Rejoindre BeTolerant

Forums LGBTi
Place aux débats
Le non verbal ou ce qu'on nous dit sans le dire...

Le non verbal ou ce qu'on nous dit sans le dire...

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Voilà, je suis assez intéressé par tout ce qui touche au non verbal et aimerais faire de ce topic un lieu ou se mêlent expériences, connaissances et questions.

Je demande donc à qui veut, de décrire, par exemple, une expérience où il a su qu'il plaisait à une personne, ou qu'elle lui mentait, etc... rien qu'en voyant son attitude. Nous dire à quoi il a vu ça, et donc évidemment des situations où ça s'est avéré exact.

Aussi à qui veut, de poser des questions, partager des connaissances sur le domaine.


Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

Très bon sujet Lysie. Même si je n'ai pas grand chose à dire là dessus, puisque j'ai beaucoup de mal à comprendre le non-verbale

J'attends de voir les réponses des autres pour m'inspirer ^^'


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Un jour que j'allais me faire larguer en bonne et dûe forme, j'observe les pieds de mon interlocuteur pointer vers la porte de sortie du bar. Il me parle les épaules tournées de trois quart, et ses sourires ne sont pas accompagnés des habituelles petites ridules aux coins des yeux. Je savais que la soirée allait être courte ^^

Sinon, pour ce qui est d'expériences où j'ai su que je plaisais, c'est compliqué, en général je vois mais ne veux pas y croire. Surtout quand il s'agit d'"hétéros", c'est gênant haha mais je le vois à la recherche de proximité (réduction de l'espace vital), de contacte physique (des gestes en général innonncents mais un peu trop appuyé), des regards qui s'attardent sur autre chose que les yeux (les lèvres, le col d'une chemise ouverte). Une main laissé clairement posée Puis, quand les lèvres de ton interlocuteur se penchent sur toi, attendant que le baiser vienne de toi, y a plus trop de doute ^^'


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Pour ma part jveux pas savoir, parce que ça me pollue. Je m'explique: on m'eut dit il y a fort longtemps que quand on mentait on avait tendance à se gratter le nez.

Du coup depuis, quand mon interlocuteur ne veut pas me croire, même quand je dis la vérité eh ben voulant convaincre je me dis faut pas que je me gratte le nez, et qu'est ce que je fais dans les 30 secondes qui suivent, pris dans la discussion?!! Eh ben hop une petite caresse sur le nez! Merde alors, du coup jveux plus rien savoir!

Du coup disons que quand je me gratte le nez soit je mens, soit je dis la vérité mais j'ai capté que mon interlocuteur ne me croit pas.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

"Un jour que j'allais me faire larguer en bonne et dûe forme, j'observe les pieds de mon interlocuteur pointer vers la porte de sortie du bar. "

J'ai lu à plusieurs reprises des textes sur le sujet, et effectivement il semblerait que l'orientation des pieds indiquent où la personne veut aller, si elle veut partir.

"ses sourires ne sont pas accompagnés des habituelles petites ridules aux coins des yeux"

ça aussi, je crois que Paul Ekman (professeur de psychologie) a créé un test pour différencier les vrais des faux sourires. Et effectivement avec l'émotion les muscles du visage utilisés pour sourire ne sont pas les mêmes que ceux ou il n'y a pas d'émotion. Pour un vrai sourire il y a un pli caractéristique au niveau des yeux et des sourcils.

*Très bon sujet Lysie. Même si je n'ai pas grand chose à dire là dessus, puisque j'ai beaucoup de mal à comprendre le non-verbale ????

J'attends de voir les réponses des autres pour m'inspirer ^^'*

L'idée m'est venu à cause d'un truc qui m'est resté en tête et que je n'ai jamais pu comprendre. Hier, comme je m'ennuyais j'ai regardé un peu sur internet pour trouver une réponse, ou au moins une piste. Et là je suis tombée sur les topics d'une personne qui a publié je ne sais combien de posts sur des histoires de regards et de sourires, avec toujours la même question: "je l'intéresse?". Juste que ça tournait à l'obcession. Mais il y a pas mal de personnes qui se posent beaucoup de questions sur des attitudes, des regards parce que la situation fait que c'est pas aisé d'aller directement vers l'autre et demander directement ce qu'ils veulent savoir. Sans compter que pour les cas de mensonges où la personne en face essaye de vous embrouiller, on ne pourra pas se fier aux réponses qu'elle nous fait.

Pour la petite anecdote, ma question était relative à l'expérience suivante:

Je regarde un tableau, j'en parle avec mon amie à côté de moi, puis me retourne et m'assieds sur le radiateur (c'est une sale habitude que j'ai), et je regarde cette personne en face de moi, pour qui j'ai des sentiments qui est en train de faire du rangement. A un moment, nos yeux se croisent et se figent. Elle campe devant et vers moi. On reste plusieurs secondes yeux dans les yeux, sérieuses. Puis j'affiche un sourire et elle, toujours sérieuse s'avance de trois pas vers moi et me fixe encore dans les yeux. Je pars d'un éclat de rire et je m'en vais. Je sais réaction à la con.

Ce n'était pas la première fois qu'on se fixe dans les yeux comme ça, mais là c'était juste étonnant. Son visage n'exprime ni colère, ni dégoût, ni surprise, en fait je n'ai aucune idée de ce qu'elle peut ressentir. C'est du passé mais ça m'a intrigué, je me suis longtemps demandé ce que ça pouvait bien vouloir dire.

Voili voilou...


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Theudric, ça c'est le problème avec le non verbal, c'est qu'il y a aussi des charlatans qui surfent sur la vague. Il y a pas mal de bouquins qui sont sortis. Je pense qu'il doit y avoir des trucs aberrants qui polluent un peu l'interprétation qu'on peut faire d'une attitude ou d'un comportement. ça risque de mener à des situations un peu cocasses.

C'est pour ça que c'est bien de partager des expériences.


Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

Moi je ne comprends jamais, soit je me fait des films pour rien, soit je ne vois pas le non-verbal pourtant clair d'après ma meilleure amie donc j'ai abandonné l'idée de cherché et de comprendre


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

J'avais le même souci Mayvis, mais à force j'ai fini par connaître quelques petits trucs et par capter certaines choses.


Noflomeys
Femme de 22 ans
Amboise

Ca viendra Mayvis !

Ahah Theudric en ce qui me concerne (et ce sont des amis très observateurs qui me l'ont fait remarqué) quand j'ai tendance à mentir (en général pour éviter certains sujets, parlons ici d'omission) je regarde toujours vers la gauche. A priori ce serait lié à l'hémisphère droit du cerveau plus enclin à l'imagination et aux émotions (mais à vérifier hein) (ça fait beaucoup de parenthèses, ça aussi c'est analysable docteur ?).


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

ça aussi c'est analysable docteur ?

Probablement


MamGay
Femme de 43 ans
montpellier

ne dit-on pas le mental est menteur, le corps est vérité...?

la posture ouverte ou fermée d'une personne, un regard trop soutenu est vécu comme une légère agression, pour une femme croisée dans la rue si tu lui plais au sens large, elle te regardera une nouvelle fois dans les 30sec... tout cela indique aussi la part inconsciente de nos actes... ainsi quelques "astuces" peuvent être mis en place : un bon siège confortable, une boisson chaude plutôt qu'une boisson froide, etc...



Rejoindre BeTolerant