L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Vive le célibat ! =p - Page : 2

Franckright
Homme de 45 ans
01/07/2019 à 14:36

Citation de kitsune #303049

Sauf qu'a vouloir trouver qq'un a tout crin on fini par se perdre soi-même. Voire pire.

Au tant se dire que trouver un compagnon ou une compagne c'est cherry(i-e) on the cake mais que la vie c'est autre chose. Tout cela vient avec l'âge.


 0 vote #303050
Pops5962
Homme de 27 ans
01/07/2019 à 14:46

Citation de franckright #303050

C´est insuportable l´anglisisme .... Je n´ai absolument rien compris a votre post.

Non on ne se perd pas soit même ... On sait ce qu´on veut c´est tout ... Je sais que je veux me marier avec LA personne qui me rendra heureuse et ne veut pas finir a 50/60 ans seul à dire a tout le monde l´amour ça ne sert a rien blablabla ...


 0 vote #303052
Franckright
Homme de 45 ans
01/07/2019 à 15:03

Citation de pops5962 #303052

LOL

Bonne chasse


 0 vote #303055
Pops5962
Homme de 27 ans
01/07/2019 à 15:05

Citation de franckright #303055

C´est la que tu te trompes ! Je ne cherche pas à avoir le plus de conquête, je cherche LA personne...

Et merci pour la traduction


 0 vote #303056
Franckright
Homme de 45 ans
01/07/2019 à 15:12

Tu cherches qq chose somme toutes très intensément (désespérement ?), ce qui est assimilable à de la chasse d'ailleurs tu as fait de toi même un rapprochement, tu peux cherche de la viande fraiche au quotidien ou le dahu. Cela reste de la chasse.

Autre chose, "LA" personne ? Tu veux dire la personne qui TE correspondra le mieux à proximité je suppose.

Cherry on the cake = cerise sur le gâteau


 0 vote #303059
Pops5962
Homme de 27 ans
01/07/2019 à 15:39

Citation de franckright #303059

Mais tu es qui pour te permettre de juger les gens comme tu le fais !

Tu as passé la quarantaine ca y est tu peux te permettre de donner des leçons aux "jeunes" ?

Ce n´est pas une quête faite desespérément ...

Je n´ai fais aucun rapprochement.

Pour la distance non je m´en fiche vois tu encore une fois tu te trompes.

Et il faut aussi que je convienne à la personne, je ne suis pas egoïste ...


 0 vote #303069
Franckright
Homme de 45 ans
01/07/2019 à 15:44

Je suis celui a qui tu as répondu.

Si tu veux que le jeu cesse il ne faut plus me répondre.

Je ne me permet rien, et je ne juge de rien, ou as tu lu cela ?


 0 vote #303071
Pops5962
Homme de 27 ans
01/07/2019 à 15:57

Citation de franckright #303071

dire que je fais une recherche deséspérément par exemple.

bah oui je ne reponds plus comme ça je te donne raison..... Certainement pas


 0 vote #303076
Franckright
Homme de 45 ans
01/07/2019 à 16:10

LOL

Mais je te laisse avoir raison sans aucun problème, ca n'a aucun intérêt.


 0 vote #303079
Membre désinscrit
01/07/2019 à 16:56

Je plains les gens qui n'arrivent pas à être heureux sans être en couple.

#303084
Pops5962
Homme de 27 ans
01/07/2019 à 17:16

Citation de Dimancche #303084

Moi inversement , je plains les gens qui pensent qu´ils peuvent être heureux sans UN être a aimer plus que tout


 0 vote #303087
Lunik
Femme de 29 ans
01/07/2019 à 17:38

Citation de kitsune #303049

Je ne suis pas dure, j'associais les propos de Pops à ma situation. Être en couple ne fait pas partie de mes priorités mais ce que Pops dit rejoind la pensée de la majorité des gens : " être en couple c'est être heureux ".

C'est là que des personnes se mettent à la recherche constante de l'amour comme si l'amour était une sorte de garantie du bonheur.


 1 vote #303088
Pops5962
Homme de 27 ans
01/07/2019 à 17:41

Citation de Lunik #303088

Comme tu le dis si bien pour des gens , nous avons chacun notre façon de vivre et de savoir ce qui nous rends heureux.

Toi ce n´est pas être en couple , moi si.

🙂


 0 vote #303089
Membre désinscrit
01/07/2019 à 21:09

si pour le moment vs ne ressentez pas le besoin d´etre en couple c´est bien mais arrivera un moment où l´envie sera là, l´etre humain n´est pas fait pr etre seul a vie c´est pas possible. un jour vs rencontrerez qqun qui vs fera changer d'avis. on peut etre heureux en couple autant que celibataire, la seule difference c´est que le bonheur est different

#303106
Wombat
Homme de 33 ans
26/09/2019 à 16:41

Je vis parfaitement bien mon célibat. Je suis assez solitaire donc je peux être heureux seul.

Par contre c'est bien d'aimer et d'être aimer. Ça fait un moment que je n'y ai plus goûté.

Beaucoup ne supportent pas d'être seuls ce que je peux comprendre mais ça peut pousser à prendre n'importe qui.


 3 votes #311743
Membre désinscrit
26/09/2019 à 17:18

Citation de Wombat #311743

il ne faut pas être trop selectif non plus. sinon on rate quelqu'un avec qui on pourrait bien avoir une belle histoire. Je pense quand l'appréciation mutuelle s'installe, il faut plus se douter si possible de voir ailleurs, faut prendre au sérieux.

Sinon, être célibat a souvent plus d'avantage que des inconvénients enfin je trouve. peut etre jsuis séparé un trop longtemps.j'ame trop dormir en diagonal ,là profite. jaime aller chez les amis et passer la nuit , cest tranquil quand on est celibat. des fois la cusine devient tout aussi plus facile... desfois non , par manque d'inspiration...

#311746
MissHorror
Femme de 22 ans
26/09/2019 à 19:20

Enfiiiiiin!! Enfin !! Enfin je trouve une personne qui pense comme moi, j'étais désespéré ! J'ai été plusieurs fois en couple mais sans jamais être épanoui, au fur et à mesure j'ai compris que j'étais bien plu heureuse comme célibataire, c'est un mode de vie qui me convient parfaitement. Depuis que je me suis inscrite ici j'ai la fameuse question récurrente '' tu cherches quoi ? '' et quand j'explique ne rechercher que de l'amitié, je suis confronté à de l'incompréhension '' hein mais pourquoi ? T'a jamais été heureuse en couple ? Ça dirait combien de temps ? Combien de partenaires ? T'a vécu un truc traumatisant ? Peut-être que la tu veux pas mais.. Peut être que t'a besoin de rencontrer la bonne personne '' et sérieux ça me fatigue. Je pense que en effet malheureusement ce qui est bien vu par la société c'est être casé, se marier, avoir des enfants, et si tu ne veux rien de tout ça, tu apparais comme étrange, on va te chercher des explications psychologiques, des traumatismes enfouis puis comme à un enfant on va t'expliquer que c'est un passage, que ça va passer, que toi aussi tu vas trouver LA bonne personne, que c'est trop chouette d'être en couple et le fameux truc que j'entends '' c'est dommage et triste pour toi ''. Sauf que oui ça serait triste si je subissait ce célibat, hors c'est moi qui le choisit ?

Ps : petite erreur de manip, j'avais cité quelqu'un sans le vouloir, je m'excuse pour la personne !


 2 votes #311761
Kendany
Homme de 24 ans
26/09/2019 à 19:43

Moi je suis une personne trés trés simple et basique. J'aurais peut être le désire d'être en couple quand je tomberais amoureux de quelqu'un. Sinon si j'ai personne dans le colimateur je n'en ai pas le besoin d'être en couple. Je ne veut pas chercher de potentiel amoureux et me forcer. Ce n'est; et n'a jamais était le plus important pour moi de toute facon. Etant un gros asociaux. Pour que j'ai l'envie de vivre avec quelqu"un il faut vraiment que j'ai un coup de oudre pour lui. Sinon c'est pas possible j'ai besoin de ma solitude. Malheureusement en général les normes sociétals ne sont pas en faveurs des gens "introverties" ou "solitaires" et ne considérent pas touojur ca comme étant "normal". Tant pis ca ne nous embéche pas de vivre. Même si ca peut parfois être handicapant.


 4 votes #311763
MissHorror
Femme de 22 ans
26/09/2019 à 19:48

Citation de Kendany #311763

On est exactement pareil ! Pour ma part j'ai besoin de mon espace privé, je me vois pas passer du temps avec la personne souvent, vivre avec, dormir avec etc surtout que je ne suis pas romantique, et que le contact physique très peu pour moi, je peux aimer en amitié mais pas au dessus. Mais bon ça me fait rire de façon amer quand je vois que des gens qui 'e me connaisse pas sont limite en " panique" pour la solitaire que je suis


 2 votes #311765
Meilleure réponse

Kendany
Homme de 24 ans
26/09/2019 à 20:09

Citation de MissHorror #311765

On est parfois des énigmes pour certains. Alors que l'on est pas plus pas moins humains qu'un autre. Avec nos particularités.


 6 votes #311770
Membre désinscrit
26/09/2019 à 23:48

Citation de Kendany #311770

Je pense le besoin d'être en couple est évolué avec son environnement et son vécu. Ce n'est pas parce que l'on trouve le confort d'être célibat que l'on le reste pour toujours. On évolue avec le temps et son environnement.

#311789
Membre désinscrit
27/09/2019 à 00:10

Salut!

Je pense qu'effectivement le fait d'être seul nous permet de nous savoir "à l'abri" de ne pas avoir à rendre de compte, pouvoir faire ce qu'on veut.

Mais arriver à un âge on ressent ce besoin d'avoir quelqu'un auprès de nous, surtout pour les moments de complicité, des moments privilégiés disons, entre amoureux.

Bien sur on pourrait trouver un ami qui nous ferais vivre ça mais ce serai pas pareil.

Mais oui le fait d'être libre, c'est ce que je réponds quand on me pose la question. Après on ne révèle pas tout à n'importe qui :)

#311793
Kendany
Homme de 24 ans
27/09/2019 à 10:43

Citation de gael3592 #311789

Ha oui ca c'est sur. si ca ce trouve peut être que dans le future quand je serai plus vieux j'aurai peut être même le besoin et l'envie de fonder une famille ( chose qui pour l'instant est vraiment la dernièr des destinés qui me fait envie ) Mais bon qui sait on ne sait jamais. Un homme aussi sympa que séduisant me ferat peut être changer d'avis un jour. Ou alors c'est moi même qui changera d'avis tout seul avec l'éxpèrience.


 3 votes #311811
Kendany
Homme de 24 ans
27/09/2019 à 10:47

Citation de Gay62200 #311793

C'est vrai. On ne peut pas toujours avoir le beurre et l'argent du beurre. Il faut savoir choisir à un moment. Ont ne peut pas être complétment libre et en couple à la fois. Aprés on peut faire des compromis aussi. Enfin bon de toute facon je pense que la pire chose à faire serait de ce forcer. Je fait selon mes désires et mes moyens.


 3 votes #311813
Maxime555
Non binaire de 34 ans
27/09/2019 à 12:01

Mes proches c'est l'effet inverse.. iels me disaient.. tu es célibataire? "-tu as raison, profite! Prends le temps pour toi. Aime toi. Soigne tes blessures, et après tu verras".. l'amour viendra tout seul.

Résultat.. j'ai écouté ^^

J'avais un peu peur de la solitude, je crois que je n'y avais jamais vraiment été confronté, mais à présent j'ai la sensation de vivre pour la première fois, je dis pas que j'y prends goût, mais je n'ai plus peur, j'apprends à apprécier, je ne rends de compte à personne, je vis tout simplement, je ne suis plus dans l'attente.. Chose qui ne m'étais pas arrivé quand je refais le fil de mes histoires passées, je vivais pour l'autre.. J'ai sans doute jamais pris le temps de savoir qui j'étais vraiment.

La conclusion est que je n'ai toujours pas rencontré la "bonne" personne, celui ou celle qui m'acceptera dans la globalité qui n'essaiera pas de me façonner à son image, ou changer pour lui convenir. De m'offrir autant que j'ai à offrir, à même balance. Alors en attendant je reste seul mais cela n'empêche pas d'être entouré par des gens qui m'aiment.

Le célibat durera le temps qu'il durera, mais il est clair qu'à présent je prendrais mon temps.


 4 votes #311817
AlexLeo
Homme de 34 ans
27/09/2019 à 12:29

Moi, je m'inquiète un peu de lire autant de témoignages qui associent les relations à des contraintes (perte de liberté), notamment à celle de devoir rendre des comptes.

Je crois que c'est une manière de relationner qui devrait être fuie. Et je comprends tout à fait qu'autant de personnes préfèrent le célibat à ce type de relation.

Pour ma part, je suis en relation avec une personne. Nous vivons séparément, échangeons quelques fois par semaine ; nous voyons parfois en tout une ou deux heures par semaine, parfois davantage. Le plus souvent, nous nous donnons des nouvelles et passons des bons moments ensemble quand nous partageons cette envie. C'est fluide, et simple.

J'aime beaucoup cette citation, qui devrait nous inspirer davantage selon moi pour nos relations amoureuses :

« L'amour ne veut pas dire "Je te veux" ou "Je veux que tu sois à moi", ni "tu es beau" ou "tu es sexy". Cela ne signifie pas "Je ne peux pas vivre sans toi" ou "J'ai besoin de toi", ou "soyons ensemble pour toujours" ou l'une de ces choses avec lesquelles on le confond souvent. Ce que cela signifie en réalité, c'est : "J'aime réellement, respecte et apprécie qui tu es dans toute ton authenticité et souveraineté, et s'il y a quelque chose que je peux offrir, sans compromettre ma vraie nature, qui t'aidera sur ton chemin, alors ce sera un don à moi si tu me permets de le donner." De cette façon, je trouve que j'aime de plus en plus de gens chaque jour. »

Red K. Elders

Source :

https://www.facebook.com/116588059724042/photos/a.116589809723867/116592296390285/?type=3&__xts__[0]=68.ARAMaZcIS3ZxWigvZSVsQZTLlzPx9rHzcDN5NCKEGyUdOt5nLfb0LxndE3fwDsLADRB7idWtFXH_h6IJ1Z6NAOkmJo8920-TlWWLgnp6fg_bL9HjOudGLTw7T54doEB6-e2kz1V62jA5bGtCbcMItPSNTP6yL9BARwZ1isgAfSWu-mHfuyjlOsBfdp1kl0sEy64LA5IpqessdV-YjE8Pi-T7rvJ9U1eJrjoInptnSSKExwJDWdZ5pzAo-vHrfbDo3cDHrKj3uiMx9hMyfTXBWFFrrufsTbDy9B3qzcBFHCpw59F4JfFKCgVfJv7IaQkFTfQG33bmuCrA6mttC1LaiYk&__tn__=-R


 5 votes #311819
Wombat
Homme de 33 ans
27/09/2019 à 12:35

Tout à fait d'accord. Pour moi l'amour n'est pas une contrainte et le célibat n'est pas une fatalité.


 2 votes #311820
AlexLeo
Homme de 34 ans
27/09/2019 à 14:48

En repensant à mon intervention sur ce fil de discussion, je me suis interrogé sur la raison pour laquelle je me suis senti fondé à y participer. C'est que je me sens célibataire ! 😅

Et donc, je me suis dit « étrange ». Pourquoi je me sens célibataire ?

J'ai trouvé ma réponse : c'est surtout dû au fait que je peux vivre en toute liberté des attirances, des élans de coeur ou des moments d'excitation (pour une correspondance qui commence, par exemple) pour des personnes qui me plaisent. Avec mon partenaire, nous en parlons même, et aimons parler de ces expériences.

Je tenais à cet ajout à mon témoignage, parce que je trouve qu'il apporte une perspective qui éloigne de l'opposition traditionnelle entre mode de vie célibataire et mode de vie de couple. Dans le second, il est plutôt bien vu de restreindre son imaginaire affectif, amoureux et sexuel - ne serait-ce que pour éviter de se créer des frustrations. 😊

(Bien sûr, je suis convaincu qu'il existe des couples (monogames) où les partenaires échangent sur leurs attirances et rêveries au sujet d'autres personnes. M'est d'avis d'ailleurs que nous gagnerions les rendre plus visibles, au travers d'oeuvres populaires.)


 1 vote #311836
Membre désinscrit
28/09/2019 à 00:08

Citation de pops5962 #303052

Attention il parait que ce genre de commentaire se dit dès les 40 ans maintenant 🙄 ...

#311885
Lindos
Homme de 37 ans
28/09/2019 à 10:38

Toutes ces questions se posent depuis la nuit des temps et ont trouvé des réponses.

Par exemple, devant la difficulté à trouver l'âme soeur, certaines cultures délèguent cela à la famille et ou des entremetteuses. A notre époque c'est plutot des agences et des coachs mais c'est jamais gratuit.

Autre exemple, devant les difficultés de la vie en couple, il a été inventé des grands appartements ou maisons, avec plusieurs chambres à coucher, plusieurs toilettes, salle de bain, etc.

Dans les cultures polygames anciennes chaque épouse ou concubine avait ses propres cases ou appartements et donc lit, c'est le mari qui se déplaçait.

Bon je sais avec les applis géocalisées modernes on a la même valeur d'usage, mais reste un facteur surprise qui n'existait pas : la seule surprise était l'humeur du jour...


 1 vote #311893
Membre désinscrit
28/09/2019 à 12:33

Citation de Lindos #311893

"Autre exemple, devant les difficultés de la vie en couple, il a été inventé des grands appartements ou maisons, avec plusieurs chambres à coucher, plusieurs toilettes, salle de bain, etc."

Je crois que c´est un bon modèle, même sans tension : chacun sa chambre ! Personnellement, il m´est inconcevable de dormir à deux dans un même lit.. Ce n´est pas agréable

#311903
Membre désinscrit
28/09/2019 à 19:21

"Les babayagas" revisitées ?! ^^ - Effectivement , quand l'habitude est prise depuis des années de dormir en diagonale , tout "empêchement" devient intrusif ... :)))

#311921
Mimoza
Homme de 47 ans
28/09/2019 à 19:32

Citation de Dimancche #311903

Un peu triste tout ça. L'humain est plutot fait pour vivre ensemble et partager la couche.


 0 vote #311922
Eldar
Homme de 39 ans
28/09/2019 à 19:43

Le célibat ... Les gens disent souvent "je suis content d'être célibataire", mais dès qu'ils peuvent se mettre en couple, ils n'hésitent pas un seul instant ... Après tout dépend des périodes de notre vie, de notre état d'esprit du moment. Le célibat en fait, ce n'est pas pratique (sortir, aller au restaurant, aller au cinéma, voyager, repas de famille ...), puis lorsqu'on a vécu pendant une longue période avec une personne, rentrer chez soi en sachant qu'il n'y a personne pour nous y attendre, c'est un peu triste. Pour ma part, j'ai rarement été célibataire, on m'a donc rarement dit "Tu n'es toujours pas en couple", mais on me dit de plus en plus souvent "Tu n'as pas d'enfant, pourquoi ?" ...


 0 vote #311924
Membre désinscrit
28/09/2019 à 19:48

Citation de mimoza #311922

Non ce n´est pas triste, c´est une question de confort ! Rien que d´imaginer un autre humain dormir dans MON lit, ça me donne des frissons. Le lit est l´espace le plus intime qui soi, "l´espace vital", pas question de le partager :D

#311926
Membre désinscrit
28/09/2019 à 19:49

Citation de mimoza #311922

Ah bon ?! - vivre ensemble et partager oblige à coucher aussi , tu m'en bouches un coin ... :))))

#311927
Membre désinscrit
28/09/2019 à 19:52

Citation de Jeanne00 #311921

J´ai pas compris babayaga revisité 😅

#311928
Kendany
Homme de 24 ans
28/09/2019 à 19:54

Citation de Dimancche #311928

C'est une sorciére du folklore russe. Mais je n'est pas trop compris le rapport non plus.


 0 vote #311930
Membre désinscrit
28/09/2019 à 20:01

Citation de Kendany #311930

Ou la sorcière dans le Voyage de Chihiro :)

#311933
Membre désinscrit
28/09/2019 à 20:09

Citation de eldar #311924

Que nenni . Les gens désormais savent mieux vivre seuls et l'assument , contrairement à une autre époque où "se caser" était une absolue nécessité , par tradition , confort , ou que sais-je encore - Les moeurs évoluent "le dès que" devient de plus en plus caduque .- Faire le choix de rester seul(e) plutôt qu'être mal accompagné(e) , ça oui ça devient une vraie réalité - Entendons nous bien , par choix , il faut entendre la volonté de ne plus être avec quelqu'un(e) par défaut . L'exigence n'est pas revue à la hausse , elle se veut surtout de plus en plus qualitative plutôt que formelle - Du coup , tous les possibles le deviennent , tant que la relation reste de qualité . Le jour où je me chercherai une dame de compagnie , je n'annoncerai pas chercher mon âme soeur - Ouais , moitiée c'est moyen ^^ (comme si j'étais incomplète toute seule , quoi)^^ - tssss ....

#311938
Kendany
Homme de 24 ans
28/09/2019 à 20:40

Citation de Jeanne00 #311941

Ha ok 😆


 0 vote #311943
Membre désinscrit
28/09/2019 à 21:19

Un film documentaire à voir , si ce n'est déjà fait . Même si je ne me sens pas encore concernée , l'idée de me retrouver "enfermée" un jour dans une maison de retraite avec des personnes peut-être sympathiques mais avec lesquelles l'essentiel de ma vie n'aura rien en commun - oû peut-être devrais-je encore composer - m'est insupportable .Bien que l'essentiel de ma vie ait été consacrée à mes idéaux , je me refuse à une "fin de vie" qui irait à l'encontre de tout ce pourquoi je me suis maintenue debout jusqu'ici - L'idée des "babayagas revisitées" n'est pas une idée en l'air , hein^^ . Il ne s'agit pas de créer un "nouveau communautarisme" mais bien de prendre en main son propre à-venir sans attendre que cela vienne des pouvoirs publics , dont on sait déjà qu'ils sont très longs à réagir . (à moins d'y avoir un intérêt très particulier)

Les invisibles - Réalisé par Sébastien Lifshitz - 2012

S. Lifshitz livre un témoignage touchant d'hommes et de femmes gays d'âge mûr. César 2013 du meilleur documentaire.

Des hommes et des femmes, nés dans l'entre-deux-guerres. Ils n'ont aucun point commun sinon d'être homosexuels et d'avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l'amour. Aujourd'hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir. Ils n'ont eu peur de rien...

#311955




Rejoindre beTolerant