L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Pour info : Don du sang


Membre désinscrit
19/07/2019 à 00:01

Comme il faut 45 mots pour que ce sujet prenne naissance , je dilue ... Don du sang : « l’égalité sera atteinte le jour où l'on ne fera plus figurer l'orientation sexuelle comme un critère » . "Contraints à douze mois d'abstinence depuis l'obtention du droit à donner leur sang en 2016, les homosexuels vont voir ce délai se réduire à quatre mois, comme l'a annoncé la ministre de la Santé Agnès Buzyn." Le lien en bas de page est particulièrement intéressant , édifiant . https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/don-du-sang-fin-discrimination-personnes-homosexuelles-1700726.html#xtor=SEC-724

Bon , il en manque encore un peu on dirait on dirait on dirait on dirait ...^^


Date de publication : 19/07/2019 à 00:01
#304741
Membre désinscrit
19/07/2019 à 00:46

J´aimerais bien connaitre mon groupe sanguin, je crois que je vais faire un don :)

#304746
Mimoza
Homme de 47 ans
19/07/2019 à 00:55

Ne ramenons pas tout à des histoires d'égalité de droit.

La raison de cette interdiction est simple et compréhensible. C'est du au temps d'incubation du VIH de trois mois. C'est pour cela qu'ils ramènent le délai à 4 mois. Mais en tout les cas, ce blocage pour les gays et bi volages était d'ordre sanitaire et donc non criticable me semble-t-il. Ne pas faire courrir de risque aux receveurs. Principe de précaution.


 0 vote #304748
Membre désinscrit
19/07/2019 à 02:35

J'entends bien , Mimoza . Les "hétéros" n'ont donc aucun comportement à risques ?! J'ai volontairement mis des guillemets parce qu'avant de se dire homo ou bi , le parcours est long . A la fois semé d'embûches et de risques . On ne peut pas attribuer aux seuls bis déclarés ou homos , une pandémie aussi dévastratrice que le VIH . Les critères de sécurité (ou principes de précaution) devraient être les mêmes pour tous et non pas établis sur des présupposés stigmatisants . L'histoire du sang contaminé est d'une autre responsabilité , qu'il ne convient pas d'attribuer particulièrement aux LGBT . Tout ceci dit sans animosité aucune , hein^^.

#304749
Membre désinscrit
19/07/2019 à 17:55

Bonjour (ou re haha)

perso j'aime les précautions d'emploi et autres precautions de ce genre .

Par contre faut aussi aller doucement y a encore pas mal de gens qui sont contre le mariage gay alors demain tu t'en va dire aux hétéros "heho maintenant délai aussi pour vous conconcernant le don du sang" certes ça peut rien apparaître hors sujet mais je pense qu'on devrait montrer quelques acceptations non ?

Puis imaginez un peu si tout le monde devait attendre 4 mois !!! Ce sera la famine niveau réserve de sang faut pas être égoïste y a pas mal de gens qui en ont besoin ...

Je vais sûrement aussi paraître bête mais au moins après 4 ans si tes test n'affichent rien d'inquietant d'alarmant tu serais pas doublement heureux ?

#304782
Effix
Homme de 50 ans
19/07/2019 à 18:37

la seule fois où l'on m'a refoulé de l'EFS, c'est parce que je m'étais fait tatouer...

et puis on parle de don, d'une démarche altruiste, réfléchie, et à moins d'avoir un pet au casque ou la volonté de contaminer ses contemporains, ça ne me viendrait pas à l'idée d'aller donner après un comportement à risques (et ça non plus ça ne fait pas partie de mon mode de fonctionnement)


 1 vote #304785
Membre désinscrit
20/07/2019 à 11:21

Voilà . Donner son sang n'est pas une démarche anodine et suppose des gens responsables . Je ne suis pas contre le principe de précaution . Dans ce cas , il devrait s'appliquer à tous de la même manière , sans distinction . Il y gagnerait déjà en cohérence . Bonne journée^^

#304805
Meilleure réponse

Lindos
Homme de 37 ans
20/07/2019 à 15:37

Citation de Dimancche #304746

Hum... en tout cas tu as le don de la provocation ^^

.

Concernant le débat du don du sang, fait et refait depuis des années...

Il convient de rappeler que l'objectif n'est pas l'égalité des donneurs, mais la sécurité des receveurs. Donc tout se joue sur le calcul d'un risque (dit collectif) grave de très faible occurrence : le fait que les gays masculins aient une probabilité 20 fois plus élévée d’être infectés sans le savoir ne doit pas avoir d’incidence sur la probabilité de transmettre accidentellement le VIH à un transfusé.

Autant que je me souvienne le délai d’un an résultait d’un calcul de probabilité (produit par l’EFS je suppose). Compte tenu des tests de dépistage sur les poches (autant que je me souvienne individuellement pour les moins chers moins sensibles et par lot pour les plus chers plus sensibles) ne pouvant s’affranchir d’une fenêtre incompressible de séroconversion, la sécurité ultime réside dans l’honnêteté des déclarations du donneur. Sachant que les donneurs les plus jeunes sensibles aux discriminations répugnent à dire la vérité, qu’ils étaient dans le passé moins impactés par le VIH, et que cet écart générationnel se comble (probablement) chez les gays masculins.

Bref, si le fait que les gays masculins soient significativement plus exposés au VIH et actuellement exponentiellement plus exposés aux autres IST (notamment la syphilis potentiellement grave, le sujet mériterait un topic) n’a pas d’impact, et si les donneurs sont suffisamment honnêtes par rapport aux hétéros, tant mieux.


 3 votes #304820
Membre désinscrit
21/07/2019 à 06:25

@Lindos

J'apprécie grandement ta faculté à combler mes lacunes avec autant de précision.^^ . (sans rire)^^

#304879
Gwendoe
Femme de 38 ans
21/07/2019 à 06:52

salut

je suis d'ACCORD avec Jeanne tous le monde devrait etre sur le meme pied d'EGALITE ,je connais plus d'hetero au comportements a risque que d'HOMOS!!!

il serait plus juste de traiter tout le monde pareil!!!

see you


 0 vote #304881
Pops5962
Homme de 27 ans
21/07/2019 à 14:03

Citation de mimoza #304748

Car les hétéros , eux , sortent couvert ...

homophobie ordinaire BONJOUR


 0 vote #304907
Sea77
Femme de 34 ans
24/10/2019 à 00:47

Citation de Jeanne00 #304741

en italie on as pas cette paramètre. je suis resté shocké quand je l'ai vue ici car je comprends les raisons mais dans les couples fixes il y a plus du risque vue la quantité des personnes que trai et que après avec la pillule ne utilise pas de préservatif. aussi


 0 vote #315297
Maya67
Femme de 52 ans
24/10/2019 à 10:25

Bonjour,

C'est clairement discriminatoire on est en 2019.

Quand le VIH a été "découvert et annoncé" les chercheurs ne savaient rien. Précautions et ciblage des gays! Oups les hétéros atteints.... Zut alors, on ne s'y attendait pas! et les règles de l'EFS n'évoluent pas?

Alors ça des précautions, il y en a, et même selon la personne qui te reçoit. Elle établit sa petite règle trankilou bilou.

Encore l'abstinence, ce n'etait pas la peine de changer le texte, on n'est pas à 8 mois prés... Légèrement fourbe, ce retrait de l'interdiction de 2016 et on remet le couvert en 2019, c'est pour ceux qui n'ont pas compris...

Les pratiques des hétéros, il suffit de s'inscrire sur un site de rencontre en tant que femme. Immédiatement beaucoup d'hommes t'écrivent, digne d'un sketch des inconnus, tout juste s'ils ont le temps de dire bonjour. Ils savent par contre te demander " fellation, sodomie et surtout sans préservatif" , car ça gache le plaisir de Mr.

Et certains ne respectent pas la règle du préservatif et non on ne peut pas toujours se défendre, c'est une violence!

Maintenant les tests vaginaux c'est immédiat et sanguins c'est 3 semaines après la relation sans préservatif, et on sait "sereinement" si on a chopé une IST donc 4 semaines après le temps des cultures...

Le sang des hommes n'est pas le même que ceux des femmes? C'est scientifiquement réfléchit leur droit au don du sang...

Alors soit on fait confiance aux donneurs, soit pas, qu'elle que soit leur orientation sexuelle. Les hétéros ne sont pas plus honnêtes que les homos! Et on a besoin de donneurs, c'est vital.

Il est testé notre sang avant transfusion, c'est ainsi qu'une amie a appris sa séropositivité en 1991, elle ne s'y attendait pas vraiment, elle sait que c'est une relation amoureuse avec un homme ex toxico, avant la prévention VIH.

Sur ce, sortons couverts!


 1 vote #315321
Membre désinscrit
24/10/2019 à 14:56

Hello,

Je pense que la plupart des gays ont déjà effectué le dépistage. à notre époque la méthode de detection Elisa est tellement sensible en plus logique, qui permets de réduire le délai à 3/4 semaines...

Officiellement, c'est 6 semaines depuis la prise de risque pour détecter l'anticorps et antigen P24 par Elisa, y a zéro fausse négative, mais peut avoir des fausse positive voir nulle. 3 mois c'est du stone age, qui ne detecte que l'anticorps, et la sensibilité était médiocre.

EFS fait pas de controle lui - même du sang collecté ? oh que si, sinon c'est pas drôle. il existe des moyens de detection encore plus précoce, par le RT PCR , ce delai peut reduire à 7 jours. le risque de séro conversion présente chez les gays, les hétéro, les toxicomans, logiquement c'est pas en intérrogeant les gens oralement, qu'ils vont éviter le criblage, en plus , c'est à eux de sophistiquer leur méthode de détection afin d'assurer la sécurité au maximum . Perso je pense qu'ils ont déjà adopté les méthodes les plus rapides et plus sures, permettant des analyses en masse échantillons.

Donc ce delai de 4 mois ne tient pas la route, ça c'est pur bureaucratie.

fallait dire 10 an, c'est encore plus sur . ou meme avoir access au dossier médical pour savoir le bilan sanguin .

#315338
Lindos
Homme de 37 ans
24/10/2019 à 18:48

Comme je le signalais dans mon poste précédent, je pense que des considérations économiques sont en jeux. Dépister une IST dans une poche, ou dans un lot, complique l'utilisation et le traitement des produits sanguins collectés, et ce faisant renchérit la collecte et diminue son efficacité. Or des gays, quoique probablement pas tous, explosent individellement les statistiques d'infection par les IST, dont le VIH. D'où probablement ce calcul sophistiqué, et un questionnaire théorique, visant à concilier les risques juridiques des fenetres de séroconversion (l'EFS a pris très cher dans le passé et ne l'a certainement pas digéré), la sécurité acceptable par les transfusés, et probablement des considérations matérielles et économiques.

Pour être franc personnellement je préfererais que les gays masculins soient moins souvent malades, pour eux, pour les personnes vulnérables qui les rencontrent, pour moi-même ou mon choum (le risque double zéro n'existe pas mdr), et pour l'efficacité de la collecte du sang et la sécurité des transfusés.

Il est attendu qu'il soit publié en fin du mois de novembre une légère amélioration de la situation des gays masculins nés en France vis-à-vis du VIH, probablement pas vis-à-vis des autres IST, et certainement pas pour les gays masculins nés à l'trangers. Déjà, les corrections perpétuelles des statistiques françaises ne vont pas dans le sens de la confiance même en cas de bonnes surprise, ni de calculs probabilistes fiables. Ensuite, il s'agirait d'une amélioration modeste sur un an, pas une révolution. Et les décideurs ne nous ont pas habitué à prendre des risques juridiques.


 0 vote #315351
Guiton
Homme de 41 ans
24/10/2019 à 19:02

Il me semble que un dépistage systématiquement des donneurs serait une bonne chose point barre!

Comme le don est gratuit pourquoi ne pas généralisér le dépistage ?

Pour moi c est incompréhensible.... Donc les dons ne sont pas contrôlés ?

bref... le coût peut diminuer surtout si c est systématique et public.. Sans compter sur les progrès dans la rapidité des tests.. Bien sur si on donne ça au privé..

Mis à part ceux sous prep peut être je connais pas d homo qui n utilise pas la capote avec des inconnus... Combien d hétéros ont une boîte de preservatifs sous ma main a la maison?

Tous les homos que j ai rencontré dans ma vie 100% boite dispo à la maison autant que le paracetamol.. Ca fait juste partie de la trousse de secours ^^

guiton


 0 vote #315355
Membre désinscrit
24/10/2019 à 19:41

Citation de guiton #315355

Chez moi 3 boîtes de capote pour l'instant je remplace paracetamol par ibuprofene. Plus efficace. Puis j'ai aussi stock damoxiciline.

@Lindos

Dans un labo, pour que ce soit OPTIMAL , il est plus intéressants de tester beaucoup d'échantillons tout un coup que juste quelque. Car les kit Elisa ont une durée de vie très courte. C'est ainsi que dépistage du sang donné ne devrait pas être aussi coûteux, il manque pas de donneurs. C'est des kits elisa tout prêt, en plus efs achètent en grande de quantité, bcp moins cher encore .

Si le sero conversion est dangereux, est ce qu'il faut se fier au questionnaire des gens fait confiance à honnêteté des êtres ? C'est un peu louche tout de même. Les stats mis à côté, je suis curieux de savoir combien de sang sont détruits chaque année suite au test et contrôle de la part d'efs ???

#315362
Maya67
Femme de 52 ans
24/10/2019 à 20:34

EFS teste et informe d'une IST dans le cas de positivité.

Moi aussi j'ai deux boites de capotes, 2 tailles, on ne sait pas sur quoi on tombe. Lol, ce n'est pas seulement une blague, pas facile d'être la femme quand on rencontre un mec, vive les femmes!

Pourquoi cette bisexualité, j'aurais préféré être lesbienne.


 1 vote #315372
Lindos
Homme de 37 ans
24/10/2019 à 20:43

Gael3592,

L'ibuprofene n'est pas sans risque grave à haute dose (cardiaques), même si paracétamol presente aussi des risques à haute dose (hépatiques).

Sinon à mon avis pour l'EFS les pertes sont dans le déclassement des poches infectées qui devront être fractionnés en produits sanguins. Et la crainte principale serait le risque juridique, l'EFS ayant déjà été touchée dans le passé par un scandale dit "du sang contaminé".


 0 vote #315377
Membre désinscrit
24/10/2019 à 20:50

Citation de Lindos #315377

Merci docteur

Je respecte scrupuleusement la dose journalière.

Eh je pense pas qu'il vont transformer le sang souillé en quelque sort. Les detruir n'engendra ni le coût ni les risques de fuite ou contamination . Il entre jamais dans le stock.

C'est toujours après le validation que le sang est parti en stockage. C'est ces stats de sang détruit que jaimerais savoir.

#315378



Rejoindre beTolerant