L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Rions un peu... Ou pas

Café du commerce - 26/04/2019 à 11:27 - 13 Participations

Rions un peu... Ou pas

Il était une fois, dans un très lointain et tout petit royaume une doctoresse qui eu une idée. Non ! L'idée !

«Des suppositoires thérapeutiques qui freinent les envies sexuelles des garçons du troisième genre, ainsi que du quatrième genre, c'est-à-dire les lesbiennes masculines.»

http://www.slate.fr/story/176241/therapeute-koweit-suppositoire-anti-homosexualite?fbclid=IwAR0g0NIjXucAHepXNONrtIbHJzCfHE5jz0Ql69p_QtBnmDQLlwVPA2shJ8Q


0 vote

😂 😂 😂

C'est drole et triste a la fois c'est vrai , C'est comme meme incroyable de pouvoir dire autant de connerie avec autant d'assurance ....


0 vote


🤦‍♀️

Tuer moi


0 vote

C'est bien une idée de femme mdr. En fait elle n'a rien inventé : dans ces contrées orientales où les genres sont séparés dans l'espace public, traditionnellement les hommes hétéros "préservent" leur virilité et "soignent" la féminité des gays ...en les "niquant" ! Un gros suppositoire naturel en quelque sorte.

Ce que je craindrais dans cette bizarerie thérapeuthique, c'est qu'elle y mettent quelques épices de sa cuisine ^^

Personnellement je conseillerais plutot de laisser les garçons fleurter un peu avec les filles, notamment pendant les grands mariages plutot que faire une cérémonie pour les hommes d'un coté, et pour les femmes de l'autre.

Ou plutot le mieux serait de toucher a rien. Quand on est gay on s'accomode en public d'être entourés, tripotés et embrassés par des hommes de tous âges, tellement mignons dans leur tenue impeccable, et en privé d'être séduit par l'un d'entre eux.

Malheureusement les filles d'Asie du sud-est sont maintenant à portée d'aile, et localement la chasse aux gays est ouverte. Sans doute un effet de l'impermanence ^^


0 vote

Citation de Lindos #298091

"Quand on est gay on s'accomode en public d'être entourés, tripotés et embrassés par des hommes de tous âges, tellement mignons dans leur tenue impeccable, et en privé d'être séduit par l'un d'entre eux." Ca sonne comme du vécu.

"Malheureusement les filles d'Asie du sud-est sont maintenant à portée d'aile" C'est aussi tant mieux pour les ovins caprins et autres équidés locaux.


0 vote

Il doit plus guère vivre de chèvres dans les villes contemporaines ^^

Pourquoi pas un vers anal transmis par le viol et qui se nourrit de sperme, c'est tres drole j'en conviens, et colle à la réalité que dans ces pays patriarcaux traditionnels les jeunes gays sont surexposés aux abus sexuels.

Mais cette incapacité des sociétés à identifier d'emblée les travers comme l'héritage positif des traditions, et de la même façon identifier les apports positifs comme négatifs des nouveaux modèles dominants, pour ne s'aligner sur celui qui saura s'imposer, est tragique. C'est du Darwinisme social chaotique qui ne peut satisfaire que le calife dominant.

Souvent cela me fait mal au coeur de voir partir en vrille des traditions qui n'avaient pas démérité. Mais s'acharner sur la visibilité des gays pour espérer péréniser la séparation des sexes, l'asexualité de l'espace public, qui n'a plus aucune nécessité depuis les méthodes modernes de contraception, c'est du grand délire. Qui ne vaut que pour espérer garder le controle des gens au travers de leur culture, de leur culte qui est un puissant conservatoire de leurs traditions.

Mais j'ai comme l'impression que cette situation s'est répétée à toutes les époques, le conservatisme a besoin de sorcières à combattre.


0 vote

Oui c'est drôle quand il y a une prétendue docteure sur une chaîne TV étrangère qui dit de telles conneries...

Pas très drôle quand c'est la majorité de la société, y compris que ceux qui inventent et appliquent les lois.

Perso, j'en ai entendues plusieurs théories comme ça. Le ver anal semble être très répandue comme explication, comme les poupées, les agressions sexuelles, s'éloigner de dieu, la laïcité, l'alcool, la culture occidentale, trop d'affection maternelle, une maman très disciplinaire, satan, la patriarchie et l'infidélité de l'époux. Les "scientifiques" ne s'accordent pas encore sur une seule théorie :)


0 vote

Je crois que j'ai eu un AVC en lisant ça ... O.O

Ou alors c'est une ampoule qui vient de s'allumer chais pas trop : en fait j'ai été violé.e selon cette horoble personne ! Et depuis non seulement je suis malade mais en plus je fais partis du ... "quatrième genre" (Heh ?) O.O


0 vote

Hello Franckright^^

... ou pas . C'est plutôt sidérant . Dans un autre registre , pas si dénué de "vérités" . J'adore cette humoriste pour son sens de la réflexion , souvent cru mais souvent proche de la réalité ... Blanche Gardin :

https://www.youtube.com/watch?v=M2_tmKz3gBI

https://www.youtube.com/watch?v=4wxWv241V3g

https://www.youtube.com/watch?v=IeUtQsHCit8

https://www.youtube.com/watch?v=z8tI8Cw1SeE

Oui , rions ensemble de nous-mêmes . c'est la meilleure des thérapies ^^


0 vote

Oui alors vraiment dans un autre registre...


0 vote

Citation de Nina82 #298152

Cela ne me surprends pas qu'une situation qui ne colle pas avec l'idéal culturel puisse tenter de trouver des explications dans son environnement. Chez nous on lit aussi tous les jours des corrélations hasardeuses pour tenter d'expliquer des situations qu'on ne sait pas maitriser avec nos méthodes habituelles.

BarelyInsane les a plutôt bien résumé il me semble, je cite : "Le ver anal semble être très répandue comme explication, comme les poupées, les agressions sexuelles, s'éloigner de dieu, la laïcité, l'alcool, la culture occidentale, trop d'affection maternelle, une maman très disciplinaire, satan, la patriarchie et l'infidélité de l'époux. Les "scientifiques" ne s'accordent pas encore sur une seule théorie".

On ne s'en rend plus compte en Occident où l’hygiène alimentaire est assez stricte, à part sur l'usage de molécules indispensables à l'économie mdr, mais les parasites restent une préoccupation dans bien des pays du sud. Au point que des cultures, autrement dit des cultes traditionnels, ont purement et simplement banni dès l'antiquité des aliments à risque, de préférence des aliments importés d’autres cultures.

De même lorsque les agressions sexuelles sont endémiques dès le plus jeunes âge, ce que les gens ne peuvent ignorer car ils ont été jeunes eux aussi, mais ne peuvent pas dénoncer sans déranger l’ordre établit, il peut sembler naturel d’y voir un impact. D’ailleurs celui-ci existe bien lorsqu’il désinhibe au point de reproduire les agressions subies. Agressions plutôt homosexuelles dans des cultures qui surveillent de près la sexualité des jeunes filles, ou hétérosexuelles dans les contextes fortement hiérarchisés.

La culture occidentale aussi est très pointée du doigt, car elle rend visible les gays exclusifs. Et cela fait longtemps que les militaires, les curés ou les gardiens de prison savent qu’introduire un gay dans un monde d’hommes frustré de ne pas pouvoir toucher aux femmes, c’est introduire la tentation chez les plus irréductibles hétéros, notamment vis-à-vis d’hommes plus jeunes.

Les poupées oui. Si on veut fabriquer un futur homme, un vrai qui cherchera les honneurs dans l’armée plutôt que de pouponner à la place de sa femme, il est évident qu’il vaut mieux le faire jouer avec des pistolets en plastique plutôt qu’avec une poupée, de préférence avec un fusil automatique en plastique qui simule bien les rafales ta-ta-ta…

Et puis Satan ! Personne n’a jamais vu Satan et en serait bien incapable, mais les rares représentations de lui quand il n’hérite pas des cornes du dieu Pan ou du phallus des satyres de Dionysos, il est un bel homme propre à faire chavirer non seulement le coeur des femmes pures mais aussi les fantasmes des jeunes hommes.

Tout ceci existe, au moins dans inconscient collectif, on ne peut le nier.

Bon après que le vers puisse se nourrir de sperme au point faire devenir sa victime homosexuelle passive, il faut qu’il ait au moins les qualités du ténia qui oblige son hote à manger plus. Mais là encore il existe bien ce ténia diabolique, qui peut mesurer des mètres de long. En tout cas dans les pays chauds.

La misère humaine encourage l’émergence de guérisseurs improbables qui sinon seraient sans doute au chômage. Par exemple on imagine mal le nombre de marabouts, guérisseurs, savants, etc, qui se disent capables de faire naître un garçon plutôt qu’une fille, évidemment contre rémunération, surtout dans les pays où marier une fille coûte un bras à ses parents. Alors pourquoi pas un vermifuge ^^


0 vote

Citation de franckright #298086

Oui et je vous jure la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu!

La connerie humaine n'as pas de limite, c'est désespérant! 😪


0 vote


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit

Rejoindre BeTolerant