Rejoindre BeTolerant

L'application est disponible sur Android en cliquant ci-dessous.


Forums LGBT+
Amour et intimité
Androgynie et relations amoureuses en général

Androgynie et relations amoureuses en général


Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour/Bonsoir à tou.te.s !

J'ai 19 ans et suis une persone assignée garçon à la naissance qui sort d'une looooongue période de questionnement sur son genre (je vous épargne les détails, puisque ce n'est pas le sujet principal). J'ai fini par comprendre que je n'étais ni un garçon, ni une fille il y a peu (ou un mélange des deux, tout dépend du point de vue) - depuis environ six mois à un an. Lorsque j'ai fait mon coming out en tant qu'homosexuel, j'étais déjà assez andogyne "au naturel", car beaucoup de personnes ne savaient pas comment me genrer sans que je parle et/ou donne mon deadname. Maintenant que j'ai commencé ma transition (sans hormones, je pense plus à l'orchidectomie dans la décennie à venir, pour l'instant je me concentre sur ce qu'il est certain que je veux, comme le changement de prénom et l'épilation définitive de la barbe) et que je m'assume, je suis de plus en plus androgyne, avec, de surcroît, du maquillage, mon attitude qui devient plus "féminine"... ce qui ne définit pas mon genre bien entendu ! On peut très bien être un garçon "féminin" ! Pour moi, la question du genre s'est posée notamment à cause d'une forte dysphorie corporelle, assez complexe, car j'ai l'impression que mon corps devrait être un "hybride" (ah ah). Le fait est donc qu'à l'heure actuelle, on me prend carrément pour une femme la plupart du temps. Je suis plus à l'aise avec cette "interface sociale" de toute façon, et l'important est que je sois bien dans mon corps. Le but de la manoeuvre est avant tout de me plaire à moi-même. Et puis les gens pensent forcément "fille" ou"garçon" et quasiment jamais "autre". Venons-en au coeur du sujet : j'ai l'impression qu'en étant androgyne (physiquement), c'est une belle galère dans le domaine amoureux ! J'attire les garçons hétéros, qui, une fois qu'ils savent que je ne suis pas une fille (et ne cherche pas à en devenir une), ne vont pas plus loin, et en restent à la limite au phénomène "spectaculaire" qu'est un "mec qui ressemble à une meuf", (et je ne cherche pas de plans cul pour ceux qui voudraient juste "tester"). Par contre, les hommes homosexuels n'aiment pas les filles, et donc ne sont pas attirés non plus par mon aspect global. Je vous demande donc : vers qui me tourner ? personnes bisexuelles ? pansexuelles ? hétéros qui ont une ouverture d'esprit assez grande ? ou autre(s) ? En sachant que dans ma vie j'ai très rarement rencontré des hommes bisexuels ou pansexuels et que j'ai l'impression qu'ils ne courent pas les rues ! :') Je ne cherche pas absolument à être en couple, j'ai bien le temps ! Je suis plus là par curiosité, je vous avoue.

Merci par avance pour vos réponses ! :D


Mimoza
Homme de 46 ans
PAU

Salut à toi.

Ton témoignage est touchant. l'amour est accessible pour tout le monde, rassure toi. Le "marché " est surement plus restreint, mais il existe.

Personellement, je trouve les androgynes beaux et attirants. Et ensuite c'est ta personne qui fera le reste, tu peux apporter autant d'amour à quelqu'un que n'importe qui d'autre.

Il y a des héteros trés ouverts et trés cool, comme des bi ou des homos. je ne pense pas que ce soit là-dessus qu'il faille faire une selection. Ce sera plutot le hasard de la rencontre et ce qui compte surtout, c'est juste que tu sois bien dans ta peau. mais j'ai l'impression, à te lire, que c'est le cas.



Anonyme

Citation de mimoza #295897

Merci beaucoup pour ton message ! :) Ah ça oui, les personnes potentiellement intéressées sont restreintes, c'est certain ! D'autant plus qu'il faut que l'attirance soit mutuelle (je ne compte pas prendre la première personne qui s'intéresse à moi juste parce que c'est la seule qui paraît "accessible", par honnêteté pour cette personne et pour moi-même).

C'est sûr, il faut avant tout être bien dans sa peau ! Je fais tout pour être au mieux dans mon corps, pour éliminer cette vilaine dysphorie (si seulement il y avait une baguette magique... :')) qui me pourrissait la vie et que j'arrive peu à peu à réduire dans ma transition !

Très bonne soirée, Mimoza ! :D


Louie
Homme de 41 ans
Nanterre

Bonsoir,

Je pense qu'ici tu pourras (virtuellement dans un premier temps pour le moins ) faire des rencontres avec des personnes qui n'auront pas une "surprise" non appréciée, puisqu'il y a un moyen d'annoncer la couleur pour toi.

Ces personnes venant vers toi ou toi allant vers elles (si leurs infos de profil donnent le feu vert) sauraient en cela à quoi s'attendre s'agissant de ta personne physique.

Bon courage à toi !



Anonyme

Citation de Louie #295910

En matière de rencontres, je préfère le réel au virtuel... Donc c'est un peu moins évident (mais dans quelques années je pourrais éventuellement revoir mes méthodes ah ah).

En tout cas merci !


Louie
Homme de 41 ans
Nanterre

Avec plaisir !


Saryon
Non binaire de 30 ans
Metz

Je me reconnais vraiment dans ton témoignage, vu que je vis sensiblement la même chose, je m'identifie comme androgyne.

A mon avis, notre meilleure chance, c'est les personnes bisexuelles.

(Et une autre chose qui me fait réfléchir: j'ai l'impression que certains trans trouvent que nous les trans qui n'avons pas fait et ne souhaitons pas faire une transition complète sommes illegitimes... Et de ce fait nous rejetent.)


Louie
Homme de 41 ans
Nanterre

Citation de Saryon #297042

Bonsoir Saryon,

J'aimerais répondre à ton message : "Tous les goûts sont dans la Nature"

Si même certaines personnes trans pensent ainsi, alors où allons-nous donc ?

Que chacun.e. fasse les choix bons pour elle/lui. Aux autres de faire l'effort de comprendreet accepter l'Altérité dans sa pleine diversité.

Je suis toutefois conscient qu'au-delà des belles paroles et beaux programmes les choses peuvent être compliquées.

Quoiqu'il en soit: "Courage ! De l'avant !"



Rejoindre BeTolerant