L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


La sexualité "homo"sans contour comment le percevez vous ?

Forum Gay - 19/07/2019 à 18:07 - 10 Participations

La sexualité "homo"sans contour comment le percevez vous ?

Bonjours,

C'est un sujet qui est surement assez classique, mais d'après moi c'est une question à la fois étrange et importante,

même pour l'équilibre d'un couple ou pas, en l'occurence que je suis célibataire.

En fait il s'agit tout simplement "de manière fréquente" de préférer la "pratique homo sexuel (anall, donc le pénis)

vraiment "pour" le sexe mais sans éprouver de sentiment ni d'attirence physique pour un homme. J'ai connu ça très

tôt, j'ai même voulu essayer avec un mec, je ne peut pas, plus jeune, les questions étaient sans réponse, aujourd'hui tout est

très clair, je n'ai aucun souci avec ça, j'assume totalement le fait d'y penser mais, je ne me vois pas avec un homme,

en revenche la transexualité est devennu incroyable ces dernier temps ! C'est ce qui serai l'idéale pour moi mais ça ne cours pas les

rue... C'est sur une femme que je vais flasher, regarder, penser etc... Mais il lui manque ce qu'il faut pour que qu'il y est de l'intensité,

imcomparable lorsque le c est touché, ce n'était pas si puissant avant, autant je dure très longteng avec une copine, autant "seul"

simplement en titillant,

sans objet, rien je vient sans même toucher le pénis "devant une vidéo trans" alors que plus jeune même avec objet je n'arrivai pas à venir

sans devant, je me dis que d'apres mon expérience de vie, passer à coté de ça est bête. Je ne veux pas un objet, autant le faire vraiment.

Est ce que d'autre sont dans ce cas ? Je dirais "homo-que-sexuel" ou "analaxal".


Rencontre gay   |   Rencontre gay Paris
0 vote

Meilleure réponse

Euh ... ce que tu dis n'a aucun sens, sérieux tes phrases sont mal construites 😐

Déjà, sâche qu'il y'a des hommes gays qui ne pratiquent pas forcément le sexe anal, la sexualité (qu'elle soit gay, lesbienne, hétéro ou autres) ne se rime pas toujours/forcément avec une pénétration ; mais sur le sexe je suis ignorant.e car je suis plus lesbienne qu'autre chose.

Et pour ce qui est du passage sur la transidentité (on ne dit plus transexualitée), je comprend encore moins ce que tu recherche ... tu as l'air de fantasmer sur des personnes trans, mais de 1) j'arrive pas a savoir de quel côté balance ton attirance car les personnes assignées femmes à la naissance sont des hommes, donc ils ne t'intéresse pas selon tes dires.

Après il y'a les personnes assignées hommes, mais qui sont des femmes ... là aussi tu vas rencontrer des difficultés, car elles ont un truc qui ne t'intéressera pas davantage.

Et de 2 ... les personnes transgenres ne sont pas des objets de plaisir, de fantasme ou d'excitation quelquonque : ce sont des personnes qui affrontent parfois des souffrances dont tu n'as aucune idées de la portée sur leur vie perso !


4 votes

Citation de Vincenzo75 #304783

J'ai pas réussi à me concentrer car c'est assez hâché.

J'ai sauté quelques passages pour terminer sur "homo-que-sexuel" ou "analaxal"

Pourquoi complexifier quelque chose qui semble simple ?

En gros tu aimes le sexe anal et tu n'as pas de sentiments pour les hommes.

Tu as des désirs sexuels avec les hommes, tu as des relations homosexuelles mais tu ne te sens pas homosexuel dans le sens oú c'est uniquement sexuel. C'est bien ça ?

Certaines femmes ont des désirs sexuels envers les femmes mais ne pourraient pas être en couple avec une femme. Elles s'identifient comme des personnes bisexuelles.

Je n'ai pas compris pourquoi tu évoques les personnes transgenres.

Les pratiques sexuelles de chacun dépend plus de nos désirs que de nos corps.


1 vote

Citation de Nina82 #304787

Bonsoirs, començons par les bases de la civilité je vous prie, je ne voit d'intéret dans aucunes des phrases que pensez savoir construire,

En qu'elle honneur pensez vous jauger mes douleurs ? Vos allégories ne servent qu'un nombrilisme injustifié, une incomprhéention (justifiable)

étant donné que c'est foncièrement de la prostate qu'il s'agit. La transexualité est LE terme utilisé ? en criminologie (à savoir mon métié)...

Quelle sont vos références pour affirmer ceci ?

Les reines de beautées transsexuelles, peuvent (croyez moi) mettre quasiment n'importe qui dans leurs lit, y comprit les hommes les plus sévères des nuit Parisienne...La considèration :) laissez moi rire sil vous plait, savez combien d'intervention j'ai fait pour les protéger ? A Combien d'occasions j'ai refusé d'être "remercié" ? Mais le plus important c'est que vous n'avez même pas prit la peine (ou pue, désolé si c'est le cas) la base du sujet, à savoir, que je n'ai pas, et ne peut pas avoir de rapport avec un homme, (ni n'en ai envie). Absolument personne, aucun professionnel en psychologie, en médecine, en justice ou autre n'utilise le terme que vous avez choisis d'exhorter. Tout comme aucune d'entre elles, ne se dit "il"....C'est tellement ridicule, veuillez tenter de lire le code civil. Le pronom "il"ne s'utilisise que dans le sens inverse. Merci, désolé mais au passage tentez de respecter vos ainées. Qu'est ce que l'arogance peut gâcher, en agacer.

Je laisse l'orthographe comme angle de tir hein .


0 vote

Citation de Lunik #304798

Il s'agirait de lire un texte de quelques lignes avant d'y répondre, je ne comprend pas du tout cet état d'esprit....

Parler de "mes" rapport sexuels avec des homme se passe de commentaire sur le sérieux de la lecture.

Site sérieux ils disent....LOL


0 vote

Déjà on va se calmer deux minutes, je m'excuse si mon message paraît agressif, peut-être me suis-je mal exprimer ; cela arrive à tout le monde après tout, même aux gens intelligents.

Déjà mes "références" à propos de la transidentité comme vous dites, soyez sur que je sais de quoi je parle car j'ai deux amis qui sont trans (l'un deux est mon meilleur ami, quand bien même on ne s'est pas vu IRL), et je suis moi-même une personne non-binaire ... sans compter que je suis de nature curieuse et ouverte d'esprit, donc j'ai lu pleins de site sur Internet parlant de la transidentité, du genre, des opérations, des traitements, des obstacles parcourant la vie de ces personnes.

De ce fait, le fait que vous dites implicitement, voire même plus, que les personnes trans vous attirent, ne me ferez pas tiquer si vous vous étiez exprimé correctement, en expliquant ce qui vous captive sur le plan humain et spirituel, votre intérêt envers les personnes transgenres (et pas transexuelles qui est un terme médical).

Pour ce qui est de la dénomination, sachez que ces personnes ne sont pas toutes des "ils", il y'a des "elles" et des "iel". Certaines prennent juste des hormones, d'autres se font opérées (ou pas) et d'autres ne font ni l'un ni l'autre pour x raisons.

Et pour ce qui est de votre vie sexuelle, sachez que Lunik n'a pas voulu être indiscrète et moi non plus, on a essayé de comprendre pour vous aidez à y voir clair, donc votre allure de coq n'est effectivement pas utile sur ce site ; qui au passage est formidable !


1 vote

D'abord une tite question indiscrète : criminologie, intervention pour protéger les trans, aisance dans l'incohérence apparente, tu es policier ?

Si j'ai bien compris, tu n'aimes pas les relations homosexuelles (qui te feraient des douleurs à la prostate ?), mais tu es attiré par les transexuelles ?

Pas de panique, il y a des tas d'hétéros qui sont excités par les trans, excitation que les trans n'apprécient d'ailleurs pas nécessairement (comme le souligne Nina82) sauf pour gagner leur vie quand ils ou elles ne peuvent pas faire autrement.

A partir de là je cale, je ne comprends pas ton souci.


1 vote

@ Lindos : A partir de là je cale, je ne comprends pas ton souci.

Je te rassure, je ne comprend pas non plus ! J'ai lu, relu et rerelu, heureusement que je ne suis pas dysorthographique, sinon ce serait encore plus compliqué. ^^"

Par contre si tu pouvais dire "personnes transgenre" ... ça me ferait immensément plaisir, je suis tatillon.e à ce sujet, mais c'est mon côté carré et le fait que j'ai des ami.e.s trans. ^^"


0 vote

Je ne voulais pas intervenir mais vu que malgré sa syntaxe incohérente et ses idées dans tous les sens dangereusement vomitives et des propos qui deviennent rapidement violents, je pense mettre à jour une pointe de sens dans ce charabia et je ne pense pas que l'auteur de ce sujet est attiré par les personnes transgenres mais par les "she-males", qui est un sous-genre porno assez populaire.

Sauf que ça ne reflète pas du tout l'expérience transgenre évidemment, surtout que d'après ce que j'en sais, ce sont des actrices sur lesquelles de nombreuses opérations esthétiques sont requises pour renforcer/exacerber les caractères sexuelles féminins, tout en conservant bien le pénis, puisque c'est le mélange des deux qui tient lieu de fantasme. Ca reste des actrices/travailleuses du sexe qui font ce qu'il faut pour rester dans le business et qui vendent un fantasme et un fétichisme aux hommes (qui restent les plus gros consommateurs de ce genre de contenu spécifiquement de toute façon), mais qui n'a évidemment pas grand chose/rien du tout à voir avec la transidentité dans la réalité évidemment.

Il vient juste vous raconter son fétichisme et son fantasme porno en fait. Pourquoi et ce qu'il attend de son post est un gros point d'interrogation, à part peut-être pour se rassurer qu'il n'est pas le seul, mais ce n'est vraiment pas le meilleur forum pour s'afficher comme ça, surtout vu la tournure violente et agressive de ses réponses...

Un autre grand préjugé répandu sur les personnes transgenres au niveau de l'image et des médias consommés, qui entraîne une image déformante et parfois dangereuse.... Comme dans certains films comme "Ace Ventura" et "Y a-t'il un flic pour sauver Hollywood ?", où les femmes transgenres manipulent les hommes en cachant leur sexe de naissance pour les attirer dans leur lit, et c'est évidemment traité "humoristiquement" avec le héros qui va vomir aux toilettes quand il le découvre...

La fascination avec les "she-male" dans l'industrie du porno, ce n'est pas beaucoup mieux, c'est juste un sujet de confusion supplémentaire avec la normalité que recherchent la grande majorité des personnes transgenres.

Ca et l'amalgame avec les travestis (qui est aussi un fétichisme) et les spectacles Drag Queen (qui sont juste des shows avec des hétéros habillés en femme pour un public), on n'est pas gâtée dans les représentation faussées et les amalgames qui ne reflètent en rien la transidentité féminine...

Mais, il faudra bien qu'un jour les gens apprenent à faire le tri.


1 vote

@ Therru : je ne pense pas que l'auteur de ce sujet est attiré par les personnes transgenres mais par les "she-males", qui est un sous-genre porno assez populaire.

C'est drôle ça m'a rappellé ça aussi ! Mais je le gardais pour plus tard ... oui je garde des arguments au frais, en même temps il fait si chaud aujourd'hui (rien à voir je sais), et je tte remerci de l'avoir sortis car j'avais un peu oublié aussi ^^"

Mais il est vrai que c'est peut-être ça dont parle le monsieur, même si je me demande toujours pourquoi et dans quel but ... et avec cette formulation en plus, après chacun.e ses fantasmes, mais le dire ainsi alors que le sujet est souvent sources de souffrance pour certaines personnes, c'est pas correct vis à vis d'iels.

Sans compter que comme tu dis, ces personnes sont travailleur.ses du sexe (pour les malchanceuxes), donc leur existence se limite à un ... """"fantasme"""" (brrrrr) aux yeux de certaines hommes et femmes qui pensent que ces personnes sont juste entrain de plaisanter à ce sujet-là ; j'en ai connus un ou deux des comme ça.


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant