homme de 41 ans
16/08/2019 à 21:56

Des complexes? noooon..... ben ouii bien sur... Pourquoi? car on s interroge du regards des autres.. mis a part les hyper narcissiques qui se trouvent toujours mieux que les autres... Si tu t inquiete du regard des autres c est aussi une qualité meme si pour le coup elle te pose des problemes..

Il faut pas tout jetter ni tout garder. Essaye de trouver le juste milieu. Entre avoir une image de toi dont tu puisse etre fiere et une image pour les autres qui les interessent suffisament.. Sans passer par la chirurgie.. il y a le Sport.. humour.. social.. humanitaire.. art.. science etc il y a tellement de façon de briller... aucune étoile n est a la fois une super nova.. une naine blanche.. un soleil.. brille même avec ton nez.. tes bourelets ou autre..

Donc oui le chemin est plus dur que si on etait tous des top models? Bonne nouvelle les top models c est -1? la population..

La majorité c est donc ceux qui peuvent etre complexés.. Et les gouts et les couleurs ca ne s explique pas... Tiens mon exemple j ai un faible pour les mec avec des oreilles decollees.. j y peux rien.. si je trouve 2 mecs interessants si un a les oreilles decolles je choisi celui la... me demmande pas pourquoi.. alors voila autant de combinaisons autant d amours possibles..

aime toi et on t aimera en retour ;).. aimer les autres commence par s aimer soi meme.

bises

guiton


 0 vote #307110
Membre désinscrit
16/08/2019 à 21:59

J'étais complexé par mon poids car je ne faisais pas attention à mon poids. Je pesais 93 kilogrammes maintenant 61 kilogrammes avec un régime adapté et beaucoup de sport.

#307111
MARCUSL
Non binaire de 20 ans
16/08/2019 à 23:09

Bonjour toi,

J'aimerais beaucoup t'aider alors je vais te dire deux trois trucs.

Pour ma part, j'ai eu de gros complexes sur mon physique jusqu'à l'année dernière encore. Je me sentais trop mince, presque anorexcique et le monde extérieur ne me disait pas le contrire, surtout pendant mes années de collèges. J'ai étais à nombreuses reprises victime d'harcèlement scolaire du à mon physique qui ne plaisait pas aux autres.

Je n'aimais pas mon corps, j'étais arrivé à un stade où j'évitais de passer devant les miroirs parce que je savais que ce que j'allais y voir n'allait pas me plaire. Et cela c'est bien sûr accentué à cause des gens qui m'entouraient et qui me critiquaient.

Et puis un jour, il y maintenant presque 1 an, j'ai compris une chose qui m'a sauvé. J'ai compris que je vivais pour moi et non pour les autres, j'ai compris que je devais apprendre à me plaire et ne pas apprendre à plaire aux autres. La société nous a mis dans les têtes des idéaux masculins et féminins complètement absurdes. Quand on est une fille, pour être belle il faut avoir un "corps parfait", mais finalement comment savoir la bonne définition du corps parfait ? comment savoir si un corps est parfait ? il n'y a pas de perfections. On veut seulement nous rentrer dans des petites cases, les beaux, les athypiques, les moches, ect... Mais personne n'est moche ou beau, c'est selon les goûts de chacuns.

Mais une première chose dans la quête de la confiance en soi, c'est d'arrêter de penser aux regards des autres, je sais que ce n'est pas simple parce que moi même j'en ai étais victime, et à présent j'ai pleinement confiance en moi. J'aime mon corps, j'ai appris à m'aimer, et j'aime compris que personne ne sera jamais parfait et que l'important est d'apprendre à s'aimer soi même avec ses défauts. Laisse ton corps te montrer que il peut être beau à sa manière !


 0 vote #307116
Kobayashi
Homme de 23 ans
26/08/2019 à 00:32

C'est dur car j'envie les gens beaux et réussissant bien leurs vie... tout ce que je suis pas.

C'est ridicule mais je rêve d'être beau, j'aimerai être regarder pour mon physique et j'essaie de devenir beau. Car de toute manière, qui je pourrai intéresser si je suis intéressant et beau intérieurement mais horrible physiquement ? J'ai que ça en tête en ce moment et c'est destructeur. Je m'empêche de parler/voir des garçons car je suis pas assez bien pour eux.

Pareil au niveau de l'emploi, avec mon espèce de phobie sociale et des gens... cette peur d'être rejeté, jugé, regarder à cause de mon physique disgracieux et ma sexualité. Comment me réinsérer dans la société à presque 24 ans quand ta pas de diplômes, d'expériences, et même pas le permis ? Quand ta rien et que ta pas un physique avantageux pour t'aider, pas la motivation adéquate, plus la foi en toi même et aux autres ? Quand tu viens d'une famille pauvre... J'ai bien fait un service civique et une formation mission local (car je vous vois venir) mais ça n'a abbouti à rien. De plus, j'ai aucun domaine de prédilection niveau taff.....

Heursemement que j'ai bcp de passions et une famille aimante, tout ca me fait tenir...

D'ailleurs, j'ai relu certains témoignages sur ce sujet, je les trouvent poignant, la personne qui parle du nez et l'autre à la voix de femme alors que c'est un homme... les gens combattant les problèmes d'obésité et qui ne lâchent rien... Vous êtes des battant, vraiment !

Moi je suis un bon à rien. Je sais rien faire, je suis pas dégourdi en +.


 0 vote #307873
Membre désinscrit
26/08/2019 à 01:52

Salut,

C´est parce que tu n´as pas l´esprit occupé que tu te morfonds sur tes problèmes physiques. Moi à ta place je reprendrais les études illico presto. Cela devrait être ta priorité n°1. A 24 ans il n´est pas trop tard. Tu as des domaines de prédilection ? As-tu le bac ?

#307878
Kobayashi
Homme de 23 ans
26/08/2019 à 11:48

Merci de vos conseils mais ma vie est fichu.... déjà presque 24 ans et j'ai rien vécu d'incroyable, j'ai même pas expérimenté des flirtes ou amour de jeunesse.... c'est trop tard mtn.

Être né gay en plus, n'avoir aucune virilité, même moi j'ai une voix de femme je m'en rend compte. Y'a rien qui va. Personne ne voudra de moi au niveau professionnel ou sentimental. J'ai plus la motivation, même plus envie de sortir de chez peur d'être jugé par les gens tellement je dégage quelque chose de négatif et repoussant. j'essaie de rester positif malgré tout, mais bon'...


 0 vote #307897
Mimoza
Homme de 47 ans
26/08/2019 à 18:46

Salut Kobayashi.

Tu as vraiment un discours pessimiste !

Il est vrai que si on accumule le chomage et la solitude, c'est dur. Mais tu n'as que 23 ans. Ta vie sexuelle n'en et qu"aux prémices et tu as l'age d'entreprendre qqch au niveau du travail. Crois en tes qualités, recentres-toi. Ton physique n'est pas un obstacle. il faut tomber sur la bonne personne, c'est tout. Allez, reprend courage et confiance et avance. Si tu savais tout ce que tu peux réaliser, tu te surprendrais toi-meme.


 0 vote #307934
Membre désinscrit
26/08/2019 à 22:06

Et du coup tu comptes apporter quels remèdes à tes maux ?

#307943
Kobayashi
Homme de 23 ans
26/08/2019 à 23:08

Merci pour vos encouragements et réponses. c'est ce que j'essaie de me dire, "qu'il n'ai pas trop tard " mais bon...

Et pour te répondre Dimancche, non je n'ai pas le bac. À cause de certaines circonstances je n'ai pas était jusqu'à lui malheureusement. j'aurai du... Maintenant, quand je veux postuler quelque part, j'ai directement peur d'être jugé, pris de haut, rabaissé à cause de tout ça alors je le fais pas et je me renferme sur moi-même. Je jalouse et déteste les gens dans mon coin car moi je suis un peu incapable. enfin, j'ai l'intention de m'en sortir quand-même, je sais pas comment mais j'ai cette intention...


 0 vote #307952


Rejoindre BeTolerant