L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Pour ou contre la circoncision ?

Amour et intimité - 28/05/2019 à 15:16 - 26 Participations

Pour ou contre la circoncision ?

Bonjour à tous,

Depuis quelques temps j'hésite à pratiquer la circoncision et j'aimerai avoir l'avis de personnes qui se sont fait circoncire à l'âge adulte. avez-vous regretter ou non ce choix ?

Quels types de circoncisions avez vous choisi ? haute basse tendu etc ?

Merci à vous pour vos commentaires


0 vote

Tout d'abord, pourquoi ce choix ? Est-il dicté par une exigence médicale ou seulement par une volonté esthétique ? A l'age adulte, ca fait mal...


0 vote

Je suis résolument contre chez les enfants pour les raisons religieuses que je n'ai jamais compris ( si quelqu'un peut me l'expliquer, je suis preneur).

Si c'est pour une raison médicale, Il n'y a probablement pas d'autre choix...


0 vote

Mon père vient de le faire pour raison médicale, il a mis 1 mois à s'en remettre

Apparemment c'est plus compliqué quand t'es adulte


0 vote

pas touche à mon intégrité physique ^^ rien qu'à la lecture du titre, j'ai déjà eu des frayeurs...

sérieusement, à part pour un problème de santé, je préfère rester "entier"...


0 vote

Salut à tous!

Hormis pour raison médicale, je ne vois aucun intérêt à la circoncision.

De plus effectivement de nombreux témoignages tendrait à prouver qu'a l'âge adulte c'est plus compliqué et douloureux.

Il y a toujours un risque car ce geste n'est pas "anodin".

Cordialement,

Stéphane


0 vote

Citation de mimoza #300566

Je suis résolument contre chez les enfants pour les raisons religieuses que je n'ai jamais compris ( si quelqu'un peut me l'expliquer, je suis preneur).

Comme pour beaucoup de règles religieuses (interdiction de consommer du porc, etc.), ça provient de règles sanitaires de l'époque.


0 vote

Bonjour tout le monde ! :)

Je ne me suis pas fait circoncire adulte mais enfant j'ai failli et voilà ce que je sais ^^ :

C'est surtout utile si tu as un phymosis ou une gêne au niveau du pénis, après ce qu'il faut savoir c'est que le prépuce étant très innervé et sensible certaines personnes disaient ressentir moins de plaisir pendant la masturbation ou les rapports sexuels.

Après apparemment il paraît que c'est efficace pour lutter contre les ist, certaines études disent qu'un pénis circoncis a moins de chance de chopper des maladies sexuellement transmissibles.

A toi de voir, en tout cas prends le temps d'y réfléchir ;)


0 vote

D'accord. Donc les raisons étaient valables il y a 2000 ans et continuent de perdurer au 21 eme siècle! Incroyable. Et pour un geste chirurgical douloureux et qui modifie un peu la sexualité, pratiqué actuellement sans aucune raison valable. La religion a la peau dure.


0 vote

Merci pour vos commentaires


0 vote

Meilleure réponse

"Je suis résolument contre chez les enfants pour les raisons religieuses que je n'ai jamais compris ( si quelqu'un peut me l'expliquer, je suis preneur)"

Apparemment c'était une tradition, un rite de passage lié à l'age, plutot centrée sur l'Afrique de l'est et la mer Rouge, dont on retrouve la trace dans des tribus africaines de tradition orale, dans les écrits de l'Egypte ancienne, chez les hébreux et dans l'ancien testament de la Bible, et qui était une tradition préhislamique des arabes, pré-chrétienne des éthiopiens, etc. Il est probable que l'ensemble des nombreuses ethnies de cette sphère culturelle devait la pratiquer, leurs descendants la pratique toujours.

Elle est devenue un marqueur identitaire des hébreux, nommément désigné dans leur corpus sacré (initialement oral puis écrit dès l'apparition de l'écriture syllabique), ainsi que des musulmans, lorsqu'ils ont diffusé l'islam et leur culture depuis l'Afrique jusqu'à l'Indonésie. Les musulmans continuent de diffuser cette tradition arabe, non écrite dans leur corpus sacré, et bien d'autres, adaptées au climat désertique.

Ces traditions qui peuvent apparaitre anachoniques sont des marqueurs culturels, et même cultuels dans l'immense majorité des cas.

L'age varie, dans la tradition hébreux c'est à la naissance, chez les jeunes garçons dans la tradition musulmane, en Afrique c'était plus proche de la puberté y compris chez les musulmans, mais depuis que la médecine s'en mêle la tendance apparait etre un peu moins barbare. Mais en cherchant bien on devrait pouvoir encore trouver des circoncisions au silex, couteau rouillé, lame de rasoir inox mais multiusage, asepsie a la poussiere du sol, anesthésie par un verset sacré, etc, l'important étant que Dieu reconnaisse les siens...

Les chrétiens ont plutot embarqué des traditions gréco-romaines où c'est le prépuce qui est sacré ^^


1 vote

Je suis circoncis. Non pas par choix mais par accident géographique (né là où la religion de l'enfant est décidée à la naissance). Heureusement que c'était fait dans une clinique par un médecin quand j'avais 4 ou 5 ans. Je n'ai pas de sentiment vis-à-vis cette décision qui m'a été imposée, mais je ne défend pas la pratique surtout pour les adultes car ça prend plusieurs jours pour guérir (en plus il ne faut pas avoir une érection pendant les premiers jours pour ne pas provoquer des déchirures).

L' idée que la circoncision fut pratiquée pour des raisons sanitaires est improbable (une proposition qui est presque abandonnée). D'ailleurs, la pratique figure dès l'alliance abrahamique, bien avant les lois de pureté. Il est plus probable qu'elle fut un marqueur culturel des hébreux pour les distinguer des autres, comme l'illustre Lindos. Chaque culture l'a pratiquée pour des raisons différentes. Les Égyptiens l'ont fait comme une initiation à l'âge adulte, il me semble. Pour le christianisme, il est possible que le choix fut influencée par la culture gréco-romaine. Mais je vois plutôt une décision importante d'abandon de cette pratique afin de renforcer le message de l'évangile pour les nations non-juives, ce que illustrent les lettres de Paul.


0 vote

La circoncision adulte pose des problèmes effectivement :

  • le corps d'un enfant ne réagit pas de la même manière qu'un adulte. Il faudra plus de temps de guérisson c'est indéniable et les complications vont de paires.

  • la sensation sera altérée. En mieux ? En pire ? Il n'y a que l'individu qui aura connu le sexe avec prépuce puis sans qui pourra le dire. Si jamais la sensation se fait moindre, que le plaisir est réduit après circoncision, l'individu devra vivre le reste de sa vie avec cette altération négative.

Les chrétiens d'Europe vénèrent/vénéraient le prépure alors ^_^ car les Américains à majorité protestants donc chrétien font circoncir leurs enfants pour des raisons médicales évoquées plus haut : moins de risque d'IST, etc... Puis surtout un effet de mode chez eux je pense.


0 vote

Merci.

Vos explications sont trés interressantes et visiblement nourries de connaissances pointues en histoire et géographie. Je vois que c'est une pratique vraiment ancestrale, et c'est ce qui crée probablement la difficultés à bien en comprendre les causes. Elles semblent multiples, controversées et donc plutot floues. C'est vraiment un point qui m'interresse et m'intrigue, mais j'ai l'impression que personne n'a réelement de réponse définie là-dessus.

Je me suis déjà heurté à une amie tunisienne qui faisait circoncire son petit neuveu de cinq ans. C'était une fete pour la famille!!!! Mais je me suis heurté à un mur. Il n'y avait pas de discussion possible visiblement.


0 vote

De plus, J'ai le sentiment que cela altère un peu les sensations sexuelles, le gland étant désensibilisé. L'homme ayant moins de sensation, le temps du rapport serait prolongé. C'est ce que j'ai entendu de la bouche de gens circoncis. D'aprés eux, ce serait un plus et ils apporteraient plus de plaisir. Permettez moi d'etre sceptique sur ce point. Il y a des tas d'autres moyens de prolonger le rapport qui me semble autrement plus interressant pour la femmes comme pour l'homme.


0 vote

BarelyInsane,

"Pour le christianisme, il est possible que le choix fut influencée par la culture gréco-romaine. Mais je vois plutôt une décision importante d'abandon de cette pratique afin de renforcer le message de l'évangile pour les nations non-juives, ce que illustrent les lettres de Paul."

Romangel,

"Les chrétiens d'Europe vénèrent/vénéraient le prépure alors ^_^ car les Américains à majorité protestants donc chrétien font circoncir leurs enfants pour des raisons médicales évoquées plus haut : moins de risque d'IST, etc... Puis surtout un effet de mode chez eux je pense.,"

.

Je plaisantais un peu quand j’écrivais que chez les gréco-romains le prépuce était sacré ^^. Là encore l’histoire est longue, parfois régionale, parfois contextuelle.

Les premiers chrétiens étant juifs à l’origine mais prosélytes et non violents, il y avait une logique à ne pas trop bouleverser les traditions des gréco-romains du nord de la Méditerranée, qui a été la voix royale de diffusion du christianisme. Par contre il y a eu un sérieux tour de vis dans les mœurs sexuelles, sur le modèle de l’ascétisme proche oriental. L’idée initiale était de dégager tous les excès de la civilisation gréco-romaine, de son inégalité et sa violence à sa sexualité en passant par sa pansexualité, en tout cas de ses élites. La non violence était adaptée à la prise de pouvoir dans un empire colonial vieillissant, contexte où elle a été utilisée plusieurs fois avec succès (mais s’est aussi parfois terminée en catastrophe). D’autres méthodes plus conventionnelles du fanatisme ont été employées par la suite, telles que la conversion par la force ou par la peur, ou par affranchissement d’esclaves ou assujettis de territoires envahis. C’est notamment celle qui a permis à l’Islam de propager la circoncision.

En fait le prépuce n’était pas particulièrement sacré chez les gréco-romains, comme a pu l’être le culte de la fertilité du phallus hérité de la préhistoire. Mais si vivre habillé était devenu symbole de civilisation, contrairement aux barbares sauvages vivant nus ou presque, le prépuce était resté le symbole de pudeur de la nudité, contrairement au grotesque du pénis décalotté plus ou moins en érection. La civilisation grecque, qui a séduit en partie les romains qui les ont envahis, idéalisait le corps des hommes musclés ou encore juvéniles, mais les représentait quasiment avec un minuscule phimosis de jeunesse, et quand elle faisait concourir ses athlètes nus, les contraignait à nouer leur prépuce pour immobiliser et minimiser l’importance de leur organe. En cela ils ne faisaient que reproduire une très vieille tradition de nombreux premiers hommes vivant quasiment nus, dont le prépuce était la pudeur, qu’ils nouaient pour l’immobiliser, ou inséraient le tout dans un étui pénien.L’objectif recherché était la pudeur, le confort à la chasse ou à la guerre, et l’identification culturelle. Ces traditions existaient encore en Afrique ou Océanie jusqu’aux siècles derniers, en Amazonie jusqu’au XX siècle, décrites par l’ethnologie. En archéologie on en retrouve des représentations multimillénaires, plus rarement des étuis ou plutôt des éléments non périssables de cet étui.

Bref le prépuce n’était pas vraiment sacré, mais il n’en a sans doute pas été loin. C’est d’ailleurs cette réalité très masculine qui permet d’alimenter indéfiniment le débat ^^

Romangel ,

"les Américains à majorité protestants donc chrétien font circoncir leurs enfants pour des raisons médicales évoquées plus haut : moins de risque d'IST, etc... Puis surtout un effet de mode chez eux je pense."

Aux US je pense que c'est l'hygienisme qui a prévalu avant toute considération religieuse. A un moment les mère juives se sont même battues pour sauver le petit bout de leur bout de chou ^^. Je n'ai pas suivi cette affaire de près, mais je pense que comme pour à peu près tout à notre époque, c'est l'identité qui fini par l'emporter. Or l'indentité c'est avec ou sans ^^


1 vote

Salut Lindos.

Merci pour cette longue explication. J'y vois un tout petit peu plus clair. Notament sur le parrallèle entre prépuce et virginité. ça me semble etre une piste interressante. Le fait de se nouer le prépuce pour rendre le sexe inoffensif et non synonyme d'organe reproducteur, le rendre juvénile. Nouer le prépuce peut tout à fait avoir dérivé ensuite sur la circoncision. Le geste est proche. ça pourrait s'apparenter alors à un rite pour le passage à l'age adulte.


0 vote

Citation de mimoza #300612

Je ne pense pas que c'était exactement une affaire de virginité. Pour les gréco-romains, un homme vraiment nu (au sens de la pudeur) est un homme dont le prépuce est rétracté ou même coupé, et c'est un homme barbare. Ça explique pourquoi les Séleucides avaient strictement interdit la circoncision aux Maccabées juifs. Nouer le prépuce dans les événements publics était en quelque sorte la burqa de ces temps-là.

En outre, la circoncision précède la culture grecque. Elle a été pratiquée par différents peuples et pour des raisons différentes.


0 vote

A en croire la communauté médicale ce débat n'est pas tranché et il conviendrait de faire un diagnostic au cas par cas. Pour ce qui est de l'origine : sans doute difficile à retrouver car remontant à plusieurs millénaires avant l'an 0


0 vote

Tazsud2,

"A en croire la communauté médicale ce débat n'est pas tranché"

Quest-ce qui n'est pas tranché...?

Les bonnes âmes ont eu la peau de l'excision féminine, au moins sur le principe. Mais pas celle de la circoncision masculine, qui a eu celle du prépuce, enfin je me comprends. On parle des lobbies, mais là c'est du lourd ^^

On trouve même de nouveaux marchés à la circoncision, car elle transforme la muqueuse du gland qui devient moins perméable au VIH. Resterait à "durcir" le méat urétral, mais là c'est pas gagné. En tout cas il y a des pays qui avaient entrepris de circoncire en masse leurs militaires un peu trop chauds lapins. Mais avec les nouvelles guerres de religion qui échauffent les esprits cela semble s'être calmé un peu, dans le contexte où le prix de la capote est à la baisse, et les églises semblent avoir enterré la hache de guerre de la capote. Et puis on prie pour que le vaccin efficace et bon marché soit trouvé.

En tout cas je ne suis pas complétement convaincu que nos chers ancètres africains et proche orientaux (parce qu'en fait les sapiens n'ont pas eu d'autre choix que de migrer par le proche orient pour quitter à pied l'Afrique) n'aient pas constaté un léger mieux sanitaire en débarrassant leurs garçons de leur phimosis de jeunesse. Toujours est-il que c'est devenu un rite de passage au monde des hommes de leur communauté. Comme le souligne BarelyInsane ce n'est pas exactement une perte de virginité, plutôt une perte de juvénilité (voire de féminité en quittant les jupes des femmes comme on dit). Evidemment pour que cela fonctionne il faut y croire ^^. Comme Julien123 ne nous dit pas l'origine de sa question, ce sera difficile d'être plus précis et permet de deviser sur le sujet mdr.

En parlant de la douleur, personnellement je n'en ai pas l'expérience, mais les confidences de mes amis tendent à montrer que plus c'est fait jeune moins cela laisse de trace vivace dans les esprits, en tout cas la circoncision rituelle. Tout se passe comme si son impact était proportionnel à l'âge et inversement proportionnel à la longueur et la surface...


0 vote

Bonjour,

Je n'ai pas tout lu des commentaires ci-dessus, je m'excuse si par conséquent je répète certaines choses.

Je rejoins l'équipe des gens qui trouvent qu'il n'y a pas réellement de raison à être pour ou contre la circoncision quand c'est un choix ou pour raison médicale. La seule chose, c'est que je trouve quand même ça un peu moyen d'en effet, la pratiquer sur des enfants etc. Je trouverais ça plus "honnête" d'attendre qu'ils soient en âge de comprendre ce que cela implique et de prendre ainsi leur propre décision. M'enfin, chacun son avis :o

Et sinon, je me suis fait circoncir pour raison médical il y a pas si longtemps que ça, je reconnais que j'en garde un assez mauvais souvenir pour le "post-opératoire", rien de bien lourd en soi, mais c'est tout de même vraiment gênant. Et quand on est pas à l'aise pour parler de ce genre de chose, c'est tout de suite compliqué, j'ai marché en canard en certains temps, mes collègues qui n'étaient pas forcément au courant se sont posés pas mal de questions xD.

D'ailleurs, en principe, j'aurais dû reprendre le travail le lendemain de l'opération. J'y suis retourné la semaine d'après car j'ai été me faire un arrêt... Mais je trouve ça fou de me dire que des gens "vivent" aussi bien l'opération. Comme quoi, on ne vit pas tous les choses de la même façon !

Au niveau des différents types, je ne savais pas qu'il y en avait autant, c'est fou ça ! Je pensais qu'il n'y avait que deux possibilités que je ne sais même pas nommer.

Bref, tout ça pour dire que si il y a une petite personne qui passe par là et qui justement risque de passer par là également pour raison médicale, il ne faut pas s'inquiéter, on s'en remet malgré tout, c'est juste un mauvais moment à passer.

Bonne journée à vous !


0 vote

Citation de Lindos #300621

On trouve même de nouveaux marchés à la circoncision.

https://charliehebdo.fr/societe/le-business-du-prepuce/

Ce n'est pas vraiment nouveau et surtout ca n'aide pas a l'extinction de cette pratique là ou la religion ne l'impose pas.

Pour les amateurs de polémiques, on trouve (? trouvait y a longtemps...) des études (qui valent ce qu'elles valent) démontrant un lien entre agressivité et circoncision.

De mon point de vue, hormis l'aspect l'hygiènique un sexe circoncis est plus esthétique et permet une endurance accrue.


0 vote

Puisque c'est le jour de l'Ascension aujourd'hui, c'est pas hors-sujet de dire que le prépuce de Jésus était vénéré comme une relique sainte par certains cultes chrétiens, et beaucoup ont prétendu le posséder, comme les dents de lait ou le cordon ombilical du fils de Dieu. Le théologien italien Leone Allacci, garde de la bibliothèque du vatican au 17e siècle, avait proposé dans son essai "De Praeputio Domini Nostri Jesu Christi Diatriba" que le prépuce est monté avec Jésus au ciel au même temps que son Ascension. Il a ensuite émis l'hypothèse que les anneaux nouvellement découverts autour de la planète Saturne à l'époque était des reliques du Saint Prépuce.

Je vous rappelle que les anneaux de Saturne font environ 400000km en largeur, donc imaginer la taille de son...


1 vote

"un sexe circoncis est plus esthétique et permet une endurance accrue."

Grand débat que celui de l'endurance. J'en ai parlé plus haut. Je ne suis pas trop d'accord car je pense que l'endurance est quelque chose qui peut aisément se travailler. De plus, les gens, qu'ils soient hommes ou femmes, ne recherchent pas forcément la durée. Cela peut meme plutot etre une contrainte.


0 vote

"Grand débat que celui de l'endurance." > Citation de BarelyInsane #300698

Sans être idolatres, il faut bien reconnaitre que le prépuce de Jésus serait du meilleur effet dans une collection. Comme le bétyle appelé la pierre noire. Ou le saint Graal. La valeur est liée à la rareté et l'intéret que les gens portent à l'objet. Après se posent des questions de légitimité à posséder, qui alimentent le marché des armes. Chez les humains l'effet papillon a des conséquences incroyables.

Franckright ,

"De mon point de vue, hormis l'aspect l'hygiènique un sexe circoncis est plus esthétique et permet une endurance accrue."

L'esthétique est toujours discutable, surtout quand par conception ce n'est pas optimisé pour...

Michel Ange a longuement étudié la question dans la Chapelle Sixtine :

https://www.eternels-eclairs.fr/images/peinture/tableaux/michel-ange-HD/michel-ange-ignudo.jpg

Apparemment en s'inspirant du fruit de chênes il soutient le point de vue de la perfection de l'homme, qui est l'inverse de l'erreur de conception à corriger.


0 vote

pour répondre à Lindos je parlais de l'intérêt ou de l'utilité (au sens médical uniquement) de faire ou de ne pas faire une circoncision qui reste ouvert à débat. Cela est souvent le cas sur d'autres sujets médicaux chaque personne réagissant différemment à tel médicament ou à tel traitement même si l'acceptabilité des possibles risques s'appuie sur des données et interprétations statistiques


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant