Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Vous êtes nouveau ? Présentez-vous ici
Présentation et besoin d'aide

Présentation et besoin d'aide

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour je suis nouveau sur le site. J'ai 25 ans et peu de gens savent que je suis homosexuel. J'ai eu quelques rencontres plus à distance j'ai utilisé quelques sites vu qu'à part des amis dans la vie réelle , j'ai pas eu grand chose comme histoire. Pas facile quand on est discret sur notre attirance et surtout je veux pas me prendre de râteaux malheureusement les relations à distance n'ont rien donné juste quelques amitiés sympas :) ce qui revient souvent c'est que je ne suis pas de leur style. Sans me vanter je suis mignon on me le dit je suis loin d'être un laideron (eh ouais le physique compte) mais y a plus canon et attirant que moi. Je doute car je crains de jamais trouver quelqu'un ou de vivre une histoire je n'ai eu qu'une vraie histoire qui n'a pas duré plus d'un an. Je veux juste quelques conseils car ça me ronge bcp , je ne sais pas comment faire des rencontres en n'etant pas encore libéré et à l'aise avec ma sexualité. Je suis indépendant mais j'aimerai bien ne pas être indifférent aux yeux de qqn


Vermillon
Homme de 26 ans
Dax

Bonjour et bienvenue à toi AI331,

Je suis pas le plus avisé pour te porter conseil n'ayant pas d'experience en la matière.

Je trouve que 1 an c'est déjà très bien pour une relation.

En te souhaitant bon courage.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Tu dis ne pas savoir faire des rencontres mais tu en as bien déjà entamé à distance non ? Qu'est-ce que tu entends par relation à distance ? 100% virtuelles ? Tu n'es jamais allé les voir IRL ? Si tu les as vus IRL, c'est que tu peux rencontrer quelqu'un et à partir de là, rien ne t'empêche de rencontrer des mecs locaux. Je vois que tu es de Bordeaux, franchement, c'est pas le désert ici (après je dis ça et je vis justement une relation à distance (IRL!) à l'autre bout de la France ^^').

Laissons de côté l'aspect distance et parlons rencontre. Alors moi je suis deux voies qui sont opposées : si c'est pour du cul vite fait, il faut que la phase virtuelle soit la plus courte possible sinon ça traine en longueur et l'un ou l'autre peut passer à autre chose. Si c'est pour une relation plus sérieuse, c'est le contraire, j'aime bien m'assurer de la compatibilité de la relation et j'ai tendance à papoter trèèès longtemps. Si l'intérêt s'essoufle, je laisse le truc mourir, si l'intérêt ne fait que croitre, il y a un moment où il faut transformer l'essai et se voir IRL. Il faut se voir pour ne pas gamberger et se projeter mentalement dans de mauvaises directions, il faut surtout se voir pour voir si la compatibilité résiste à la réalité. Dans les deux cas (plan cul ou sérieux), il faut se faire violence (en tout cas, ça me l'a fait à chaque fois) et affronter sa timidité. Ce point là, personne ne le fera à notre place : prendre la décision, dire oui, arrêter une date, y aller, attendre, etc. Toutes les étapes entre la discussion virtuelle et le face à face IRL. Ca peut être une épreuve mais il faut se dire que c'est une étape obligatoire et que le fait de devoir se prendre en main pour ce genre de démarche est en quelque sorte une partie de ce qui différencie un adulte d'un enfant chouchouté par ses parents. Si ce n'est pas possible (et qu'on est un adulte), c'est qu'il y a un problème quelque part (dépression, manque d'estime, etc.) et qu'il faut travailler dessus pour arriver un jour à être capable de se jeter à l'eau. Une fois que cette évidence est acceptée et la démarche envisageable, il faut savoir que c'est de moins en moins compliqué à chaque fois (je vais pas dire que c'est facile à la deuxième fois... mais on a moins l'impression de sauter du haut d'une falaise). C'est de moins en moins difficile parce qu'on se crée des repères, des zones hors de notre zone de confort deviennent de plus en plus familière, etc. J'imagine que pour certains, il peut y avoir une routine mais je dois avouer que je n'en ai jamais été là. Des ami(e)s qui rencontrent beaucoup de gens m'affirment que finalement, c'est différent à chaque fois et que ce n'est pas forcément le sexe le plus intéressant mais les rencontres, la découverte d'une diversité de personnalités, de parcours. Personnellement, au fur et à mesure que j'écris là, je me rends compte que c'est ce qui me motive quand je rencontre des gens : j'ai rencontré quelques personnes de Beto (ou dans le milieu associatif local) sans aucune arrière pensée et ces rencontres étaient sympathiques. C'est d'ailleurs pour ça que je suis encore là (ou au Girofard) ^^'


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Je réalise que je n'ai pas complètement répondu à la question : quand tu parles de difficulté dans la rencontre, je lis que ce n'est pas forcément un problème pour passer à l'acte (du virtuel au face à face) mais pour faire des rencontres, avoir des interactions. Je complète donc avec le panorama des types de rencontres qu'on peut faire :

le virtuel (tu connais puisque tu es sur Beto, la difficulté étant le passage du virtuel à l'IRL, cf. message au dessus),

le milieu bar/boite (demande à la fois une aisance sociale pour aller vers l'inconnu et aussi une aisance avec ta sexualité pour franchir la porte de ces établissements, la solution que j'ai choisie dans le passé, c'est d'y aller avec un ami juste pour découvrir les différents établissements). J'ai une solution à proposer mais pas à toi tout seul : c'est d'organiser des beetings (meetings sur betolerant) plus ou moins réguliers dans les bars (ou boites) de Bordeaux. Genre rendez-vous régulier pour faire le tour ou dans un établissement qui change à chaque fois, ce genre de trucs. Moins formel qu'un beeting officiel qui est assez lourd à mettre en place.

Le milieu associatif LGBT qui propose souvent convivialité et militantisme. Faut avoir un peu de courage pour en franchir la porte, c'est souvent plus intime que dans un bar mais au moins les gens sont bienveillants à l'intérieur, pas dans le jugement. Pareil, le plus pratique est d'y aller avec quelqu'un d'autre. A Bordeaux, comme t'as 25 ans, il y a l'association Wake Up pour les jeunes de moins de 30 ans et pour les jeunes de tout âge (le mec qui veut pas vieillir ^^'), il y a le Girofard, le centre LGBT. Ce dernier propose une fois par mois (le premier mardi du mois) une auberge espagnole où chacun est le bienvenu (adhérents, amis, famille, estrangers). J'essaie d'y aller chaque mois, je pourrais faire une annonce dans le topic idoine mais généralement, je ne le sais que quelques jours voire quelques heures avant (dépend de mon boulot). Mais je ne suis pas tout seul à Bordeaux ^^'

Le dernier espace de rencontre que j'identifie, ce sont les lieux de drague (sauna/cruising bar/ciné porno/sexshop, bois/plage, chiottes publiques, etc.). Je vais laisser d'autres en parler parce que, manquant de courage et étant quelque peu rebuté a priori par les sollicitations non désirées, je n'ai jamais pratiqué (mais en tant que vieux bordelais, je connais plein d'endroits de réputations). Certains préfèrent ça à toute autre chose pour le côté wild/no blabla, certains n'ont pas le choix :/


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Merci pour tes conseils :) à creuser, c'est juste que je privilégie la rencontre réelle maintenant et discrète, et je souhaite juste connaître la réciprocité :) mais je désespère pas et moi qui suis discret et hors "milieux" je pourrai appliquer certaines de tes suggestions , je dois provoquer la chance aussi. Reste plus qu'à se lancer et trouver la motivation :)


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Si tu veux être sûr d'une attirance réciproque, je conseille les applications Happn et Tinder. De ma courte expérience avec les applications, les gens se comportent plus humainement dessus (que Grindr ou Romeo par exemple). Le défaut, c'est que les contacts sont moins fréquents (ajouté au fait qu'il y a moins de monde que sur Grindr par exemple).


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

C'est gentil du conseil :) après l'idéal et le mieux pour moi serait une rencontre réelle ou sur un site mais pas trop précipité, je vais essayer merci



Rejoindre BeTolerant