Rejoindre BeTolerant

Forums LGBTi
Actualités LGBTi+
La Gay Pride annulée à cause d'islamistes radicaux sur l'île Maurice

La Gay Pride annulée à cause d'islamistes radicaux sur l'île Maurice

Skyquiver
Homme de 30 ans
Près de Nice

9 remerciements
Ce sujet est une actualité

Lexpress.mu

Samedi 2 juin 2018 à l'île Maurice : https://www.facebook.com/Loopsider/videos/525356571199607/

A Port-Louis, la 13e édition de la Marche des fiertés a dû être annulée samedi après une contre-manifestation d'islamistes radicaux, scandant "Allah Akbar" et des slogans violemment homophobes. Derrière cette mobilisation intégriste, un prédicateur bien connu à l'île Maurice : Javeed Meetoo.

La presse française a pris ses plus belles pincettes pour relater l'incident : BFMTV rapporte que la 13e édition de la Gay pride à l'île Maurice, dans l'Océan Indien, a été annulée ce samedi 2 juin "sous la pression d'opposants". "Des individus munis de pancartes homophobes" ont fait capoter la Marche des fiertés à Saint-Louis, relate simplement le média LGBT Têtu. Euphémismes qui occultent un élément du scandale : si les "individus" en question ont ainsi "opposé" leur haine à la fierté LGBTQ, c'est au nom… d'un islamisme radical.

Comme les images tournées sur place par l'Amicale des jeunes du refuge - une association de lutte contre l'homophobie - l'ont montré, c'est bien devant le cri très net de "Allah akbar !", proféré par des militants ne cachant aucunement leur appartenance idéologique à un islam rétrograde, que les organisateurs de l'événement et la police ont dû reculer, et annuler la manifestation qui avait pourtant été autorisée par le gouvernement.

"Ils nous disaient que si le défilé était maintenu, il y aurait un massacre et qu'il ne fallait pas prendre ces menaces à la légère", a témoigné Pauline Verner, porte-parole du collectif Arc-en-ciel qui organisait la Pride. Sur les vidéos, on voit en effet ces centaines de manifestants haineux, arborant des pancartes d'une violente homophobie : "L'homosexualité, c'est la bestialité", "Dites-non au comportement des LGBT", "LGBT attire malédiction bondieu"... Et quand un membre des forces de l'ordre annonce finalement l'annulation de la manifestation, les islamistes qui l'entourent hurlent de joie.

Javeed Meetoo, leader radical des homophobes de Maurice

Au cœur de la contre-manifestation, un personnage se distingue : trapu, la barbe broussailleuse, il se nomme Javed Meetoo. Ne vous y trompez pas : derrière son homonymie avec le mouvement progressiste de libération de la parole des femmes, l'homme est un prédicateur radical bien connu sur l'île. Décrit par le journal local Zinfos974 comme "l'un des hommes les plus dangereux de Maurice", l'individu serait suivi de près par les cellules antiterroristes locaux. Il est soupçonné d'être le leader d'un réseau radicalisé qui aurait convaincu plusieurs musulmans mauriciens de se rendre en Syrie afin de combattre aux côtés de Daech. Bref, l'un des personnages clés de l'islamisme à Maurice.

Les médias mauriciens retracent l’emblématique parcours du triste sire. Diplômé de l'Université islamique internationale d'Islamabad, au Pakistan (où il a d'ailleurs échappé de peu à la mort après un attentat-suicide en octobre 2009), Javed Meetoo a fait en 2015 un bref passage au Moyen-Orient, à l'objectif mystérieux : David Ucker, directeur du Programme de lutte contre le terrorisme local, affirme qu'il aurait alors cherché à s'installer avec sa famille dans les territoires contrôlés par l'Etat islamique. L'intéressé nie, affirmant qu'il est parti séjourner en Turquie après un pèlerinage à La Mecque. Évoquant un "travail humanitaire et médical", il ajoute être parti à la recherche de son beau-frère mais dit avoir découvert que celui-ci était "décédé en Turquie".

Problème : Javed Meetoo a en fait été retrouvé, en compagnie de douze autres Mauriciens, à la frontière entre la Turquie et la Syrie. Les individus, soupçonnés de vouloir franchir la frontière, ont été déportés sur l'île. Quant au beau-frère, Reaz Lauthan, il aurait trouvé la mort dès 2013 après avoir rejoint les rangs de Daech en Syrie. Fin 2014, les services mauriciens avaient par ailleurs découvert qu'une "poignée" de ressortissants musulmans s'étaient rendus en Syrie et en Irak pour combattre auprès des terroristes islamistes. Ces hommes auraient fortement été influencés par "un petit réseau d'idéologues", d'après David Ucker, dont... Javed Meetoo. Lequel, publiquement, est pour le moins légère dans sa manière de se distancier de Daech : "Nous ne reconnaissons pas ces États islamiques qui ne cessent de changer d’appellation. Notre mission, c’est de prôner la charia".

"Établir la charia partout"

Cette "mission", Javed Meetoo s'en acquitte avec ferveur sur l'île Maurice depuis qu'il y est revenu en 2015. Le prédicateur a créé sa communauté, nommée "Abu Faaris", et a tissé des liens avec d'autres groupes promouvant l'islamisme radical. Sa stratégie est très élaborée. Il s'est ainsi rapproché de cercles sociaux comme le Zam Zam Islamic Centre, créé dans les années 1990 avec le soutien financier de l'Arabie saoudite. Sous des dehors pacifiques, ces militants de l'islamisme politique ont commencé par protester contre les discriminations dont les musulmans seraient victimes à Maurice, réclamant une plus grande place accordée à la religion musulmane dans la société.

Peu à peu, le discours s'est durci, à mesure que Javed Meetoo exerçait son influence sur les jeunes générations de musulmans. Désormais, il se prononce ouvertement pour l'instauration d'un Etat islamique à Maurice. Lors de ses entretiens diffusés sur Internet, comme celui pour Inside News, l'homme utilise toujours la même rhétorique : affirmant ne pas être un djihadiste, il déclare cependant être un "fervent supporter" d'un Etat islamique et considère qu'une telle organisation est "le seul Etat capable" d'assurer une existence décente aux musulmans, vivant "plus bas que les animaux" dans les sociétés laïques...

Pour faire passer son message, le prédicateur se démultiplie : il distribue des brochures, fait du porte-à-porte auprès des communautés non musulmanes, anime des conférences en plein air, voire des prières de rue. Il est également accueilli dans les mosquées mauriciennes, où il prononce de longs discours exaltant la vengeance des musulmans contre les autres communautés, et au premier chef les Occidentaux. Cet activisme se déploie également sur Internet, puisque Javed Meetoo dispose de deux sites web, où s'exprime "une propagande critiquant le multiculturalisme du pays et promouvant la vision d'une théocratie islamiste et gouvernée par la charia". La consultation de l'un d'eux, "Islam4Mauritius", est éclairante : l'objectif affirmé est "d'établir la charia partout", de "commander à la société de faire le bien, et lui interdire de faire le mal", le tout de manière "non-violente" mais également "non-rationnelle". Il s'agit en effet de se baser "sur le texte divin" et le prophète Mahomet.

L'homosexualité, "une invitation à la malédiction"

C'est donc dans ce but d'imposer la loi islamique en île Maurice que Javed Meetoo multiplie les éructations homophobes. Déjà, lors de la Pride de 2017, il avait manifesté pour s'opposer à la procession. Muni d'une pancarte sur laquelle il était écrit que l'homosexualité était "une invitation à la malédiction", le prédicateur avait déclaré qu'il était "immoral que les autorités soutiennent ce groupe malpropre". L'islamiste avait même osé lier le mouvement LGBT avec les inondations meurtrières qui avaient frappé l'île Maurice quatre ans auparavant : "Nous ne devons pas faire des actions qui mettraient le Créateur en colère comme le 30 mars 2013, sinon nous allons attirer des malédictions pour notre pays".

Un an plus tard, donc, Javed Meetoo était de nouveau au rendez-vous, au cœur de la contre-manifestation vociférante du samedi 2 juin, réussissant cette fois à faire reculer les pouvoirs publics. "C'est une grande victoire de la vérité contre la fausseté, du bien contre le mal (...)" s'est-il félicité à l'issue de l'annulation de la manifestation LGBTQ, saluant le triomphe de "la spiritualité et la moralité" contre les personnes homosexuelles, associées au "démon" et à "Satan". On est bien au-delà d'une homophobie "ordinaire"…


Informations

Date de publication : 14/06/2018 à 16:18
Source : https://www.marianne.net/societe/video-derriere-l-annulation-de-la-gay-pride-maurice-un-islamiste-nomme-meetoo


Occydent
Homme de 15 ans
Rouen

je suis alle 2fois sur l'ile Maurice, j'ai apprecie la cohabitation entre personnes de cultures et de religions differentes. la mosquee a cote du temple hindou et de l'eglise, c'est vraiment bien.

j'ai assiste a un concert ARC EN CIEL dans la capitale suivi d'un defile plein de bonne humeur.

et c'est avec regret que j'ai appris que cette manifestation ne puisse avoir lieu cette annee

les musulmans et la liberte individuelle, cette question est problematique dans de nombreux pays, et la France est concernee.


Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Apparemment depuis il a été interrogé par la police qui garde un oeil sur cet islamiste depuis plusieurs années.

La population mauricienne aurait tort de sacrifier les gays, car celui qui dit vouloir instaurer la charia dans ce pays où les musulmans sont minoritaires, 17? la population, ne s'arrêtera sans doute pas en si bon chemin si terroriser les gens fonctionne. J'ai lu que la population craindrait des risques de terrorisme islamique, qui pourrait déséquiliber l'harmonie entre communautés religieuses.

Pour autant cela n'empèche pas les touristes d'aller se bronzer sur des plages de rêve, y compris les gays qui ne semblent pas vouloir boycoter cette destination. Et sans doute même le tourisme sexuel si j'en crois les offres sur internet, dont je ne serais pas surpris qu'il alimente l'homophobie sur laquelle s'appuient notamment les islamiques. Mais pas que je suppose, ces régions sont débordées de soucis et tout peut être prétexte à se radicaliser.

Un article interessant:

https://m.zinfos974.com/Javed-Meetoo-Oui-je-suis-pour-un-etat-islamique-meme-a-Maurice_a128357.html


Manish
Homme de 28 ans
Grigny

Maurice est le seul pays à majorité hindoue du continent Africain

Maurice est aussi le seul pays africain à être une "vraie démocratie" d'après les Nations Unies.

Les coïncidences n'existent pas.

A titre de comparaison, aux Maldives, la Constitution dispose que seuls les musulmans peuvent être citoyens du pays.


Occydent
Homme de 15 ans
Rouen

l'ile MAURICE est une democratie, mais l'Islam est-il compatible avec la democratie et la liberte. Cette question ne se pose pas qu'a Maurice ...


Manish
Homme de 28 ans
Grigny

On ne peut que répondre par la négative. Aucune volonté du peuple n'est possible vu que le coran est infaillible et immuable aux yeux des musulmans. Bienvenue en dictature coranique.


Occydent
Homme de 15 ans
Rouen

tout a fait d'accord, il n'y aucune tolerance, ni a l'egard des autres minorites religieuses lorsqu'ils sont au pouvoir, ni a l'egard de la liberte sexuelle ni des formes differentes de sexualite, il y a de facon evidente de l'homosexualite entre hommes vu le comportement vis-vis-des femmes mais cela doit se faire de facon hypocrite, et le naturisme qui prend de l'ampleur en France est diabolique pour les musulmans.

Il faut s'attendre a ce que les rapports soient de plus en plus conflictuels entre les musulmans et le reste du monde puisque cette croyance n'a aucune capacite d'adaptation.

Il se soumettent , lorsque le regime est autoritaire, comme par exemple en Chine ou la dictature chinoise ne fait pas de concession.

pour eux la democratie est une faiblesse et ne respectent que la force.

Beaucoup de jeunes en Iran voudrait avoir un mode de vie plus moderne mais c'est mal parti....


NeoTof
Homme de 51 ans
Arpajon

@Manish, Pourtant le printemps arabe a bien eu lieu, par la volonté des peuples...

@Occydent, ... et renversé des dictatures bien établies.

Selon moi, le glissement qu'on peut voir sur ce fil, d'agissements de fanatiques, absolument condamnables, à la mise en cause de tous les musulmans, doit faire très plaisir aux intégristes.

A quel point le gouvernement de l'ile Maurice tire t'il avantage de cette situation ?


Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

J'imagine que c'est comme chez nous, le gouvernement doit être bien emm**** par l'islamisme.



Rejoindre BeTolerant