Rejoindre BeTolerant

Forums LGBTi
Forum Lesbien
Est il important d'avoir des amies lesbiennes ?

Est il important d'avoir des amies lesbiennes ?

Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Coucou les filles, je suis nouvelles !

Une question me trotte dans la tête ! Êtes vous entourées de copines aussi lesbiennes ? Est ce qu'il vous semble nécessaire d'en avoir et si oui pourquoi ? Notamment pour discuter des histoire de coeur, de cul ect ect vous y arrivez avec vos amis hetero ??

Merci :)


Pinson
Femme de 34 ans
Bruxelles

Hello !

"Atirée par les filles depuis assez peu de temps", je n'ai pas vraiment d'amies lesbiennes.

J'ai une collègue homosexuelle qui sait, mais ça ne nous a pas rapprochées pour autant et je ne discuterais pas cul avec elle... J'ai rencontré une fille de ce site et ça fait d'elle la seule "vraie lesbienne" que j'ai côtoyée et avec qui je pourrais fréquenter davantage de personnes homosexuelles, découvrir "le milieu" (expression très bizarre) et parler "en toute facilité et liberté" de coeur, de cul, de tout en fait.

Mais je dois aussi dire que dans mon entourage, ma soeur est toute disposée à avoir ce genre de discussions, elle est curieuse, ouverte, n'a pas plus de tabous que moi, et donc c'est cool. Quant à mes ami(e)s de toujours, hétéros, ils ont très bien accueilli le fait que je pourrais sortir avec une fille. Plusieurs d'entre eux/elles sont aussi aptes à m'écouter. Moins à m'éclairer, par contre, évidemment, qu'une personne lesbienne, mais... Si c'est un éclairage qu'il me faut, Internet peut probablement être un ami efficace.

Donc, je ne pense pas qu'avoir des amies lesbiennes soit indispensable. C'est un plus, cependant. Déjà parce que c'est nettement plus simple d'aborder le sujet d'une relation avec une personne de la même orientation que toi.

(Bizarrement, dans mes ami(e)s, c'est à un des garçons que je parlerais le plus volontiers. Parce qu'il aime aussi les filles, et que parler sexe et faire des allusions a toujours été un jeu entre nous...)

Ensuite, parce qu'avoir des amies lesbiennes, c'est élargir tes connaissances et avoir plus de chances de fréquenter d'autres lesbiennes et, du coup, d'en rencontrer qui pourraient faire un bout de chemin avec toi... Non ?


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Plus que l'orientation, c'est surtout l'état d'esprit de la personne qui va être déterminant.

Je n'ai qu'une seule amie lesbienne, ça fait des années qu'on se connaît mais ça ne nous est jamais venu à l'esprit de discuter "histoires de coeur"

Avec les amis hétéro (mâles ou femelles), le sujet les met mal à l'aise, ne serait-ce qu'à travers un film. Exception faite de mon compagnon qui adore causer nanas et potins


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Merci de vos réponses !

Effectivement je parle plus volontiers aux garçons de les histoires mais dans les deux cas, même s'ils sont plus ouvert d'esprit... j'ai cette drôle d'impression qu'il ne prennent pas au sérieux ou bien que c'est de ma curiosité. Ce qui me restreint énormément a parler a mes amis, si ce n'est de faire les grandes lignes !

Si vous avez des idées de comment rencontrer des gens "du milieu" comme vous dites je prends :)


Reaver
Homme de 19 ans
Nancy/Nîmes

Bon je ne suis pas une fille mais je me permet d'ajouter ma délicieuse voix au débat !

Perso je suis gay, mais j'ai aucun ami gay et quelques amies bi qui ne sont pas au courant que je suis gay. Enfin bref je ne pense pas que le fait que la personne ai la même oritenation que nous facilite forcément de le dialogue.

Je parle souvent de ce genre de chose à un bon ami hétéro.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

bon je ne suis pas lesbienne non plus, mais j'aime bien donner mon avis ^^

étant entouré d'amies lesbiennes, bisexuelles et pansexuelles, je connais de leur expérience qu'elles ne portent pas d'importance à avoir un noyau amical de la même orientation (ce qui est sujet souvent à ambiguïté j'ai remarqué) mais plutôt des filles hétéro ou des mecs.

après, personnellement, j'encourage toujours les gens à avoir des connaissances de la même orientation , car on n'est jamais mieux compris que par ses pair.e.s.

quoiqu'il en soit l'utilisation de ce genre de plateforme comme betolerant me semble être une bonne alternative !


MamGay
Femme de 43 ans
montpellier

oui, pour ma part, c'est nécessaire d'avoir des amies lesbienne, ne serait-ce que pour être sur la même longueur d'onde sur certains sujets...

lorsque tu parles d'expériences, il est préférable d'avoir en face un écho plutôt qu'une personne qui s'imagine, car tu as déjà moins à t'expliquer, car rien ne remplace le vécu...


Reaver
Homme de 19 ans
Nancy/Nîmes

D'un autre côté l'amour reste l'amour nan ?


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

L'amour reste l'amour, mais il y'a differente sorte d'amour. Et pas tout le monde est en mesure de comprendre, c'est un autre débat que de comparer les relation hetero/homo, les points communs, les differences. Mais mon constat actuel étant pas du tout entourée d'amie lesbienne, de copains très ouvert d'esprit néanmoins, je suis quand même très freinée dans mes confessions vis à vis de ma vie personnelle et aussi en conseil...


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Bonjour, je me suis découverte bisexuelle et polyamoureuse il y a environ deux ans et je n'en parlais qu'avec mon compagnon , il est très à l'écoute et je suis à l'aise pour parler de tout avec lui cependant j'ai eu envie de connaître des filles lesbiennes ou bi pour échanger nos points de vues. Je suis sur un groupe facebook qui s'appelle L pour L 974 , ce groupe est très sympa et m'a aidé à sortir un peu de mon isolement . Ici sur ma toute petite ile La Réunion perdue dans l'océan indien il fait bon d'avoir des amis de tous bords d'ailleurs mais plus encore des personnes de mon orientation. Donc pour moi oui c'est important d'avoir des amies du milieu...


Drakouline
Femme de 23 ans
00225

5 remerciements

Je ne pense pas que ça devienne une necessité d'avoir des amis homos. Avec des hétéros on peut bien parler histoire de coeur et autres de la même manière qu'on le ferait avec un homo. Tout dépend du dégré de la relation que l'on a avec nos amis.

Si tu penses que tu seras plus à l'aise en parlant de sentiment avec un homo, alors libre choix à toi!

:-) :-)


Mayvis
Femme de 18 ans
Rezé

Salut salut !

Je pense qu'il est préférable d'avoir des ami(e)s lesbiennes/gays quand on se "découvre" comme tel parce qu'il est plus simple d'en parler à quelqu'un qui est déjà passé par là. mais je pense qu'une fois que le "choc" est passé et qu'on s'assume pleinement alors il n'est plus forcément nécessaire d'en avoir (je dis pas de virer son ami(e) lesbienne/gay hein )



Rejoindre BeTolerant