Rejoindre BeTolerant

Forums LGBTi
Amour et intimité
Jalousie et confiance, suis-je fautif ?

Jalousie et confiance, suis-je fautif ?

Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Bonjour à tous !

Voilà je suis en couple avec mon copain depuis plus d'un an maintenant, mais j'ai un problème de confiance et de jalousie.

Avant moi, il avait pas mal expérimenté, des petits coups d'un soir etc. en parallèle, et du moment qu'on s'est rencontré, il a arrêté.

Je vais vous expliquer les différents problèmes rencontrés depuis nos débuts :

J'ai toujours été plutôt jaloux, et j'ai toujours vu d'un mauvais œil les autres garçons gays (pas hétérosexuels), j'ai voulu regarder dans son téléphone mais il n'a jamais voulu, car il avait un vieux téléphone qui buguait quand on voulait supprimer un message, dont les messages chauds qu'il envoyait avant moi. Du coup je n'ai jamais pu y toucher, et encore aujourd'hui je n'ai pas le droit de toucher à son nouveau téléphone, même si les anciens messages ne sont plus dans le téléphone... Je pensais que c'était sûrement un manque de confiance (et peut-être le fait que ce garçon est ma première fois pour tout : premier couple, premier bisou, premier premier)

Je n'avais pas fait mon coming out, il était donc caché, ça le pesait mais il l'acceptait.

Quelques mois plus tard (5 mois pour être précis), ma cousine l'apprend (j'étais tout le temps sur mon téléphone alors qu'elle m'avait invite à une soirée). L'anniversaire de ma cousine approche, je fais mon coming out à sa mère, et sa sœur, et il est invité à l'anniversaire (mes parents n'étaient pas présents puisqu'ils sont séparés et qu'en plus personne ne parle plus à personne dans la famille).

Bref, un ami de ma cousine, gay, est invité. Je le connais un peu, et mes cousines, qui le connaissent depuis la couche culotte, savent qu'il est chaud lapin, et savent que le style de mon copain (petit minet) lui plaît énormément, et le confirme au cours du repas. Ce gars jette des regards à mon copain, je fais remarquer à mon copain que ça me déplaît, il dit qu'il n'a pas remarqué, et que je dois sûrement exagérer vu que je suis jaloux etc. Bref je ne fais pas attention, mais apparemment ce mec et mon copain s'entendent bien.

La journée se termine, on rentre chez moi, et le lendemain je vais en cours, lui rentre chez lui. Je voulais planifier la prochaine fois qu'on se voyait, donc je lui propose un après-midi, il me dit qu'il sera pas dispo, sans plus de détail. Bon... Je laisse, et finalement, en fin d'après-midi, il toque à ma porte. Tout se passe bien, il ne me dit pas ce qu'il a fait l'après-midi, je laisse encore une fois. Je le laisse à l'appartement, je reviens du boulot, et il demande à me parler, il se met à pleurer, et me dit qu'il appréhende ma réponse car il a revu le fameux garçon de l'anniversaire, et qu'ils ont fait du sport ensemble chez lui (mon copain souhaitait se muscler, mais je suis loin d'être sportif, donc il avait abandonné l'idée), douche et qu'il devait dîner ensemble, mais il a décliné le dîner pour venir me voir...

Etait-ce vrai ? Faux ? Je ne sais pas, je lui ai dit que ça ne se faisait pas, surtout qu'il avait l'air intéressé etc. Que ça ne pouvait pas se reproduire. Il m'assurait que si, que j'étais trop jaloux, que c'était pas un animal etc. En tout cas, je ne lui faisais plus vraiment confiance

Quelques temps plus tard, j'ai appris qu'il était inscrit ici, qu'il y était depuis déjà longtemps, pour des rencontres aussi bien amicales qu'amoureuses à l'époque, et qu'aujourd'hui ça n'était plus qu'amicales.

En tout cas, il décide de rencontrer mon ex à partir de ce site, soi-disant pour voir qui il est.

Je lui ai alors demandé de quitter le site. Ce qu'il a (je suppose) fait.

Encore quelques temps plus tard, mon copain se met à faire une énorme remise en question sur sa vie en générale : lui, ses études, ses amis, sa famille, et moi. Il revient sur betolerant, essaies de se faire des amis, mais le problème ne vient pas de là, il me le dit, je le laisse faire, pour qu'il trouve d'où vient son mal-être, puisqu'il n'arrivait pas à mettre des mots sur ses problèmes et n'arrivait pas à m'en parler.

Puis il se met à douter de nous, si son couple lui plait etc. et a échangé des sextos avec le copain d'un ami à nous (poly-amoureux). Il m'en a parlé en pleurant, en s'excusant, qu'il préférait ça plutôt que me quitter se possiblement se tromper. Je lui ai dit que c'était sa dernière chance. Son état n'était pas une raison selon moi de me faire du mal. Et lui ai demandé de quitter à nouveau betolerant (encore une fois, je suppose qu'il l'a fait, mais pas sûr).

Enfin, la semaine dernière, il m'a annoncé qu'un ami à lui (qu'il a rencontré sur une app de rencontre, avec qui il a déjà fait des plans cams, et qui se sont déjà vus, mais d'un commun accord, n'auraient pas été plus loin) n'allait pas bien, et qu'il voulait partir le voir pas loin de chez lui vers la Bretagne, louer un airbnb qu'il partagerait avec lui pour la nuit, pour éviter de faire un aller retour dans la journée. J'ai refusé, il m'a fait une crise, en me disant qu'il fallait vraiment que j'arrête d'être jaloux, etc. que je lui fasse confiance et que j'arrête de lui rappeler tout ce que je viens d'expliquer plus haut. Il a finalement décidé de le voir uniquement une journée, ce vendredi, sur Paris...

Alors voilà, je vous avoue qu'à force de me dire que je suis jaloux, que je vois le mal partout, j'ai du mal à croire que je suis fautif là-dedans. Trouvez-vous que ma réaction est normale ?

Je suis totalement perdu dans cette relation et ne sais plus quoi faire... Je l'aime et je suppose que lui aussi, mais je suis vraiment perdu...


GrillePain
Femme de 25 ans
Toulouse

Salut :)

d'autres répondront sûrement mieux que moi sur le fait qu'il faille se méfier ou non de son comportement,

mais à défaut de savoir s'il est fidèle, tu peux déjà te dire que tenter de vérifier ce qu'il fait de sa liberté et contrôler sa présence sur les sites etc, ne pourra pas le rendre fidèle "pour de vrai" s'il ne l'est pas à la base.. au mieux ça lui enlèvera juste quelques occasions de voir ailleurs (mais c'est quelqu'un de réellement fidèle que tu veux, pas juste de quelqu'un que t'arrives à empêcher à temps d'ailler voir ailleurs non?), au pire ça l'entrainera à te cacher tout ce qui pourrait te rendre jaloux, voir à te mentir pour ne pas t'inquiéter.. donc t'aura de plus en plus à lui tirer les vers du nez et à remettre en question chaque trucs qu'il te dit. Car j'en connais qui mentent exprès alors qu'il ont rien à se repprocher, mais parce que ça leur parait "moins risqué" que de dire une vérité qui va titiller la méfiance de l'autre s'il est jaloux à la base.. et après bon courage pour communiquer.

Si son style de vie et sa façon de fermer les yeux sur le fait que d'autres mecs le draguent est forcément un peu destabilisante et qu'il n'a pas les mots rassurants qui pourraient arranger la situation, je comprends la tentation de vérifier au maximum ses faits et gestes.. mais mon avis est que c'est un cercle vicieux qui te rassurera jamais totalement (cf le point où tu lui apprends quelques part à mieux te mentir), et que c'est plus simple de comprendre les gens quand on les laisse faire leurs trucs, et qu'on voit à leur comportement s'ils sont cohérants ou pas dans le temps.. ça pourra jamais prouver à 100% sa sincérité, mais le problème c'est qu'on peut jamais prouver que quelques chose est infaillible, on peut juste pointer les failles lorsqu'on en trouve :/

Du coup la confiance c'est un peu comme la foi, j'ai l'impression x)

Sinon quand quelques chose me turlupine trop chez quelqu'un, j'aime bien la stratégie du "au pire" : c'est à dire me demander pourquoi j'ai peur que tel truc arrive, les conséquences que ça aurait (sur ma confiance en moi, ma santé mentale etc), et si elles me semblent catastrophiques de prime abord je me demande comment voir les choses moins "fatalement", en amont ou après coup. Et si ça prend vraiment trop la tête et que rien ne peut me rassurer dans le comportement normal de l'autre (donc sans qu'il soit modifié par une volonté de contrôle de ma part), que mon état d'esprit serait bien meilleur avec une autre personne (donc que ce n'est pas juste un insécurité perso à régler), c'est qu'il faut que je parte.


Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, je ne te donnerais pas de conseil global, je ne saurais pas.

Mais juste une petite remarque. Imaginons que tu sois en couple hétéro et donc avec une jolie "minette". Penses-tu pouvoir l'empêcher de voir, discuter et envoyer des SMS avec d'autres hommes? Ce n’est pas une critique. Mais le fait d'être par exemple sur ce site, pour discuter et échanger avec d'autre personne ayant les même "problématique" et même centre d'intérêt, ne devrait pas trop te stresser. Sinon ça voudrait dire que vous vous empêchez de rencontrer d'autres gays.

Point positif, qd il a rencontré le pote de tes cousines pour faire du sport, il te l'a dit. Dis-toi que si il te tromper ts les jours, il ne t'aurait rien raconté.

Par contre il pleure, donc là il faut creuser pour voir ou est le malaise. Je pense que vous devriez discuter énormément et vous rassurer mutuellement.

Les relations de couples sont faites de compromis. J’espère que vous trouverez une solution.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Grille pain, je comprends ce que tu veux dire, il est clair qu'à force il y a un cercle vicieux qui s'est installé, j'ai vraiment eu cette impression de trahison, et j'ai vraiment l'impression que cycliquement, il se passe un truc qui fait que je peux pas avoir confiance, puis on passe à autre chose et rebelotte

Pour ce qui est du "au pire", j'ai jamais songé à faire ça... J'essaierais tiens ;)

Pour faith, je n'ai pas trop saisi ce que tu voulais dire à propos de ce site... En tout cas, c'est pas une question d'interdire d'envoyer des sms, c'est plus global, il sait qu'il a déjà fauté, pour autant, il ne veut pas me laisser voir (alors que je pourrais me tromper), c'est aussi simple que ça, du coup encore une fois, avec cette confiance perdue, le fait de ne pas pouvoir avoir de réponses, et au contraire qu'il mette des barages en place, ça ne rassure pas :/

Pour le pote de mes cousines et le sport, il me l'a dit après : il m'avait demandé si je voulais faire du sport avec lui au début de notre relation. Il a fait une séance de sport avec ce monsieur sans me le dire, et a pleuré après, quand il me l'a avoué... Alors oui, il me l'a dit et donc en soit c'est rassurant, d'une certaine manière (mais pleurer ?.. :/).

Enfin pour ce qui est des compromis, je pense avoir déjà accepté des choses plutôt énormes, en restant droit dans mes baskets :/...


Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, j'ai pas ts compris alors? il a fauté?


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Je considère que les sextos c'est fauter oui :(


TOSGN
Homme de 19 ans
Saint-Brieuc

Ne cherche pas à trop en savoir sur ses activités avec d'autres personnes, si il te trompe, dis-toi que c'est sur sa conscience et qu'il n'est pas honête, qu'il le paiera tot ou tard, dis toi que tu as été droit dans tes bottes et que si sa doit s'arrêter c'est de sa faute. Si tu le decouvre fou le dehors

( c'est que mon avis gaillard, je suis du genre a combattre le mal par le mal ^^ on se refait pas )

Dans mon cas rien que les sextos sa m'aurais fais le quiter donc...

Pour mois sa se passe plutôt bien, mon actuel copain m'a même proposé les MDP de son compte FB et Snap, j'ai refusé, je lui fais assez confiance pour pas me tromper puis je compte pas lui donner les miens non plus mais si il veut jetter un coup d'oeil,qu'il le fasse, j'ai absolument rien a cacher


MamGay
Femme de 43 ans
montpellier

si tu n'as pas confiance en lui, as tu confiance en toi ?


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Pourquoi ton amoureux pleure-t-il lorsqu'il t'avoue ceci ou cela ? Peut-être parce qu'il a conscience que ça va te faire de la peine, qu'il ne veut pas te faire de mal mais qu'en même temps, il ne veut pas renoncer à vivre comme il l'entend.

Peut-être qu'il aime tout simplement courtiser et être courtisé. Pour le feune. ça ne signifie pas qu'il cherche à ce que ça aille plus loin que des oeillades ou des sextos.

Maintenant, si tu es convaincu qu'il est du genre à sauter sur tout ce qui est masculin, rester avec lui, c'est prendre le risque de finir parano et/ou malheureux.

Contrôler son téléphone et son PC, c'est étouffant. Chacun a droit à sa vie privée.

Mais je suis d'accord avec toi sur une chose : qu'il soit paumé n'excuse en rien qu'il te fasse du mal.


Oasis
Non binaire de 33 ans
Metz

L'attitude de ton amoureux est foireuse, et ce de manière répétée. S'inscrire sur des sites de rencontre à la recherche de plans amoureux (tu as une certitude là-dessus, non ?) ou échanger des sextos avec d'autres personnes, c'est DÉJÀ tromper, peu importe qu'il ne se soit rien passé IRL.

Maintenant, de ton côté, tu as également eu un comportement répréhensible. Demander à voir le contenu du téléphone de ton partenaire n'était pas acceptable et n'est jamais acceptable, quel que soit l'état de votre relation. Il est primordial de respecter la vie privée et de faire acte de confiance.

Il est clairement non-exclusif dans l'âme, complètement incapable de rester en relation exclusive avec toi, il tend vers autre chose, il recherche autre chose. Et toi, tu cherches à le retenir, alors que, comme Grille-Pain l'a dit plus haut, tu ne PEUX PAS le retenir, il est impossible de retenir quelqu'un qui ne fonctionne pas comme ça.

Fais d'abord le point avec toi-même, réfléchis en détail à la possibilité d'un fonctionnement polyamoureux. Parce que je pense que c'est la seule issue qu'il reste à votre couple : une non-exclusivité honnête, claire, avec beaucoup de communication et de soutien mutuel. Votre relation paraît, autrement, condamnée à terme.

Ce qui peut vous sauver, c'est l'honnêteté. D'après ton récit, de manière générale, il s'est montré incapable de totalement te faire des coups dans le dos : il finit toujours par craquer, avouer, dire les choses, et il le signale quand il y a un début de rapprochement avec un autre homme. Il n'a pas été tout à fait clair non plus, mais on sent la volonté chez lui d'être totalement franc. De ton côté, même si tu as été abusif (surtout pour le coup du téléphone), tu as également voulu faire les choses de manière transparente.

Quand tu sauras exactement ce que tu es prêt à tenter ou pas, tu pourras avoir une grosse discussion avec lui.


Dylanlutin
Homme de 19 ans
Lima

L'amour réel se passe de contraintes telles que la jalousie, la possesivité... qui en somme ne sont que des influences égotiques. J'avais une vision assez fermée du couple avant de me remettre en question et de comprendre qu'aimer l'autre ce n'est pas forcément le faire adhérer à notre propre système de gratification personnelle. Et admettre qu'il puisse ressentir, aimer, indépendamment de nous. Mais l’apprentissage culturel au cours des millénaires a tellement lié le sentiment amoureux à celui de possession, d’appropriation, que celui qui se comporterait ainsi par rapport à l’autre serait en effet qualifié d’indifférent.

Comme dirait La Rochefoucauld :"Il y a dans la jalousie plus d’amour-propre que d’amour."

Essaye de voir le problème sous un autre angle, et tu verras que ça deviendra rapidement plus un problème ;)


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

disons que je ne peux pas admettre d'etre trompé comme tu disais Oasis et je suis d'accord pour dire que je me suis senti trahi avec ces sextos...

Par contre, je ne peux pas non plus admettre que l'on puisse fonctionner en poly-amour.

je n'arrive pas à imaginer cette non-exclusivité... :/


Oasis
Non binaire de 33 ans
Metz

C'est une position très difficile que celle de seulement commencer à envisager qu'on puisse "ouvrir" son couple. Je ne dis pas que tu vas y arriver, mais je te recommande de lire des textes sur la question, sur la compersion par exemple, et de te demander ce qui t'importe réellement dans la relation. Pourquoi se met-on en couple avec quelqu'un ? Quelles sont nos vraies attentes, au-delà de la configuration par défaut que nous suggère la culture dominante ? La jalousie est-elle réellement insurmontable ? (peut-être l'est-elle dans ton cas, mais ça vaut le coup de vérifier)


Oasis
Non binaire de 33 ans
Metz

Ce qu'on peut comprendre rapidement en résumant votre histoire, c'est que s'il ne change pas de structure, votre couple est de toute façon condamné. Alors quittes à vous battre ensemble pour qu'il subsiste (une relation, c'est un projet qui se fait à deux, vous êtes ALLIÉS au final, ne l'oublie pas), pourquoi ne pas entamer cette aventure extrême de la non-exclusivité ?


Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, je vous trouve pessimiste. Une solution non poly amoureuse est possible. Si à chaque fois qu'il y avait des doutes ds un couple, on se dit à "poly ...". Hum bof.

Ps : suis pas fan du poly...


Dylanlutin
Homme de 19 ans
Lima

Ça demande un certain travail sur soi en effet mais tu verras qu'en y réfléchissant et en le vivant c'est la meilleure alternative! (Selon moi)


MamGay
Femme de 43 ans
montpellier

un certain travail ou pas, pour moi aussi, je trouve ça facile d'être avec l'être aimé et de se dire, tient untel me plait, allez hop !! trop trop mais pourquoi pas.... sans moi :))


Oasis
Non binaire de 33 ans
Metz

Bah "sans toi" si tu veux, on est content-e-s pour toi... Mais tu n'es pas le sujet de la discussion ici, MamGay.

Et Faith non plus, d'ailleurs, alors on peut se demander à quoi vos interventions "Bof bof pas fan du poly, merci mais sans moi" servent à part participer à une pression sociale de monogamie compulsive et "obligatoire".

Vous avez le droit de ne pas apprécier ou vouloir de polyamour, hein ! Simplement là c'est inutile voire nuisible comme communication. LA SOCIÉTÉ DANS SON ENSEMBLE fonctionne déjà de manière monogame obligatoire, alors même qu'il y a de toute évidence beaucoup de gens pour qui la monogamie n'est pas une formule adaptée.

Bref. Retour au sujet.

"Si à chaque fois qu'il y avait des doutes ds un couple, on se dit à "poly ...". Hum bof."

Ce n'est pas la question. Là ce ne sont pas "des doutes dans un couple" dans un sens vague et général, c'est spécifiquement un problème de fidélité et de confiance récurrent.

Il est clair que le petit copain de Ragingblast ne VA PAS en rester à une exclusivité (il ne reste déjà pas à une exclusivité dans les faits, et de manière cyclique), il est tout aussi clair qu'il tient à Ragingblast et qu'il tente de se forcer à la monogamie, mais qu'il retombe toujours dans les mêmes soucis.

Le polyamour est ici une solution spécifique à un problème spécifique, récurrent, pour lequel les solutions "fonctionnement monogame" et "concertation" ont déjà disparu.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Il faudrait que je lui demande si en effet la monogamie ne lui convient pas. Cependant, je ne peux pas accepter de poly-amour. Pas de problème si en effet la monogamie est imposée socialement, culturellement etc.. Au-delà de cette culture de la monogamie, je ne me vois pas moi-même avoir ce genre d'histoires...

Mais en effet, il faudrait qu'on en parle (on a déjà évoqué le sujet car des amis sont de ceux-là, mais pas pour nous-même)... Cependant, si c'est la solution qu'il cherche, alors en effet il la trouvera, mais sans moi...

En tout cas, histoire de rassurer tout le monde, nous avons discuté tous les deux, nous tenons l'un à l'autre énormément. Cependant, je n'aurai jamais de preuve de ce qu'il s'est ou non passé pendant les évènements racontés plus hauts car il a supprimé tous les messages etc.

Nous avons décidé d'oublier le passer, mais de se dire tout, et ne rien se cacher dorénavant.

J'hésite cependant à lui demander des tests à nouveau.. (on était clean tous les deux il y a 6 mois, mais on en a jamais refait depuis puisqu'il y a "exclusivité" l'un pour l'autre)



Rejoindre BeTolerant