Rejoindre BeTolerant

L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.

Forums LGBT+
Forum Gay
Gay dans un monde d'hétéros

Gay dans un monde d'hétéros


Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut! Pour faire court j'suis un jeune homme 19ans homo. Ca ne se voit pas du moins physiquement et c'est ce qu'on le me dis très souvent. Je suis grand, assez carré et masculin dans ma façon d'être envers les autres. Je me dis que peu de mec montre leur sensibilité ou féminité alors pourquoi je devrais monter la mienne parce que je suis gay..

BREF je suis perdu.

Seulement voilà je ne m'assume pas devant les autres..

J'ai un groupe de potes, tous hétéros comme tout les amis que j'ai eus, et je me sens incapable de leur dire par peur du rejet, ou de me lancer des pics même par humour noir

(je suis assez suceptible au fond). Et je me dis sans cesse que ce n'est pas indispensable de préciser mon orientation sexuelle?! Pourquoi j'aurai besoin de le dire si ça ne changerai rien au fait que je reste célibataire... Et pourquoi m'affirmer autour de ça? Et pas autre de ce que je suis? Car je ne serais plus qu'étiqueter maintenant...Et tout le monde me verra différement, me prendront moins au sérieux sur des situations ou certaines de mes réactions...

Ces gars la ne parlent rarement de filles mais quand ils en parlent du moins en rigolant, je ne rentre pas dans la conversations ou je ne fais que commenter.

Seulement j'ai le sentiment d'imposture en moi et l'impression toujours de me cacher.

Je ne sais pas si j'ai vraiment peur ou si je resssens le besoin de le dire.

J'ai l'impression que certains s'en doute et n'ose pas me demander ou que personne ne se doute de rien et je ne sais pas ce qui me réjouis le plus.

Et je sais pas si mon "coming out" me sentirais libre parce que je cotoie et ais cotoyer des gens qui pour la plupart tournais autour du milieu "fumette" "rap" (generation 2000 lourd)

Je précise que trainer qu'avec des filles a beaucoup été ma situation plus jeune et le fais de n'avoir plu que des potes gars ce qui me réjouissait en grandissant mais maintenant me fait ne rassure plus sur les concurences masculines à la con..

Bref je suis perdu sur ce que je dois faire... Quelqu'un est-il dans mon cas aussi? Caché dans l'ombre sans savoir ce qu'il veut vraiment??

                            _PS: vraiment désolé pour tout ces propos préjugés

Zephyr
Homme de 21 ans
Nantes

Je oense que la seule chose à laquelle on peut réellement se fier dans la vie est la conscience. La conscience de ce qui est bon ou mauvais pour nous ou autrui. En sachant que ne pas être bien avec soi finira par se répercuter sur les relations interpersonnelles. D´où l´intéret de s´aimer avec ses défauts et de s´accepter afin de pouvoir être authentique avec autrui et plus heureux, avec une meilleure confiance en soi, estime de soi, et une meilleure compréhension de la vie (car passer par des épreuves permet d´en tirer de belles leçons)


MecPerdu
Homme de 39 ans
Redon

Hello,

Bon j'ai 20 ans de plus que toi donc je ne suis plus dans ta situation. Mais les choses ont changé en 20 ans. Je me souviens qu'au début des années 2000 c'était une petite période d'insouciance, de légereté. Il y avait eu toutes les actions pour le HIV avant, puis après, la montée de l'homophobie avec son appogée avec la manif pour tous.

Juste pour dire que le contexte a changé.

A 19 ans j'étais étudiant et provocateur, j'avais affiché le drapeau arc en ciel et une photo de deux mecs qui s'embrassent sur ma porte. Et la réaction était soit c'était déchiré, soit on crachait dessus. Mais je remettais. (pas forcément un exemple à suivre, je dis juste ce que je faisais).

Donc, mon avis et tu le dis toi même, avant d'être homo, tu es un être humain avec des passions, une famille, des amis, des rêves, etc... tu n'es pas juste un homo. Est-ce qu'on demande aux hétéros de faire leur "comming out"? Pourquoi devrais tu le faire, surtout si tu ne te sens pas près et que tu as peur de la réaction des gens, ce que je comprends.

Et oui, il est possible que des personnes ne te voient plus que par le spectre "homo" et pas forcément par méchanceté. Ils pourraient avoir peur de te blesser et du coup, changer de comportement.

Bref, pour moi, ne pas parler de ta sexualité ce n'est pas te cacher, c'est ton choix. Tu le feras quand tu seras près et auprès des personnes à qui tu voudras le dire.

Tu es étudiant? Lycéen? Salarié? Autre? Car selon l'endroit où tu es, la réaction des autres pourra être différente.

Bon évidemment ça n'aide pas sur le fait que ça te prenne la tête... Et c'est facile pour moi de relativiser quand ça fait 20 ans que je suis passé par là.

Bref, pour moi (et ce n'est que mon avis), tu n'as pas à dire si tu ne veux pas le dire, c'est une partie de toi, tu as la liberté de décider ce que tu dévoiles ou non de toi.


Romangel
Homme de 33 ans
Var

Effectivement, tu es toi avant d'être "homo".

Vis pour toi, fais ce qui te semble bien de faire car tu en as envie et tu te sens capable de surmonter cette épreuve.

Il n'est pas bon de se forcer, il n'est pas bon de se déstabiliser si on ne se sent pas capable de se rattrapper.

Profite de tout et sois en accord avec toi, même si parfois c'est dur et que l'on repousse l'échénace par peur du rejet. Ce n'est pas évident de se dire :" ces gens m'apprécient, mais m'apprécient-ils vraiment... si je leur avouais comment réagiraient-ils ?". Surtout que le fait de dire "Hey je suis gay", ne change pas ce que tu faisais avant. Ce n'est pas parce que tu vas le confier aux autres que d'un coup tu vas devenir SuperGayCliché et vouloir te taper tous tes potes... Ce sont les autres, qui par rapport à leur vécu, sensibilité ou connerie, vont réagir par rapport à cela. Et c'est cette impuissance à contrôler l'esprit de l'autre qui nous fait peur. Nous ne souhaitons pas voir le regard des autres changer parce qu'on a été honnête avec eux...

Donc oui pas évident, c'est un risque. Mais la vie est un risque... vivre c'est risquer d'être heureux et ça il ne faut pas l'oublier!


Patty
Homme de 23 ans
Paris

Hey Hey cher anonyme !

Moi je pense que dans un premier temps tu ne devrait pas te mettre la pression et juste être toi même ! je sais que c'est facile à dire mais j'ai vécu une histoire un peu semblable ^^ Je pourrais t'en parler en mp si tu veut mais ça pas été facile non plus ! J'ai pas mal de peurs, craintes et appréhensions et finalement mes potes aussi bien mecs que meufs l'ont très bien pris ! Donc j'ai relativisé et je suis resté moi même c'est d'après moi la meilleure des solutions. Rappelle toi que tes vrais amis ceux sur qui tu peut compter et vis versa et t'apprécient peut importe ton physique, ta couleur, ton origine, ta croyance et encore moins ton orientation sexuelle..


Tiberian31
Homme de 50 ans
Aurignac

Beaucoup d'entres nous sont passés par là. Cela a été mon cas aussi.

J'ai été militaire pendant 10 ans, tous mes amis et collègues étaient hétéros. Un monde où la masculinité et la testérone prédomine. Pendant 7 ans je n'en ai parlé à personne et même si par une circonstance impromptue ma sexualité a été découverte, cela n'a en rien gêné mes relations amicales, ni ma carrière.

Biensûr tu as toujours des cons pour essayer de montrer qu'ils sont plus mâle que toi, il suffit de les ignorer.

Par contre tes amis, tu pourrais être surpris de leur réaction. Dans mon cas, je n'ai eu aucune réaction négative quand ils l'ont appris que ce soit au bout de 7 ans, ou de 25 ans pour certains d'entre eux. Ceci pour te dire que c'est à toi de choisir si tu leur dis ou pas. Comme dit précédemment, les hétéros ne font pas de coming out alors pourquoi les homos devraient le faire?

Le plus important est que tu arrives à t'assumer tel que tu es, que tu te sentes bien dans ta peau et plus tu t'assumeras, plus tu seras armé pour en parler ou non. Tes amis t'apprécient pour ta personnalité. Ce que tu fais dans l'intimité, ils s'en contrefichent de la même manière que tu peux te contreficher de la leur.

Je comprends ce sentiment d'imposture, je l'ai ressenti aussi, de même que la peur de leur réaction si je leur disais. J'ai donc choisi de ne rien dire et de séparer ma vie intime avec ma vie de tous les jours. Avec le temps, tu te rendras compte du bon moment pour en parler à tes amis et à ce moment tu te demanderas pourquoi tu ne l'as pas fait plus tôt.

Une étude récente a démontré qu'il n'y avait que 10? réels hétérosexuels, cela ne veut pas dire qu'il y a 90% d'homos. La proportion d'homos est équivalente. Mais simplement qu'il y a beaucoup plus d'hétéros qui ne sont pas fermés à l'homosexualité. Ceci veut dire que les réactions homophobes sont largement atténuées pour 90% d'hétéros. Donc il y a peu de chances que 90? tes amis soient anti-homos. Tu auras beaucoup plus d'indifférence que de réactions négatives.

A toi de savoir ce que tu veux vraiment : avoir des amis qui ne se doutent de rien et avec qui tu passes de bons moments de camaraderie, ou avoir des amis qui savent avec qui tu passeras de bons moments de camaraderie...Le problème dans ce choix est uniquement toi. C'est toi qui te sens mal, c'est toi qui te pose des questions, c'est toi qui a l'impression de ne pas être entièrement toi avec eux. Pour eux, rien de tout ça. Au pire, ils s'en moquent, au mieux ils se doutent mais respectent ta discrétion à ce sujet et dans l'entre-deux, il se peut que l'un de tes amis soit dans la même situation que toi. Il n'y a donc rien de dramatique.Le problème étant toi, c'est à toi d'apprendre à vivre avec ta sexualité, à prendre de l'assurance, le reste suivra naturellement.



Rejoindre BeTolerant