L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Hypersensible, je n'ai jamais été moi même !

Place aux débats - 20/06/2019 à 19:13 - 11 Participations

Hypersensible, je n'ai jamais été moi même !

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à tous, j'ai découvert il y a quelques temps maintenant, que j'étais hypersensible hpi.

De part cette révélation, j'ai commencé une introspection de ma vie, et je me suis rendu compte que depuis mon enfance, je n'ai jamais été moi même. J'ai toujours vécu ma vie en fonction des autres, pour leur faire plaisir.

Le problème, c'est que maintenant, j'ai l'impression d'être vide à l'intérieur, je ne sais pas qui je suis réellement, ce que je veux...

Et même au niveau études/travail, je suis hyper indécis, je n'arrive tout simplement pas à aller au bout des choses.

J'aimerais avoir vos avis sur ce trait de caractère, que vous soyez vous même hypersensible ou non !

Merci du temps que vous m'accordez !


4 votes

Citation de Brenan #302135

Salut tout d'abord merci d'avoir lancé ce sujet je n'aurai jamais osé par peur mdr

je pense l'être puisque ma manière d'agir fait qu'on me le dit souvent hpi je ne sais pas ce que ça veut dire ...

Cela m'a beaucoup fait souffrir avant je l'étais puissance 10 là j'essaie de le dompter car parfois on ne comprend mes réactions

Cela m'a fait beaucoup souffrir car avant je l'endurais comme un fardeau j'ai crû que j'étais bipolaire voir folle car les gens me le disaient

Je me suis coupé du monde j'ai même vu une psy qui n'a pas voulu m'interner ha! Et qui m'a dit que j'étais normale ha!

Je l'endurais car les choses me touchent à un point je veux dire je les ressens à l'intérieur de moi

Et ce n'est pas plus mal car je m'exprime dans l'art la danse le chant le dessin la photographie l'écriture

Et ce que j'ai appris de mon parcours c'est de l'accueillir en toi de ne pas le rejeter en cherchant à être une autre personne que toi soit toi comme tu es c'est ton petit plus qui te rend si spécial unique

Je t'aime bisous ( je n'arrête pas de dire des je t'aime à tout le monde en ce moment ha! lol j'ai un grand coeur c'est pour ça ha!)


1 vote

Bonjour

L'hypersensibilité, quelle bonne idée d'aborder ce sujet.

Moi, je suis hypersensible depuis toute petite. A cette époque, je ressentais déjà les choses tellement fort que je pensais que j'étais anormale.

En grandissant, j'ai vécu cette sensibilité à fleur de peau comme une tare.

A mon âge maintenant (bientôt 59 ans), j'ai appris qu'il fallait plutôt accueillir cette hypersensibilité comme une réelle chance. Cela te rend empathique, altruiste, créateur de ta propre vie.

C'est parfois dur quand il t'arrive d'être entouré(e) de gens plutôt nombrilistes. Mais, en fait, tout bien considéré, ce n'est pas très grave ! entoure-toi de gens dignes d'être aimés, adorables et tendres. Choisis bien tes relations amicales, sociales... et hop ! tu peux voir parfois combien ton hypersensibilité peut alors devenir une force

Enfin, voilà où j'en suis de ma propre réflexion. En fait, faut croire en soi et avancer, coûte que coûte.

Alors, acceptons cette part de nous qui parfois nous joue des tours et tout devrait être plus facile.

Bonne soirée


2 votes

Merci pour vos témoignages,

Mirella, hpi signifie haut potentiel intellectuel, mon problème de fond n'est pas l'hypersensibilité en elle même, mon problème c'est que petit j'étais très différent des autres, du coup j'étais exclu. Donc pour me protéger, j'ai développé un personnage bien sous tout rapport, et très sociable. Le truc, c'est qu'en grandissant, le personnage a pris le dessus sur ma véritable personne, et du coup, maintenant que j'ai mis le masque de côté, bah je ne sais pas qui je suis, ce que je désir...


1 vote

hello :)

C'est dingue je me retrouve complètement dans ce que tu décrit ! ne pas savoir ce que je veux, vivre en fonction de ce qu'aimerait les autres ,... peut être le suis je aussi ? ^^ , c'est marrant car je me posais la question hier ... tellement j'ai peur du rejet des autres ! je ne rentre jamais en conflits , de peur qu'on m'exclue . Ca n'a pas l'air dêtre une mauvaise chose l'hypersensiblilité , ou du moins on peut en faire une force je pense . Etre réceptif aux émotions des autres . Peut être essayer l'hypnose Ericksonienne ? ( u ne piste ^^ ) ça à l'air interessant si on est réceptif je lis que ça peut agir sur divers champs thérapeutique :Au niveau du développement personnel et émotionnel : gestion du stress et des émotions, préparation aux concours, examens, entretien d’embauche, accompagnement lors d’un changement de carrière, confiance en soi et estime de soi, développement de la créativité... . Je te souhaite dans tous les cas une longue et belle vie :)


0 vote

Je viens prendre part au débat car c'est un sujet intéressant et qui me concerne moi aussi directement.

Dans mon cas, je ne sais pas exactement la définition de ce que je suis, je suis hypersensible et je pense bien hpi, mais je n'ai aujourd'hui plus envie de me mettre une étiquette. Elle m'a longtemps rassurée, en étant là pour me montrer que j'étais juste une personne normale mais aujourd'hui elle ne me convient plus.

J'ai longtemps vécu dans l'ignorance de ces mots, j'étais tout le temps seule mais je pensais que c'était seulement dû à mon physique. J'ai alors compris que se munir d'un masque était un facteur d'intégration, alors je suis devenue la clown des groupes, la fille gentille avec tout le monde et qui est toujours là quand on a besoin d'elle. J'ai existé à travers les autres, parce que je ne voyais pas comment vivre par moi-même.

Et il y a quelques mois, j'ai eu des énormes claques dans la tête, qui m'ont complètement mise KO et c'est là que j'ai compris que je ne pouvais plus continuer comme je le faisais depuis des années, que j'étais épuisée de jouer sans cesse un rôle et surtout en entretenant des relations qui ne m'apportaient rien et qui ne me permettaient pas de m'épanouir.

Aujourd'hui, je laisse tomber le masque, pour juste vivre. Cela peut paraître simpliste mais je vis, j'ai arrêté de me poser des questions sur ce que je suis. Oui je ne fonctionne pas comme les autres, oui la vie n'est pas facile quand on est différent mais en enlevant ce masque, j'ai fait des rencontres que je n'aurais jamais fait auparavant et même si ma vie a beaucoup d'imperfections, je suis capable de dire aujourd'hui que je suis heureuse. Parce que je vis comme j'en ai envie, j'écoute mon coeur (il a souvent raison) et puis surtout, je ne m'adapte plus aux autres, je reste avec les personnes qui m'acceptent entièrement, telle que je suis.


3 votes

L'hypersensibilité reste un handicap tant qu'on ne sait pas faire le tri dans ses relations . En apprenant à être un peu égoïste , c'est-à-dire ne plus faire passer systématiquement les autres avant soi-même , là on revient à un juste équilibre qui fait de cette hypersensibilité une force ... Etre une éponge des émotions des autres nous empêche souvent de nous accorder du temps pour autre chose . Les clashs/incompréhensions/pertes n'en sont vécus que plus douloureusement . Avec le temps et à force de trop de claques (bien vu)^^ , on finit malgré tout par se remettre en question .

Bien sûr qu'il y a énormément de gentillesse chez les hypersensibles , au moins autant qu'ils tendent eux-mêmes "le bâton pour se faire battre" même si inconsciemment . C'est d'en prendre conscience qui permet d'avoir le recul nécessaire pour se rendre moins "vulnérable" .

Ce tempérament solitaire propre aux hypersensibles est aussi leur meilleure sauvegarde , sans celà ils seraient broyés avant même que de respirer ... enfin^^ (merci pour ce sujet à tous)^^


0 vote

Précision :

La gentillesse , l'humanisme , les sensibilités , sont de plus en plus mises à mal dans ce monde de "brutasses" . Les qualités deviennent des faiblesses pour ceux qui , anonymes ou pas , tablent sur "la loi du plus fort" , en usant de violences physiques ou psychologiques .

Dans la vie , dans la rue , sur les réseaux , etc . Sans aucun affect .

A ceux là , il devient urgent et bon de répondre par une "gentillesse guerrière" . (chaque mot ayant son importance)^^


0 vote

Pour avoir lu et relu . Il semblerait que , bien que l'hypersensibilité soit souvent perçue comme une faiblesse la capacité qui va de paire avec l'introspection contribue aussi a en faire une force . Je suis toujours très mal à l'aise avec des définitions de "hauts potentiels" quelqu'en soient les domaines . Qui dit haut dit bas . On peut être performant dans un domaine , et nul à chier dans un autre . Forcément , ça relativise hein ... ^^

Une moyenne honorable pour tous contribuerait certainement à une meilleure entente entre tous : )

M'enfin , tant que nous serons dans la "course au meilleur" (de quoi , on ne sait pas vraiment) beaucoup continueront à s'entre-dévorer quand d'autres tenteront de ne pas y participer .

Avec du temps et de l'indulgence envers soi , on finit par se trouver ^^


0 vote

Bonjour/Bonsoir !

Permettez que je me joigne à ce club, car je suis également hypersensible hpi et je sais ô combien que ce n'est pas toujours évident à gérer.

Entre les émotions qui sont ressenties plus fortes, la solitude et le calme pour se recentrer sur soi (comme si on avaient ce besoin de se reconnecter à nous-mêmes pour survivre dans ce monde qui parait parfois si étranger), les aptitudes particulières dans ce qui nous tient à coeur, etc.

C'est assez particulier et c'est vrai qu'il faut effectivement savoir s'entourer des bonnes personnes pour se sentir bien.

C'est difficile de se trouver soi-même, je compatis vraiment pour ceux qui traversent ça. Un jour, vous vous trouverez et tous ceux qui pensaient qu'être hypersensible était une malédiction et un enfer à vivre, vous verrez qu'une fois en pleine maîtrise de ce nous si particulier, c'est une réelle bénédiction.

Ressentir les choses avec autant d'intensité, éprouver autant d'amour lorsqu'on aime vraiment (pour ceux et celles qui se posent la question sur l'intimité : je vous laisse imaginer combien on peut se montrer investis), connaître la valeur des choses importantes...

Ce sont des qualités qui nous rendent encore plus uniques. Courage à tous !


3 votes

Coucou,

moi aussi je suis hpi testé et hypersensible voila ça fait du bien quand ça sort. Le masque je connais bien. Je me suis fait rejeter par tous mes amis quand j'avais 6 ans et depuis je le porte par peur de me faire rejeter à nouveau. Maintenant je commence à m'en débarasser et à réaliser qu'il est plus encombrant qu'autre chose et me porte plus préjudice qu'autre chose. Mais pas facile. Et surtout marre de jouer les meufs conne juste pour me faire accepter. Les gens cons font rire, les gens intelligents font peur. C'est pas vrai ça ?

Je pense qu'au fond de toi tu sais ce que tu veux c'est juste que tu ne veux pas l'accepter/ le voir. Mais au fond de toi tu sais. Demande toi, si tout, absolument tout était possible, qu'est ce que je ferais ? et observe la première chose qui te vient à l'esprit.

La bise


1 vote



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant