Rejoindre BeTolerant

Forums LGBT+
Forum Gay
J’ai l’impresssion de tomber amoureux d’un pote hétéro...

J’ai l’impresssion de tomber amoureux d’un pote hétéro...

Luk26
Homme de 19 ans
Valence
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour, si aujourd’hui je viens parler ici c’est parce que ça commence à faire quelques semaines que je ne me reconnais plus. Avec des amis on a recommencer à rester avec un pote d’enfance, que l’on voyait rarement (car il s’est fait larguer par sa copine). Il s’est avérer que auparavant je ne m’entend pas super bien avec lui, mais l’on a grandit et prit en maturité et désormais ça va mieux. Il a toujours eu tendance à me taquiner du style « oh mon loulou, tu es beau aujourd’hui... » ; « roh arrête tu vas voir ce soir dans le lit » comme si on était ensemble, mais juste pour délirer. Au début je ne portais pas d’attention à son délire et rigolais bêtement, puis j’ai commencé à jouer avec lui, et j’ai eu l’impression que parfois tous cela me paraissait réel... mais certaines actions pouvait porter à confusion... à certaines soirées on restait que tous les deux (il ne se passer rien) mais, on partageait nos clopes, on rigolait ensemble, on parler sur snap tous les deux alors que l’on était a côté mais pour parler d’un fait qu’il se passer au moment même, ou quand je sortais je lui disais vient il venait direct mais vraiment des trucs minimes qui portait à confusion. Bref, ça fais donc quelques semaines aussi que il parle à une de mes potes (de notre groupe) au début j’étais à fond pour qu’ils se mettent ensemble mais elle nous a dit « non je peux pas, en vrai pas mon style j’aimer que vous arrêtez avec ça ! ». J’ai donc laissé tomber l’affaire, puis j’ai commencé à être bizarre, j’ai plus d’appétit, j’apprecie trop de lui parler, beaucoup de choses porte au fait que je développerais des sentiments pour lui... et surtout, ma pote est revenue à la charge... elle aurait changé d’avis, et un jour elle a débarqué à une soirée alors qu’elle devait être punis et donc mon pote en question me regarde en disant « surprise » hors, étrangement, je me suis décomposé... j’etai jaloux, de plus en plus, avant hier encore j’apprena qu’il se parle tout le temps ect... alors qu’elle nous dit « je m’en fous je laisse faire le temps c’est mon pote » j’en rêve la nuit, qu’il se passe des choses entre et je me réveille avec cette sensation de jalousie... hors je sais pertinemment que si il doit se passer quelque chose avec quelqu’un se sera elle et pas moi, et ça me brise le cœur. Mais d’un autre sens je suis assez gêné car j'ai du mal à me voir avec lui, il est vraiment hétéro ! Mais j’ai aussi l’impression que je l’aime... je ne sais pas... dites-moi ce que vous en pensez si vous avez réussi à comprendre... désolé si tous cela paraît fouillis ou enfantin, mais je ne suis pas à l’aise tous les jours... et j’aurais vraiment besoin d’aide de personnes qui connaîssent une situation similaire. (Ps : je suis également souvent désagréable avec lui comme si on était en couple, lorsqu’il fait des choses qui m’énerve, mais le pauvre il comprends pas et devient adorable avec moi..????) merci d’avance, bonne journée !

Reaver
Homme de 19 ans
Nancy
Bonjour bonjour !

J'ai vécu quelque chose de ce genre (enfin pas vraiment), c'est d'ailleurs ce qui a finit de trahir mon homosexualité pour mes parents.

Un jour mon meilleur m'a présenté à un ami à lui, et on s'est vraiment tout de suite bien entendu. On a commencé à parler un peu, puis tous les jours, puis à ce voir, puis à dormir ensemble.
Enfin bref tout allait bien dans le meilleur des mondes, on ce voyait tous les week end et il venait me chercher au lycée, où d'ailleurs on nous a trop mal regardé parce qu'on était assez tactile.
J'ai eu vraiment mal au coeur quand il a été en couple (avec une fille), j'ai assez bien manœuvré en sous mains pour lui dire que c'était une connasse (ouè je suis une saloperie)
Nos copines respectivement étaient jalouses de notre relation fusionnelle.

Enfin bref on a continué comme ça quelques mois, puis est arrivé la fameuse semaine ! Il avait essayé de m'appeler toute la semaine mais à chaque fois j'étais occupé, on a finalement parlé le week-end...
Là il m'a demandé si j'étais attiré par lui (je savais qu'il n'était pas gay, moi j'ai eu des copines pour paraître "normal" ). Forcément j'ai tout nié en bloc, mais ça a passé il m'a cru.
On a passé quelques jours ensemble pendant les vacances, mais on a passé la majeur partie de notre temps à nous prendre la tête.
Quelque jour après on a coupé les ponts, parce qu'il y avait toujours ce "soupçon gay" qui planait au dessus de nos têtes.

Bref, je ne suis pas de bon conseil, la seule chose que je dirai c'est de faire attention car tout peu très vite déraper x)
D'un autre côté en rester au statut quo c'est tout aussi douloureux je trouve...

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Coucou,

Ben oui, t'es amoureux, et d'un gars visiblement hétéro, puisqu'il s'intéresse à une nana. Bon, il se pourrait qu'il soit bi aussi, mais franchement, pour avoir connu des hétéros, il vaut mieux se méfier et ne surtout pas se faire d'idées.

Certains sont très tactiles, très câlins, ils te disent des trucs qui portent à confusion. Mais c'est comme tout, il faut savoir distinguer les actes des mots, et vice-versa. Malgré tout cela, un hétéro reste un hétéro si il l'est vraiment.

Tu as trois choix qui s'imposent à toi, à toi de décider lequel te conviens le mieux, prends ton temps, mais ne souffre pas trop longtemps non plus, il vaut mieux passer à l'acte que réfléchir trop de temps, souvent.

1) Tu lui fait part de tes sentiments, franchement, et tu vois sa réponse. Ça passe ou ça casse, mais au moins tu auras tenté. Tu sauras si il en a pour toi aussi ou non. Fait attention, il risquerai de ne plus vouloir être ton ami si il est vraiment hétéro. Mais il se pourrait qu'il le reste aussi, si vous mettez les points sur les i.

2) Tu ne dis rien, tu souffres en silence jusqu'au jour où tu seras passé à autre chose. C'est pas la meilleure option selon moi, mais ça te permet de rester proche de lui sans avoir à ne rien lui avouer. Mais tu continueras à souffrir.

3) Tu l'écartes de ta vie, doucement ou brutalement, à toi de choisir. Si tu sais pertinemment que tu continueras à souffrir en restant avec lui, cela ne sert à rien de continuer ainsi, pour ta santé mentale et physique !

Voili voilou. Courage et tiens-nous au courant :)

Luk26
Homme de 19 ans
Valence
Merci pour vos messages, j’aurais jamais cru que l’on me réponde aussi vite. Je l’ai revu cette après-midi, rien de fous on a discuter de tout et de rien. Mais il est partit après et je vous écris la conversation par message :

Lui: tfq
Moi : Arrêt de bus encore mais clement n’est toujours pas partit
Lui : Mdrr de tout façon flemme de revenir à pied
Moi : ok, tu fais trop le mec
Lui : boude pas
Lui : j’ai une vie tu sais

Rien de fous, mais voilà pour vous dire un exemple de mini « pique », pour ce qui est des options que tu m’a donné, je penses ne rien dire, car ça va instaurer un réel malaise et je veux pas. Donc je vais attendre et je verrai ce qu’il se passe, je vous en dirait plus ! Merci beaucoup

Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il m'est arriver la même chose il y a quelques années, et comme toi je longtemps pensé que le mieux était de tout garder pour moi. Mais rétrospectivement c'était une erreur.
Plus le temps passe , plus on espère, plus il devient difficile de gérer la situation, et plus la déception est immense si les sentiments ne sont pas réciproques.
Au pire tu risques de perdre un ami ...et quelques autres. Mais l'issue sera la même quelle que soit le temps qu'on laisse défiler.

Shalala
Homme de 19 ans
Paris

15 remerciements
Ton ami est hetero, ça a l’air d’être un fait donc ne te fais pas souffrir pour rien.. ^^
Dis toi juste que voila, il y a des hétérosexuels et des homosexuels, c’est pareil quand une fille tombe amoureux d’un gay. L’amour est impossible , il faut que tu te l’acceptes et que tu ne te rattaches aux quelques petites impressions que tu as qui pourraient te faire douter.

Courage à toi en tout cas, ce n’est jamais facile l’amour à un sens ou du moins un début d’amour. ^^’

Destati
Homme de 27 ans
Mulhouse
Salut Luk26,

J'ai été assez touché par ton post, parce qu'étant plus jeune, je suis également tombé amoureux d'un de mes amis "hétéro" (notez la subtilité des guillemets). Il y avait aussi des petites choses entre nous, des petites attentions, des paroles contradictoires, des gestes d'affection, etc.

Ce genre de situation est arrivé à beaucoup plus de personnes qu'on croit. Avec le recul, j'en suis arrivé à une conclusion particulière : les refoulés, ça existe aussi.

Prends bien soin de toi et prends garde à ne pas te faire avoir.

Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Attention aux biais cognitifs de sélection et de confirmation: On a tendance à sélectionner les souvenirs et les perceptions qui confirment ce que l'on souhaite. Aussi quand un hétéro fait ce genre de petites blagues et se montre tactile, on a vite tendance à ne voir plus que ça afin de confirmer notre attente, nous imaginant qu'avec nous ça sera différent et qu'on a une chance de sortir avec. Eh bien non... ou alors ce n'est pas un hétéro mais un gay qui ne s'assume pas (encore) et donc ça revient au même. Chaque fois que ça m'est arrivé (au moins 5 fois) on a jamais été plus loin que des massages (ce qui est très frustrant) et tous ont changé drastiquement de comportement en apprenant mon désir pour eux.


Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Tu sais ce genre d'histoire on est des milliers à l'avoir vécu. Après il faut aussi que tu prennes conscience qu'on est pas hétéro, bi ou gay, c'est plus complexe, il n'y a pas de frontières entre nos désirs attirances sentiments ou fantasmes. Après c'est une histoire de choix, on est peu nombreux à vouloir souffrir ou faire souffrir les autres. Mais ça existe (par exemple ton pote peu "jouer" avec toi il s'est totalement rendu compte de ton attirance et ça l'amuse et le mets en valeur; tu sais comme un chat qui joue avec une souris avant de la manger :-) ! En fait il faut juste que tu réfléchisses par rapport à ce que tu vas faire, ce que ça peut t'apporter. Lui dire ce que tu ressents ? Créer une situation un soir et aller plus loin (si ça se trouve il attend que ça même si il ne te le montre pas!) Ne rien lui dire et continuer dans cette situation ambigue ? Après le choix c'est toi seul qui le fera, de toute façon peu importe le choix tu souffriras (je sais c'est un peu cash de dire ça mais souvent les sentiments finissent par faire souffrir mais parfois tu as tellement de bonheur et de bon moments avant que souffrirun peu après c'est juste le prix à payer !). Si tu fais rien tu risques de regretter toute ta vie de ne pas avoir essayé, si tu fais quelque chose tu risques de perdre ton meilleur pote. Ce qui est vraiment important c'est de parler avec lui, connaitre ses limites, connaitre tes limites, ne pense pas gay ou bi ou hétéro pense à toi, ce que tu ressents, à lui aussi, mais sinon tu risques de rester dans une situation ou tu n'est pas bien, et peut etre que lui non plus, mais prend des risques, quitte à souffrir tu auras au moins pris le risque de vivre. Bon courage !



Rejoindre BeTolerant