L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Orientation sexuelle : doutes et questions.

Forum Bi - 16/07/2019 à 14:10 - 10 Participations

Orientation sexuelle : doutes et questions.

Bonjour à tous,

Il s'agit de mon premier message concernant ce sujet. Il s'agit également de ma première fois sur ce genre de messagerie.

Pardonnez-moi donc si je suis flou dans mes propos. C'est tout nouveau.

Je commence à me poser des questions sur ma sexualité, que j'ai sand doute longtemps refoulées, pour lesquelles j'ai besoin de réponses.

Je suis de base, entièrement heterosexuel.

Je n'ai pas sauté le pas avec les hommes.

Je ne suis pas sexuellement actif et ma dernière relation sexuelle était avec une fille. Je n'ai jamais tenté quoi que ce soit avec un garçon.

Mais les choses sont un peu compliquées que ça...

Jusqu'à récemment j'ai toujours été hétérosexuel, du moins je me suis toujours défini en tant que tel. Je me posais aucunes questions, pour moi tout était clair. C'est l'ordre normal des choses blah blah. Vous voyez le genre ?

De nombreux éléments ont fait que depuis quelques jours tout ce que je prenais pour acquis me semble bien fragile. J'ai peur, honnêtement.

Je refoulais tout ça mais depuis quelques jours je me pose la question : suis-je seulement hétérosexuel ?

J'ai ressassé d'éventuels signes avant coureurs. Les voilà.

Je vous fais un point non exhaustif :

*mon premier baiser était avec un garçon, à l'école primaire. Malgré mon jeune âge, j'en ai toujours gardé un bon souvenir.

*il m'arrive de trouver des hommes beaux. Sans pour autant vouloir sauter dessus, il m'arrive de me dire "whaou quel bel homme !". C'est peut-être un des points le splus importants.

*en y réfléchissant, je suis certain qu'embrasser un garçon qui me plaît ne me dérangerai pas. Je veux dire par là que ça ne saurai pas contraignant ou sale pour moi.

mes collègues pensent de moi que je suis gay. Peut-être que ça joue aussi. Ce travail de sape régulier comme "je suis sur que tu es gay", "on sait que tu es refoulé" et toutes ces conneries, ça m'a indirectement forcé à me poser des questions.

Et depuis... je doute. Je doute de mon orientation sexuelle. Et si ils avaient raison ?

De plus, n'étant pas sexuellement actif, j'ai la chance de pouvoir faire de régulieres introspections et me questionner sur ma sexualité. Et j'ai noté quelque chose d'assez dingue. Il faut que vous sachiez tout d'abord que je n'aime pas le sexe. Je trouve ça inutile et ennuyant.

Avec les deux filles que j'ai couché dans toute ma vie (1 copine et 1 plan cul), je n'ai jamais pris de plaisir extrême à coucher avec. C'était sans saveur. Je m'ennuyais.

"c'est donc ça le sexe ?" tout ça pour ça ? "c'est ce que je me disais durant l'acte. J'étais déçu, c'était nul.

J'ai beaucoup réfléchi sur ce sentiment. N'ai-je pas trouvé la bonne ? Ou est-ce plus profond ?

J'ai tout d'abord pensé que j'étais asexuel (et c'est peut-être le cas). J'ai fait quelques recherches sur le net et les "symptômes" correspondaient. Mais était-ce si facile ? Je ne pense pas.

Sauf que voilà. Je n'ai jamais essayé avec les hommes. Cette pensée m'a parasité l'esprit pendant plusieurs jours, bien que j'ai essayé de refouler ça. Mais voilà, c'est pourtant vrai. Je n'ai jamais essayé les mecs et si j'essaie pas, comment saurait-je si ça me plaît ? Et nous y voilà. M'y voilà, moi, hétérosexuel, réfléchissant vraiment à ma sexualité. Est ce que j'aime vraiment les femmes ? Est ce que j'aime seulement les femmes ?

Suis-je finalement bisexuel ?

Je n'ai jamais pensé à d'autres hommes en me masturbant. Je n'ai jaamsi regardé de porno gay. Je n'ai jamais rêvé d'hommes, bien que je me souviennes de rêves très fugaces ou je disais que j' étais homosexuel.

J'ai peur. Peur de la vérité. Peur d'être démasqué. Peur de devoir assumer mes choix. D'autant plus que j'ai personne à qui en parler. Je suis là, comme un con à attendre des réponses et je me sens désormais très seul.

Je le répète, c'est vraiment la première fois de ma vie que je me questionne sur ma sexualité et c'est tout un pan de ma vie, de ma personnalité qui s'effrite.

J'ai besoin de réponses.

Je vous remercie de votre lecture, à bientôt.


Rencontre bi |   |   Rencontre bi Paris
0 vote

Meilleure réponse

Je pense que la seule réponse fiable que tu pourrais avoir, serait de voir si en te rapprochant d'un homme qui te plairait, tu aurais envie d'aller plus loin avec lui...

Personne ne peux te dire qui tu es, seul toi peut le savoir..

Bon courage en Tout cas et tu es au bon endroit pour trouver réponses à tes questions ?


2 votes

Salut Taeyeon,

Notre éducation depuis l'enfance nous oblige à voir beaucoup de choses de façon dichotomique : le bien contre le mal, le beau et le moche, le concitoyen et l'étranger...et puis on découvre que la réalité n'est pas aussi simple, que des nuances existent, et ça fait peur parce que cela signifie qu'on ne peut pas prédire facilement ces nuances. C'est donc normal d'avoir peur en explorant ta sexualité. Tu n'es pas le seul à te demander des questions similaires : suis-je entièrement hétéro ? suis-je vraiment une femme ? puis-je avoir des sentiments pour un homme et une femme ? L'essentiel est de ne pas laisser cette peur se transformer en une angoisse, une faiblesse et une source de honte. Tu n'as pas à te justifier devant tes amis ou ta famille, tes connaissances ou des inconnus. Tu n'as aucunement besoin de te démasquer car tu ne portes pas de masques : tu ne changeras pas en apprenant des choses sur toi (quelqu'un qui a honte d'être démasqué c'est quelqu'un qui consciemment choisi un autre visage que le sien).

Il n'y a pas de recette magique pour connaître exactement son orientation. Et personne ne peut te dire qui tu es exactement sauf toi. Prends le temps d'explorer (avec précaution) ta sexualité pour mieux te connaître.


1 vote

Citation de Emilie #304406

Merci de ton message Émilie :-)

En effet, moi seul peut savoir ce qui me plaît. C'est pourquoi je commence à chercher des personnes avec qui partager ça.


0 vote

Citation de BarelyInsane #304471

Coucou BarelyInsane,

Tu as raison. Notre éducation joue un rôle prépondérant dans notre sexualité.

Avant de me pencher sur ma sexualité, je me pensais entièrement hétéro. Et puis patatra ! Qui a dit que j'étais vraiment hétéro ? Je ne m'étais jamais vraiment posé la question, parce que c'était la normalité, la base de toute relations humaines. C'était quelque chose d'acquis, inné et jamais je ne m'étais réellement fait la réflexion...

Les nuances existent bel et bien, même dans la sexualité. Et j'ai découvert ça il y a peu. Ça sonne pour moi maintenant comme une évidence.

Meme si je n'ai jamais eu de relations avec un homme, j'ai envie de me dire, pourquoi pas après tout ?

Alors oui j'ai peur. Peur de l'inconnu, surtout. Parce que tout est nouveau pour moi, je dois repenser entièrement ma sexualité et j'ai l'impression de faire à quelque chose de plus grand que moi.

Peur également du qu'en dira t'on. J'ai peur de la réaction de mes proches, de ma famille si ils savent un jour. J'ai peur d'être jugé, d'être pris pour quelqu'un d'autre.

J'ai envie de découvrir une autre facette de ma sexualité, j'ai envie de m'amuser mais je crains que mes proches ne soient pas si ouverts.

Le sexe est quelque chose de tabou dans ma famille. Je n'ai jais parlé de sexe avec mes parents et encore moins de bisexualité.

Merci tout de même pour ces gentils mots, ça m'a fait du bien :)


0 vote

Le fait de trouver un homme beau ou de ne pas être dégouté par le fait d embrasser un gars c'est pas grand chose, tu peux très bien être ouvert d esprit et hetero ^^

L'heterosexualite ne passe pas par un dégoût des hommes.

Il m'arrive de trouver des femmes belles, ça fait pas de moi un hetero ^^.

Si tu ne ressens aucune attirance qu'elle soit sexuelle ou romantique envers un homme je ne vois même pas pourquoi tu te pose cette question, enfin si, manque de confiance en toi + brimade de ton entourage qui te pousse à remettre en cause ton orientation.

Fais ta vie pépère et vois dans le futur si tes attirances changent !


1 vote

je peux comprendre tes questionnements. Cest un signe d'intelligence. Concernant l'orientation sexuelle je pense que cela fait partie de ta vie, du sens que tu lui donnes, des tes valeurs (et non de tes "principes") comme l'orientation professionnelle ou d'autres orientations (d'autres choix de vie). Tout cela pour dire que même si chacun a une éducation, une culture, une religion, des usages, ... qui font partie de son acquis à chacun d'évoluer vers d'autres cieux. La difficulté, surtout en étant jeune, est d'arriver à prendre le recul nécessaire pour savoir dans tous nos actes ceux qui sont subis et ceux qui sont pleinement décidés (et sans doute plus faciles à assumer).

Essaie de trouver un garçon avec qui tu te sentirais en confiance, ici ou ailleurs, pour échanger sur ce sujet librement, sans contrainte (je dis un garçon car cela me parait plus immédiat mais une fille qui te serait proche devrait pouvoir t'éclairer aussi).


0 vote

Il faut un certain temps, et aussi oser vivre, pour arriver à mieux savoir qui on est, et l'accepter, et puis enfin en jouir. Pour ma part j'ai mis plus de 20 ans pour commencer à comprendre ma sexualité et maintenant quand je regarde le jeune homme que j'étais je vois pourtant que tout était là, ma part féminine aussi présente que la masculine et tout à fait perceptible aussi bien sur le plan physique que psycholoique ou comportementale. Au final j'en suis arrivé à admettre que tous les sexes pouvaient m'attirer et me séduire et me faire vibrer, ce qui peut m'émouvoir est au delà des attributs et caractéristiques physiques d'un sexe. La seule limite à la rencontre entre deux être humains, c'est le respect réciproque, et à l'intérieur de ce cadre tous les possibles plaisirs partagés sont à vivre. La vie est trop précieuse et courte pour s'embarrasser de tabous ! Faites vous plaisir !


0 vote

Citation de Organ #304507

Ouverture d'esprit pour certains, pratique dégoûtante pour d'autres... C'est avant tout une question de point de vue.

Trouver des hommes beaux à toujours été "normal" pour moi, mais je comprends parfaitement ton message. Merci beaucoup.

J'ai des attirances pour certains hommes justement. J'ai longtemps refoulé cette idée de mon esprit en me disant que "ça va passer" puis finalement non ! Alors que faire ? Assumer. Et ce cette voie que j'ai choisie d'emprunter.


0 vote

Citation de tazsud #304509

"Signe d'intelligence", j'ai déjà vu cette expression sur ce même forum, sans doute alors ahah !

Tu marques un point. Le changement d'orientation sexuelle fait parti de la vie. Tout le monde change, évolue et rien n'est jamais gravé dans le marbre. J'en suis la preuve.

Je suis déjà entré en contact avec plusieurs garçons ici, très sympathiques.

Quand aux femmes, seule ma sœur serait digne de ma confiance.

Je lui ai demandée ce que ça lui ferait si j'étais gay. "Tu restes mon frère quoi qu'il arrive". Bon point donc.

Merci du message.


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant