Rejoindre BeTolerant

L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Forums LGBT+
Forum Transidentité
Questionnement sur mon genre, besoin d'en parler.

Questionnement sur mon genre, besoin d'en parler.

Alienor
Non binaire de 34 ans
LE MANS
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour !

Je crée ce message, car j'ai besoin d'aide, comme d'autres personnes ici à ce que j'ai pu voir.

C'est aussi pour moi une expérience nouvelle, car d'une part je n'ai pas du tout l'habitude de me confier, et d'autre part c'est la première fois que j'essaie de me présenter quelque part en tant que femme.

C'est aussi une occasion de poser à plat toutes ces questions qui me trottent dans la tête depuis un moment, et puis de parler de tout ça avec des personnes qui, je l'espère, seront bienveillantes.

Pour commencer, je vais me présenter un peu.

Je suis née homme, c'est mon sexe biologique. Et je m'en accomode plutôt pas mal, dans le sens où je n'éprouve pas vraiment de rejet, ou de dégoût pour ce corps masculin. Je ne l'apprécie pas plus que ça, mais je peux vivre avec et c'est ce que j'ai fait pendant trente-quatre ans.

Seulement voilà, depuis toute petite, je rêve d'être une femme. Il me reste quelques souvenirs, de l'époque où j'avais 6-8 ans, dans lesquels je regardais des photos de femmes, et je voulais être elles. Une autre fois, une fille pleurait, parce qu'elle aurait voulu être un garçon. Et j'avais très envie de lui dire que je voulais pour ma part être une fille. Mais je n'ai jamais pu, pas devant ses amies.

C'est aussi à cette époque que j'ai commencé à m'habiller en femme, en cachette. Parce que ça me plaisait.

Depuis cette époque, j'ai le désir d'être une femme. C'était d'abord assez épisodique, mais, le temps passant, l'envie est de plus en plus fréquente, de plus en plus pressante, jusqu'à m'obséder constamment.

Sexuellement, je n'ai jamais eu de doutes (c'est tellement plus simple dans ce cas là). Je suis attirée par les femmes, depuis toujours. Mais quand je vois une femme, non seulement je peux la trouver attirante, mais je suis aussi jalouse. J'aimerais tellement lui ressembler...

Au niveau de ma sexualité, toujours, j'ai été plutôt déçu par l'orgasme masculin. Chez moi, ça s'apparente plus à un besoin, un plaisir plutôt fugace et puis un sentiment de vide une fois la chose faite.

Assez récemment, le désir d'être une femme est devenu vraiment très fort. A tel point que je me suis renseignée sur les moyens de faire la transition. Et j'ai lu quelques témoignages de personnes parlant de leur hormonothérapie sur des forums. Je suis allée voir quelques sites d'information. Et tous les effets dont ils parlaient, je les voulais ! Les effets secondaires ne me font pas peur.

Ce qui m'attire le plus, ce sont les possibles effets mentaux. Avoir un corps féminin, c'est bien, mais j'aimerais beaucoup me sentir plus femme dans ma tête.

Il y a peu, j'ai décidé de m'épiler. Au tout début ça m'a fait bizarre. Mais ça m'a plus. Sauf que maintenant je dois faire la guerre aux poils, mais c'est une autre histoire.

Plus récemment encore, le désespoir aidant, j'ai mis la main sur une certaine plante, histoire de tester le truc en attendant d'éventuellement me lancer dans la vraie thérapie. Je n'en suis pas super fière et je ne compte pas m'étendre sur ça, parce que... C'est pas bien.

Le fait est que maintenant, ma libido a considérablement diminué, ce qui m'arrange assez en fait. J'ai aussi connu des moments où je me sentais vraiment bien. Et puis des moments où j'étais joyeuse pour rien. Et aussi des moments de doute. Là où avant, j'avais des émotions assez plates, ni très bonnes, ni mauvaises, là où avant je me focalisais sur le comment faire et où je me posais au final assez peu de questions.

Parce que, globalement, et malgré les doutes, ça me plaît. J'aimerais bien faire le vrai truc.

Mais... Je suis incapable d'en parler à mes proches. A un psy... A un mécdecin.

Dans la vie, je suis très introvertie, timide et réservée. Je n'arrive pas à parler de moi, de ce que je ressens. Je n'arrive pas à l'exprimer, surtout à des personnes en face de moi. J'ai vu un psychiatre à un moment (pour d'autres soucis). Mais le courant ne passait pas. J'étais incapable de lui communiquer ce que j'attendais de lui.

J'admire énormément les gens qui arrivent à parler de ces choses à leurs proches. Ou qui se rendent dans une association pour en parler. Ou même qui arrivent à en parler à un psy.

Je me suis renseignée, il y a une association LGBT+ pas loin de chez moi. J'ai décidé d'y aller...

...Un jour.

Mais en fait j'y arrive pas. J'ai peur. de quoi ? Je ne sais pas.

Dans ces conditions, comment je pourrais faire une vraie transition ? Comment est-ce que socialement je pourrais m'en sortir ? Je sais pas.

Maintenant j'ai peur de plein de trucs.

De ne pas être trans (ou autre, je sais pas, c'est compliqué...) Après tout, je n'ai pas la certitude, comme certaines, d'être une femme piégée dans le mauvais corps. Mais dans ce cas j'aurais fait ça pour rien, et je devrais retourner à mes envies désespérées d'être une femme...

Ou alors je continue sur ma lancée. Parce que finalement ça me plaît. Mais l'avenir me fait peur, je ne sais pas comment assumer tout ça...

Voilà.

Pour ceux qui auront réussi à tout lire, bravo. Et merci d'avoir lu. J'avais besoin d'en parler, d'une manière ou d'une autre.

Je ne sais pas trop quel genre d'aide j'attends. Mais j'aimerais bien discuter, je pense, avec des gens qui vivent la même chose que moi. Et si quelqu'un a des conseils, et bien je veux bien.


Jokerman
Homme de 22 ans
NANTES

Salut Alienor!

J'ai lu ton long message, et malheureusement je ne pourrais t'être d'une grande aide car je ne suis pas personnellement dans la même situation que toi.

Néanmoins je regarde sur youtube la chaîne de Tipoui, qui est une trans fille. Peut être que cette chaine pourra t'aider d'une manière ou d'une autre, après comme tu le dis toi-même tu t'es déjà renseignée sur le sujet, mais bon, c'est mieux que rien pas vrai?!

Bon courage!


Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Hello Alienor ,

Effectivement , je ne suis pas bien placée moi non plus pour t'aider n'étant pas dans ta situation . Contacter une assos LGBT+ me parait très légitime et conseillé . Tu devrais y trouver l'écho dont tu as besoin . Ou/et aussi ici lors d'échanges avec des personnes qui vivent la même chose que toi . Je te le souhaite . Navrée de ne pouvoir faire plus . Courage à toi .


Mimoza
Homme de 46 ans
PAU

Bonjour Alienor.

Ton témoignage est touchant. Je pense que tu as surtout besoin de parler de tout ça. Ton initiative sur ce forum est déjà trés bien. Si tu n'arrives pas du tout à en parler de vive voix, tu as probablement déjà des forums sur la toile spécialisés dans le transgenre.

Sinon tu peux essayer, par ordre de facilité : un inconnu dans un bar ou un train, un ami trés proche, un frère ou une soeur, une asso LGBT, ton généraliste, un psy.

J'éspère que tu auras bcp de retour en PV.


Alienor
Non binaire de 34 ans
LE MANS

Bonjour à tous, et merci pour votre bienveillance.

Je pense que contacter une association LGBT+ est une bonne idée, et j'espère avoir le courage de le faire un jour.

Quant à en discuter avec un inconnu, c'est pour moi quelque chose d'impossible. J'ai énormément de mal à parler à quelqu'un que je ne connais pas, sans même qu'il soit question d'aborder quelque chose d'aussi intime. En parler à un ami serait beaucoup plus facile pour moi, maisje n'ai absolument pas envie de mettre mes proches au courant pour l'instant.

Le plus facile serait sans doute de pouvoir en discuter avec des personnes qui vivent la même chose, ou quelque chose d'approchant.


ArmorNelson
Non binaire de 23 ans
Dinan

Hello :)

J'arrive un peu après la bataille j'ai l'impression ^^

Je suis une personne transmasculine non binaire, et j'ai commencé une transition.

Sans doute que rencontrer d'autres personnes qui vivent la même situation pourras t'apporter de l'aide. Au début c'est un peu effrayant, mais ça en vaut vraiment la peine ;)

Et si tu veut en parler à un.e psy/ professionel.le de santé, cette carte à récemment été créée, elle ressence les praticien.nes de santé qui sont ok et bienveillants https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1JVq9AV24smFMcL-7mEI69dq_A0wj8aI8&ll=47.8626612780551,0.13048028125001565&z=7&fbclid=IwAR1LJ3k8BOL6izk1tK8DhAuvKBjrEkmkOCHqdEybbljEqYyE0PkzEGlaKvs et elle devrait régulièrement être mise à jour (en principe, enfin c'est pas moi qui la gère, mais c'est un projet participatif).

Sinon, si tu veut papoter mes mp sont ouverts.


Alienor
Non binaire de 34 ans
LE MANS

Bonjour à toi et merci de passer répondre. Même si c'est un peu tardif, cela met un peu d'animation ici !

J'ai créé cette demande d'aide il y a seulement 28 jours, et j'ai l'impression que c'était il y a une éternité. Tellement de choses ont changé depuis !

Déjà j'ai rencontré ici des personnes qui m'ont énormément aidée, et si elle me lisent ici, je pense qu'elles se reconnaîtront. Merci de tout coeur à vous !

J'ai aussi pu faire mon coming out auprès de ma copine, car c'était très important pour moi, pour elle, pour nous deux. Elle s'est montrée très compréhensive et elle me soutient.

Ensuite, j'ai contacté une association LGBT+ pas loin de chez moi, où je suis allée plusieurs fois pour leur écoute et leur accueil convivial. Et je compte y retourner régulièrement parce que je m'y sens bien.

Ils m'ont également aiguillée vers le planning familial, où se tient une commission LGBT qui comprend pas mal de personnes transgenre, qui ont pu me donner plein de conseils ! J'y vais aussi régulièrement, parce que ça fait du bien.

J'aimerais juste rencontrer un peu plus de personnes dans mon cas (MTF).

Sinon, j'ai accepté ma transidentité, et j'ai très envie et hâte de continuer sur ce chemin. J'ai pris rendez-vous avec un endocrinologue. C'est dans un mois et demie, l'attente est loooongue !

Sinon, j'envisage de trouver un médecin traitant pour une demande d'ALD, éventuellement voir un psy pour une attestation...

Il me reste à faire mon coming out auprès de mes parents (ça s'annonce compliqué) et de mes amis.

Ah et puis quelques autres trucs comme l'épilation au laser (fait peur !)

Voilà, j'ai vraiment l'impression d'avoir fait énormément de chemin depuis un mois, et depuis que je me suis ouverte, je suis super heureuse. J'ai même du mal à imaginer que je suis la même personne !

Merci à tous !



Rejoindre BeTolerant