L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Chamboulée par ce sentiment, comment savoir

Forum Lesbien - 29/06/2019 à 14:31 - 18 Participations

Chamboulée par ce sentiment, comment savoir

bonjour je vous fais le tableau en 2 mots,

totalement hétéro, 2 enfants j'ai rencontré une jeune femme de 11 ans de moins que moi , qui sert dans un restaurant

mais j'ai été progressivement attirée, et je ne pense qu'à elle je dois admettre que j'ai des symptômes de papillons dans le ventre et j'aimerais l'aborder.

mais comment savoir si elle serait intéressée, si elle est attirée par les femmes ou non, y a t il des "signes distinctifs " car j'ai vraiment peur de l'aborder et de me prendre la honte de la mettre mal a l'aise

au dela du chamboulement que ca représente pour moi ( ca m'étais jamais arrivé) je me sens comme ' amoureuse'

help


Rencontre lesbienne   |   Rencontre lesbienne Paris
0 vote

Salut.

Pourquoi pas démarrer par des questions simples, genre " vous habitez dans le coin?", "ça fait longtemps que vous travaillez ici?", etc...


0 vote

Bonjour,

Je n'ai pas beaucoup d'expériences en terme de séduction femme-femme. Mais je veux bien partager un peu mon ressenti.

Déjà, si tu regardes ton expérience, tu as toujours été hétéro et là, poum... Et pour l'expérience que je viens de vivre, je dirais qu'il ne faut pas te fier à l'étiquette qu'elle s'est collée sur la tête, mais laisse faire. Moi je saisirais les opportunités de me rapprocher d'elle sans presser les choses. A un moment tu auras probablement des réponses à tes questions.

Je sais pas comment ça se passe, si tu as déjà eu l'occasion de lui parler. Si tu as remarqué certains trucs sur lesquels tu pourrait tenter une accroche.

Voilà ma petite contribution qui j'espère t'aidera un peu. 🙂


0 vote

J'avais oublié cet épisode très personnel et très lointain ^^ . La prochaine fois que tu vas manger dans ce resto , laisse lui un mot très succinct avec ton numéro de téléphone au moment de l'addition . Elle est devenue une de mes meilleures amies de l'époque :-)


0 vote

Bonsoir Lovesince, j'ai vécu la même expérience il y a quelques mois.J'ai éprouvé un sentiment amoureux très intense pour une femme et ce après une vie hétérosexuelle. J'ai toujours pensé que l'on tombait amoureux d'une personne et non d'un genre. Je me suis décidée à lui avouer mes sentiments et je me suis pris un joli vent !!! Ceci dit, je sais à présent à quoi m'en tenir et cela me permet d'avancer.La vie est courte et c'est maintenant qu'il faut en profiter.Lance toi et si cela n'aboutit pas, cela t'aura permis de découvrir ta bisexualité donc pas de regrets !Je te souhaite une bonne soirée.


1 vote

C'est étonnant mais j'en viens à m'interroger sur la réelle cause de ces chamboulements qui souvent se répètent . Ne serait-ce pas plutôt un quotidien qui ne convient plus qui fait voir l'herbe plus verte ailleurs ? (simple question) . Il y a un peu de taquinerie mais aussi beaucoup de sincérité dans ce questionnement ^^ . Genre :on croit être amoureuse alors que ce n'est qu'une attirance qui distrait d'une routine dans laquelle on s'enlise , une porte ouverte aux fantasmes .


0 vote

Meilleure réponse

Tu vois Jeanne, peut être qu'il y a des personnes comme ça. Peut-être, que comme tu crois, il y a des personnes qui veulent voir si l'herbe est plus verte ailleurs. C'est même très probable que ça existe. Mais moi, je commence à me demander si pour certaines personnes il n'y pas aussi un déni de cette attirance pour le même sexe ( à cause d'une certaine normation de la société) et qu'à un moment ça devient tellement récurrent ou évident qu'on ne peut plus l'ignorer. Et j'en suis même sûre parce que c'est mon cas. Je sais que ça chamboulle, parce qu'on nous as éduqués, formatés. Beaucoup de parents ont du mal à accepter qu'un enfant soit homo ou bi. Et puis imagine toi si t'es bi, tu tombes pour les trois premières fois amoureux du sexe opposé, donc tu te penses hétéro, et la quatrième d'une femme, et bien forcément ça perturbe, parce qu'on s'est collé une étiquette et qu'on a l'impression de ne plus se connaître. C'est pour ça que je ne veux plus me mettre d'étiquette je vis simplement les choses et je dis ce que je ressens, le plus sincèrement possible.


4 votes

Citation de Orange #303034 merci bcp de vos réponses

en fait non pour répondre a jeanne, car j'ai flashe la 1ere fois, puis mon quotidien a repris le dessus, puis la 2eme fois idem, toujours eblouie.. si j'avais voulu casser une routine j'aurais trouvé des occasions depuis longtemps.

pourquoi elle ? pourquoi maintenant ? suis je du coup bi ? ou est ce "passager " y a t il des "proportions " biologiques

  • dois je tenter qq chose et mon intellect suivra t il ?

0 vote

Bonsoir les filles ,

Ce n'est pas pour rien si j'ai cru bon de préciser que j'étais aussi dans la taquinerie . C'est une façon d'aborder un débat comme une autre , d'autant que mon âge aujourd'hui me permet de dire que j'ai aussi connu vos tourments , à une autre époque c'est certain ... :))) Autant de questionnements qui ont été ceux de générations précédentes comme pour celles qui suivent ou suivront . Des don juanes aux effarouchées , les femmes ne sont pas moins épargnées que les hommes . Vous êtes chamboulées aujourd'hui , ce fut beaucoup plus précoce pour nombre d'entre nous . (ce n'est pas un reproche hein)^^ . A 20 ans , je savais déjà que ce que je ressentais pour une femme n'avait aucune mesure avec mon ressenti pour un homme . Ma rage et ma rébellion ont grandement participé à ce choix radical de me définir en tant que lesbienne , malgré toutes les difficultés de cette époque . J'ai vécu des années incroyables à travers ce militantisme même si elles furent aussi pavées de déceptions et de chagrins . Agir pour plus de Tolérance semble être toujours d'actualité . Je ne suis aucunement dans le jugement tant que l'élément moteur reste la Sincérité . Avec soi même en premier lieu , avec les autres ensuite (ou le temps est souvent déterminant autant qu'une nécessité , j'en conviens)^^

Je ne connais pas de meilleure méthode pour avancer que de se questionner face à un miroir . (au sens propre)


1 vote

du coup je fais quoi

comment savoir si je peux tenter qqc ?

des écarteurs aux 2 oreilles

un lool assez masculin

une demarche de footballeuse

une grosse montre d'homme au poignet

les cheveux remontés très courts


0 vote

Que de clichés . Ce n'est pas à moi de te dire quoi faire surtout pas dans ce registre avec de possibles conséquences sur le reste de ta vie , tu es assez grande pour décider seule .


0 vote

C'est ton look?

Tenter, dans le sens, rentrer direct dedans, non. Mais l'aborder l'air anodin, ne serait ce que pour ouvrir le dialogue, oui. Voir si ça accroche ou pas, si une conversation peut s'ouvrir.

Une première étape, il me semble


1 vote

Citation de Jeanne00 #302999

Tu as déjà eu une réponse ici . En tant qu'homo , être sollicitée par quelqu'une encore hétéro n'est jamais simple à ... (je n'ai pas le mot adéquat) . Celle dont je parle était elle aussi homo . (ça limitait les malentendus et pourtant , c'est pas écrit sur mon front^^) . Fin pour moi , même si je n'oublies pas qu'un peu plus haut il est question de deux gamins aussi et que , par conséquent , réfléchir à deux fois n'a rien d'incongru ... avant de s'engager dans une voie .


0 vote

decider oui

mais prendre avis aussi ce qui n'a rien d'incompatible , a quoi servent les forums sinon

2 gamins et ? je connais nombre de couples separes, reconstitués. homo hetero qu'importe

un enfant a besoin d'amour ca n'était pas le sujet

:)


0 vote

Citation de Lovesince #302903

Je ne sais pas si cela te rassura Lovesince mais tu n'es pas seule... je suis à peu près dans le même état que toi et je ne sais pas bien ce qu'il m'arrive ni quoi faire. Quelques variantes tout de même...

On se croise depuis 2 ans mais depuis qq mois on s'est beaucoup rapprochées. Moi mariée en pleine routine, Elle fraichement divorcée...

On s'entend super bien, on parle de tout, on rit (mon dieu qu'est-ce qu'on rit...). J'ai l'impression de la connaître depuis des lustres.

Une très belle rencontre qui pourrait devenir une très belle histoire d'amitié... Mais voilà, elle me trouble. Je pense à elle tout le temps, même quand j'ai pas le temps. J'attends ses messages, nos rencontres, nos échanges, nos fous rire et nos regards complices. J'ai envie de l'entendre, de la voir, de la toucher...

Bref, je suis un peu (bcp) dans le flou et je ne sais pas comment gérer ce que je ressens.

Pas facile quand même quand on est 100% hétéro et que celle qui déclenche tous ces sentiments l'est tout autant, non ?


0 vote

C'est bien ce que je dis . Même si "perdre la boule" , ne plus être dans le contrôle , fait un bien fou à soi . Quand on est parent , conserver un peu de bon sens ne peut pas nuire et évite même bien des aléas parfois regrettés plus tard . Les gamins ne peuvent pas être remisés dans un tiroir ouvrable selon son bon vouloir . Oui , les enfants ne sont pas le sujet . Pourtant quand ils sont là , c'est un chouïa plus difficile de faire comme s'ils n'y étaient pas . Tant mieux pour ceux/celles capables d'occulter cette donnée . Et non , l'incidence n'aura pas les mêmes conséquences selon que l'histoire vécue soit homo ou hétéro . Même si ça le devrait ...


0 vote

Après les ressentis agréables qui réveillent les sens et les émotions, il convient de prendre de la hauteur et de se demander à quoi cela nous renvoi.

Étrangement, on a ce type de ressenti avec des personnes qui nous rappellent qu'il existe autre chose que ce que nous avons connu.

Vous avez été avec une personne négative et vous vibrez pour une personne pétillante et enthousiaste. etc..

Le désir se porte souvent vers une personne qui comble un besoin de sécurité. C'est alors intéressant de se demander quelle sécurité nous recherchons.

Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet.


0 vote

Citation de Courtoisie #303699

Je ne sais pas trop quoi répondre à ton commentaire Courtoisie...

Prendre de la hauteur au-delà des émotions, je suis d'accord. Plus facile à dire qu'à faire mais sur le fond tu as raison.

En revanche, pour le sentiment de sécurité, je suis plus mitigée car je ne pense pas que ce que je vis actuellement puisse m'amener vers plus de sécurité, bien au contraire... C'est même tout le contraire...

C'est à la fois nouveau et un pas vers l'inconnu qui fait franchement flipper si je puis m'exprimer ainsi 😉


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant