Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Forum Lesbien
Ma relation secrète de 5 ans et demi

Ma relation secrète de 5 ans et demi


Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour,

Je vous écris aujourd'hui car je suis perdue. Mon histoire a commencée il y a 5 ans et demi, j'ai rencontrée ma copine au collège et à la fin de celui-ci nous sommes tombées amoureuse l'une de l'autre sans le vouloir, nous étions amies à la base. Nous venons toutes les deux d'une famille de confession musulmane. Au début je pensais que cette histoire n'allait pas durer mais cela fais maintenant 5 ans et demi que nous sommes ensemble et que nous nous aimons de plus en plus fort. Je ne vois pas ma vie sans elle et elle ne voit pas sa vie sans moi. J'ai maintenant 19 ans et je suis à la fac, j'ai l'impression de constamment mentir à mon entourage mais il ne l'accepterai jamais je serai rejetée de toute part et je n'ai nul part où aller. Pour moi la seule solution pour que je puisse vivre ma vie comme je l'entend et de façon heureuse car oui je sens de jour en jour que mon moral diminue, c'est de partir dans un autre pays avec celle que j'aime mais suis-je réaliste? Il me reste encore 4 années pour que je puisse avoir mon diplôme et je n'en peux plus. J'ai tellement peur de ne pas y arriver, je me sens pris au piège je me demande même si je ne devrais pas arrêter ma relation car c'est insupportable moralement, j'ai de moins en moins d'espoirs.

J'espere que vous me donnerai des conseils honnêtes concernant ma situation et si quelqu'un l'a déjà vécu j'aimerai bien le savoir.

Merci de votre compréhension


Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Bonjour,

Vous vous aimez depuis l'âge de treize quartorze ans, c'est mignon :-)

Ce n'est que récemment ces dernières dizaines d'années que les gays sont nombreux à être visibles en France. Avant pour la plupart d'entre eux la relation était fugace, secrète, anonyme loin de sa famille dans une grande ville, ou rien. Et généralement une progression depuis le secret vers l'autonomie et l'anonymat, et le "non dit" autrement dit une situation où personne ne se fait trop d'illusions mais où les apparences sont sauves, les fameux secrets de famille. Ce n'était pas une situation idéale, actuellement cela peut apparaitre comme une situation très injuste et difficilement supportable, mais elle a le mérite d'exister.

Je te suggérerais de prendre le problème à l'envers.

Pour te permettre à terme de devenir autonome, te donner d'abord les moyens de surmonter ta déprime qui a des airs de dépression, bouffe ton énergie, n'a peut-être pas qu'une seule cause, pourrait si nécessaire être traitée de façon "mécanique", médicale, etc, et permetrait d'alléger la barque.

Mais aussi de comprendre les mécanismes qui conduisent ta famille pieuse à être un risque pour toi alors qu'elle a probablement le souci de te protéger, et surtout de se protéger. Le poids des traditions est lourd, la notion de visibilité ou invisibilité publique essentielle, et l'hypocrisie très ordinaire. Elle s'apprend.

Bref je te conseil surtout de mettre les moyens pour tenir bon afin de terminer tes études et devenir autonome. Après tu seras libre de fuir avec qui tu veux et où tu peux si tu trouves l'herbe plus verte ailleurs.

Et fais-toi aider par un médecin si tu sens que le physique ne suit plus...

:-)


AposJk
Non binaire de 27 ans
Toulon

Aïe, désolée pour la situation délicate dans laquelle tu te trouves...!

Fais-tu tes études dans la même ville que le lieu de résidence de tes parents ? Fait-elle des études également ? Etes-vous séparées par de la distance, vivez-vous chez vos parents, seules ou ensemble ?

Là où je veux en venir, c'est que sans changer de pays, vous pouvez changer de ville, c'est moins compliqué dans l'immédiat. Vivre ensemble au moins sous forme de "colocation" pour vos familles, dans un premier temps. Même en études, tu peux demander une mutation dans une autre fac, mais oui ce serait dommage de lâcher tes études. Selon votre lieu de résidence, les gens sont plus ou moins ouverts d'esprit, et vous pouvez être aidées par des associations. Qui seront certainement d'une meilleure aide que moi d'ailleurs, je ne fais que proposer !



Anonyme

Citation de AposJk #279587

Merci de ta réponse,

Oui nous vivons toutes les deux encore chez nos parents. Si j'essaye de changer de ville mes parents ne comprendraient pas car j'ai tout à proximité ma fac est l'une des plus réputés etc..(tous les avantages).

J'ai aussi la possibilité de partir en Erasmus lors de ma 3 ème année, ma copine dit qu'elle va me suivre si tous se passe bien. J'ai l'impression d'être piégée je n'ai pas envie de blesser ma famille en partant ...



Anonyme

Citation de Lindos #279566

Merci pour ce message :)


XANAISV1989X
Femme de 29 ans
Nanterre

Je pense que tu te mets beaucoup de pression, ton histoire est solide, vous vous aimez de plus en plus, je pense que tu devrais protéger ta relation avec ta copine, sans penser á faire ton coming out auprès de ta famille car il ressort de tes inquiétudes que tu n'es pas prête et qu'envisager cela pour l'instant t'encourage à mettre en péril tes études, ta relation avec ta copine, et ta relation avec ta famille. Respire un bon coup et pourquoi pas protéger ton intimité, ta relation en la preservant de la sphere familiale, et proceder par étape, tu as le temps pour assoir les choses et plus tu gagneras en autonomie et indépendance moins tu seras inquiète, il ressort beaucoup de pression de ton écris, essaye de te mettre moins de pression. Allé relax!! je vous souhaite le meilleur!!



Anonyme

Citation de XANAISV1989X #279650

Merci beaucoup pour ton message, tu as raison je me mets beaucoup la pression mais après 5 ans et demi je sature vraiment...


Djgay
Homme de 33 ans
Paris

Bonjour,

J'ai un problème assez similaire, je suis également en couple depuis 5 ans et demi, mais même si j'ai la chance d'être indépendant, mon environnement familial et culturel n'est pas du tout tolérant, et je ne peux rien dire à personne.

Je comprends ta sensation d'avoir l'impression de mentir à tout le monde, mais il faut se dire que ce n'est pas toi qui es en tort et que tu n'as pas à culpabiliser d'être qui tu es.

Ce que je peux te conseiller est de te créer ta bulle amoureuse, bien séparer ta vie amoureuse de ta vie familiale, rester évasif avec tes proches, et le moment venu, quand tu seras autonome, faire ta vie sans forcément contrarier tes proches. Partir un peu loin des parents est très utile.

Dans tous les cas tiens bon, ne te sépare pas de ta copine. Il est très difficile de trouver l'amour, tu as la chance de l'avoir trouvée, alors profitez au maximum des moments d'amour que vous partagez, il n'y a que cela de vrai. Courage, courage !



Anonyme

Citation de Djgay #279677

Merci d'avoir apporté ton témoignage.

Je me sens vraiment épuisé moralement par la situation, j'ai perdu toute joie de vivre le seul moment où je me sens bien s'est lorsque je suis avec ma copine mais étant donné que la situation est compliquée...


Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut,

Je peux te poser une question. Qu’est-ce qui fait que la solution que vous avez trouvée pour l'instant " être discrète" n'est plus tenable.

Dans la vie on peut avoir des moments de doute, d'angoisse et de stress qui fait qu'une situation ns semble inextricable.

Je suis moi-même issue d'une famille musulmane, et je comprends parfaitement bien que c'est quasi mission impossible de faire un coming out ...... pour l'instant.

Je te conseille pour l'instant de ne pas te poser de question vis à vis de ta famille. Vis ta vie discrètement avec ton amie.

Au fur à mesure que tu progresseras ds tes études (4 ans, ça va vite). Tu prendras en assurance et en indépendance. Si ds 4 ans vous êtes tjs ensemble (ce que je vous souhaite). Vous chercherez un travail ds une ville ou département plus lointain et vous prendrez avec ton amie un appartement en coloc.

Ta famille va s'habituer à vs voir ensemble et cela se fera ts seul.

Souvent les parents musulmans préfèrent faire l'autruche, et en gros, ils comprendront que vs étes ensemble et ne te poseront pas de question.

Après dis-toi qu'e l'on a ts nos secrets. Même ta famille, même ceux qui vont à la mosquée régulièrement......

Donc, ne culpabilise pas.


Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements

A ton age il est normal de vouloir faire sa vie d'adulte peut importe ton orientation sexuelle.

Essaie de faire comprendre a tes parents que tu as besoin de ton autonomie (Chambre étudiante...)

Je te trouve très courageuse de vivre ta relation depuis 5 ans dans ses conditions. Ton amie aussi.

Quelles sont vos envies communes?

Un colocation peut elle etre envisagé dans ta ville?

Tu sais si j'avais du aller dans le sens de mes parents je serais ingénieur marié propriétaires avec des enfants....et ca n'aurait pas été MA vie.

Vie TA vie a ta façon, car toi seule sait ce qui est bon pour toi.

Bon courage ;)


Dream37
Femme de 30 ans
Sud Touraine (37)

Coucou

De toute manière, amoureuse ou pas, en couple ou pas, il te faudra bien à un moment donné quitter le foyer familial, tu feras ta vie, tu auras ton logement. Donc continue ton histoire (mignonne au passage, c'est beau à lire) sans te prendre la tête. Après je peux comprendre que tu satures, mais ta copine t'as dis qu'elle te suivra, c'est un gros soulagement.

L'idée de la colocation est vraiment bonne.

Tu sais homi, bi, hétéro, trans...on ne suit pas forcément les conditionnements.

Jai fais le schéma traditionnel, mariage, maison, enfants, chien et chat... je suis maintenant divorcée et je m'assume, et même mon ex a compris ça. Pas besoin de faire tout ça pour être heureux. Je suis enfin moi même et libre, j'ai 30 ans, je vis en appartement maintenant, bon j'ai encore mon chien et mon chat ^^ (c'était pour faire de l'humour-cliché ^^) Je ne regrette absolument pas mes enfants car ils étaient desirés et fait avec amour et que dans tous les cas j'en ai toujours voulu.



Rejoindre BeTolerant