Rejoindre BeTolerant

L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Forums LGBT+
Forum Bi
Homophobie internalisée ou/et refoulement ?

Homophobie internalisée ou/et refoulement ?

SarahP333
Femme de 21 ans
Bordeaux
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous/toutes ! Je vais essayer de résumer mon problème : il y a à peine quelques mois, je tentais de refouler ma bisexualité (que j'ai d'ailleurs toujours plus ou moins eu, et j'ai l'impression qu'elle devient de plus en plus présente, peut-être à cause de l'avoir refoulée pendant des années ), de me dire que j'étais hétéro, que je n'aimais pas vraiment les femmes, bref, je me mentais à moi même. Et puis au fur et à mesure, mon attirance envers les femmes est montée en flèche, (elles m'intéressent presque plus que les hommes maintenant, du moins sur le plan physique. C'est un peu compliqué parce que mon attirance envers les femmes ayant toujours été plus physique que mentale, j'ai l'impression que niveau émotionnel, elle m'attirent de plus en plus aussi) et je ne pouvais plus nier ma bisexualité. Et le soucis, c'est que j'ai parfois des pensées qui me traversent l'esprit, les mêmes que quand je me refoulais, du style tu aimes les hommes et tout ça. Le pire c'est après l'orgasme, même si je commence à accepter beaucoup mieux qu'avant je ne culpabilise plus systématiquement de ne pas avoir joui en pensant à un homme ! Donc je suis vraiment confuse par rapport à ça . Serait-ce de l'homophobie internalisée ? Et si oui comment faire pour m'accepter pleinement ? Merci d'avance pour vos réponses !


Mimoza
Homme de 46 ans
PAU

Bonjour.

Il me semble qu'il s'agit plus d'une programation à l'héterosexualité que d'une homophobie internalisée comme tu dis ( première fois que j'entends cette terminologie). Tu arrives à avoir des rapports avec des femmes sans trop de problèmes apparements, juste une culpabilité de ne pas " avoir joui avec un homme" ( sous-entendu ce devrait etre avec un homme, mari, enfants, etc..). Enfin c'est juste mon interpretation en lisant ton court post..


SarahP333
Femme de 21 ans
Bordeaux

Citation de mimoza #297445

Merci pour ta réponse ! Oui c'est très vrai aussi, inconsciemment il doit toujours y avoir une partie de moi qui associe l'hétérosexualité à la 'normalité' à cause de la société (qui évolue, heureusement !) qui a été hétero centrée durant très longtemps. Mais j'ai l'impression que ce conditionnement mental est doucement en train de partir pour laisser place à ce qui me plaît vraiment sans culpabilité, ou beaucoup moins qu'avant, donc c'est cool


Seyan12
Homme de 27 ans
Espalion

Profite Sarah :) Ecoute ton corps, tes envies, vis l'instant présent et mets ton cerveau en pause.

Il faut arrêter d'essayer de trouver une logique à tout .

Je fais pareil et j'essaye de me soigner ;)

Soit Heureuse ! !


SarahP333
Femme de 21 ans
Bordeaux

Citation de Seyan12 #297469

Oui, je pense que l'important c'est de s'écouter avant tout au final


Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Bonsoir Sarah,

Plus tu t'écouteras, mieux tu te sentiras avec ton corps et ton esprit (oula quelle phrase pleine de sagesse )

C'est pas facile pour tous d'accepter son homosexualité ou sa bisexualité, ça dépend de pas mal de facteurs même si la base reste l'acceptation de soi.

En tout cas, plus tu te prends la tête, plus tu te refouleras.

D'ailleurs, c'est quoi l'homophobie internalisée ?

Si c'est le fait de refouler son homosexualité en quoi c'est différent du refoulement ?


SarahP333
Femme de 21 ans
Bordeaux

Citation de Lunik #297474

Bonsoir

Aha j'aime beaucoup ta première phrase, elle est très vraie en plus !

Je pense aussi que l'acceptation de soi est la clé, d'ailleurs c'est depuis que j'ai commencé à arrêter de me refouler que j'ai moins de culpabilité 'post orgasme', donc clairement ça joue un grand rôle.

Sinon pour en venir au terme de l'homophobie refoulée qui semble intriguer pas mal de monde, pour moi c'est un peu comme le refoulement au final, c'est cette mentalité créée par la société/environnement qui peut nous faire penser inconsciemment que homosexualité = pas normal, donc peut mener au refoulement. L'homophobie internalisée et le refoulement son presque la même chose en fait, je me suis peut-être mal exprimée


Eko33
Homme de 28 ans
Nantes (temporaire)

1 remerciement

Je pense comprendre un peu, pour ma part (j'espère que cela t'aidera), je vois la bisexualité comme une sorte d'échelle. On est pas attirait à 50/50 par les femmes ou hommes, mais dans une proportion plus ou moins grande. Je suis plus attirait par les hommes mais ca ne m'emp^che pas d'avoir eu des attirances pour des femmes. Du coup, de temps en temps, je me demande si l'attirance que j'ai pour les femmes est réel ou si c'est parce que je pense comme la société le veut.

Ce que je fais c'est d'être le plus honnête possible avec moi-même et de laisser mon coeur faire.


Steph41190
Homme de 44 ans
BLOIS

"Du coup, de temps en temps, je me demande si l'attirance que j'ai pour les femmes est réel ou si c'est parce que je pense comme la société le veut."....à cette société qui culpabilise de ne pas être dans la norme!

Je pense qu'effectivement il faut d'abord écouter son corps et son esprit...et surtout!!!! surtout!!!! n'écouter que cela!

L'influence de l'entourage et de la société sont très souvent la source de la "culpabilité".

Cordialement

Stéphane


Keiros
Femme de 29 ans
Clermont-Ferrand

Citation de SarahP333 [#297442](https://betolerant.fr/forum/13916/homophobie-internalisee-ou-et-refoulement#297442

Coucou Sarah,

Oui tu as effectivement vu juste dans ta sensation que tout ce que nous refoulons fini par devenir de plus en plus fort.

J'ai l'impression que tu culpabilises, au final, d'accéder à la jouissance hors de tout référent masculin. Le poids du conditionnement social tres certainement, mais aussi peut être aussi familial, avec l'influence d une certaine éducation, dans le milieu scolaire ou ailleurs, oû on repete sans cesse des choses comme “deux femmes ensemble c est vraiment dégueulasse “.

Parfois cela aide lorsque des personnes extérieures nous disent des choses qui nous font du bien d entendre donc je m y met?

-Deux femmes ensemble c'est normal.

-L'homosexualité est normale.

-La bisexualité est normale ( d autant plus que la sexualité d un etre humain et ses envies peuvent varier au cours de sa vie).

-Embrasser une femme c'est super chouette.

... etc etc

(et on peut continuer à l infini ?)

(Et juste l emploi du mot normal là est bien “relatif à la norme“ car on est passé d une sociète heteronormé traditionnaliste à une societe ouverte aux differentes sexualités. Et aussi au sens “naturel“, qui se rapporte à la nature et à la nature humaine ).


Jokerman
Homme de 22 ans
NANTES

Salut Sarah,

J'imagine qu'avant ta phase de bissexualité tu te considérais comme hétéro et peut-être même avais tu la sexualité qui allait avec ce sentiment.

Il n'est vraiment pas aisé de changer, même si son corps et sa tête le crie, puisque nous sommes aussi fait de l'environnement qui nous entoure, comme l'on dit tous ceux qui m'ont précédé. Je dirais même que cela est encore pire lorsqu'on a été convaincu d'être hétéro, puisque toute nouveauté est sujette à comparaison avec l'ancien temps. Comme tu le dit si bien, tu ne peux t'empêcher au lit de comparer d'une manière ou d'une autre, et cela doit te gâcher la vie.

Mais comme tu le dis aussi, cela n'est plus systématique, et là est la réponse: Il faut du temps.

Ne change rien à ton mode de vie, mais ton corps comme ta tête doivent prendre du recul, si ta conscience a sauté le pas, l'inconscient est peut être encore à la traine. Mais ça va venir...

Aussi, je dois admettre par expérience qu'être bissexuel n'aide pas (attendez que je développe le propos s'il vous plaît rangez ce couteau!), en effet avoir des relations alternativement avec des hommes et avec des femmes fait parfois rejaillir cette comparaison et ça fait souffrir car cela ramène cette impression de "décalage".

Du reste, être soi est un cadeau à prendre, quelque soit le prix à payer. Il faut juste, du temps pour tout ranger, tranquillement.

Bonne soirée à vous



Rejoindre BeTolerant