Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Forum Bi
Je voudrais votre opinion sur mon histoire...

Je voudrais votre opinion sur mon histoire...

Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Bonjour,

Alors, pour être la plus brève possible, voilà mon histoire:

Depuis l'adolescence, je sais que je suis bisexuelle, j'oserais même dire a majorité lesbienne, mais à cause d'une famille et d'un environnement général extrêmement religieux (catho) et bourré de préjudices (Je me suis déjà faite traiter à 15 ans de "p***", de fille futile par une proche de l'époque pour avoir mis du vernis à ongles... C'est pour vous dire le milieu...), donc j'avais très peur d'avoir des relations avec des filles de mon âge. Ensuite vint l'âge adulte mais je voulais fonder une famille et j'avais toujours peur de "sortir du placard", et donc je me suis mise avec un homme de 11 ans mon ainé, mais je l'ai quitté au bout de 3 ans car il avait des troubles comportementaux qui empiraient avec le temps, j'ai vu son vrai visage (immature, pervers, obsédé, harceleur, irresponsable, jaloux maladif, totalement à côté de la plaque, etc), et j'ai fini par comprendre que jamais il ne serait capable d'endosser la responsabilitié qu'être père incombe. (Et il souffrait de graves troubles psychiatriques qu'il m'avait toujours caché, il m'a d'ailleurs harcelé pendant 3 ans suite à notre rupture)

Ensuite je suis restée 3 ans seule, et je me suis mise en couple avec un autre homme, sur qui j'avais fondé tout mes espoirs car il était indépendant, intelligent, fort, etc... Mais après 2 ans de relations, je découvre la vérité... Gentil mais... Menteur, manipulateur (il mentait à tout le monde, aussi bien à moi, sa copine qu'à sa propre famille), mythomane, et il m'avait trompé à plusieurs reprises et n'avait pas du tout l'intention de fonder une famille avec moi contrairement à ce qu'il me faisait croire, donc au bout de 3 ans je l'ai quitté. Et ma mère est décédée entre-temps, donc après quelques semaines de deuil, de chagrin et tout ce qui s'en suit, j'ai décidé d'enfin vivre pour moi et de tout laisser derrière moi, de démarrer une nouvelle vie.

Et vu que j'ai toujours été attirée par les femmes, j'ai décidé de contacter une fille de mon âge qui, chez des amis en commun, avait flashé sur moi, elle m'avait d'ailleurs contacté ce jour là sur FB mais j'étais encore avec Mytho-Man (en qui j'avais encore une idiote once d'espoir) donc c'était pas possible même si elle me plaisait, et elle était ouvertement lesbienne, elle n'avait même pas besoin de le dire, ça se voyait.

Je l'ai contacté dans le courant de l'été, mais vu qu'à cause de la rupture et du deuil, j'étais émotionellement chamboulée en plus de ma timidité naturelle... elle m'a vite ignoré.

Mais en janvier, surprise, elle me contacte, et on parle pendant près de 2h au téléphone, et elle me drague mais grave! Et je lui explique que voilà, elle me plaisiait, blablabla, je lui avoue très franchement que je n'ai jamais été avec des femmes (enfin que je n'ai jamais couché avec des femmes mais j'ai déjà eu des amourettes il y a des années mais ça n'avait jamais été plus loin que le bisou) et que suite à de mauvaises expériences, je préférerais que l'on commence doucement, qu'il ne faut pas aller trop vite avec moi, prendre le temps de se connaitre, ça n'avait pas l'air de la déranger et donc on se donne rdv chez elle. On discute, elle parle beaucoup d'elle, elle parle de son passé, de ses anciennes relations, et je remarque qu'elle se montre très superficielle, du genre à critiquer ses anciennes conquêtes pour leur tenues vestimentaires mais bon, les filles restent des filles, ça parle beaucoup de bêtises mais si tu grattes la couche du découvres que parfois elles ne sont pas si futiles que ça, et donc je passe outre, ensuite je parle un peu de moi, mais vu mon passé chargé, très chargé en malheurs, je préfère rester pudique là dessus, et je remarque par quelques gestes subtils qu'elle a envers moi, elle me fait du pied, me touche les genoux, mais étant très timide, peut-être encore trop mal-à-l'aise (car à une époque j'étais malgré-tout moins coincée et je pense qu'on aurait très vite fini au lit il y a quelques années), elle ne va pas plus loin. Et là, on doit aller chercher la copine que l'on a en commun à la gare pour l'aider à porter des trucs chez elle.

Mon rencard semblait très emballée et lui disait qu'elle voulait sortir avec moi, etc, du coup j'étais contente que je lui plaisait vraiment, et ça me permettrait aussi de me rapprocher amicalement d'une fille que j'appréciait. Mais quelques heures plus tard il faut que je rentre chez moi car j'ai des choses à faire, et elle aussi vu qu'on est dimanche et qu'elle suit des cours le lendemain, donc je préfère respecter cela, mais elle me demande de passer la nuit avec elle, je refuse poliment parce-que ce n'est pas que je ne voulait pas, mais j'avais des choses à faire etc. Et puis comme je n'avais pas prévu de passer la nuit... je n'avais rien préparé à l'avance (nourrir mes cobayes, emmener mon traitement, ma brosse à dents, etc avec moi). Je rentre chez moi et on discute de banalités par sms.

Le lendemain, dès que je me réveille, je reçois un sms (je me dit que Messenger y est pour beaucoup vu que l'on sait voir si la personne est dispo) me disant bonjour, etc. Je suis un peu surprise car je trouve que ça fait un peu obsessionel, mais je me dit que bon, ce sont les débuts, etc... On se voit le jour même après ses cours, mais chez la fille que l'on a vu hier, et elle observe beaucoup ce que je fais, elle scrute mes moindres gestes, et elle me dit que chez une fille, elle regarde tout ce qu'elle fait pour voir si elle lui convient. Et là, je remarque qu'elle est plus distante, et au moment de rentrer chacune chez elle, je remarque qu'elle est fuyante sur le chemin de la gare. Les jours suivants, on ne se voit pas, mais on continue de parler par sms/messenger. Je lui propose de venir chez moi, elle me dit non, qu'elle n'est pas sûre si elle veut être avec moi, ensuite elle me ment, elle dit qu'elle doit aller chez une amie qu'elle n'a pas vu depuis longtemps, qu'elle doit signer pour un stage, etc. Mais je sais au fond de moi qu'elle est chez cette amie en commun. Je sentait que voilà, ça n'allait peut-être pas très bien se passer.

Et puis un samedi, je découvre qu'elle m'a viré de facebook, quand je lui demande ce qui se passe, je lui dit que je suis désolée pour cette histoire, etc. Et elle me dit très sèchement que de toutes manières c'est pas la peine que l'on se voit, que ça ne marcherait pas, et que comme en plus je n'avais jamais été avec des femmes, c'était pas possible et qu'elle n'était pas une expérience.

J'ai juste répondu "ok" car j'en avait perdu les mots tellement elle m'avait choquée et attristée de par sa manière extrêmement sèche, froide, je dirais même méprisante qu'elle a exprimé son refus à mon égard. J'avais pourtant voulu discuter, essayer de mettre les choses au clair, mais elle a refusé.

Et l'amie que l'on avait en commun a commencé à m'ignorer royalement pour ensuite me supprimer de FB au bout de presque 2 mois après cette histoire...

Du coup je suis mal... Je ne sais pas où j'ai foiré. Si elle m'a jeté parce-que je n'ai pas voulu coucher directement avec elle (que je n'étais qu'un plan cul quoi), ou parce-qu'au final je ne lui plaisait pas tellement, ou alors que c'est parce-qu'elle ne sait pas ce qu'elle veut, ou que j'ai mal agit sans le savoir, si je l'ai blessée. J'ai pourtant essayé de communiquer avec elle, pas pour la reconquérir mais pour avoir de plus amples explications car je suis comme ça, j'ai besoin de savoir et les brèves explications qu'elle m'a fournies semblent ne pas être assez, qu'il y a plus que ça, mais elle a bloqué mon numéro de tel et je n'ai pas envie de la harceler. Je ne compte pas retenter quelque chose avec elle vu qu'elle ne veut clairement pas de moi, mais cette histoire m'a mise assez mal, je suis un peu perdue et du coup je me demande si je ne devrais pas laisser tomber et "retourner dans le placard" et n'aller qu'avec des hommes si toutes les lesbiennes ou bis sont comme ça...

J'aimerais quelques conseils, vos avis sur cette histoire, etc...

Voilà, j'ai fini mon "bref" pavé... lol.

Merci. :)


MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

joli pavé :))

non t'es tombée sur une personne du style "à la Shane", soit pas ou peu intéressante... comme il en a tant et possiblement d'avantage chez les lesbiennes....

faut-il retourner auprés de ton balais dans ton placard pour autant ?? non, je ne crois pas.

en ce qui me concerne ton approche est une des plus efficace pour repérer ce genre de personnes....

la rareté fait la préciosité, à bon entendeur...


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Tu es tombée sur une nana qui voyait en toi une proie facile et qui, n'arrivant pas à ses fins, s'est désintéressée de ta personne pour chercher une autre proie. Note que tu aurais pu tomber également sur la lesbienne-à problèmes ou la lesbienne agressive (tu peux remplacer "lesbienne" par "hétéro", "bi" ou ce que tu veux, ça marche avec n'importe quelle orientation sexuelle).

Pourquoi "retourner vers les hommes" ? Pourquoi ne pas simplement restée ouverte à l'idée que tu pourrais trouver chaussure à ton pied que ce soit chez les hommes ou chez les femmes ? Des gens biens ET qui sont suceptibles de nous convenir, il y en a. Faut parfois juste chercher longtemps !


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Je plussoie les 2 personnes au-dessus. Pour finalement aller dans le même sens : tu es tombée sur une personne qui pensait pouvoir te mettre le grapin dessus facilement, et même en lui expliquant ton ressenti et tes réactions au vu des événements que tu as vécus elle ne l'a pas accepté. Tu n'es en aucun cas fautive, et dans un sens je pense que c'est une chance que ce ne soit pas allé plus loin avec cette fille. Elle aurait pu te faire du mal en étant concentrée sur ce qu'elle voulait sans se préoccuper de ce que tu pouvais ressentir :/ dis-toi que ce n'est qu'une personne toxique de moins dans ta vie !

Pour ce qui est de retourner voir les hommes c'est comme toi tu le sens. Tu écris pourtant ressentir davantage d'attirance pour les femmes. Je ne te connais pas et je ne peux que te donner quelques petits conseils : ce n'est pas parce que tu es tombée sur une personne comme ça que toutes les filles aimant les filles sont comme ça rassure-toi :) prends ton temps, si tu ne souhaites pas aller trop vite c'est ton droit :)


GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

J'imagine que c'est d'avantage l'incertitude de savoir où ça a "merdé" que la perte en elle-même qui te fait mal (parce que t'as pas l'air d'être passée à côté de la nana du siècle, avec tant d'immaturité en si peu de temps ^^' )

Tu te demandes si tu l'aurais pas blessée sans le savoir etc, mais à mon avis ne te remet pas en question trop longtemps, même si ça avait été le cas (et franchement j'en doute vu le tableau), il ya des gens qui sont doués pour te culpabiliser histoire de pas avoir trop besoin d'assumer leurs propres contradictions.

Je sais pas s'il y'a nécessairement plus de "lesbiennes à problèmes" que d'hétéro à problèmes, je sais qu'il y'a eu également des personnes qui m'ont fait sentir mal lorsque j'ai commencé à rencontrer des filles et que j'avais pas trop de comparaison pour savoir ce qui était normal ou pas.. donc maintenant si une situation devient chelou, je me demande qu'est-ce qu'une personne qui a confiance en elle en penserait, et ça évite tergiverser 10000 ans pour des histoires bullshit x)


Jeanluc66
Homme de 57 ans
Perpignan

Cette histoire me laisse dire que tu es tombée sur une forme de "pervers narcissique", prte à te laisser suffisament pour provoquer un manque et qui risque de retourner à la charge plus tard... Ca existe plus qu'on ne croit parmi les femmes aussi...

En tout cas le problème ne viens pas de toi ! Restes entière et comme tu es !


Oasis
Non binaire de 33 ans
Metz

Certaines personnes ne savent pas communiquer directement, et ici c'était le cas. Dans toute votre histoire, je vois de mauvais messages, des messages partiels, des contradictions, des incertitudes en masse, venant principalement d'elle en a priori.

Cependant, je serais curieuse d'avoir des détails sur ce passage précis : "ensuite elle me ment, elle dit qu'elle doit aller chez une amie qu'elle n'a pas vu depuis longtemps, qu'elle doit signer pour un stage, etc. Mais je sais au fond de moi qu'elle est chez cette amie en commun". Comment es-tu sûre qu'elle t'a menti ? Comment es-tu si convaincue qu'elle est allée chez votre amie en commun ? Une certitude intérieure n'est pas un fait, hein ! Si c'est juste une peinture que tu t'es imaginé sans aucun indice concret, une image qui a fini par avoir valeur de vérité première, c'est en soi un problème dans ta relation aux autres, ta confiance envers les autres. Et pourquoi "chez cette amie en commun" ? T'es-tu imaginé des scénarios entre elles ? Ton manque de confiance en toi a-t-il pu te pousser vers une jalousie, jalousie qu'elle aurait perçu ?


MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

et c'est pour ça qu'elle s'est faire viré de FB ??? par les 2 en plus.....


Oasis
Non binaire de 33 ans
Metz

Bah, il y a plusieurs manières dont les choses ont pu se passer.

Dans tous les cas, la manière dont SpookyMuse a été traitée sent à fond l'irrespect.

Mais on ne SAIT PAS ce qui s'est passé du côté de ces filles, et on ne le saura peut-être jamais. Avant de se perdre dans des hypothèses sur une réalité complètement inconnue, il serait bon de se concentrer sur ce qui est CERTAIN : la manière dont Spooky a géré ses émotions et les situations, sa façon d'établir des limites (ou de ne pas en établir) et de comprendre (ou de ne pas comprendre) les limites d'autrui, etc.

Ce sont les éléments les plus solides et les plus utiles pour tirer des leçons de cette histoire, et pour que tu puisses avancer, Spooky.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Ben surtout que quand j'ai voulu bien lui expliquer la situation, mes intentions, elle n'a rien voulu écouter et a instantanément bloqué mon numéro, quoiqu'il en soit, soit elle a voulu jouer avec moi mais vu que malgré ma timidité, je ne suis pas facilement... "manipulable" ou "faible" on va dire, ou alors elle a eu de gros problèmes avec les meufs, et du coup elle se braque au moindre obstacle...

Mais bon, c'est malgré tout elle qui est venue me chercher la première en sachant que je n'avais jamais été avec de femmes auparavant...


Jeanluc66
Homme de 57 ans
Perpignan

Comme dit Oasis, c'est difficile de se faire une idée... Je proposais l'idée d'une perversion narcissique juste sur quelques signes caratéristiques, mais seule toi, SpookyMuse pourrait le soupçonner réellement.

Voir une définition de ce genre de personne sur mots clés Perversion narcissique

Mais ça y ressemble de mon point de vue...


Clawss
Non binaire de 21 ans
Polynésie Française

Non tu es seulement mal tombé, sur des personnes qui ont encore moins de confiance en eux, comme cette nana qui voulait juste "t'attraper".

Je t'encourage à continuer malgrès tout. Et je te rassure, les nanas sont pas toutes comme ça.Prend le temps de connaitre la personne qui te plait.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Dire que c'est une PN, je n'irai pas jusque là. Je ne l'ai pas assez connue pour aller vers une telle conclusion, mais bon...

Je pense juste qu'elle a trop vite changé d'avis et que si elle aurait attendu genre 1 mois, le temps que l'on fasse plus ample connaissance, pour se décider, là cela aurait été plus clair. (Sérieux, on ne s'est vu que 2 fois... 1x chez elle et la 2eme fois chez son amie... C'est fort peu pour décider de quelque chose... Et puis RDV chez son amie, c'est un peu bizarre pour moi... Peut-être pour me tester? Mais ça reste bizarre comme comportement pour moi.)

Mais bon, c'est le fait qu'elle est persuadée que je l'ai prise pour une simple expérience qui me chiffonne... Je lui ai affirmé que non mais elle restait campée sur ses opinions...

Ou alors c'est parce-que j'ai pas voulu coucher directement avec elle, ou elle a eu la trouille que cela se passe mal... Je ne sais pas...


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Salut !! la bétise n'est pas réservée aux mecs ...... laisse tomber ..... c'est pas toi le problème ..... c'est clairement elle ........

viens discuter avec ma Laurence ..... tu vas voir ihihihihihihihh


SpookyMuse
Femme de 35 ans
Charleroi

Et si elle essaye de me recontacter, je fais quoi? Lol... même si j'en doute fort.


MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

tu zap :))


Lunik
Femme de 28 ans
Bruxelles

Je suis d'accord avec MamGay, De Tréville, Nomofleys (et pas mal d'autres personnes au final ^^). Pas mal d'hypothèses sont possibles oui :/ On se rejoint quand même sur une.

J'ai l'impression que tu es tombée sur une femme style "Shane" : une femme qui plaît à beaucoup de femmes et qui n'a pas pour habitude d'attendre pour avoir ce qu'elle veut. Je pense même qu'elle n'a "rien à attendre" car elle plaîrait tellement qu'elle n'aurait pas d'efforts à faire pour plaire.

Ce type de personnes attirent beaucoup de femmes car l'égo qu'elles ont est très puissant et beaucoup de femmes tombent sous leur charme voire tombent amoureuses de ces personnes.

Le fait de "souffler le chaud et le froid", être très proche de quelqu'un et ensuite l'éviter, le côté "je les fais toutes tourner en rond", c'est typique. Elles ont l'air indécises mais elles plaisent et ça c'est l'essentiel (pour elles).

J'ose à peine imaginer le genre de discours qu'elle t'a fait sur son passé, le côté Don Juan omniprésent "tu sais les femmes jles connais bien mais elle était comme ci, elle comme ça, j'y peux rien si je ne suis jamais satisfaite par qui que ce soit" :p c'est stylé, ça donne un petit côté inacessible lol J'abrège sur "l'éloge de la séducation"

Pour revenir sur le petit épisode chez l'amie, je pense qu'elle voulait juste voir si tu t'entendais bien avec l'amie que vous aviez en commun. Rien d'étrange en soit car c'est toujours un avantage d'être "approuvée" par une proche.

Par contre, ça t'a un peu soûlée parce que tu aurais préféré passer un moment seule à seule avec elle.

Chose qui se comprend et qu'elle t'a subtilement suggéré en t'invitant à dormir chez elle.

Aurais-tu loupé le coche ? Non =) Elle ne s'attendait probablement pas à ce que tu refuses, elle a pas l'habitude.

D'ailleurs, elle a probablement oublié que tu étais en phase de reconstruction perso, elle semble t'avoir entendu, elle ne semble pas t'avoir écouté.

Blessée dans son égo de Don Juan, c'est plus facile de dire "perso, je ne sors pas avec les femmes comme toi", sous-entendu "les femmes hétéro et/ou bis c'est pas mon truc, je ne suis pas un cobaye". Vérité ou blabla ?

C'est un discours que je trouve insensé. A partir du moment où 2 femmes s'attirent et que c'est réciproque, on devrait pas faire des chichis mais la vie c'est souvent comme ça (hélas).

Si une personne a un passé lourd avec des hétéros/bis à la rigueur je comprends mais c'est elle qui semble t'avoir draguée. Elle te faisais du pied pendant que tu lui parlais de toi, de ton vécu. J'imagine qu'être un peu tactil en public avec une femme qui n'a jamais eu d'expérience avec une femme et qui se confie, c'est stimulant lool

(c'est d'ailleurs super sexy, je prends note de quoi faire bouillir l'eau avant de mettre les pâtes dans la casserole :p)

Si tu voulais uniquement une expérience homosexuelle avec elle, tu aurais peut-être couché avec elle et, (surtout), tu ne te serais pas autant confiée à elle.

Bref, je te confirme également qu'il n'y a pas que des femmes comme ça. Il y a également des femmes plus posées, plus patientes, plus matures tout simplement.

Cela serait dommage de "retourner dans le placard" uniquement pour ça.

Prends un petit balai, balaye devant ta porte et zouh, on passe à autre chose :p

Bon courage ;)



Rejoindre BeTolerant