Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Amour et intimité
Réussir à sortir du célibat

Réussir à sortir du célibat

AragonTheo
Homme de 27 ans
Lyon
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Hello

Je savais pas quoi mettre comme titre sans être trop long pour vraiment dire mon problème donc je vais le préciser ici. J'avoue que je savais pas où en parler, jusqu'à découvrir ce site via une amie bi. Ca fait depuis que je suis inscris que j'hésite à créer ce sujet alors je me lance.

Célibataire depuis plus de 4 ans, je suis bloquer à l'étape "séduction" et je sais pas comment "conclure", comment dire qu'une femme m'attire. J'ai déjà eût cette discussion avec des ami et amies. Certains me dise qu'il faut forcément un contact physique d'autre qu'il faut y aller cache et tenter d'embrasser (mais j'avoue que je trouve ça peu subtil et assez "violent" en tant que homme féministe. Pour le dire oralement, j'ose pas, je sais pas comment le formuler et en t'chat, y a un côté impersonnel, en tout cas jusque ici ça a été toujours des refus. (Je te vois plus comme un ami ou je ne cherche pas de couple actuellement ou je suis pas prête pour une relation.)

Le faite d'être dans le célibat depuis une longue période fait que je recherche quelqu'un avec qui je serais bien, quelques choses de "sérieux"/durable une belle histoire.

Jusque ici j'ai eût une copine pendant 3 ans et une aventure que j'aurais aimé qu'elle devienne une histoire plus longue. Ma première copine ça a été une longue relation toxique qui m'a traumatisé pas mal, j'en est fais des cauchemars pendant un an ensuite. Aujourd'hui ça va nettement mieux. Sachant que c'est elle qui est venu à moi, je n'ai pas eût à me déclarer. C'est sa meilleure amie qui a remarqué que je l'a regardé beaucoup lorsqu'on c'est vu pour la première fois. Elle m'a contacté sur facebook, on c'est mis ensemble ensuite, ça c'est fais assez vite en faite à l'époque.

Mais j'aimerais sortir du célibat, trouver une nana qui me plaise (et réciproquement ^^). Entre ma timidité, le faite que j'ai eût une enfance et jusque récemment que des amis et peu d'amie, c'est un joyeux mystère pour moi que réussir à faire comprendre à une femme qu'elle me plaît beaucoup (là je parle pour les femmes que je connais dans mon entourage) et en virtuel, je sais pas comment ouvrir une conversation (surtout sur les profils vierges de toute information), je suis pas à l'aise.

Bref, j'ai un peu l'impression d'être maudis. Quand enfin j'arrive à prendre mon courage à deux mains après avoir vu plusieurs fois une personne qui me plaît, chaque fois, lors de cette rencontre, soit la personne c'est trouvé une personne depuis peu (et j'ai été trop lent) soit comme je l'ai dis plus haut, c'est pas le bon moment/elle se sent pas prête à une relation (trop rapide?).

Difficile de juger entre le "c'est trop tôt" ou "c'est trop tard" et trouver ce moment opportun (et surpasser ses peurs et sa timidité).

Bref bis, j'aimerais bien réussir un jour à trouver une personne chouette, vivre une belle histoire. Souvent on me dit "c'est quand tu cherches plus que ça te tombe dessus"... Et régulièrement je baisse les bras, je cherche plus à trouver une femme qui me corresponde, me plaise, ou le feeling est là et ça arrive pas plus non plus par hasard...

P.S. Je suis hétéro et j'ai tendance à être attirer plutôt par les femmes bisexuelle :)


GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Au début j'ai cru que j'allais lire "comment sortir de la depression / comment sortir du chômage" x)

C'est pas moi qui vais donner la solution pour "en sortir", mais c'est possible qu'en voyant le célibat comme une sorte de case voir de prison d'où ce serait de plus en plus compliqué de s'échapper, tu rajoute peut-être des barrières mentales quand une fille te plait... alors que techniquement, que tu sois célib depuis 6 mois ou depuis 4 ans, t'es juste dispo pour les rencontres, c'est tout ^^

J'vois d'avantage le célibat comme la configuration la plus minimaliste d'une vie (c'est à dire juste : soi), à moins d'avoir d'autres rôles prenants comme être parent ou autre. Bref, c'est normal d'espérer une rencontre à un moment donné, mais en attendant t'es pas dans une case à problème, t'es juste la base. C'est sûr que ça vaut pas un conseil miracle pour trouver une copine dans les prochains mois, mais la façon dont tu perçois le fait d'être célib pour le moment peut sûrement jouer indirectement.

Sinon dans la "vraie vie" je pense que tendre des perches mais sans trop verbaliser les choses, te permettrait de voir pas trop tard si l'attirance est réciproque, en plus d'éviter que la personne se retrouve à devoir faire un choix binaire et te sorte "je suis pas prête pour une relation", dans le doute de pas savoir ce qu'elle veut là tout de suite.

Et aussi de vérifier que c'est pas toujours toi qui fais le premier pas/relance la discussion ou initie les sorties, sinon c'est que c'est pas un pb de timing juste que ce sera pas la bonne personne. Si t'as vu la personne plusieurs fois et qu'elle a trouvé quelqu'un d'autre entre temps, c'est aussi probablement que ça avait commencé à se mettre en place avant, à moins de courir plusiurs lièvres à la fois (certains font ça). Enfin ça c'est ma conviction peut-être naïve que quand y'a feeling avec quelqu'un, c'est pas une course à qui va nous dépasser via tinder ou autre, et que si l'autre personne est un peu interessée, elle s'arrange pour te simplifier la vie au lieu de te la compliquer, mais va savoir !


AragonTheo
Homme de 27 ans
Lyon

Oui, non, je vois pas ça comme une case, je savais pas comment formuler le titre du sujet x). Que je me mette des barrières mentales, bah oui, c'est tout le problème: fichu timidité!

"tendre des perches", c'est là tout le truc... je sais pas comment faire.

Autour de moi j'ai beaucoup de couple qui se sont constitué alors qu'une des deux personnes était à un stade de la vie où elle souhaitait un célibat prolongé. Et ils/elles ont sû trouvé la personne qui ont été patiente pour les mettre en confiance et dépasser cette frustration du "c'est pas le bon moment". Sur le point "elle s'arrange pour te simplifier la vie", je sais pas si c'est toujours si simple :-/ .

Mon plus gros problème c'est réussir à me mettre en confiance pour aller vers une femme et surtout le faire comprendre qu'elle me plait que se soit verbalement ou non.

Ahah, je suis pas du genre à courir plusieurs lièvre :). Quand j'arrive à attirer l'attention d'une femme, je ne vais pas m'amuser à me disperser.

Surtout que je cherche à la base une relation sérieuse et durable (enfin, selon les aléas de la vie ^^, on sait jamais ce qu'elle réserve).

En soit, plus je me renseigne et plus je me dis que je serais pas contre le poly amour si sa se présenter mais j'en suis pas là pour l'instant ^^


GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Ah oui, pour le fait de courir avec plusieurs lièvres, je parlais des autres (les personnes qui te rencontres et te dragouille -ou pas- mais sont interessée potentiellement par toi, sauf qu'en fait t'es pas la seule personne dans l'affaire et après c'est un peu "avec qui ça marchera le plus vite en premier), ça peut arriver et expliquer le phénomène du "trop tard" alors que de ton côté t'avais à peine commencé à voir si ça peut aller plus loin.

Pour la barrière mentale je parlais pas seulement de timidité, mais du fait que ça peut se ressentir indirectement dans tes actions et tes paroles si le célibat te pèse beaucoup et que tu le vois comme un frein, parce que y'a une attente de "résultat" donc ça peut biaiser le truc. Mais c'est très compliqué à calibrer on est d'accord, puis l'extreme opposé de "je vis tellement bien le célibat que je fais aucune rencontre ou que personne ne sentirait utile à mes côtés" ne marcherait pas non plus x)

Disons que le "si elle s'interesse à moi, elle me facilitera la vie", c'est pas forcément déclarer son interet sur un plateau d'argent, mais ne pas te laisser tout le temps relancer la conversation ou proposer des trucs (qu'elle déclinerait poliment sans contre-partie), etc.. ça peut paraitre évident mais j'ai eu la cas de la personne super intentionnée etc dans la vraie vie (et où y'avait quelques perches) mais par contre pour avoir une occasion de se voir, tout l'inverse, du coup l'incohérence rendait la prise de décision difficile. Je préfère me simplifier la vie en me disant "si elle voyait autre chose qu'être de bons potes (ou plan cul au maximum), elle laisserait pas passer des semaines sans prendre un tout petit peu les choses en main", quitte à ce que ce soit biaisé, mais au moins à défaut de faire la bonne rencontre, tu perd moins de temps à te retourner le cerveau sur la mauvaise personne.

Côté perches j'en fais assez peu de mon côté par timidité également, mais de ce que j'ai vu autour de moi, se froler "sans faire exprès", voir si la personne s'écarte de 10cm en disant pardon ou si elle fait comme si de rien, énoncer un film que la personne n'a pas vu dans la discussion et si elle aimerait le voir (plus naturel d'aller chez quelqu'un si vous vous êtes déjà vus plusieurs fois avant), enfin des trucs comme ça qui font que soit tu vas comprendre assez vite que pour l'autre "on est pote mais chacun reste à sa place", soit l'occasion va se créer parce que vous vous serez fait passer le message que tout pretexte est bon à prendre. Mais si d'autres personnes ont des exemples de perches ce serait encore mieux !


Bastien95
Homme de 21 ans
Saint Gratien

Si tu vois qu'il y a un bon feelings, dis lui qu'elle te plait, qu'elle t'attire, qu'elle te laisse pas indifférent.

Y a pas de mal à être franc, au contraire, elle risque d'aimer cela.

Et si elle t'apprécie mais pas suffisament ?

C'est pas grave, y'en aura d'autres.

Parce que les femmes sont uniques, toute, à leurs manière, avec leur expérience, leurs gouts.

Et elles le sont pour la plus part, d'une jolie manière.


AragonTheo
Homme de 27 ans
Lyon

Merci pour vos conseils :) .

D'autre sont toujours le bienvenu évidemment


Romangel
Homme de 33 ans
Var

Alors une longue période de célibat accentue la crainte de rencontrer une autre personne et le sentiment que l'on n'y arrivera jamais.

Avant de me mettre en couple, j'ai eu une période de jachère de sept ans. Et moi aussi je n'y croyais pas car je ne suis pas un bogosse, je suis timide, très gauche en relationnel et froid à l'approche... TOutes les qualités du monde ^_^.

Je suis tombé sur des gens qui ont tenu bon et qui sont restés malgré mes salves de protection.

Oblige-toi à rencontrer du monde, c'est tout le bien que tu peux te faire. Car tu rencontreras des femmes qui s'intéresseront à toi et qui viendront à bout de ta timidité.



Rejoindre BeTolerant