L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Coming-out lesbien au sein de mes parents

Forum Lesbien - 06/05/2019 à 18:48 - 9 Participations

Coming-out lesbien au sein de mes parents

Bonjour,

Je vous écris aujourd'hui pour demander de l'aide ainsi que des témoignages. Voilà, j'ai 19 ans, et je suis lesbienne. Je n'ai toujours eu que des relations avec des femmes jusqu'au aujourd'hui et l'entièreté de mes amis sont au courant.

Mais voilà, je suis en couple avec une femme depuis 1 an. Elle habite à plus de 400km de chez moi, ce qui ne nous empêche pas de se voir de temps à autre. Mes parents la connaissent et l'apprécie. Cela dit, à la fin de mes études, j'aimerais la rejoindre afin de vivre ensemble.

Un seul problème se pose : mes parents ne sont pas au courant que nous sommes ensemble. Je suis quelqu'un de très fusionnelle avec mon père, et j'ai peur de le décevoir avec cette annonce et qu'il se produise un changement de comportement avec moi. J'ai d'autant plus peur de décevoir ma mère, car je suis fille unique.

Je pense qu'ils se doutent que j'aime les filles, mais comment leur dire?

En attente de vos réponses,

Merci d'avance


Rencontre lesbienne   |   Rencontre lesbienne Troyes
0 vote

Coucou Masteress,

Je ne connais pas toute ta situation, mais il est vrai que la plupart du temps, les parents ( enfin souvent la mère ), se doutent fortement de la sexualité de leur enfant, même quand celui-ci ne leur en parle pas.

Surtout des parents fusionnels avec leur enfant, qui se soucient réellement de leur enfant.

Tu as peur de décevoir tes parents et cela est compréhensible, mais sache que lorsque l´on est des parents aimants, la chose la plus importante que l´on attend de ses enfants, ce que l´on désire le plus pour eux, c´est qu´ils soient heureux. Qu´ils vivent pleinement la vie qu´on leur a offert.

Tu dis qu´ils apprécient ta compagne. Et c´est un bon point pour toi ce fait qu´ils apprécient les gens qui te sont proches.

Si tu veux y aller pas à pas néanmoins je te conseillerai tout d´abord d´essayer de sonder l´opinion qu´ils ont de l´homosexualité. Voir un peu où ils se situent dans l´acceptation. Ensuite de voir les choses qu´ils veulent te voir réaliser dans ta vie.

Certains parents projettent sur leur enfant leurs rêves décus, et d´autre non.

Et de choisir la simplicité pour leur annoncer.

Dans tous les cas, rappelle toi bien, pour toi personnellement, que le fait que tu sois lesbienne n´est pas une déception du tout.

Bon courage :)


0 vote

Aïe aïe aïe. Je crois qu'il n'y a pas de recette.

Une chose qui peut aider, c'est d'en parler sans parler de toi en particulier. A propos d'un film, d'un livre, d'une personne réelle ou imaginaire. A tes 2 parents indépendamment (d'abord). Idéalement, tu saisis l'occase, l'ouverture qui se présente lors d'une conversation sur autre chose, de glisser vers ces sujets-là.

Tu sauras vite et clairement si ton père ou ta mère est homophobe. Ca va ressortir de façon criante dans leur réaction. s'ils le prennent bien c'est déjà un rands pas, mais attention ça veut pas dire qu'ils vont tout accepter tel quel quand il s'agit de leur fille. Ensuite, si c'est le cas, avec le temps et s'ils t'aiment vraiment, c'est pas forcément foutu. Je dirais attends, alors, d'avoir ton indépendance (surtout d'habiter ailleurs).

Dans tous les cas, c'est un grand courage, rien que d'y penser, alors bravo !

biz, diniz


0 vote

Bonjour masteress.

C'est en effet dur, voir impossible de parler d'homosexualité à ses parents dans certains cas.

Ceci dit, dans ton cas, ça me semble couler de source puisque tu penses qu'ils s'en doutent. Cela signifit qu'ils y auraient réfléchis, qu'ils en auraient discuté et donc se seraient déjà préparés à l'éventualité de cette annonce. De plus tu les connais, donc tu dois bien savoir s'ils ont fait montre d'homophobie devant toi ou non. Si tu as déjà une copine, c'est que tu n'as pas du grandir dans un milieu trés homophobe. si tu es sure de ton fait, Il faudra bien que tu y passes tot ou tard, et le plus tot sera le mieux pour toi. ça te liberera d'un poids.


0 vote

Pardon, ayant relu ton post, ta question est : comment faire une pareille annonce.

Déjà, tu peux la faire à l'un des deux seulement, ton père visiblement. Ensuite choisis ton moment, moment de détente, promenade ou autre. Soit tu as la force d'amener le sujet toute seule, soit tu fait glisser en parlant d'homosexulité ( film, livre, actu ) et tu verras selon leur réaction si ça sort ou pas. Vu que tes parents connaissent ta copine, ce serait bien de profiter de sa présence pour l'annoncer. ça te donnerait de la force pour le faire.

Voilà, quelques idées lancées comme ça.

En outre, le fait d'etre fille unique était une grosse douleur pour les parents qq décenies auparavant, car pas de petits enfants. Actuellement, de plus en plus de couples de femmes parviennent à avoir des enfants.


0 vote

Il y a un film au cinéma en ce moment qui s'appelle "coming-out".

Je t'invite à le voir :).

Ça peut t'inspirer


0 vote

Bonsoir ;-)

J'ai plusieurs idées et comme déjà dit c'est pas évident du tout ce genre de chose en effet....

Premièrement, est ce une annonce à faire urgemment? Ta copine te met le couteau sous la gorge? ou est ce pour toi-même?

Les motivations sont importantes car c'est ce qui t'aidera à trouver tes mots le moment venu ;-) et a accepter l'impact sur ta vie future (qui peut très bien être positif je te le souhaite ;-) )

Ta prise de logement etc... ce n'est pas un soucis ou un motif pour l'annoncer de mon point de vue, et tu es avec ta copine que depuis 1 an même si cela peut te paraître long ^^ Il te faut une motivation plus importante comme l'envie d'être toi au grand jour tu comprends? car c'est ce qui s'en suivra, c'est le début l'annonce parentale ;-)

Effectivement sondé l'opinion est une bonne idée si tu appréhendes, mais garde à l'esprit que des parents aimant peuvent très bien avoir des mots sans tact dès qu'il s'agit d'un inconnu... et réagir différemment si c'est de leur enfant qu'il s'agit. (si si les miens parlent encore de gouines et de pd devant moi en me sachant lesbienne et en m'acceptant pourtant très bien ;-) bon après c'est la campagne ils sont rustique ^^ )

Perso ils l'auraient mal prit si j'avais été cash dès le début, connaissant les loulous ils se seraient tout d'abord braqué avant de déserrer les dents ;-) j'ai amené ça avec du temps... j'ai fait emménager ma compagne à l'époque (8 ans) chez moi et l'ai présenté comme une amie moi aussi ^^

Puis le temps passe et comme elle était toujours là mois après mois les questions ont dû se poser dans leur esprit mais ils ont respecter mon silence, et ma compagne était présente à chaque repas (noël ... etc) oui je l'ai incruster aux fêtes de famille... puis on a jamais eu besoin de mots finalement, c'est eux qui certainement face à mes non-dit ont tenter de me mettre plus à l'aise, et d'ailleurs je trouve toujours drôle de voir des parents se rapprocher de collègues de travail homosexuel pour percer leur curiosité ^^

Ce que j'essaie de te dire c'est d'en parler, si vraiment toi tu en ressens le besoin, et oui commence peut être par ton père, les papas sont je pense moins gêner par l'orientation de leur fille et inversement pour les garçons mais c'est peut être cliché ^^

Après pour le comment, quels mots, je dirai un bon truc simple "ça t'ennuirait si je préfèrai les filles?"enfin voilà et surtout bon courage dans tes choix ;-)


0 vote

Salut Masteress ,

Voici une mini-série de 6 épisodes (de quelques minutes chacun) sur comment a été perçu "Son Coming-Out" . Tu y trouveras des idées sur comment le faire , j'espère surtout que la bienveillance de tous ces parents (même avec leur maladresse) t'aidera à faire le tien .

https://www.france.tv/slash/son-coming-out/

Un autre lien en bonus http://www.monfilsgai.org/comprendre/quest-ce-que-ca-veut-dire-faire-son-coming-out-pourquoi-le-faire/


0 vote

En résumé tu projettes de t'éloigner de 400 km de tes parents pour rejoindre ta copine ? Et les faire passer de statut d'amis de ta copine à celui de beaux-parents ? Et tu es fille unique ?

A mon avis les deux choses les plus importantes est que tu termines ta formation quelle qu'elle soit, puis quand tu partiras leur dire que tu devras leur apporter régulièrement ton linge à laver même si ce n'est pas indispensable.

Pour le reste tu n'as pas besoin de leur dire brutalement entre la poire et le fromage, cela peut faire trop à avaler d'un coup. Et surtout pas la veille de ton départ, ils n'auraient plus personne pour leur expliquer. Sans compter que si un jour tu te fâchais avec ta copine, ce serait peut-être chez eux que tu viendrais te consoler.

Etre complice avec ses parents ce n'est pas les tenir au courant de toutes nos conquêtes amoureuses. Mais ils sont en droit de vérifier que tu ne prennes pas de risques, notamment dans le déroulement de tes études, et faut qu'ils comprennent progressivement la situation sans que cela ne les mettent eux-mêmes en difficulté (par rapport à la famille, la communauté, etc). A la limite les non dits où personne ne se fait d'illusion peuvent aussi être une option. Et en deça de cette limite tout est possible, mais avec délicatesse....


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant