L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Avortement : jusqu'à 99 ans de prison pour les médecins dans l'Etat de l'Alabama - Page : 2

Membre désinscrit
21/05/2019 à 20:07

Je ne sais pas pour vous qui lisez . Simplement en ce qui me concerne , je suis incapable d'être totalement radicale dans la défense de mes opinions . Je lis ici beaucoup de jeunes . (t'es chiante , mamie)^^ dans lesquels je me reconnais beaucoup au même âge , et parfois très rarement "pas du tout" .

L'envie , de ne surtout pas se fâcher dans ce débat , est un baume au coeur . Bien évidemment , à chacun il faut suivre son chemin ... pouvoir se parler sans se cruxcifier l'un et l'autre est déjà un bon début . Je crois très sincèrement à l'ouverture . Celle qui fait qu'on s'écoute avant tout . Un débat n'ayant pas pour but de faire changer d'avis mais de surtout faire entendre des avis différents . Avec politesse et gentillesse , ce n'est pas une mission impossible . Entendre les différences c'est ouvrir un territoire nouveau au dialogue sans lequel on ne peut rien .

#300033
Membre désinscrit
21/05/2019 à 20:12

(j'ai bien conscience qu'à d'autres moments mon agacement est perceptible - suis plus zen aujourd'hui)^^

#300034
Membre désinscrit
21/05/2019 à 20:19

Pour revenir au coeur du sujet : la prison à vie sur un tel sujet pour ceux qui apportent leur aide , c'est comme un exil à vie en Sibérie pour un simple délit d'opinion . Poutine/Trump même combat .

#300035
Marcusa
Non binaire de 32 ans
21/05/2019 à 20:29

Citation de BarelyInsane #300032

heu ma position de me défendre n'est pas infatine. ..je suis autiste et j'ai un peu de mal à bien m'exprimer... c'est pas une excuse bidon. .


 0 vote #300038
Membre désinscrit
21/05/2019 à 20:35

L'autisme a en commun , dans ses degrés , d'enfermer les émotions sans possibilités de les exprimer . A moins d'un long travail . Très long . Rarement concluant .

#300039
Marcusa
Non binaire de 32 ans
21/05/2019 à 20:39

Citation de Jeanne00 #300039

c'est un léger autisme c'est un TED, je suis plutôt content d'avoir réussi à m'exprimer. merci de m'avoir écouter, merci


 0 vote #300040
Membre désinscrit
21/05/2019 à 20:52

Rarement ne signifiant pas impossible . Bien des autistes pourraient intervenir ici , avec toutes leurs nuances . Hier était diffusé "Le goût des merveilles" , un aperçu (juste un) au milieu de tant d'autres . Le handicap prend une autre dimension grâce à ce film . C'est dans l'acceptation de la différence de l'autre qu'on perçoit et comprend la sienne . Le refus d'être fossilisés dans un mode de vie rend tous les ados incroyablement rebelles , et c'est tant mieux . Les fossiles (dont je suis désormais) ont un langage à transmettre . Il est déjà suffisamment répandu pour qu'enfin ma respiration se modère ...

Ce film est très beau^^

#300041
Lindos
Homme de 37 ans
21/05/2019 à 21:25

Marcusa,

"un meurtre reste un meutre.tuer un enfant qui est pas né, tu trouves ça normal, la réponse est non"

"heu ma position de me défendre n'est pas infatine. ..je suis autiste et j'ai un peu de mal à bien m'exprimer"

Je ne te connais pas, mais on constate que les conservateurs qui sont contre l'IVG sont loin d'être des pacifistes quand ils ne sont pas des va-en guerre. Le principe humain "tu ne tueras pas" est élastique, plus proche de tu ne tueras pas quand cela t'arrange. On retrouve les mêmes absurdités sur les sujets d'acharnement thérapeuthique ou euthanasie. La réalité n'est pas aussi binaire, l'éthique ne le peut pas non plus.

Les populations dites premières qui avaient bien du mal à élever une petite fraction de leurs précieux enfants jusqu'à l'age adulte, ne supprimaient pas les enfants indésirés, ils les donnaient à d'autres familles. Elles existent encore marginalement en des lieux reculés, mais ont généralement été laminées par les grandes civilisations ayant besoin de toutes les naissances pour en faire de la chair à canon, dont hérite l'éthique de nos conservateurs croyants.

Comme j'ai du déjà l'écrire, les humains ont imaginés des principes tels que le bouddhisme, moins binaires que chacun est libre y compris de ne pas donner la vie à un enfant handicapé, ou à l'inverse, on ne tolère aucune liberté sur l'éthique du vivant ...sauf celle qui nous arrange. Sachant qu'en ce domaine la perfection n'existe certainement pas.


 0 vote #300045
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 05:10

"Ce qui est défendable c'est le respect du droit d'expression et non pas le respect des avis eux-mêmes. Les avis ne méritent pas un respect particulier et doivent être défendus ou critiqués. C'est comme ça qu'on avance".

Je te crois suffisamment fin Barelyinsane pour avoir compris que bien qu'en total désacord avec Marcussa, son avis est respectable parce qu'il émane de sa personne. Ne pas respecter sa position reviendrait à ne pas le respecter lui.

Par ailleurs pour avoir beaucoup demande leurs avis à mes nombreux amis ricains ( d'une bonne dizaine d'états differents) je me suis rendue compte qu'ils avaient tous la même analyse.

En gros ils pensent que cette loi n'a pas d'autre objectif que d'oeuvrer en faveur de la legalisation definitive et pereine de L'IVG dans les 50 états !

Selon eux si un praticien effectue un avortement et qu'il est démasqué, il ne fera jamais de la taule à Vie. La contestation du verdict par les masses et les assos sera si forte que les avocats auront les coudées franches pour mener l'affaire à être rejugé par les 3 instances juridictionnelles nécessaires avant d'être finalement tranchée sans recours possible par la cour suprême.

Toujours selon eux, la cours suprême se doit de décider en tenant compte de la position du peuple et de l'évolution de ses mentalités.

Jamais la cour suprême ne décidera de l'application de cette loi en dernière instance. Ce serait mettre le "feu" à tout le pays.

Et donc, la jurisprudence faisant cas, la loi deviendra caduque et l'IVG sera alors definitivement et immédiatement autorisée sur tous les territoires des USA.

C'est exactement ce qui s'est passé il y a quelques années avec la fameuse " clause de conscience" invoquée par de nombreux états ayant pourtant déjà autorisé le mariage gay.

Pour rappel un pâtissier renommé avait refusé de vendre un de ses gâteaux de mariage à un couple de gays qui lui en avait fait la commande. Invoquant la clause de conscience donc, et en expliquant à la cour fédérale que fournir ce wedding cake serait pour lui comme cautionner un pécher condamné par son dieu.

La cours suprême à tranché en faveur du couple. Aujourd'hui tous les fournisseurs en célébrations de mariage des 50 etats peuvent être poursuivis en justice en cas de refus de servir des clients homos ou trans.

Le gros hic c'est que pour atteindre la cour suprême une affaire met en moyenne 6 ans...

Donc dans ce laps de temps, retour aux boucheries clandestines déjà évoquées ici.


 1 vote #300093
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 05:26

Et Marcussa tu n'as pas répondu à ma question. Dans le cas d'une grossesse extra-utérine on fait quoi ? Je te rappelle que sans IVG rapide C'est la mort assurée de la mère et de l'embryon.

On laisse faire dame nature pour se retrouver avec 2 morts ou on sauve la mère ( l'enfant lui est de toute facon condamle).

Mêmes dans les pays les plus opposés à l'avortement on a mis en place des dérogations pour ces avortements thérapeutiques.

Quelle est ta position sur ça ?


 0 vote #300094
Membre désinscrit
22/05/2019 à 06:30

Citation de Calinette123 #300093 Je te crois suffisamment fin Barelyinsane pour avoir compris que bien qu'en total désacord avec Marcussa, son avis est respectable parce qu'il émane de sa personne. Ne pas respecter sa position reviendrait à ne pas le respecter lui.

C'est dit d'une manière si prétentieuse... Et bien non, c'est un acquis des Lumières de savoir faire la différence entre les idées et les personnes. Aucune idée ne mérite d'être respectée par contre les personnes peuvent l'être. C'est, entre autre, à ça que l'on doit le formidable progrès technique et philosophique de l'occident ces 3 derniers siècles...

ça va de pair avec la notion de tolérance, c'est à dire être assez mature pour ne pas être offensé lorsque quelqu'un, critique, n'aime pas, déteste ou mérpise, nos idées. Si on ne peut plus offenser personne, on avance plus.

#300095
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 06:44

Prétentieuse ma façon de dire ce que je pense ? Ah bon...C'est bien une première pour moi.

Offenser pour moi n'est jamais la bonne méthode.

Plutôt que de porter offense, je choisis souvent la ligne médiane qui consiste à essayer de convaincre.

Même si la je crois qu'avec Marcussa, y'a du taf !


 0 vote #300096
Franckright
Homme de 44 ans
22/05/2019 à 09:58

Citation de Urukan #300095

"Si on ne peut plus offenser personne, on avance plus."

C'est une idée datée ça... On en envoie à la barre pour moins que ça.

"Aucune idée ne mérite d'être respectée par contre les personnes peuvent l'être"

Quels philosophes ont prôné cela ?


 0 vote #300099
Marcusa
Non binaire de 32 ans
22/05/2019 à 10:54

Citation de Calinette123 #300094

ma position ne changera pas


 0 vote #300105
Alvin6
Femme de 23 ans
22/05/2019 à 11:02

Bonjour,

J'interviens pour vous rappeler que le forum est un lieu d'échange où chacun peut exprimer son avis, peu important qu'ils soient contradictoires. Merci de vous respecter et de respecter les avis de chacun.

Si cela part trop loin, des sanctions de la part de la modération pourraient être appliquées.

Bien cordialement,

Alvin6, modératrice.


 0 vote #300106
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 12:42

Et bien je ne vois vraiment pas où il y a eu irrespect de qui que ce soit dans ce topic qui puisse justifier des sanctions de la modération so far.

Je suis déjà perçue comme prétentieuse mais il y a pire, je dois être idiote.


 1 vote #300112
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 12:57

Mais c'est gentil Alvin6, toi la fan absolue des" chipmunks ' et qui m'a déjà donné une idée de ta grande " maturite " par MP, oui toi du haut de tes 22 ans de nous rappeler ce qu'est le respect.

Pas de doute avec des modérateurs telstels que toi on est bien gardé !


 0 vote #300115
BarelyInsane
Homme de 27 ans
22/05/2019 à 13:29

Citation de Calinette123 #300093

Je te crois suffisamment fin Barelyinsane pour avoir compris que bien qu'en total désacord avec Marcussa, son avis est respectable parce qu'il émane de sa personne. Ne pas respecter sa position reviendrait à ne pas le respecter lui.

Je ne pense pas qu'on est en désaccord sur le principe de la liberté d'expression qui est un droit tout à fait tolérable, voire même une partie de l'esprit de ce site (si je ne me trompe pas). Mais je veux bien mettre l'emphase sur la nuance entre le respect de ce droit et le respect des avis ou de leur contenu. C'est très similaire à la distrinction entre le respect du droit de la liberté de conscience (j'ai le droit à croire ce que je veux) et le respect des croyances eux-mêmes (j'ai droit à ce qu'on respecte mes croyances). Je fais ça parce que je juge important de le savoir, et nier cette distinction devient quelque chose de dangereux dans plusieurs circonstances que je vais pas détailler. On donne aux gens cette illusion que les avis sont égaux, et cela devient non pas une simple conviction, mais un outil de propagande et de whataboutisme (j'ai le droit à enseigner mes convictions créationistes aussi à l'école publique!). Cela devient même une fausse accusation lorsqu'on échoue à donner des justifications demandées concernant son avis, du genre: "tu ne respectes pas les opinions des autres!", "tu n'acceptes pas les gens sauf s'ils sont d'accord avec toi" ou "tu es fermé d'esprit!", et ça devient presque une tactique prêt à l'emploi pour défendre tout et n'importe quoi.

Le respect de la liberté d'expression est une tolérance. La demande du respect de tous les opinions est une intolérance. La tolérance, par sa nature, est inclinée à tolérer l'intolérance, et cette dernière tente à détruire la tolérance par tous les moyens. Et cela, on le comprend très bien lorsque certains avis problématiques deviennent l'avis de la majorité, ou même la loi du pays. Lorsque l'avis d'un chercheur en microbiologie sur la vaccination devient égal à l'avis du ministre de la santé anti-vaccin qui était agriculteur avant, ou lorsque l'avis d'un paléontologue devient égal à l'avis de la créatrice du siteweb créationiste laveritesurlesfossilssataniques. info, on est devant un monde qui relativise les vérités, et qui perd les repères de ce qui est défendable et ce qui est critiquable, ce qui est une bonne idée et une mauvaise idée.

Offenser pour moi n'est jamais la bonne méthode.

Plutôt que de porter offense, je choisis souvent la ligne médiane qui consiste à essayer de convaincre.

Souvent, les deux sont liés. On ne peut pas convaincre avant de provoquer une gêne chez l'autre, et l'autre peut l'interpréter comme une offense grave, et peut même déplacer l'attention sur cette offense elle-même plutôt que la discussion.


 1 vote #300117
Membre désinscrit
22/05/2019 à 13:31

Calinette123,

Je pense que la modératrice de ce site t´a averti s´agissant des attaques ad hominem.

Dans un débat, l´attaque ad hominem consiste à quitter l´objet de la querelle pour s´en prendre personnellement à l´adversaire en face. Ex: attaquer Alvin sur ses goùts, sur son âge ; attaquer Marcusa sur son intelligence etc.

Dans un débat d´idées, ce type d´argument ad personam se situe tout en bas de l´échelle des arguments et est souvent très mal perçu par le public.

#300118
Mimoza
Homme de 47 ans
22/05/2019 à 13:43

Bien Keiros. Tu m'apprends qqch que je ne connaissais pas (ad hominem et ad personam). Tu as du faire latin en seconde langue! En effet, les attaques personnelles ramène bien bas le débat et dessert plutot celui qui est agressif.


 0 vote #300120
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 13:49

Quoi ? Alvin6 ne m'a jamais contacte pour un quelquonque avertissement ni rappel à l'ordre tel qu'il soit

Et je ne pense pas avoir attaqué qui que ce soit sur ce sujet adpersonam comme tu dis.

J'ai répondu à des intervenants en exposabt mes convictiobs c'est tout et je ne crois pas avoir manque de respect à personne.

Par ailleurs personne ne s'est encore insulté ici et le rappel à l'ordre de notre chère modératrice me semble déplacée. Je l'ai dit et je l'assume.


 1 vote #300121
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 13:58

Et je ne le suis jamais permise non plus d'émettre des jugements sur l'intelligence de Marcussa dont je suis la seule ici à complètement respecter la position face à l'IVG.

J'ai juste dit que jeje trouvais difficile de comprendre son raisonnement quand il s'exprime par écrit.


 1 vote #300122
Marcusa
Non binaire de 32 ans
22/05/2019 à 14:04

Citation de Calinette123 #300122

merci de m'écouter


 0 vote #300123
Membre désinscrit
22/05/2019 à 14:10

Citation de Calinette123 #300121

"Mais c'est gentil Alvin6, toi la fan absolue des" chipmunks ' et qui m'a déjà donné une idée de ta grande " maturite " par MP, oui toi du haut de tes 22 ans de nous rappeler ce qu'est le respect.

Pas de doute avec des modérateurs telstels que toi on est bien gardé !"

Et ce paragraphe, c´est quoi alors exactement ?

#300124
Calinette123
Femme de 50 ans
22/05/2019 à 14:20

C'est une réaction à sa réaction complètement disproportionnée.

Les modos n'ont pas la science infuse.

Et quelque chose me dit que certains !'ont encore moins que d'autres.

Encore une fois personne ne s'est agressé que je sache.


 0 vote #300125
Alvin6
Femme de 23 ans
22/05/2019 à 15:12

Citation de Calinette123 #300115

Merci de respecter le principe de respect de la vie privée. Notre conversation privée le reste, un point c'est tout.

Ensuite, mon message précédent ne constituait uniquement en un avertissement, suite à la lecture d'avis divergents sur un sujet sensible.

Suite à tes messages, je pourrais prendre cela comme une attaque personnelle et faire l'objet d'une plainte à mes collègues de modération.

À bon entendeur ! Et merci de retourner sur le sujet principal.

Bien cordialement,

Alvin6.


 0 vote #300129
Lindos
Homme de 37 ans
22/05/2019 à 19:37

Urukan écrit :

"Aucune idée ne mérite d'être respectée par contre les personnes peuvent l'être"

En pratique cela dépend beaucoup si l’idée est conforme à la notre, émane de notre camps, ou d’une personne respectée, et si on est suffisamment nombreux ou influents pour s’opposer à l’idée ou à l’inverse l’imposer.

En principe actuellement les personnes doivent toutes être respectées, mais comme tu le soulignes, elles peuvent l’être mais ce n’est pas systématique.

En pratique cela dépend aussi beaucoup des circonstances : sous les régimes plus autoritaires ce n’est pas recommandé de critiquer les personnes dont le pouvoir est supérieur, dans les régimes plus équitables c’est plutôt l’inverse, c’est moins facile de critiquer les personnes défavorisées, et en France en particulier, c’est moins facile de critiquer une personne appartenant à une minorité religieuse, ethnique, ou sexuelle, qu’elle ait du pouvoir ou pas. Mais dans tous les cas ce n’est pas non plus impossible, généralement les gens utilisent pour y parvenir des subterfuges adaptés à la culture et la mode locale, tels qu’une corruption, un abus sexuel, un blasphème, une collusion avec l’ennemi, etc, réels ou supposés ^^

Il fut des temps plus anciens où au contraire, dans le contexte d’une diversité ethnique et culturelle infiniment plus ramifiée, où l'inovation pour garder le pouvoir était moins rapide, pour avoir la paix c’était plus évident de devoir respecter les idées, les cultures, les cultes, les traditions des autres de façon générale, que les personnes, à moins que celles-ci soient âgées. Parce que sinon ils se retrouvaient dans des imbroglio indémerdables, dans le style de ce qui se passe actuellement au Moyen Orient. Un pouvoir fort pas très respectueux des personnes imposait à tout le monde de respecter la diversité des idées, sauf celle de vouloir devenir calife à la place du calife évidemment ^^

Mais la perfection n’étant pas de ce monde, il pouvait être nécessaire de rabaisser une culture ou une idée pour mieux envahir ses terres. Mais on dira que cela n’a pas changé ^^

Pour en revenir au sujet, il est évident qu'il existe un risque de laisser critiquer l'IVG.


 0 vote #300153
Membre désinscrit
26/05/2019 à 01:06

... hum ... Finalement , les grincements dans les discussions permettent aussi à chacun de se remettre en question^^.

Quant au sujet principal => à suivre de très près ...

#300372
Yotuel
Homme de 30 ans
26/05/2019 à 01:54

Citation de Calinette123 #300093

Pour info, contrairement à ce qui est dit dans ce post, l'avortement est déjà légal aux Etats-Unis depuis les années 70 et dans tous les Etats.

De plus, la cour suprême américaine a donné raison à un pâtissier homophobe du Colorado qui a refusé de fournir un gâteau à un couple gay au nom de ses convictions religieuses.

Les opposants à l'avortement au nom de la "vie" sont aussi les plus farouches partisans de la peine de mort en général. Belle contradiction.

Perso, je déteste le terme "pro-vie". C'est des "anti-choix" comme ça a déjà été dit.


 1 vote #300378
BarelyInsane
Homme de 27 ans
26/05/2019 à 02:31

Citation de yotuel #300378

Dire que l'avortement est légal aux Etats-Unis est un peu simpliste au sens juridique. La Cour Suprême avait tout simplement déclaré que la partie du 14e amendment de la constitution concernant la sécurité juridique protège la femme souhaitant un avortement contre l'incrimination arbitraire de la loi de l'Etat, mais pour faire plaisir aux opposants du fédéralisme (big government) qui ne crient que lorsque les choses ne se passent pas à leur gré, cette protection est soumise à des conditions: si aucun état ne peut interdire l'avortement au premier trismestre, l'Etat peut créer ses propres régulations concernant les autres trimestres, ce qui a été fait depuis longtemps par les Etats les plus conservateurs. Maintenant, on veut remettre en question l'interprétation elle-même de la décision de Roe v. Wade.

La sécurité juridique du 14e amendment a été d'une grande importance dans l'histoire des grandes décisions de la Cour Suprême (c'est le même appui juridique pour la décision de Obergefell v. Hodges concernant le marriage pour tous). Maintenant les conservateurs pensent depuis longtemps que les juges (socio-)libéraux abusent avec leur interprétation libérale et contre l'esprit de la constitution du 14e amendment. Le durcissement des régulations de certains Etats est une provocation pour déclencher une guerre idéologique à l'échelle fédérale, et pour le moment ils ont toutes les chances pour gagner.


 0 vote #300384
Membre désinscrit
26/05/2019 à 02:38

Peut-être ai-je mal compris certaines interventions , bien plus haut , suggérant une forme de complotisme pour aboutir à une jurisprudence . Heu , non hein . Ce qui qui reviendrait à dire que les homophobes font le buzz pour que nous ayons plus de droits ^^ Naïve , pourtant pas au point de croire aux licornes , hein ... ^^

#300385
BarelyInsane
Homme de 27 ans
26/05/2019 à 02:58

Concernant la décision de Colorado, il est important de savoir, encore une fois, que les décisions de la Cour Suprême tentent quand-même de trouver des compromis pour que ça passe. Dans le texte de Obergefell v. Hodges, qui a "légalisé" le mariage pour tous, la décision a été écrite par Kennedy qui a été remplacé par Kavanaugh après sa démission. Pour avoir l'appui du nombre maximal de juges (sachant que la décision a été prise avec 5 voix contre 4), Kennedy avait jugé qu'il était nécessaire d'ajouter une partie troublante: "Finalement, le 1e amendment assure que les religions, ceux qui adhèrent aux doctrines religieuses, et autres ont la protection dans leur mission d'enseigner les principes qui sont si importants et si centraux à leurs vies et leurs croyances" (ma propre traduction, j'invite les gens à lire le texte en entier). C'était un compromis et le texte explique bien que les gens ont parfaitement le droit de ne pas considérer l'union des homos comme un mariage. C'est cette même décision qui sera utile dans l'affaire de Colorado. Dans ce cas la décision, prise par la majorité conservatrice (7 contre 2) maintenant avec Kavanaugh et Gorsuch, se réfère à Obergefell pour justifier le droit d'un homme qui a "des croyances religieuses profondes et sincères" à ne pas préparer un gâteau pour qui il veut (attention, il ne peut pas refuser ceci à un couple noir qui est plutôt protégé par le 14e amendment malgré la liberté religieuse). En plus, un homme homo ne peut pas refuser de préparer un gâteau pour un couple chrétien qui est protégé par la loi anti-discrimination contre les religions). C'est sympa tout ça :)

Dans beaucoup de textes juridiques américains, vous allez voir plusieurs fois cette phrase bizarre de "croyances religieuses profondes et sincères" (il faut que ces croyances soient religieuses et donc même si on croit profondément et sincèrement à Papa Noël, ça passe pas :) ). Elle avait un sens, après les guerres des religions, pour garder une tolérance envers des gens qui ont des croyances différentes. Maintenant, c'est le passe-partout de nos très belles religions si paisibles et mignonnes et profondes pour pourir la vie des maudites gens laïcs et différents. J'ai un livre, peu importe les conneries et les atrocités qu'il contient, j'y croit, sincèrement, en fermant les yeux, en pleurant, en développant un complexe de persécution même si je suis dans la majorité, j'ai donc un droit. J'ai un droit à obliger les autres non pas à respecter mes croyances mais aussi de s'y soumettre.

Morale de l'histoire: F*ck religions et vive notre laïcité! 😀


 0 vote #300391
Calinette123
Femme de 50 ans
26/05/2019 à 03:01

Et pourtant ce complotisme pas mal d'intellectuels y croient aux States. C'est tordu et je ne sais qu'en penser mais une chose est sûre cette loi ne sera jamais appliquée après saisine cour suprême.

Pour ce qui est de l'avortement légal dans les 50 etats laisse moi rire Yotuel. Il y a les textes et puis les faits. Parles en a des habitants de Giorgia ou de Caroline du nord, Texas. et demandes leur si ils connaissent des cas d'avortement "officiels" autour d'eux.

La pression sur les médecins pro-IVG est immense. Leur vie est constamment menacées. Et l'intervention coûte une fortune.

On est loin d'avorter aussi simplement aux States qu'en France.


 0 vote #300392
Membre désinscrit
26/05/2019 à 03:05

Que de contradictions . Il n'en demeure pas moins que beaucoup manifestent pour le droit des femmes à disposer de leur corps . C'est le maintenant qui préoccupe plus que "l'après" ...

#300393
Membre désinscrit
26/05/2019 à 03:08

Ah oui , les intellos . A cette différence près qu'un avortement n'a rien "d'intellectuel" . C'est viscéral . On ne pense pas une grossesse , on la vit . On ne pense pas un avortement , on le vit (et meurt) avec aussi .

#300394
Calinette123
Femme de 50 ans
26/05/2019 à 03:11

Barelyinsane tu m'en apprends beaucoup sur cette clause de " croyances religieuses sincères et profonde". Les infos que j'avais au sujet du pâtissier fournisseur étaient visiblement erronées.

La religion imbibe complètement le droit aux USA. Ils n'ont pas eu de schisme comme nous et je suis bien d'accord avec toi, c''est une problématique énorme pour la société americaine.


 0 vote #300396
BarelyInsane
Homme de 27 ans
26/05/2019 à 03:14

Citation de Calinette123 #300392

La pression sur les médecins pro-IVG est immense. Leur vie est constamment menacées. Et l'intervention coûte une fortune.

Heureusement, c'est plus du vandalisme et on a de moins en moins d'attaques avec des machettes, des incendies volontaires, des explosions préparés par des extrémistes (ça veut pas dire que ça n'existe plus).


 0 vote #300397
Calinette123
Femme de 50 ans
26/05/2019 à 03:15

Citation de Jeanne00 #300394

Ce qui ne les empêchent pas d'avoir un avis sur ce qu'ils appellent une manoeuvre pro-avortement.


 0 vote #300398
Membre désinscrit
26/05/2019 à 03:29

Vicieux , ils sont . Vicieux , ils restent .

#300400
BarelyInsane
Homme de 27 ans
26/05/2019 à 03:33

Citation de Calinette123 #300396

La religion imbibe complètement le droit aux USA. Ils n'ont pas eu de schisme comme nous et je suis bien d'accord avec toi, c''est une problématique énorme pour la société americaine.

C'est triste de voir le premier Etat séculaire de l'histoire évoluer comme ça.

C'est louche, mais les USA n'ont pas été toujours comme ça. Si je comprends bien, il faut blâmer la propagande anti-communiste et son rôle dans le revivalisme religieux du XXe siècle. C'est à cette époque que le pays voit les symboles religieux entrer dans la sphère politique, puis l'invention du mythe américain politico-religieux (Jésus=Justice, Saint-Esprit=jurisprudence,pères fondateurs=pères de l'Eglise,Constitution=Bible, 10 amendments=10 commandements...), et puis on finit avec le populisme de Reagan...Bizarrement, les USA ont connu cet éveil pendant la même période que le monde musulman voit aussi l'éveil du salafisme et de l'islamisme (d'ailleurs, les premières cibles de beaucoup de groupuscules terroristes au Moyen-Orient étaient les néo-communistes et les arabes socialistes).


 0 vote #300402
Lindos
Homme de 37 ans
26/05/2019 à 15:35

Chez les humains les méthodes pour prendre ou garder le pouvoir sont toujours à peu près les mêmes, par la force et la peur ou par la séduction, par innovation ou traditions, par la compétition (dont les élections) ou éducation des plus jeunes, etc, ou un mixte de tout ça.

Notamment la peur de la mort : les humains ayant peur de la souffrance et de la mort, mais capables de se battre à mort pour protéger leur groupe, protéger ou agrandir leur territoire de survie, il existe un filon inépuisable de peurs d’un esprit des morts, de dieux protecteurs immortels, ou même d’une nature dont ils ne comprennent pas l’origine même s’ils en comprenne certains mécanismes.

A mon avis la renaissance des ultra-croyances musulmanes était surtout une résistance à la puissance occidentale (laquelle avait démonté l’empire musulman pour devenir calife à la place du calife), s’appuyant des traditions rassurantes, et un corpus religieux qui avait fait ses preuves pour conquérir le monde par le passé (par d’autres méthodes, la force, alliance avec des populations affranchies, etc, qui reviennent désormais à la mode). Après c’est clair qu’ils ne pouvaient pas se satisfaire d’une croyance communiste ayant l’ambition de laminer leur culte en s’appuyant les inégalités sociales, et comme eux, sur les sentiments nationalistes des vassaux ou colonisés.

La lutte contre le communisme a certainement marqué les US. Mais le grand renouveau religieux, qui satellise les religions plus fragilisées comme le catholicisme ou celles des ennemis extérieurs, me semble plutôt tenir de l’idéalisation des traditions, comme partout lorsque l’avenir apparaît incertain. Cela peut n’être qu’un baroud d’honneur avant disparition totale, mais être aussi les prémisses d’une restauration. Une guerre de religions favorise ce style de restauration, mais plus encore l’arrêt des tentatives d’éradication, comme dans les ex pays communistes dont la chute a entraîné de vraies renaissances des religions lorsque les anciens croyants n’étaient pas tous morts.

Après cela dépend aussi beaucoup de l’opportunisme des candidats au pouvoir, tels qu’un Clovis roi des francs se convertissant à la nouvelle religion populaire chrétienne, ou un populiste Trump ayant intérêt à mettre son pouvoir entre les mains de Dieu.

Bref Dieu n’est pas mort, il bouge encore, et il peut encore exister de vraies opportunités de prendre ou reprendre le pouvoir avec son aide ^^


 0 vote #300420
Yotuel
Homme de 30 ans
26/05/2019 à 18:21

Je n'ai pas développé mon précédent message par rapport à l'heure tardive où je l'ai posté et pour rester gentil avec à Calinette123 qui a des informateurs américains qui lui disent de la merde. Je pense en voyant les réactions que j'ai eu tort.

Je vais donc développer.

Mon message avait pour but uniquement de corriger les deux contresens importants de Calinette123. Elle a reconnu son erreur sur le couple gay.

Ensuite sur l'avortement elle dit:

"Par ailleurs pour avoir beaucoup demande leurs avis à mes nombreux amis ricains ( d'une bonne dizaine d'états differents) je me suis rendue compte qu'ils avaient tous la même analyse.

En gros ils pensent que cette loi n'a pas d'autre objectif que d'oeuvrer en faveur de la legalisation definitive et pereine de L'IVG dans les 50 états !"

Désolé mais j'ai halluciné quand j'ai lu la dernière phrase.

Aujourd'hui, la jurisprudence de la Cour suprême autorise l'avortement depuis les années 70 dans tous les Etats américains. Les anti-choix ont pondu des lois dans les Etats du sud en particulier qui limitent ou interdisent le droit à l'avortement dans le but d'interdire l'avortement dans un maximum d'Etats américains. Ces lois sont bien sûr attaquées par les pro-choix devant la justice fédérale et c'est la Cour suprême qui tranchera à la fin. Les anti-choix espèrent qu'au final la Cour suprême actuelle renverse sa propre jurisprudence des années 70 et aurorise l'interdiction de l'avortement dans les Etats qui le veulent.

Le vote de ces lois a donc pour unique objectif d'interdire l'avortement dans les Etats anti-choix et mais en AUCUN CAS "d'oeuvrer en faveur de la legalisation definitive et pereine de L'IVG dans les 50 états".

Le système judiciaire américain est assez compliqué et il y a même des américains qui n'y connaissent rien.

Au niveau pratique, je suis au courant qu'il n'existe plus qu'un clinique d'avortement dans certains Etats et de nombreuses cliniques d'avortement ont fermé parce que les recours juridiques ne sont pas forcément suspensif et certaines lois anti-choix ont déjà commencé à s'appliquer de fait.

Pour conclurre, contrairement à que Calinette123 a dit, l'objectif des opposants à l'IVG de l'Alabama n'est pas d'oeuvrer en faveur de la légalisation de l'IVG dans les 50 Etats.


 0 vote #300434
Membre désinscrit
26/05/2019 à 18:33

En effet . Le seul vrai but étant de faire revenir les femmes aux fourneaux (etc) afin de rendre au patriarcat sa toute puissance .

#300437
Membre désinscrit
26/05/2019 à 18:41

Pour ceux et celles là , une femme émancipée rime encore avec "homme émasculé" . L'ère de Crô-Magnon ...^^ (excusez-moi d'en rire , sinon j'en pleure)

#300438
BarelyInsane
Homme de 27 ans
26/05/2019 à 19:32

Citation de yotuel #300434

Tout à fait d'accord.

Citation de Lindos #300420

A mon avis la renaissance des ultra-croyances musulmanes était surtout une résistance à la puissance occidentale (laquelle avait démonté l’empire musulman pour devenir calife à la place du calife), s’appuyant des traditions rassurantes, et un corpus religieux qui avait fait ses preuves pour conquérir le monde par le passé (par d’autres méthodes, la force, alliance avec des populations affranchies, etc, qui reviennent désormais à la mode).

Que veut dire ultra-croyance?

Je vois certes une continuité mais aussi une nuance importante entre la période 1914-1945 qui a marqué l'exploitation de la religion à des fins plutôt protectrices et la période post-1945 qui a vu la naissance d'une nouvelle mouvance de terrorisme contemporain. La religion a joué des rôles différents et les modes de pensées n'étaient pas les mêmes.


 0 vote #300446
Membre désinscrit
26/05/2019 à 20:00

Je ne sais pas développer , je n'ai jamais su . Depuis longtemps , je crois sincèrement que plus les femmes se dévoilent ici plus elles sont voilées ailleurs . Un effet papillon ?! ... Le lien entre trop de religions , devenues ultras , et l'ultra libération des moeurs participe à cette déconfiture , à cette perte de repères pourtant nécessaires à tous pour s'ancrer . S'inventer des repères communs , nécessaire à la gestion d'un groupe/d'unesociété , n'est pas impossible . Je crois encore en ce monde où , la couleur /l'ethnie / la sexualité / la croyance , etc/ , n'auraient aucune incidence entre tous . (tiens , ça me rappelle un truc - une pub sûrement)^^

#300451
Calinette123
Femme de 50 ans
27/05/2019 à 13:53

Yotuel, je n'ai juste évoqué un courant de pensée qui est celui de certains américains. Et ils se trouvent que mes amis américains le partagent. Moi je n'ai pas avis. La situation est bien trop complexe vu d'ici je pense pour avoir un avis tranche.

Par contre ce dont je suis persuadée C'est que la cour suprême ne donnera jamais son dernier mot en statuant pour le respect de cette lois absurde, cruelle et non constitutionnelle.

Ton agressivité a mon egard me surprend. Et je ne vois pas sur quoi tu la fondes.

Parce que tu me trouves prétentieuse comme déjà évoqué c''est ça ? alors la excuses moi mais l'argument est léger.

Au plaisir de te croiser ailleurs pour des echanges plus apaises.


 0 vote #300496
Lindos
Homme de 37 ans
27/05/2019 à 18:45

Citation de BarelyInsane #300446

"Je vois certes une continuité mais aussi une nuance importante entre la période 1914-1945 qui a marqué l'exploitation de la religion à des fins plutôt protectrices et la période post-1945 qui a vu la naissance d'une nouvelle mouvance de terrorisme contemporain. La religion a joué des rôles différents et les modes de pensées n'étaient pas les mêmes."

.

On est un peu hors sujet mais bon...

Le terrorisme existe depuis toujours, c'est en général l'arme des faibles, plus rarement une manipulation des dominants.

En principe chez les humains il s'attaque aux infrastructures et forces de l'ordre, comme le faisaient les résistants français sous l'occupation. La réaction des dominants est habituellement disproportionnée, ce qui est plus ou moins l'objectif prévisible, dont les seuls perdants sont les populations qui devraient en principe se révolter.

La non violence peut viser le même objectif, plus souvent avec succès, comme les chrétiens d'occidents contre les romains, ou les indiens contre les anglais. Les fanatiques chrétiens d'orient auraient pratiqué le terrorisme avec beaucoup moins de succes, avant que les chrétiens d'occidents soient contraints de déménager en orient.

A notre époque les états dits éthiques ont l'intelligence de s'oppose à la violence modérée ou la non violence avec des armes non létales, canons à eau, flashballs, snipers qui tirent dans les genoux, cartouches à la chevrotine, etc, qui font des handicapés, ainsi que les privations de liberté, quand d'autres états à la réputation moins éthique préfèrent la rééducation forcée dans des camps comme en Chine, la maltraitance voire les massacres, etc.

.

Le terrorisme contemporain s'est développé dans la foulée de la résistance à l'occupation et colonisation du territoire palestinien par Israel, puis est devenu un mode opératoire ordinaire au moyen orient, qui s'est exporté partout dans le monde.

Mais comme la non violence, il ne peut pas tenir tout seul en l'air comme par lévitation, il a besoin d'un réservoir de gens fanatisées ou fanatisables, souvent de jeunes plus faciles à embrigader, d'une idéologie et une pratique qui prenne le controle permanent des esprits, et plus largement d'un écosystème qui lui permettre de manger, et se cacher le cas échéant.

En pratique les terroristes religieux ne peuvent pas se passer d'arrières ultra-pratiquants (style salafistes), lesquels ne peuvent pas se passer d'un écosystème religieux qui les nourrisse au sens propre comme figuré.

C'est le principe du tas de sable dont les extrèmes sont forcément liés à son sommet. Pour faire tenir debout un tas de sable plus étroit, les fanatiques prenant le pouvoir n'ont d'autre solution que de terroriser leur propre population : ils ne se séparent jamais d'une arme, et mettent en place un système d'inquisition.

Ce n'est pas propre aux religions monothéistes, l'idéologie communisme persuadée de détenir la vérité a fait la même chose en extreme orient au XX siècle. En général la population en souffre beaucoup, ce qui les vaccine pour une ou deux générations. Par contre les plus jeunes ont l'esprit vierge...


 0 vote #300507
Yotuel
Homme de 30 ans
10/06/2019 à 00:09

Citation de Calinette123 #300496

Désolé, ce n'est pas un "courant de pensée" de raconter des contre-vérité (pour rester gentil et soft).

C'est comme si demain je soutiendrai que Le Pen est musulmane et je pourrai dire que c'est un "courant de pensée de certains français".

Mais bref, je crois que les autres personnes ont compris.

Sinon, il y a un projet de loi au Texas qui prévoit la peine de mort pour les femmes qui ont recours à l'avortement. On va voir si le projet va être adopté par l'assemblée législative de l'Etat mais je suis assez consterné de l'imagination illimitée des anti-choix aux Etats-Unis. C'est assez inquiétant pour un pays qui s'auto-proclame comme avec le plus de liberté et le plus démocrate au monde.


 0 vote #301440
Calinette123
Femme de 50 ans
10/06/2019 à 01:42

Yotuel, certains américains pensent qu'il peut s'agir d'une manoeuvre pour amener cette lois inepte et inapte à êtreêtre rejetée dans son application par la cour suprême en dernière instance. Ce qui la rendrait caduque dans les 50 états des US.

C'est un fait, une opinion et donc pas une contre-vérité.

Je sens pas mal d'agressivité de ta part à l'on égard. Si tu le souhaites on peut en parler en MP. Je suis toute ouverte au dialogue.


 0 vote #301447



Rejoindre beTolerant