L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Pour info : Don du sang

Actualité du site - 19/07/2019 à 00:01 - 11 Participations

Pour info : Don du sang

Comme il faut 45 mots pour que ce sujet prenne naissance , je dilue ... Don du sang : « l’égalité sera atteinte le jour où l'on ne fera plus figurer l'orientation sexuelle comme un critère » .

"Contraints à douze mois d'abstinence depuis l'obtention du droit à donner leur sang en 2016, les homosexuels vont voir ce délai se réduire à quatre mois, comme l'a annoncé la ministre de la Santé Agnès Buzyn."

Le lien en bas de page est particulièrement intéressant , édifiant .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/don-du-sang-fin-discrimination-personnes-homosexuelles-1700726.html#xtor=SEC-724

Bon , il en manque encore un peu on dirait on dirait on dirait on dirait ...^^


1 vote

J´aimerais bien connaitre mon groupe sanguin, je crois que je vais faire un don :)


1 vote

Ne ramenons pas tout à des histoires d'égalité de droit.

La raison de cette interdiction est simple et compréhensible. C'est du au temps d'incubation du VIH de trois mois. C'est pour cela qu'ils ramènent le délai à 4 mois. Mais en tout les cas, ce blocage pour les gays et bi volages était d'ordre sanitaire et donc non criticable me semble-t-il. Ne pas faire courrir de risque aux receveurs. Principe de précaution.


0 vote

Meilleure réponse

J'entends bien , Mimoza . Les "hétéros" n'ont donc aucun comportement à risques ?! J'ai volontairement mis des guillemets parce qu'avant de se dire homo ou bi , le parcours est long . A la fois semé d'embûches et de risques . On ne peut pas attribuer aux seuls bis déclarés ou homos , une pandémie aussi dévastratrice que le VIH . Les critères de sécurité (ou principes de précaution) devraient être les mêmes pour tous et non pas établis sur des présupposés stigmatisants . L'histoire du sang contaminé est d'une autre responsabilité , qu'il ne convient pas d'attribuer particulièrement aux LGBT . Tout ceci dit sans animosité aucune , hein^^.


2 votes

Bonjour (ou re haha)

perso j'aime les précautions d'emploi et autres precautions de ce genre .

Par contre faut aussi aller doucement y a encore pas mal de gens qui sont contre le mariage gay alors demain tu t'en va dire aux hétéros "heho maintenant délai aussi pour vous conconcernant le don du sang" certes ça peut rien apparaître hors sujet mais je pense qu'on devrait montrer quelques acceptations non ?

Puis imaginez un peu si tout le monde devait attendre 4 mois !!! Ce sera la famine niveau réserve de sang faut pas être égoïste y a pas mal de gens qui en ont besoin ...

Je vais sûrement aussi paraître bête mais au moins après 4 ans si tes test n'affichent rien d'inquietant d'alarmant tu serais pas doublement heureux ?


0 vote

la seule fois où l'on m'a refoulé de l'EFS, c'est parce que je m'étais fait tatouer...

et puis on parle de don, d'une démarche altruiste, réfléchie, et à moins d'avoir un pet au casque ou la volonté de contaminer ses contemporains, ça ne me viendrait pas à l'idée d'aller donner après un comportement à risques (et ça non plus ça ne fait pas partie de mon mode de fonctionnement)


1 vote

Voilà . Donner son sang n'est pas une démarche anodine et suppose des gens responsables . Je ne suis pas contre le principe de précaution . Dans ce cas , il devrait s'appliquer à tous de la même manière , sans distinction . Il y gagnerait déjà en cohérence . Bonne journée^^


0 vote

Citation de Dimancche #304746

Hum... en tout cas tu as le don de la provocation ^^

.

Concernant le débat du don du sang, fait et refait depuis des années...

Il convient de rappeler que l'objectif n'est pas l'égalité des donneurs, mais la sécurité des receveurs. Donc tout se joue sur le calcul d'un risque (dit collectif) grave de très faible occurrence : le fait que les gays masculins aient une probabilité 20 fois plus élévée d’être infectés sans le savoir ne doit pas avoir d’incidence sur la probabilité de transmettre accidentellement le VIH à un transfusé.

Autant que je me souvienne le délai d’un an résultait d’un calcul de probabilité (produit par l’EFS je suppose). Compte tenu des tests de dépistage sur les poches (autant que je me souvienne individuellement pour les moins chers moins sensibles et par lot pour les plus chers plus sensibles) ne pouvant s’affranchir d’une fenêtre incompressible de séroconversion, la sécurité ultime réside dans l’honnêteté des déclarations du donneur. Sachant que les donneurs les plus jeunes sensibles aux discriminations répugnent à dire la vérité, qu’ils étaient dans le passé moins impactés par le VIH, et que cet écart générationnel se comble (probablement) chez les gays masculins.

Bref, si le fait que les gays masculins soient significativement plus exposés au VIH et actuellement exponentiellement plus exposés aux autres IST (notamment la syphilis potentiellement grave, le sujet mériterait un topic) n’a pas d’impact, et si les donneurs sont suffisamment honnêtes par rapport aux hétéros, tant mieux.


2 votes

@Lindos

J'apprécie grandement ta faculté à combler mes lacunes avec autant de précision.^^ . (sans rire)^^


0 vote

salut

je suis d'ACCORD avec Jeanne tous le monde devrait etre sur le meme pied d'EGALITE ,je connais plus d'hetero au comportements a risque que d'HOMOS!!!

il serait plus juste de traiter tout le monde pareil!!!

see you


0 vote

Citation de mimoza #304748

Car les hétéros , eux , sortent couvert ...

homophobie ordinaire BONJOUR


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant